Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Extrait de discours : Le changement de la structure du monde Version imprimable
12/05/2013

Je vous recommande de ne pas oublier que le travail, l'effort, l'espoir, la patience et la planification sont les exigences du progrès sur ces voies importantes. Le chemin que nous suivons est un chemin important qui peut faire évoluer l'Histoire du monde, tout comme il est en train de révolutionner l'Histoire de la région. Vous pouvez le constater. Qui aurait cru que ces événements importants se passeraient dans la région importante et sensible d'Afrique du Nord et de l'Asie de l'Ouest que les Européens se plaisent à nommer «Moyen-Orient» ? Mais ces événements ont eu lieu et se poursuivent. Ces événements nuiront à l'Occident en particulier aux Etats-Unis, et mettront en péril le régime sioniste. Bien sûr, les déclarations absurdes des représentants du gouvernement du régime sioniste ne sont pas suffisamment importantes pour qu'on y réponde. Certaines de ces déclarations absurdes sont celles de responsables du régime sioniste et de quelques autres pays occidentaux principalement les Etats-Unis et leurs partisans. Les Européens n'ont pas de grandes motivations. Dans ce cas, la coopération des Européens avec les Etats-Unis ne serait ni sage ni rationnelle. Les Européens agissent comme s'ils étaient des soldats américains et se sacrifient pour les Etats-Unis. Cela est vraiment stupide. Nos gens n'ont pas de mauvais souvenirs des pays européens. Nous n'avons pas de mauvais souvenirs de la France, de l'Italie et de l'Espagne. Certes, nous avons beaucoup de mauvais souvenirs de l'Angleterre qui est pour nous "La mauvaise Angleterre" mais ce n'est pas le cas avec les autres pays européens. Ce qu'ils font et leur coopération avec les Etats-Unis qui nous paraît très risquée, ne font qu'attirer l'hostilité et la haine de la nation iranienne. [1]

Aujourd'hui nous nous trouvons dans une vaste arène de confrontation avec le camp ennemi. Ce dernier n'est pas un camp faible et dépourvu de ressources. Il a de l'argent, des machines de propagande, des médias, de la technologie et de la capacité politique. Mais la nation iranienne et la République islamique ont résisté à toute sorte de ses pressions, politiques, sécuritaires et militaires, à des actes de terreur et de turbulence, et à des sanctions économiques. Mais, au cours des trente-trois dernières années, grâce à leur résistance ferme et courageuse, non seulement la nation iranienne, la Révolution islamique et la République islamique ont réussi à lutter efficacement contre ces pressions et ont su les neutraliser, mais sont aussi devenues de plus en plus fortes.
Sur la carte actuelle du monde qui définit la position et le statut actuel des forces politiques et la géographie politique du monde, il nous faut évaluer de manière appropriée le statut de la nation iranienne et la position de la République islamique. Il faut savoir ou l'on est et quelle est notre position. Il faut tenir compte des manœuvres, des pressions et des échecs de l'ennemi. Bien que les pressions sont multiples et tous azimuts, mais Il est faux de penser que le camp ennemi est en colère contre la nation iranienne à cause de certaines positions et décisions adoptées par l'Iran. La raison principale de toutes ces pressions est l'indépendance de la nation iranienne et sa résistance contre l'hégémonie internationale. L'objectif principal des pressions croissantes sur la nation iranienne est de convaincre les Iraniens qu'ils devaient se résigner. Or, non seulement ils n'ont pas pu forcer la nation iranienne à se résigner, mais elle a insisté encore plus sur ses positions et acquis encore plus de puissance et de force. C'est la raison principale de la colère et des actes agités de l'ennemi. [2]

