Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux habitants de la ville de Qom Version imprimable
09/01/2011

Ce qui suit est le texte intégral d'un discours prononcé le 9 janvier 2011 par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec des milliers de citoyens de la ville sainte de Qom. Ce discours a été prononcé à l'occasion de l'anniversaire du soulèvement du peuple de Qom contre le régime Pahlavi, le 9 janvier 1978.

Au nom d'Allah, le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux

Chers frères et sœurs, soyez les bienvenus. Je tiens à remercier chacun d'entre vous qui vous êtes donné la peine de faire ce trajet et d'imprégner l'ambiance de ce Hosseiniyeh de votre présence chaleureuse et de la sincérité et l'affection que j'ai toujours remarquées chez les habitants de Qom.

Je suis reconnaissant à Dieu et je suis heureux que cette réunion se déroule peu de temps après mon voyage dans la ville de Qom dont les chers habitants, les jeunes, les hommes et les femmes ont manifesté leur engagement et leur fidélité à l'islam et au régime islamique, et ont fait preuve d'une telle perspicacité que même les ennemis de la nation iranienne n'ont pas pu nier cette réalité et l'ont reconnue.

Il est possible d'utiliser les réactions des ennemis pour comprendre l'importance des choses. C'est une façon de déterminer l'importance des questions, des actions et des enjeux. Imaginez que vous marchiez dans la rue. Si quelqu'un vous bouscule accidentellement, vous n'aurez pas de réaction mais si quelqu'un vous donne un coup de poing, vous aurez une réaction. Le mal est insignifiant dans le premier cas mais important, dans le deuxième. Les réactions peuvent montrer l'importance ou l'insignifiance de certains comportements.

Ce principe s'applique et correspond à tous les événements de la Révolution, grands et petits, quotidiens et courants, et aussi à grande échelle. Les réactions qui se sont manifestées dans le monde de la mécréance et de l'arrogance contre la Révolution et l'instauration de la République islamique, révèlent l'importance de cette question.

Depuis l'instauration de la République islamique, des organismes qui possèdent le pouvoir, l'argent, les armes, les moyens de propagande et des médias, ont pris diverses mesures contre le régime islamique. Ceci montre que l'instauration d'un système islamique était un événement important et intolérable pour les forces de l'oppression et de l'arrogance mondiale car l'Islam est la religion de la justice et de l'humanité. L'islam est une religion qui s'oppose à l'injustice, à l'oppression et à la violation des droits. Naturellement, ceux dont l'existence est fondée sur l'oppression, la violation des droits et la répression des êtres humains, ont peur de la présence de l'islam et s'y opposent. C'est la raison qui explique l'opposition à la République islamique. Bien entendu, ils inventent des prétextes mais la réalité est le danger que représente l'islam pour les oppresseurs.

L'Islam et la République islamique ont offert à l'humanité un chemin nouveau et un nouvel élan aux peuples dans le monde. Ils ont montré qu'une nation même sans armes et moyens matériels, peut se dresser contre les gouvernements qui menacent le monde. Ils ont montré qu'il était possible pour une nation, de ne pas céder à leurs menaces, de suivre sa propre voie et de hisser le drapeau de la justice et de l'humanité. C'est quelque chose de nouveau dans le monde moderne. Vous êtes ceux qui ont ouvert cette voie et cela est vrai dans tous les événements de la Révolution.

Les ennemis de notre patrie et de notre Révolution sont très sensibles vis-à-vis de vous, chers habitants de Qom. Ils sont opposés à Qom, aux habitants de Qom, au centre islamique de Qom, aux jeunes de Qom et à l'état d'esprit des habitants de Qom. Pourquoi ? Parce que la ville de Qom a giflé les puissances arrogantes et le camp anti-islamique et anti-iranien, le 19 Dey [9 janvier 1978]. Les habitants de Qom ont ressenti leurs responsabilités bien avant les autres. Ils ont évalué la situation, ont pris conscience de leurs responsabilités et sont entrés dans le combat. Ces choses sont très importantes. La capacité d'évaluer correctement la situation exige une grande perspicacité, un sentiment de responsabilité, l'engagement et la foi. Ceci est important. Nous devons nous sentir responsables si nous voyons l'ennemi déployer ses forces. C'est ce que l'engagement et la foi exigent. Certaines personnes ne parviennent pas à prendre conscience de leurs responsabilités. Bien sûr, ce n'est cas le cas du peuple courageux d'Iran. Cet état d'esprit s'est renforcé avec le mouvement islamique, s'est enraciné et s'est révélé pendant la Révolution. Les habitants de Qom ont été des pionniers à différentes occasions, et ont pris leurs responsabilités le 19 Dey. Ce n'était pas facile, ils ont dû affronter la répression violente des forces de police et les tirs des forces de sécurité du régime Pahlavi qui ne montrait aucune pitié, mais les habitants de Qom ont résisté.