Aujourd'hui, après six décennies, les principales valeurs du Mouvement des pays non-alignés sont les mêmes et sont celles de la lutte contre le colonialisme, la recherche de l'indépendance politique, économique et culturelle, le non alignement sur les pôles de puissance et le développement de la solidarité et de la coopération entre les pays membres. Les réalités du monde actuel sont très éloignées de ces valeurs mais la volonté et les efforts collectifs pour changer les réalités existantes et atteindre ces valeurs, bien que confrontés à de nombreux défis, sont fructueux et prometteurs.
Dans un passé récent, nous avons été témoins de l'échec des politiques de l'époque de la guerre froide et de l'unilatéralisme qui l'a suivie. Ayant tiré des leçons de cette expérience historique, le monde est en mouvement vers un nouvel ordre international où le Mouvement des non-alignés peut et doit jouer un nouveau rôle. Ce nouveau système doit être fondé sur la participation de toutes les nations et l'égalité de leurs droits. Et en tant que membre de ce mouvement, notre solidarité est une nécessité évidente dans le contexte actuel pour l'établissement de ce nouvel ordre mondial.
Heureusement, les perspectives et les évolutions internationales sont prometteuses et annonciatrices d'un système multidimensionnel dans lequel les pôles traditionnels de puissance seront remplacés par des groupes de pays, de cultures et de civilisations, qui ont des revendications économiques, sociales et politiques différentes. Les événements extraordinaires dont nous avons été témoins au cours des trois dernières décennies, montrent que l'émergence de nouvelles puissances a coïncidé avec l'affaiblissement des anciennes puissances. Ce transfert progressif du pouvoir fournit aux pays non-alignés la possibilité de jouer un rôle efficace et digne, au niveau international, et de préparer le terrain pour une gestion juste et collective du monde. En dépit de leurs différentes perspectives et tendances, les pays membres de ce mouvement ont réussi à préserver leur solidarité et leurs liens pendant cette longue période, dans le cadre des valeurs communes, et ce n'est pas une chose simple et minime. Ce lien peut préparer le terrain pour la transition vers un système mondial juste et humain.
[...] Les conditions actuelles ont procuré au Mouvement des non-alignés une occasion exceptionnelle. Notre point de vue est que la gestion du monde ne doit pas être exclusivement aux mains de quelques pays occidentaux. Il est possible d'établir et de garantir un système de gestion des affaires internationales, qui assure la participation de tous et soit global et démocratique. C'est ce dont ont besoin tous les pays qui ont été et sont encore, directement ou indirectement, lésés par les transgressions de quelques pays oppresseurs et hégémoniques.
La structure du Conseil de sécurité de l'ONU est illogique, injuste et complètement antidémocratique. C'est une dictature manifeste et un système ancien et obsolète, dont la date d'utilisation a expiré. C'est par le biais de ces abus dans ce mécanisme erroné, que les Etats-Unis et leurs complices ont réussi à dissimuler leur malfaisance sous des concepts nobles, et à s'imposer au monde. Ils protègent les intérêts de l'Occident sous le couvert des "droits de l'homme". Ils interfèrent militairement dans d'autres pays au nom de la «démocratie». Ils ciblent des personnes sans défense, dans les villages et les villes, avec leurs bombes et leurs armes sous le prétexte d'une "lutte contre le terrorisme". De leur point de vue, l'humanité est divisée en citoyens de première, deuxième et troisième classe. La vie humaine a pour eux, moins de valeur en Asie, en Afrique et en Amérique latine, et plus de valeur aux Etats-Unis et en Europe occidentale. La sécurité des Etats-Unis et de l'Europe est importante alors que la sécurité du reste de l'humanité n'a aucune importance. La torture et les assassinats sont autorisés et ignorés s'ils sont organisés par les Etats-Unis, les sionistes et leurs mercenaires. Leurs prisons secrètes dans différents lieux et différents continents où les prisonniers sans défense, n'ont pas d'avocat ni de jugement légal, et sont traités de la manière la plus hideuse et détestable, ne troublent point leur conscience. Le Bien et le Mal sont définis de façon totalement unilatérale et sélective. Ils imposent leurs intérêts aux nations du monde au nom du «droit international». Ils imposent leurs exigences autoritaires et illégales, au nom de la «communauté internationale». Par l'intermédiaire de leurs réseaux médiatiques, exclusifs et organisés, ils présentent leurs mensonges comme des vérités, les vérités comme des mensonges, et leur oppression comme des "efforts pour promouvoir la justice". En revanche, ils qualifient chaque commentaire qui expose leur tromperie, de mensonge et chaque revendication légitime, de divagation. Chers amis, cette situation défectueuse et dangereuse ne peut pas continuer. Tout le monde est fatigué de cette structure internationale illicite. Le mouvement des 99% de la population américaine contre les centres de richesse et de pouvoir aux Etats-Unis, et les protestations populaires en Europe occidentale contre les politiques économiques des gouvernements, montrent que les gens perdent patience et ne sont plus prêts à supporter davantage cette situation. Il est nécessaire de remédier à cette situation illogique. Un lien solide, logique et multilatéral entre les pays membres du Mouvement des non-alignés peut jouer un rôle important dans la recherche et la découverte d'un remède à cette situation.
[...] Chers invités! Je voudrais maintenant revenir au point de départ de mes propos. Les conditions du monde sont sensibles et le monde se trouve à un tournant historique. Nous nous attendons à ce qu'un nouvel ordre mondial apparaisse. Les pays non-alignés représentent à peu près des deux tiers des membres de la communauté mondiale et peuvent jouer un rôle décisif dans le façonnement de l'avenir. La tenue de ce grand sommet à Téhéran, est également un événement important, qui devra être pris en compte dans les calculs. Nous, les membres de ce mouvement, pouvons jouer un rôle historique et permanent, pour sauver le monde de l'insécurité, de la guerre et de l'hégémonie, en rassemblant nos ressources et nos grandes capacités.
Cet objectif ne peut être atteint que grâce à une coopération globale. Parmi nous, les pays très riches qui jouissent d'une influence internationale ne sont pas rares. Grâce à la coopération économique et médiatique, et la transmission des expériences qui nous ont aidés à nous améliorer et à faire des progrès, il est tout à fait possible de trouver des solutions aux problèmes. Nous devons renforcer notre volonté et rester fidèles à nos objectifs. Nous ne devons pas craindre ces puissances menaçantes quand elles froncent les sourcils, ni être heureux quand elles nous sourient. Nous devons considérer la volonté de Dieu et les lois de la création, comme nos supports. Nous devons tirer des leçons de ce qui s'est passé dans le bloc communiste, il y a deux décennies, et l'échec actuel de la soi-disant "démocratie libérale occidentale" dont tout le monde en voit les signes dans les rues des pays européens et des Etats-Unis, et dans les problèmes économiques insolubles de ces pays. Nous devons aussi considérer la chute des dictatures en Afrique du Nord, qui dépendaient des Etats-Unis et étaient complices du régime sioniste, ainsi que les mouvements d'éveil islamique dans la région, comme une excellente occasion. Nous pouvons améliorer "la productivité politique" du Mouvement des non-alignés dans la gestion du monde. Nous pouvons préparer un document historique pour transformer ce modèle de gouvernance et préparer les moyens nécessaires à son application. Nous pouvons diriger notre Mouvement vers une coopération économique efficace, et définir des paradigmes dans nos relations culturelles. Sans aucun doute, l'établissement d'un secrétariat, actif et motivé, pour cette organisation, sera une grande aide et contribuera à la réalisation de ses objectifs. [3]

Les nations musulmanes ont été, pendant des décennies, sous l'hégémonie et l'oppression des puissances arrogantes. Les deux guerres mondiales qui ont éclaté entre les puissances arrogantes du monde, ont commencé à partir de l'Europe. Les puissances arrogantes du monde se sont attaquées les unes les autres, et ont impliqués les pays musulmans et les pays de la région dans ce conflit avec les conséquences et les problèmes qui ont résulté de ces guerres. C'est après ces guerres que la tumeur dangereuse et meurtrière sioniste est apparue dans cette région sensible au milieu des pays musulmans et au cœur du monde de l'Islam. C'est après ces guerres que l'Organisation des Nations Unies et son Conseil de Sécurité avec la structure mauvaise et déficiente qui les caractérisent, ont été établis et où certains gouvernements ont obtenu un droit de veto. Les mêmes mains tachées de sang qui avaient déclenché ces guerres meurtrières ont décidé de prendre le contrôle du monde et d'étendre leur hégémonie sur cette région stratégique, importante et riche, qui aurait pu être le centre de l'unité du monde de l'Islam. C'est exactement ce qu'ils ont fait. Nous avons fait preuve de négligence. Les nations musulmanes endormies sont devenues la cible d'attaques et victimes de problèmes complexes dont elles souffrent encore. Nous n'avons pas été vigilants. Les dirigeants des pays islamiques ont souffert d'un manque de vigilance au cours de cette époque et sont tombés dans le piège des grandes puissances.
Aujourd'hui, nous sentons et voyons que ce voile d'ignorance qui avait assombri les esprits dans les pays de la région et les pays musulmans, est en train de disparaître. Il faut profiter de cette occasion. Aujourd'hui, grâce à l'éveil islamique, notre région sensible de l'Afrique du Nord et de l'Asie de l'Ouest - une région sensible et le cœur du monde que les Européens ont appelé «Moyen-Orient» - est en train de déterminer le destin de cette région. Nous devons être conscients de cette possibilité. Nous devons connaître et reconnaître cette opportunité. Nous ne devons pas manquer cette occasion importante. [4]

Le monde de l'islam se trouve actuellement dans une situation exceptionnelle sans précédent. Les développements qui ont eu lieu dans le monde de l'Islam sont des événements étonnants et éclatants qui détermineront l'évolution future de l'Ummah islamique. Jusqu'à présent, les nations de la région ont accompli de grandes réalisations et les représentants du gouvernement ont également adopté des mesures appropriées. J'espère qu'ils continueront et que les ennemis de l'Ummah islamique qui chaque jour, préparent des complots de plus en plus complexes et nous attaquent de toutes parts, ne parviendront pas à briser la détermination de l'Ummah islamique. Par la grâce d'Allah, ils ne parviendront pas à nous vaincre. Une nouvelle époque a commencé. Une nouvelle situation est apparue dans le monde de l'Islam et j'espère que cette situation va progressivement toucher toutes les nations du monde. [5]

Aujourd'hui, nous avons une question fondamentale dans le monde de l'Islam à savoir, la question de Qods. Pourquoi disons-nous que la question de Qods est une question fondamentale ? Parce que la division du Moyen-Orient où nous vivons, a été faite de manière arbitraire et selon un complot, pour permettre aux sionistes de s'installer dans cette région. Sans ce complot, les conditions de la région seraient aujourd'hui, très différentes. Les divisions et les guerres qui ont eu lieu dans cette région, les ingérences des puissances dominatrices et des oppresseurs, découlent de cette question et représentent une longue histoire. Ils ont tout fait pour que cette question soit mise à l'écart. Le monde de l'islam ne doit pas le permettre. Au cours de nombreuses années, ils ont essayé de faire oublier la question de la Palestine et ont réussi dans une certaine mesure. Le but des Accords de Camp David et ce qui a suivi, qui constituent une des périodes les plus sombres de notre Histoire contemporaine, était de faire oublier aux gens de la région qu'il y avait un pays appelé la Palestine. La Révolution islamique et notre magnanime Imam Khomeiny ont porté un coup fatal à ce complot. Dès le premier jour après la victoire de cette révolution, et même depuis le début du mouvement qui a conduit à la Révolution islamique, la question de la Palestine a été un des enjeux essentiels et ce fut une des raisons pour laquelle le monde de l'Islam a concentré son attention sur notre Révolution. Aujourd'hui, ils essaient de neutraliser la question de Qods et le monde de l'Islam ne doit pas les laisser faire.
[...] Les pressions étaient très fortes à l'époque de la Répression, à l'époque du Taghut (du shah ndt). Certains disaient que nous étions confrontés à des coups de poing et à des armes, et qu'il était inutile de résister. D'autres répétaient ce verset coranique : « Parmi les croyants qui sont fidèles à l'alliance qu'ils ont faite avec Dieu, il y a celui qui a accompli son vœu et celui qui attend encore » [Coran 33: 23]. Allah le Très-Haut a donné lieu à un événement que personne n'aurait pu imaginer non seulement en Iran mais aussi dans le monde. Personne n'aurait pu pourrait croire que ce que les Américains considéraient comme une "île de stabilité" serait frappé par une telle tempête qui contribuerait à l'isolement des Etats-Unis, des puissances arrogantes, de l'Angleterre, de leurs agents et de leurs mercenaires. Les conditions sont les mêmes aujourd'hui. Jetez un coup d'œil sur la situation actuelle du monde. Certains signes sont visibles. J'ai dit à plusieurs reprises que le monde est en transition et entre dans une nouvelle étape. Notre comportement, nos intentions et nos actes jouent un rôle déterminant dans l'apparition de cette nouvelle situation. La vie des anciens prisonniers peut être une lumière qui nous guidera afin de raffermir notre cœur et de ne pas perdre de vue le chemin. [6]