Cette perspicacité, ce sens des responsabilités et cette présence ont été une forte gifle au visage de l'ennemi. C'est pourquoi les habitants de Tabriz, de Yazd et d'autres villes ont réagi et ce grand mouvement a commencé. Notre magnanime Imam Khomeiny avait préparé le terrain pour ce mouvement depuis de nombreuses années. Ce mouvement a été une gifle au visage de l'ennemi qui est devenu agressif et a répondu. Si nous voulons évaluer nos capacités, nous devons observer l'ennemi. Quand il nous menace clairement, nous devons savoir que c'est le signe de notre grande puissance et que nous pouvons lui nuire.

Au cours de mon récent voyage, l'accueil du peuple de Qom - des habitants, des érudits et des étudiants des centres islamiques - a été une gifle au visage de l'ennemi. Ils en ont ressenti la douleur et ont montré qu'ils étaient sensibles à cette démonstration de puissance et de perspicacité, et à la présence massive de la population. C'est une leçon pour la nation iranienne.

Nous avons surmonté l'ennemi chaque fois que nous avons réussi à comprendre et à distinguer les réalités de manière appropriée et avec perspicacité, que nous avons pris conscience de nos responsabilités et que nous sommes entrés dans l'arène. « Lorsque vous y êtes entrés, vous serez certainement victorieux » [Coran 5: 23].

Lorsque vous entrez dans l'arène avec perspicacité et foi, vous allez certainement gagner. Pourquoi ? Parce que le camp adverse n'a ni foi ni motivations spirituelles profondes. Les agents de ce camp ne sont que des mercenaires qui ont été trompés, et les comploteurs et les commanditaires n'ont pas non plus, de foi religieuse. Lorsque vous entrez dans l'arène avec foi, vous gagnez. C'est une expérience pour la nation iranienne.

Au cours de ces 32 dernières années, la nation iranienne a fait de grandes réalisations grâce à cette expérience. Elle s'est améliorée au niveau matériel et a connu des avancées scientifiques et technologiques. Ces efforts constants déployés à travers le pays, sont des signes de progrès matériel. La nation iranienne a également réussi à atteindre une haute position spirituelle. Nous avons vu les signes divins et les signes de l'assistance divine. Auparavant, nous avions l'habitude de lire des choses à ce propos dans les livres religieux. Aujourd'hui, nous les constatons et le ressentons dans le monde réel, comme l'imam Khomeiny l'a fait. Notre magnanime Imam m'a dit qu'il avait senti cette assistance divine qui lui avait renforcé le cœur.

La nation iranienne a ressenti et constaté à plusieurs reprises, l'assistance et l'aide divine dans différents domaines quand elle s'est présentée dans l'arène, quand elle s'est engagée dans des efforts désintéressés, pendant la guerre imposée, dans les activités politiques et les fitnas. Par exemple, au cours de la fitna postélectorales de 2009, nous avons été témoin de la puissance divine. Les gens se sont réveillés, sont entrés dans le combat et ont déjoué un grand complot.