Personne ne peut aujourd'hui, nier le fait que le monde est entré dans une nouvelle étape. Vous le constatez vous-mêmes. Si j'ai assez de temps pour examiner tous les points que j'ai à l'esprit, je vous présenterai un aperçu général et vous poserai une question. Je tiens aussi à vous faire quelques recommandations concernant les universités.
Le monde est actuellement en évolution. Les structures mondiales changent. Si nous voulons faire un parallèle entre les conditions actuelles du monde et un passé récent, c'est à dire les deux derniers siècles, je dirais que les conditions actuelles ressemblent à celles du monde après la première guerre mondiale. Bien entendu, de nos jours, le changement se produit dans la direction opposée. Après la première guerre mondiale, la structure politique et économique du monde a changé de façon spectaculaire et même avant cette période, à l'époque du colonialisme européen. De nouvelles conditions sont apparues dans le monde et la structure générale du monde a changé. Les évolutions que nous observons aujourd'hui, sont de cette nature, et sont le signe d'un changement dans la structure générale mondiale. Bien sûr, le changement actuel va dans la direction opposée à celle d'un équilibre entre les pouvoirs et les capacités générales de l'Est et de l'Ouest, ou entre un groupe particulier de pays et le reste des nations. Quoi qu'il en soit, il est clair que nous nous dirigeons vers une nouvelle étape dont je citerai quelques signes et exemples qui en témoignent. Je vais en donner quelques exemples.
Un de ces signes est l'éveil islamique. Tout au long de notre Histoire, nous n'avons jamais vu de telles évolutions dans les pays islamiques. Il y a un sentiment général d'identité et d'éveil, non seulement dans un pays mais dans tous les pays islamiques. Nous n'avons jamais eu de telles conditions dans le passé. Il s'agit d'un nouveau développement. C'est un signe, un signe de changement. Il y a un milliard et demi de musulmans dans le monde et des dizaines de pays islamiques situés dans les régions stratégiques du monde. C'est pour cette raison qu'il ne s'agit pas d'un événement ordinaire. Cet évènement est révélateur d'un changement dans la nouvelle structure, la carte et la géométrie du monde.
Un autre signe est la campagne ratée de l'Occident, dirigée par les Etats-Unis, pour étendre son hégémonie sur notre région. Ils ont lancé une campagne qui a échoué. Les événements qui se sont produits en Irak et en Afghanistan, ne se sont pas produits par hasard ni suite à une décision rapide et précipitée. Non, tout avait été planifié avec pour objectif l'extension de l'hégémonie occidentale sur toutes les parties de cette région, et sous la direction et la gestion des Etats-Unis.
Bien entendu, je tiens à appeler cette région « l'Asie occidentale » et non « Moyen-Orient ». Les termes «Extrême-Orient », « Proche-Orient» et «Moyen-Orient » ne sont pas appropriés car ils ont été choisis en fonction de leur proximité ou de leur éloignement de l‘Europe, comme si l'Europe était le centre du monde. Toute région située loin de l'Europe devrait être appelée «Extrême-Orient », inversement celle qui se trouve à proximité de l'Europe devrait être appelée « Proche-Orient» et une région située entre ces deux extrémités sera appelée «Moyen-Orient ». C'est une définition qui a été présentée par les Européens mais ne représente rien pour nous. L'Asie est un continent qui dispose d'une partie orientale, d'une partie occidentale et d'une partie centrale. Nous sommes dans la partie occidentale de l'Asie. Par conséquent, notre région doit être appelée «l'Asie de l'Ouest » et non « Le Moyen-Orient ».
Les efforts déployés pour la domination complète sur cette région stratégique sont un autre signe. Pourquoi est-ce une région stratégique ? La raison est que tout d'abord, il y a de grandes ressources naturelles dans cette région dont l'Occident a besoin. Les ressources énergétiques sont une priorité pour l'Occident. Deuxièmement, une vague islamique a toujours été prévue et attendue dans cette région. Ils ont toujours attendu cette vague islamique surtout depuis la Révolution islamique et l'instauration de la République islamique en Iran. Leur objectif est de contrôler cette vague. Par conséquent, le contrôle des ressources de la région et de la vague islamique les a forcés à lancer un programme d'occupation de cette région mais ils ont échoué au milieu du chemin comme quelqu'un qui prend son élan pour sauter au-dessus d'un canal mais n'en est pas capable et tombe à l'eau. C'est ce qui leur est arrivé et ceci est un signe de changement.
Les événements qui se déroulent actuellement en Europe sont un autre signe. L'avenir incertain qui jette une ombre sur les pays riches d'Europe occidentale est un événement très important. Les problèmes économiques ne viennent pas d'erreurs tactiques ou d'un mauvais choix à un certain stade, qui aurait produit ces conséquences. Non, ce n'est pas la vraie cause. La cause est plus fondamentale. Ils ont fait des erreurs fondamentales. Ce qui se passe aujourd'hui vient de leurs erreurs fondamentales dans la perspective philosophique, idéologique et intellectuelle, et la vision occidentale du monde et de l'humanité. Bien entendu, contrairement aux erreurs tactiques, les conséquences de telles erreurs ne se révèlent pas rapidement ni à moyen terme, mais à long terme. Les conséquences de ces erreurs se révèlent après deux ou trois siècles et sachez que ces erreurs les conduiront à l'effondrement.
Un autre signe de ce changement fondamental dans la carte du monde, est le déclin du prestige des Etats-Unis qui est le premier pays dans le monde en termes de richesses, de science, de technologie et de puissance militaire. Les Etats-Unis ont joui d'une crédibilité et d'un prestige pendant plusieurs décennies qui ont accru leur influence. Pendant les premières décennies de la seconde moitié du 20ème siècle, la crédibilité des Etats-Unis a atteint son apogée. C'était également le cas dans notre pays. Un gouvernement élu comme le gouvernement du Dr Mossadegh qui fuyait l'Angleterre, est allé chercher secours auprès des Usa. Ces choses-là ne faisaient qu'accroître leur prestige. C'était le cas dans le monde entier. Aujourd'hui, cette crédibilité a complètement disparu et ce pays est condamné dans le monde. Le gouvernement américain ne jouit plus d'aucun prestige dans le monde. "Mort à l'Amérique" n'est plus seulement le slogan de la nation iranienne mais celui de nombreux autres pays. Le gouvernement américain qui cumule l'oppression, les guerres, l'accumulation des armes, la domination des nations, l'intimidation et les ingérences dans les affaires de tous les pays, a aujourd'hui une mauvaise réputation. C'est un autre signe. Par conséquent, le changement dans le monde est irréversible. Il y a également d'autres signes mais je me contenterai des quelques signes que j'ai mentionnés dans cette réunion. C'est un point important.
Le deuxième point que nous ne pouvons pas nier non plus, est que notre pays joue un rôle particulier dans ce changement, dans cet événement et dans cette longue Histoire. Nous ne sommes pas de simples spectateurs. Notre pays jouit d'une position particulière. Quels sont les facteurs qui nous donnent cette position particulière ?
Tout d'abord, le fait que l'éveil islamique a commencé dans notre pays. Tout le monde le dit, le comprend et le sait. Ce que nous appelons «Eveil islamique» a commencé dans notre pays, il y a trente ans. Des vies ont été sacrifiées, des efforts désintéressés ont été déployés et l'éveil islamique a atteint ses objectifs et ses buts transcendants, à savoir l'établissement d'un gouvernement islamique.
Deuxièmement, la République islamique a fondé son système de société sur la foi, la rationalité et l'amour d'autrui. La foi du peuple et des responsables, la rationalité et l'affection qui lie le peuple, jouent un rôle et constituent les bases du régime. Si Dieu le veut, je citerai quelques exemples de cette rationalité et s'il me reste assez de temps. Ce régime solide qui a été construit à mon avis, est unique dans le monde. C'est un système qui repose à la fois sur la foi du peuple, sur des principes idéologiques, sur la rationalité et sur un fort attachement.
Troisièmement, une partie importante des richesses que convoite l'Occident se trouve dans notre pays. Pendant une centaine d'années, l'Occident a profité de nos ressources énergétiques, le pétrole et le gaz. Il y a quelques années, lors d'une réunion dans ce même Hosseiniyeh, j'ai présenté certaines statistiques qui montrent nous constituons environ 1% de la population mondiale mais que nous possédons plus d'1% des ressources nécessaires pour la vie humaine. En dehors du pétrole, nous possédons 2, 3, 5 et 7% des ressources mondiales de métaux. Nos ressources humaines et nos capacités dépassent ces chiffres. Notre pays jouit de capacités qui dépassent la moyenne mondiale. Par conséquent, nous vivons dans un pays qui a d'énormes ressources, naturelles et humaines, qui sont nécessaires à l'Occident. Aujourd'hui, ils sont à la recherche de nos jeunes talents et de nos élites. Ils identifient tour à tour, nos professeurs, nos étudiants et nos élites scientifiques, et essaient de les recruter. Nous avons certaines faiblesses dont ils ont profité. En tout cas, ce sont des réalités qui montrent l'existence de cette richesse dans notre pays, et que notre pays jouit d'une position particulière et stratégique dans ce changement global.
Quatrièmement, contrairement à l'incapacité de l'Occident à produire des idées nouvelles, la République islamique est intellectuellement très productive. Après l'introduction de l'humanisme, des écoles de pensée qui s'appuient sur l'humanisme et l'introduction des philosophies qui proviennent de l'humanisme occidental, l'Occident n'a plus été intellectuellement productif ni n'a présenté de nouvelles idées à l'humanité pour la vie humaine. Par contre, nous avons de nouvelles choses à dire sur la spiritualité, les questions sociales et les questions gouvernementales. Lorsque nous disons que nous avons des idées nouvelles à présenter, cela ne signifie pas que le monde va les accepter une fois que nous les auront présentées. Cela signifie seulement que nos idées novatrices permettront de créer un nouveau courant intellectuel et une nouvelle vague idéologique dans le monde. Aujourd'hui, nous avons présenté la «démocratie religieuse» dans le domaine politique. Nous avons présenté la «civilisation basée sur la spiritualité » dans le domaine social général. Nous avons parlé de la « dignité humaine » dans différents domaines et montré que la religion et la vie sont étroitement liées l'une à l'autre. Ce sont des idées nouvelles qui n'ont jamais auparavant, été présentées dans le monde. Même avant l'époque du matérialisme et de l'humanisme occidental, avant même que les idées laïques gagnent du terrain, la religion n'a jamais été étroitement liée à la vie. Pas du tout. Il est vrai que dans certaines parties du monde, les religieux étaient au pouvoir et qu'on parlait du règne de l'église. Dans la longue et complexe Histoire de l'Europe, il y a eu une guerre entre l'Eglise et les gouvernements. L'Eglise était aussi au pouvoir mais cela ne signifie pas que la vie des gens était étroitement liée à la religion ou que les lois et les règlements étaient extraits de la religion. Il n'y a jamais eu une telle chose en Occident ni dans les pays islamiques, sauf aux premières années de l'Islam. Il s'agit d'une idée nouvelle que nous présentons au monde. Nous disons que la religion et la vie ne font qu'un. Qu'est-ce que la vie ? La vie signifie la politique, les activités, le commerce, l'économie et le reste. C'est une idée nouvelle que nous présentons au monde.
Le cinquième facteur qui donne à notre pays une position particulière est sa résistance aux tactiques habituelles de l'Occident pour atteindre ses objectifs. L'Occident a fait usage de certaines méthodes à l'époque de sa suprématie politique sur le monde entier. Vous avez été témoin de ces méthodes, ils profèrent des menaces, ils déclenchent des guerres, ils recourent à des assassinats et à des massacres, ils complotent et fomentent des discordes. Ce sont les méthodes bien connues que l'Occident a utilisées au cours des deux ou trois cents ans de sa suprématie. L'Iran, la République islamique, la nation iranienne et l'élite iranienne ont tous fait preuve de fermeté face à ces méthodes. Leurs menaces et leurs efforts pour fomenter les discordes - qui est une question très importante - se sont révélés inefficaces. Ils n'ont pas été en mesure de prendre le contrôle du mouvement général de la nation iranienne. Voilà donc la position particulière dont jouit notre pays.
Par conséquent, on ne peut nier que le monde est en évolution et en transformation, et que notre pays jouit d'une position particulière. À ce propos, une question nous vient à l'esprit de savoir si nos universités et nos centres islamiques ont une responsabilité à remplir dans les événements qui se déroulent dans le monde ou non. Je tiens à ce que les chers professeurs, les honorables savants et les éminentes personnalités du pays, prêtent attention à ce point. Nos universités et nos centres islamiques peuvent-ils se permettre de ne pas se définir de responsabilités dans des conditions si importantes et un contexte si sensible ? Nos universités et nos centres islamiques peuvent-ils se permettre de rester de simples spectateurs ou pire encore, que Dieu nous en préserve, de soutenir le camp qui a déployé ses forces contre le camp de la vérité.
Il me semble qu'il est nécessaire que nos universités et nos centres islamiques assument leur responsabilité dans ce contexte. La réussite de l'Iran et de la nation iranienne est très importante et dans cette situation sensible, dépend en premier lieu de nos savants. Nos universités jouent également un rôle de premier ordre dans cette évolution et peuvent aider notre pays, notre Histoire et notre nation à sortir victorieuses. Elles peuvent aussi faire l'inverse. Je crois que nos universités ont une responsabilité très sensible et très importante dans ce domaine. [7]

Un autre signe des progrès de la nation iranienne est notre puissance politique et notre influence croissante sur les développements régionaux et internationaux, par rapport aux premières années de la Révolution. De nombreuses preuves le confirment et même nos ennemis l'admettent. Un des hauts responsables de l'entité sioniste qui est l'ennemi juré de la nation iranienne et de la Révolution islamique, a admis qu'il existait aujourd'hui un mouvement puissant contre leurs objectifs dont l'Iran a pris la direction. Ce politicien désespéré et désemparé admettait que l'imam Khomeiny avait constitué un camp à leurs frontières. Un ancien politicien américain que nous connaissons bien, a comparé la situation des Etats-Unis en 2001 et 2011 dans une réunion il y a environ deux mois, et a demandé quel fou était responsable de la situation déplorable des Etats-Unis en 2011 alors qu'ils étaient si puissants en 2010. Ce politicien américain avait aussi accusé l'Iran d'être responsable de la situation actuelle. Ces déclarations montrent que la nation iranienne joue un rôle important dans les développements régionaux et mondiaux, grâce à sa résistance, sa puissance et sa force. C'est un signe des progrès que nous avons faits comme je l'ai dit, et un exemple visible et concret.
[...] Si vous jetez un coup d'œil sur les soulèvements et les révolutions dans la région, vous verrez qu'ils sont en relation avec la puissance nationale. Toutes ces révolutions, au Yémen, au Bahreïn, en Egypte, en Libye, en Tunisie et dans d'autres pays où elles couvent et s'enflammeront un jour, sont motivées par un désir de restauration de la puissance nationale, de la justice sociale et de la liberté. Toutes ces révolutions sont menées à l'ombre de l'Islam. Quand nous parlons d'éveil islamique, nous nous fondons sur des arguments logiques et réfléchis. Les nations musulmanes aspirent à la justice, à la liberté, à la démocratie et au respect de leur dignité. Elles croient que seul l'islam et non n'importe quelle autre école de pensée, peut concrétiser ces désirs parce que les autres écoles de pensée ont été testées et ont toutes échoué. Il n'est pas possible d'atteindre ces nobles objectifs sans une base idéologique en accord avec la foi religieuse et les croyances des nations de la région. Cette base idéologique s'incarne dans l'islam et l'éveil islamique. C'est la véritable nature de ces soulèvements.
Les Occidentaux et les gouvernements régionaux qui dépendent de l'Occident souhaitaient modifier ces équations. Ils veulent tromper l'opinion publique mais leurs efforts sont inutiles. Les personnalités influentes et les nations ne doivent pas se laisser duper. Les nations ont connu une grande réussite. L'atmosphère politique et sociale de la région a changé du tout au tout mais ce n'est que le début. Cette première étape a changé l'atmosphère politique de la région. En Egypte par exemple, lorsque le soulèvement populaire a atteint un point critique, de nombreux Occidentaux et la plupart des dictatures de la région ont essayé de soutenir et de sauver Hosni Moubarak, et de réprimer le peuple mais maintenant que les gens ont remporté la victoire, ces mêmes gouvernements, les plus autoritaires et les plus faibles devant l'Occident, parlent des droits du peuple et de la démocratie ! Cela signifie que la démocratie est aujourd'hui devenue si populaire parmi les nations de la région que ceux qui n'étaient pas prêts à parler des gens et de leurs droits, sont aujourd'hui forcés de défendre la démocratie et les droits du peuple, pour mettre l'opinion publique de leur côté ! [8]