L'analyse, l'explication et la clarification des aspects et des dimensions de cette fitna conçue par l'ennemi, sont nécessaires. L'ennemi avait effectué des calculs précis mais ses calculs se sont avérés erronés. Il ne connaissait pas la nation iranienne. En coulisse, l'ennemi avait tout prévu. Les individus que vous appelez les chefs de la fitna ont été poussés en avant par l'ennemi. Bien sûr, ils ont commis un péché. Il ne faut pas se laisser manipuler par l'ennemi. Il faut comprendre immédiatement la vérité. Une personne qui souffre d'un manque de vigilance, quand elle se rend compte qu'elle a fait une erreur, doit changer immédiatement de direction mais ils ne l'ont pas fait. Les principaux éléments étaient ceux qui avaient conçu la fitna et avaient effectué les calculs. Ils s'imaginaient que la République islamique s'effondrerait. Ils croyaient que non seulement la religion mais aussi les slogans religieux disparaîtraient. C'était leur plan. Au cas où ils auraient réussi à changer les fondements du gouvernement comme ils le voulaient, ils auraient procédé d'une certaine manière et dans le cas contraire, ils auraient semé le désordre dans le pays. Comme je l'ai dit, le plan consistait à imposer une caricature de la Révolution. Ils voulaient simuler une révolution semblable à la Révolution (islamique), comme des hommes de pailles qui essaieraient d'agir comme des héros. C'était le plan prévu mais la nation iranienne leur a donné un coup de poing dans la figure et a mis un terme à leurs activités.

Aujourd'hui, la Révolution, la République islamique et la nation iranienne sont beaucoup plus fortes que l'an dernier quand ces événements ont eu lieu, et le droit chemin de la religion est beaucoup plus clair maintenant. La raison est que chaque fois qu'Allah le Très-Haut, met les gens face à une épreuve, Il leur donne un avantage. Quand une personne, un groupe de personnes ou une nation passe avec succès une épreuve divine, Allah le Très-Haut, leur donne un avantage qui améliore leur position. C'est ainsi que fonctionnent les épreuves divines. Allah le Très-Haut, nous donnera une mauvaise note si nous ne parvenons pas à réussir dans une épreuve divine et cette mauvaise note impliquera déclin et dégénérescence. La situation de ceux qui échouent dans les épreuves divines, empire et la réussite dans ces épreuves permet aux nations d'améliorer leur situation.

A l'époque de l'Imam Ali (AS), les gens ont échoué dans cette épreuve divine. Le Commandeur des Croyants (AS) a été attaqué alors qu'il était prosterné dans le mihrab. Les performances du peuple étaient mauvaises. Comment la situation d'une société peut-elle devenir mauvaise au point que celui qui incarnait la justice, la spiritualité et le monothéisme tombe en martyr frappé par la pire des personnes ? Cela est le signe que les gens avaient échoué dans l'épreuve divine. Par conséquent, Dieu a aggravé leur situation. Ils ont régressé à tel point que l'Imam Hussein (AS) est aussi tombé en martyr devant leurs yeux sans qu'ils aient la moindre réaction.

Si vous réussissez dans une épreuve divine, Dieu améliorera votre situation. Aujourd'hui, le chemin de l'Islam, de la foi en Dieu et de la Révolution est beaucoup plus fort et plus clair qu'avant la fitna de l'année dernière. Pourquoi ? Parce que les gens ont réussi dans cette épreuve. Cette amélioration est le résultat de l'obtention d'une bonne note divine. Ce sont des directives pour nous. Nous devons agir ainsi dans tous les événements. Il est nécessaire d'examiner, d'évaluer la situation et de calculer de façon appropriée. Nous devons prendre soin de ne pas faire d'erreur dans nos évaluations. Nous ne devons pas confondre les questions principales et les questions secondaires. Nous ne devons pas considérer les événements grands et importants, comme insignifiants ni considérer les petits événements comme très importants. Nous devons évaluer les choses de manière appropriée. C'est la première étape ensuite, nous devons nous sentir responsables. Voilà comment une nation vivante mène une vie heureuse, le genre de vie que Dieu a promis aux croyants. « Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une vie heureuse » [Coran 16: 97].

Cela signifie un succès et un progrès croissant dans les épreuves divines. Ceux qui meurent dans cette voie, atteignent la proximité de Dieu et les niveaux les plus élevés du bonheur, et ceux qui restent en vie connaissent des progrès spirituels aussi bien que des progrès matériels constants, dans ce monde.

La nation iranienne a pris un chemin et a passé avec succès, de nombreuses épreuves. La guerre imposée a été une grande épreuve dont les gens sont sortis victorieux. Non seulement ils ont remporté la victoire dans la guerre mais ont été également les vainqueurs dans les normes divines et spirituelles, ce qui est plus important que leur victoire militaire parce qu'ils ont montré qu'ils étaient désintéressés, prêts, patients et perspicaces sur le chemin de Dieu. Allah le Très-Haut, a aidé ce pays à s'améliorer jusqu'à aujourd'hui et l'aidera dans l'avenir. Les ennemis qui s'opposent à la nation iranienne ne comprennent pas ces vérités.