Le monde est actuellement dans une situation exceptionnelle. Les Etats-Unis ont des problèmes économiques et financiers, et connaissent aussi un affaiblissement au niveau politique. C'est aussi une réalité indéniable. Les Etats-Unis ont subi des échecs continus dans leur politique proche-orientale, en Palestine et en Irak dont les Américains voulaient prendre le contrôle. La nation irakienne s'est soulevée contre eux et n'a pas laissé cela se produire. Les Américains voulaient installer un gouvernement fantoche en Irak mais ils ont échoué dans ce projet. Ils voulaient rester en Irak et obtenir le droit de capitulation, mais le peuple et le gouvernement irakien ne les ont pas laissés agir à leur guise. Aujourd'hui, le gouvernement irakien est un gouvernement populaire et le peuple irakien est dynamique et vigilant. Tout cela a poussé les Américains à quitter l'Irak sans avoir accompli leurs missions. Bien sûr, ils vont encore s'immiscer dans les affaires pétrolières et les questions de sécurité de ce pays, mais là aussi, la nation et le gouvernement irakiens prendront certainement les mesures appropriées dans l'avenir.
Les Américains souffrent également de faiblesses dans leurs affaires intérieures mais ils essaient de le cacher. Ils ne veulent pas le reconnaitre. Il y a quelques jours, dans son discours devant le Congrès américain, Obama n'a même pas mentionné le fait que les gens dans tout le pays et dans différentes Etats, depuis plus de quatre mois sont dans la rue, par ce froid, face à la répression et aux coups de la police. N'est-ce pas un évènement qui méritait d'être mentionné ? Il n'a pas prononcé un mot à ce sujet. Ils veulent le cacher. C'est là que se révèle le vrai visage de ces « défenseurs des droits de l'homme ». Il en est de même en Europe. L'Europe souffre aussi de faiblesses. Outre les questions économiques, financières et monétaires qui sont de gros problèmes qui ont rendu furieux les citoyens européens, l'Europe souffre également de faiblesses politiques.
Je voudrais vous en donner un exemple. Le gouvernement français au temps du Général de Gaulle qui était Président de la France, n'a pas permis à l'Angleterre de devenir membre de l'Union européenne. Pourquoi ? Ils ont dit que l'Angleterre était un allié des Etats-Unis et que les relations entre l'Angleterre et les Usa nuiraient à l'indépendance de l'Union européenne. Le général de Gaulle n'a pas laissé l'Angleterre devenir membre de l'Union européenne à cause de ses relations avec les Etats-Unis et sa dépendance. C'est ce que la France a fait à ce moment-là. Or, le monsieur qui est actuellement à la tête du gouvernement français ne fait que répéter ce que veulent les Américains. Il est devenu un parfait vassal. C'est un signe de faiblesse. Telle est la situation actuelle de l'Europe, la situation de la France et d'autres pays européens. Cela prouve la faiblesse de ces pays.
Aujourd'hui, les Occidentaux souffrent aussi de problèmes économiques et politiques. Ils souffrent de faiblesses dans les décisions internationales y compris l'imposition de sanctions contre nous. En fait, ils ont voulu punir la République islamique et la nation iranienne parce qu'elles défendent la cause de l'islam. Ils ont proféré des menaces, ils ont parlé à plusieurs reprises de sanctions "paralysantes" et "douloureuses". Or ces sanctions nous sont bénéfiques pour deux raisons. Tout d'abord, ces sanctions nous obligent à nous tourner vers nos capacités nationales et à faire des progrès, comme cela s'est passé au cours des trente dernières années. En ce qui concerne les sanctions portées sur les armements, sans ces sanctions, nous n'aurions pas atteint des progrès si étonnants. En ce qui concerne la technologie nucléaire, s'ils avaient construit eux-mêmes la centrale nucléaire de Bushehr, nous n'aurions pas fait tant de progrès dans l'enrichissement d'uranium. S'ils ne nous avaient pas fermé les portes de la science, nous n'aurions pas atteint cette position dans la recherche dans le domaine des cellules souches, de l'aérospatiale et du lancement de satellites dans l'espace. Par conséquent, plus ils nous imposent des sanctions, plus nous devenons conscients de nos capacités nationales, et plus nous nous tournons vers ces capacités qui s'épanouissent de jour en jour, comme une source jaillissante. Par conséquent, ces sanctions sont à notre avantage.
La deuxième raison pour laquelle ces sanctions nous sont bénéfiques, est qu'ils ne cessent de dire dans leur propagande, que les sanctions contre l'Iran devraient nous forcer à reculer sur la question du nucléaire, par exemple. Le monde entier est invité à croire que ces sanctions sont imposées à l'Iran afin de l'obliger à reculer dans le domaine nucléaire ou d'autres domaines. Qu'est-ce qui se passera si nous ne reculons pas ? Le but de ces sanctions est de contraindre l'Iran à reculer, mais l'Iran ne recule pas. Le résultat est que la crédibilité de l'Occident et de ses menaces sera compromise aux yeux des nations de la région et que parallèlement, la dignité et la puissance de la nation iranienne augmenteront à leurs yeux. C'est encore à notre avantage. Par conséquent, alors que le but de ces sanctions est de nuire à notre nation, elles sont en fait, un service qu'ils nous rendent pour les deux raisons que j'ai mentionnées.
Voilà la situation en Europe qui souffre d'insolubles problèmes économiques. Les gens sont en colère en Europe. Ils protestent contre la situation économique. J'ai déjà souligné que le jour où les nations européennes se rendront compte que tous leurs problèmes sont le résultat des ingérences des Etats-Unis et du réseau mondial du sionisme, ces protestations aux raisons économiques deviendront un grand mouvement social. Puis ce sera le moment d'attendre un nouveau monde qui verra certainement le jour. [9]

Je tiens à vous faire remarquer, chers jeunes et chers enfants, que vous devez être conscients du fait que l'Histoire du monde et de l'humanité connaît aujourd'hui un grand tournant historique et se trouve actuellement au seuil d'une nouvelle ère mondiale dont le signe le plus saillant est l'attention des nations à Dieu le Tout-Puissant, leur demande d'assistance à la source inépuisable de la puissance divine, et leur recours à la Révélation. L'humanité a expérimenté toutes les écoles et idéologies matérialistes. Aujourd'hui, ni le marxisme, ni la démocratie libérale occidentale, ni le nationalisme laïc n'exercent un attrait sur l'humanité. Voyez ce qui se passe dans le berceau de la démocratie libérale occidentale aux Etats-Unis et en Europe. Ils admettent tous leur échec. Aujourd'hui chez les membres de l'Ummah islamique, le plus grand attrait est celui de l'islam, du Coran et de l'école de pensée fondée sur la Révélation divine. Allah le Tout-Puissant, a promis que l'école de pensée divine et islamique fondée sur la Révélation divine, aidera l'humanité à atteindre le bonheur. C'est un phénomène sacré très important et très significatif.
Aujourd'hui les pays islamiques se sont soulevés contre les dictatures à la solde des étrangers. Ceci est un prélude à un soulèvement général contre la dictature globale et internationale, à savoir la dictature du réseau corrompu et maléfique des sionistes et des puissances arrogantes. [10]
Aujourd'hui, la structure politique du monde est sur le point d'un changement essentiel. Une grande évolution s'effectue actuellement dans le monde. Je ne peux pas la définir de manière catégorique et exhaustive et peut-être que personne ne soit en mesure d'en donner une définition exhaustive. Un événement se déroule actuellement dans le monde. Une partie de cet événement concerne les pays islamiques, principalement arabes, et les révolutions qui ont eu lieu dans ces pays. Ce sont véritablement des révolutions. D'près une interprétation et une analyse appropriée, ils sont tous, dans le vrai sens du mot, des révolutions, et bien entendu, sous des formes et des structures variées. C'est une partie de la question. Une autre partie en est les événements étonnants qui se passent actuellement dans le monde et qui sont, à mon avis, des événements sans pareils. Vous pouvez vous référez à votre mémoire historique et chercher à voir s'il y a des cas pareils pour ces événements ou non ?
Quant aux événements survenus à l'ombre de l'éveil islamique, il y a quand-mêmes des cas pareils. Dans certains cas, ils ont des similitudes ainsi que des différences essentielles avec les anciennes révolutions qui ont eu lieu dans la région, bien que ces dernières n'aient pas été aussi amples et profondes. Prenons par exemple les révolutions qui se sont produites dans ces pays au cours des décennies 50 et 60. Il y a eu une révolution en Egypte, en Tunisie, au Maroc et en Algérie. Ces pays ont tous commencé un mouvement, mais leur mouvement comptait une différence essentielle [avec les mouvements actuels]. Premièrement, lesdites révolutions n'étaient pas globales - elles se limitaient à des groupes et des partis. Dans certains endroits, comme en Egypte par exemple, c'était juste un coup d'état mené par un groupe d'officiers ; dans d'autres endroits, comme en Algérie, ce n'était pas un coup d'état, mais un mouvement populaire contrôlé par les partis politiques, dans lequel le peuple n'avait pas son rôle et sa place dans le vrai sens du terme. Par conséquent, il existe une telle différence entre ces mouvements et actuellement la situation est tout à fait différente.
Et si l'on envisage trouver d'autres cas pareils à ces révolutions, on pourrait évoquer les événements de l'Europe de l'Est pendant la décennie 90 où les régimes de ces pays s'effondraient l'un après l'autre. Pourtant, leur différence essentielle était le fait que dans ces événements, c'étaient les États-Unis et l'Occident qui géraient les affaires. Par exemple, quand ces événements ont commencé en Pologne, ils ont fait usage d'un individu assujetti aux Occidentaux, même s'il appartenait apparemment au prolétariat. Cette réalité s'est révélée après des années. Au début, quant les événements ont commencé, nous ne comprenions pas bien le cours des événements, mais après un certains temps, on a perçu que c'étaient les Occidentaux qui avait conçu et soutenu ces événements. La différence entre lesdits événements et les révolutions actuelles réside dans le fait que celles-ci sont d'une nature totalement opposée au premier cas. C'est-à-dire, ce qui se passe actuellement est tout à fait à l'encontre de la volonté des États-Unis.
Il y a des analyses illusoires qui essaient d'insinuer que ce qui s'est passé en Egypte, en Lybie ou en Tunisie, a été géré, dans les coulisses, par le gouvernement des États-Unis. Ce n'est pas le cas et ce ne sont que des illusions. Bien entendu, les Américains aimeraient bien qu'à la place d'un agent comme Moubarak, il y ait un individu démocrate et populaire qui soit assujetti à leurs ordres autant que Moubarak l'était - et ceci leur conviendrait mieux-, pourtant, une telle chose n'a pas été et n'est toujours pas possible. S'il y a quelqu'un de démocrate et populaire en tête du pouvoir de son pays, il ne mettra pas, contrairement à Moubarak, les ressources de son pays à la disposition des États-Unis et ses positions vis-à-vis d'Israël ne seront plus les positions d'un sioniste. Par conséquent, dans la pratique, cela n'était pas plausible. Si nous pensons que les Américains ont détrôné Moubarak et l'ont remplacé par un autre afin d'améliorer leur prestige dans l'opinion publique, il faut dire nous sommes tombés dans une pure illusion. Si les Américains avaient à leur charge la gestion de ces mouvements, ils ne laisseraient pas Moubarak arriver à telle situation déplorable - car ceci était très nuisible pour eux-mêmes -, et ne laisseraient non plus les gens descendre dans les rues. Il est évident qu'une fois les gens descendus dans les rue, il n'est plus possible de les faire renoncer à leurs revendications. Par conséquent ce n'était pas du tout le cas et s'ils avaient été en mesures de gérer cette affaire à leur propre guise, ils l'auraient fait autrement. On en a déjà vu les exemples ailleurs. [12]

Aujourd'hui, les nations musulmanes dans la région arabe se sont soulevées, ont pris conscience et se sont réveillées. Les ennemis ne peuvent pas les réprimer ni changer leur trajectoire. Le mouvement a commencé et influence les équations internationales. Les mouvements que vous voyez aujourd'hui dans le monde occidental, aux Etats-Unis et en Europe, annoncent de grands changements dont le monde sera témoin dans l'avenir. [13]

Aujourd'hui, le monde traverse une phase importante de son Histoire. Nous devons rester extrêmement vigilants et prudents à ce stade. Nous devons savoir ce que nous faisons. Nous ne parviendrons pas à assumer nos responsabilités si les griefs, la rancune et les désaccords persistent entre le peuple et les représentants du gouvernement. C'est une recommandation importante et une nécessité primordiale. La nécessité suivante est le sens des responsabilités et le dynamisme. Tous nos employés et fonctionnaires du gouvernement doivent être dynamiques et actifs. Nous devons éviter la paresse et la léthargie. Nous devons travailler. Nous avons besoin d'efforts scientifiques, économiques, politiques et sociaux. Tout le monde peut se définir un programme pour lui-même, à son niveau. C'est une nécessité et j'espère qu'Allah le Tout-Puissant, nous aidera à y parvenir. [14]

Aujourd'hui, le monde de l'islam s'est réveillé. Les mouvements auxquels nous assistons aujourd'hui dans certains pays d'Afrique du Nord et du Moyen Orient, sont le résultat de la lumière de l'Islam et de l'application des prescriptions du Saint Prophète (SAWA). Par conséquent, par la grâce d'Allah, l'avenir de cette région et de ces pays est prometteur.
L'obstination des Occidentaux est inutile. Leur insistance sur leurs mauvaises positions est vaine. Ce dont nous sommes témoins aujourd'hui en Egypte, en Tunisie et dans certains autres pays, nous dit qu'un nouveau chapitre s'est ouvert dans l'histoire de cette région. Le déséquilibre que les puissances occidentales arrogantes et les colonisateurs avaient installé dans cette région depuis 100 ou 150 ans et qu'ils voulaient imposer au destin de cette grande région stratégique, est actuellement remis en question. Un nouveau chapitre s'est ouvert. [15]