Aujourd'hui, la nation iranienne a très bien réussi dans ses politiques intérieures. Elle est couronnée de succès dans ses politiques étrangères. Son influence se développe dans la région et dans les importantes questions internationales. Ce sont les réalités de la nation iranienne que l'ennemi ne veut pas reconnaitre. Il cherche à créer des obstacles sur le chemin de la nation iranienne. Bien sûr, il va échouer. L'ennemi veut créer des problèmes économiques à notre peuple. Il veut créer des problèmes aux représentants du gouvernement à travers des mesures comme les sanctions. Mais il a échoué. Il agite la menace de l'Iran face aux autres pays, gouvernements et peuples. Toute la propagande des Américains et des sionistes au sujet des droits de l'homme, de la question nucléaire et de notre soi disant bombe atomique, vise à donner une fausse image de la nation iranienne aux pays de la région. Mais ils ont échoué et cela se manifeste dans la défaite des États-Unis en Palestine, en Afghanistan et en Irak. Qui a vaincu les États-Unis ? Les États-Unis ont été vaincus grâce aux politiques appropriées adoptées par les nations. Ils prétendent que l'Iran est un ennemi dans différentes questions régionales. L'ennemi n'est pas l'Iran. L'influence de la République islamique d'Iran est une influence spirituelle. Oui, la puissance de la République islamique réveille les nations. Il n'y a aucun doute à cet égard et nous avons vu un gouvernement arriver au pouvoir en Irak malgré tous les efforts des Américains pour empêcher cela. Grâce à la vigilance du peuple d'Irak, ce gouvernement est arrivé au pouvoir. C'est ainsi que la République islamique prouve son influence. Ceci est vrai aussi dans d'autres domaines.

Nous allons continuer dans cette voie dont nous connaissons les sommets. Nous savons où nous voulons aller. « Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens » [Coran 2 : 143]. C'est la voie qui devrait aider notre nation à atteindre l'Islam pur qui leur sera bénéfique à la fois dans ce monde et dans l'au-delà. La vie heureuse dans le monde d'ici-bas et de l'au-delà dépend de la qualité de notre Islam. Nous ne sommes qu'au début du chemin. Nous avons beaucoup de lacunes. Nous sommes loin de l'islam parfait. C'est notre chemin et nous connaissons les sommets. Allah le Très-Haut, nous a montré le chemin. La nation iranienne et ses responsables sont fermement déterminés à avancer sur cette voie.

Bien sûr, nous devons être vigilants. Tout le monde doit être vigilant. Nous ne voulons pas - et nous ne devons pas - nous laisser bercer par un faux sentiment de sécurité. Nous ne devons pas nous dire constamment que l'ennemi est vaincu et affaibli, ou que nous sommes puissants, et nous endormir sur nos lauriers. Nous devons être vigilants. Comme le Commandeur des Croyants l'a dit : « Rappelez-vous, un guerrier est toujours méfiant et vigilant et jamais imprudent et négligent, et que l'ennemi ne s'endort pas quand on s'endort » [Nahjul Balaghah, Lettre 62].

Il faut rester vigilant quand il y a un conflit. Les conflits ne sont pas le fruit de notre volonté. C'est l'ennemi qui crée des conflits politiques, sécuritaires ou économiques. Les conflits ne sont pas nécessairement militaires. Nous devons rester éveillés et vigilants quand il y a un conflit. Notre jeunesse, nos religieux, nos universités et nos représentants doivent rester vigilants. La vigilance des représentants du gouvernement signifie qu'ils rendent autant de services aux gens qu'ils le peuvent. Ils doivent travailler aussi dur que possible et faire tous les efforts nécessaires pour préserver cette unité qui est une épine dans le pied de l'ennemi.

Que Dieu vous accorde à tous le succès et qu'Il soit satisfait de vous. Mon Dieu, par la bénédiction de Mohamad (SAWA) et de sa famille, fais que ces braves gens profitent de Ta grâce et de Tes bénédictions. Mon Dieu, fais que nous restions fermes sur cette voie. Mon Dieu, associe les âmes pures de nos martyrs et celle de notre magnanime imam à celle de Tes saints, dans l'au-delà.

Que les salutations soient sur vous et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^