Nous sommes aujourd'hui à une époque sensible. Ce que je veux dire est que le front mondial de l'arrogance a déployé ses forces contre ce mouvement islamique qui est aussi le symbole de la République islamique. Il n'est pas possible d'expliquer les raisons de cette affirmation dans ce court laps de temps. Bien sûr, cette déclaration est fondée sur des raisons valables mais nous n'avons pas assez de temps. Ce front mondial de l'arrogance déploie ses derniers efforts. Dans de nombreux domaines, leurs efforts et leurs mesures ont abouti à une impasse et ils ont perdu le contrôle de la situation. La ceinture qu'ils avaient fixée autour des enjeux mondiaux et les limites qu'ils avaient définies, ont été brisées dans la région la plus stratégique du monde à savoir le Moyen-Orient. Cette ceinture est usée mais personnellement, je crois qu'elle s'est déchirée et qu'ils ont perdu le contrôle de la situation.
Que Dieu bénisse le regretté Cheikh Hossein Lankarani, ce vétéran militant qui était aussi un grand religieux. En 1974 ou 1975 ou peut-être un peu plus tôt, à la fin des années 60, une comparaison avait été faite entre la situation du régime Pahlavi et une personne debout sur un toit tenant un sachet de noix ouvert dont les noix tombent l'une après l'autre. Chaque fois qu'il essaye de ramasser une noix, une autre tombe. S'il était sur un terrain plat, il pourrait les ramasser mais sur un toit cela est impossible.
Je crois que l'hégémonie mondiale est dans la même situation face au mouvement islamique. Elle n'a pas le pied ferme parce que beaucoup de ses techniques de propagande ont été dévoilées au monde entier. Aujourd'hui, une colère profonde se répand dans la société américaine en raison de la forte présence des lobbies sionistes. Ce mécontentement s'étend graduellement dans la population aux Etats-Unis qui est le centre d'activités des sionistes riches et puissants. Bien sûr, le régime au pouvoir aux Etats-Unis, est très sévère envers le peuple. C'est un modèle particulier de sévérité. La technique du régime américain consiste à occuper le peuple aux questions et aux problèmes de la vie quotidienne pour qu'il n'ait plus le temps de penser à autre chose. Toutefois, ce sentiment de colère se développe. Ceci est confirmé par les rapports que je reçois. Le même problème existe dans les pays européens sous une autre forme. La situation des pays islamiques au Moyen orient, est claire. Il y a un sentiment de haine et dans certains cas, de rancune vis-à-vis des États-Unis et de leur hégémonie dans le monde. Ils ne peuvent pas contrôler cette situation malgré leurs efforts.
Si la République islamique n'avait pas vu le jour, ils ne seraient pas confrontés à ces problèmes. Sans la République islamique, leurs problèmes seraient apparus dans cinquante ans ou même plus tard. Mais la présence et l'émergence de la République islamique leur ont rendu les choses difficiles et ils sont farouchement opposés à la République islamique. Ils sont hostiles mais aussi désorganisés et frénétiques dans leurs efforts contre nous. Leurs politiques sont désorganisés et frénétiques. Les mesures qu'ils adoptent, le vacarme qu'ils provoquent et poursuivent dans leur propagande, les résolutions qu'ils adoptent par le biais de l'Organisation des Nations Unies, les sanctions qu'ils imposent et amplifient, l'exagération irréaliste qu'ils font des effets de leurs sanctions qu'ils complètent par de timides menaces militaires, toutes ces attitudes viennent du fait qu'ils sont impuissants face au grand et digne mouvement islamique qui s'étend dans tout le monde de l'islam et dont le peuple d'Iran est le pionnier.
Bien sûr, ils nous créent des problèmes. Il n'y a aucun doute à cet égard. Il y a des problèmes mais nous les supportons à cause d'intérêts et d'objectifs supérieurs. Telle est la situation que nous connaissons aujourd'hui. La conjoncture actuelle est une conjoncture sensible comme je l'ai expliqué, et nécessite un grand travail et de grands efforts. [16]

Un autre point important est le résultat de la longue conférence d'examen du TNP à New York. Il incombe à notre peuple de faire attention à ce point. C'était un événement très important. Fondamentalement, la conférence a été organisée pour permettre aux pouvoirs intimidateurs d'imposer des restrictions supplémentaires sur les nations qui n'ont pas encore atteint l'énergie nucléaire. Elle avait été organisée pour mettre de nouveaux obstacles sur leur chemin. Bien sûr, ils avaient en particulier l'intention d'utiliser cette conférence comme une occasion de montrer leurs rancunes contre la République islamique. Ce qui s'est passé, était exactement le contraire de ce qu'ils espéraient. Cette conférence a duré environ un mois. Ils ne pouvaient pas atteindre leurs objectifs et restreindre les activités des pays tels que la République islamique. Au lieu de cela, le résultat de cette longue conférence a été que 189 pays ont exigé que les puissances nucléaires détruisent leurs armes nucléaires et préviennent la production de telles armes. Ils ont reconnu le droit à la technologie nucléaire pacifique. Et le régime sioniste - dont les tuteurs déploient tous les efforts pour le soutenir - a été obligé de signer le TNP. Ce fut exactement le contraire de ce qu'ils voulaient. Ce n'est pas un événement insignifiant. Il montre que le gouvernement oppresseur et arrogant des États-Unis et d'autres puissances arrogantes et leurs partisans ont perdu leur influence dans le monde. Aujourd'hui, l'Amérique n'est plus en mesure d'affecter sensiblement les politiques internationales. Grâce à sa résistance de trente ans, la République islamique a réussi à influencer l'opinion publique mondiale d'une manière que non seulement les peuples mais aussi les gouvernements - c'est-à-dire 189 gouvernements - ont résisté contre l'Amérique, et leurs votes et décisions sont maintenant contre la volonté de l'Amérique. Ce sont des signes prometteurs de Dieu pour la grande nation iranienne. [17]

Sans aucun doute, comme Dieu le tout puissant, l'a décrété, un nouveau Moyen-Orient islamique sera formé. La question de la Palestine est une question islamique. Toutes les nations sont responsables, musulmanes et non musulmanes. Toutes les nations qui prétendent défendre les droits de l'Humanité sont responsables, mais les gouvernements islamiques ont une obligation plus lourde à cet égard et ceux qui refusent cette responsabilité en subiront les conséquences car les peuples sont vigilants et ont des revendications que ces derniers seront obligés d'accepter. [18]

****************************************************
Notes:
[1] Discours du Guide suprême aux habitants de la ville de Bojnurd, le 10 Octobre 2012.
[2] Discours du Guide suprême aux participants du sixième colloque national des jeunes élites iraniennes, le 3 Octobre 2012.
[3] Discours du Guide suprême au 16ème Sommet du Mouvement des pays non-alignés (MNA) à Téhéran, le 30 Août 2012.
[4] Discours du Guide suprême aux représentants du gouvernement et aux ambassadeurs des pays islamiques, le 19 Août 2012.
[5] Sermons Guide suprême lors de la Prière de l'Eid-ul-Fitr, le 19 Août 2012.
[6] Discours du Guide suprême aux anciens prisonniers de guerre, le 15 Août 2012.
[7] Discours du Guide suprême aux professeurs d'universités, le 15 Août 2012.
[8] Discours du Guide suprême à l'occasion du 23ème anniversaire de la disparition de l'Imam Khomeiny, le 3 Juin 2012.
[9] Sermons du Guide suprême lors de la prière du vendredi à Téhéran, le 3 Février 2012.
[10] Discours du Guide suprême aux participants à la conférence sur « Les jeunes et l'éveil islamique », le 30 Janvier 2012.
[12] Discours du Guide suprême aux représentants de la diplomatie iranienne et des ambassadeurs en poste à l'étranger, le 28 Décembre 2011.
[13] Discours du Guide suprême lors d'une réunion avec des représentants des forces du Bassidj, le 27 Novembre 2011.
[14] Sermons Guide suprême lors de la Prière de l'Eid-ul-Fitr, le 31 Août 2011.
[15] Discours du Guide suprême lors d'une réunion avec des hauts responsables de la République Islamique d'Iran, le 30 Juin 2011.
[16] Discours du Guide suprême aux professeurs membres du Bassidj, le 23 Juin 2010.
[17] Discours du Guide suprême à l'occasion du 21ème anniversaire de la disparition de l'Imam Khomeiny, le 4 Juin 2010.
[18] Discours du Guide suprême à l'ouverture de la conférence sur Gaza, 27 février 2010.

 
< Précédent   Suivant >

^