Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide Suprême aux gens de différents milieux sociaux Version imprimable
15/05/2013

Ce qui suit est le texte intégral d'un discours prononcé le 15 mai 2013, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec un groupe de citoyens des provinces du Mazandéran, de Gilan, du Golestân et de Kohgiluyeh-Boyer Ahmad.

Au nom d'Allah, le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux

Je salue tous les chers frères et sœurs, les religieux et les jeunes enthousiastes - en particulier les familles honorables de nos martyrs - qui se sont donné la peine de faire ce long trajet pour assister à cette réunion, illuminer et donner de la chaleur à cette rencontre et à l'atmosphère de notre Hosseiniyeh. Je demande à Allah le Très-Haut, d'accorder Ses bénédictions, Sa miséricorde et Ses grâces spéciales en ce mois sacré, aux gens fidèles et ceux dont les cœurs sont purs, à vous tous chers frères et sœurs, à tous les gens qui sont venus d'autres provinces et à toute la nation iranienne.

Tout d'abord, j'estime qu'il est nécessaire d'attirer votre attention, chers frères et sœurs, en particulier l'attention des jeunes, sur l'importance du mois de Rajab. Il ne faut pas négliger les bénédictions et les caractéristiques de ce mois. Les grandes personnalités religieuses et les initiés ont toujours considéré le mois de Rajab comme une introduction au mois de Ramadan. Le mois de Rajab et le mois de Cha'bân sont l'occasion de nous préparer pour le mois de Ramadan qui est le mois de la célébration divine. Comment devons-nous nous y préparer ? Nous devons d'abord préparer nos cœurs au culte de Dieu. Nous devons savoir que nous sommes faces à Dieu l'Omniscient. « Il est Le Pur dont la connaissance comprend tout » [Misbah al-Mutahajid, volume 1 page 305]. Nous devons être conscients du fait que Dieu connaît nos sentiments, nos mouvements, nos intentions et ce qui se passe dans nos cœurs. C'est cela qui compte en premier lieu. Si cela est fait, nous prêterons plus d'attention à nos actions, nos paroles, nos silences et nos relations sociales, à ce que nous disons, où nous allons, ce que nous faisons, celui que nous soutenons ou rejetons. Quelqu'un qui se sent devant Dieu, prêtera plus d'attention à ses actions et ses comportements. Beaucoup de nos problèmes viennent d'un manque d'attention à nos comportements et nos actions. Si nous abandonnons cette négligence et prêtons attention au fait que nous sommes observés et jugés, nous serons plus prudents sachant que Dieu voit tous nos mouvements et toutes nos actions. « Certes, Nous avons écrit ce que vous avez fait » [Coran 45: 29]. Nous devons entrer dans le mois de Ramadan avec pureté et piété, et en prêtant attention à ces points. Nous devons entrer dans le mois de Ramadan alors que nous nous sommes purifiés. C'est alors que nous tirerons le meilleur profit de notre présence à cette célébration divine. Nous devons adopter une telle perspective vis-à-vis du mois de Rajab.

Les prières recommandées pendant le mois de Rajab, qui ont été rapportées par les Imams (AS), nous parlent du monothéisme, de la grandeur et des caractéristiques divines. Dans ces prières, nous nous considérons face à cette grandeur, nous pouvons trouver le chemin qui mène à Dieu et nous sommes intéressés à connaître ce chemin. Ce sont les caractéristiques des prières du mois de Rajab qui attirent notre attention au monothéisme, à Dieu et aux caractéristiques divines. La valeur de ce mois doit être appréciée à sa juste valeur. Les premiers jours de ce mois sont bénis avec l'anniversaire de la naissance de l'Imam Bagher (AS) et les derniers jours, avec le plus grand événement de l'Histoire c'est-à-dire la Be'ssat du Saint Prophète (SAWA). Depuis plusieurs années, nos jeunes ont répandu dans le pays la coutume de l'Itikaf - cette retraite spirituelle pendant laquelle les gens se recueillent dans les mosquées et jeûnent pendant les trois jours du milieu du mois de Rajab. Quelle scène plus belle que celle de ces jeunes qui contrairement aux autres jeunes dans le monde, qui sont noyés dans la luxure et les désirs charnels, jeûnent et se recueillent dans les mosquées, et participent à cette retraite spirituelle. Ils passent ces journées et ces nuits au rappel de Dieu, à la réflexion sur les enseignements divins, à rechercher la vraie connaissance qui est la connaissance du monothéisme. C'est une chose très importante. Ce sont les bienfaits de la Révolution. Avant la Révolution, nous ne voyions pas beaucoup de gens ou très peu, aller à la mosquée et pratiquer l'Itikaf du milieu du mois de Rajab. Beaucoup d'entre nous et les gens en général, négligeaient cette bénédiction divine. Je n'ai jamais vu les gens pratiquer l'Itikaf à Machhad. Et à Qom, seules quelques personnes - quelques religieux - allaient à la mosquée de l'Imam et effectuaient cette retraite. Aujourd'hui, vous pouvez voir que non seulement dans les grandes mosquées de plusieurs villes, mais aussi dans l'ensemble du pays, dans toutes les villes et dans toutes les mosquées, les jeunes, hommes, femmes, filles et garçons font la queue pour s'inscrire et pouvoir jeûner et pratiquer l'Itikaf dans différentes mosquées, pendant ces trois jours. Ceci est très utile pour une nation. Ceci est très important. Ce sont des réalités. C'est la particularité du mois de Rajab. Vous devez profiter de ces opportunités. Chers jeunes, vous devez profiter davantage de ces bienfaits. Vos cœurs et vos âmes sont purs, chaleureux et éclairés, et prêts à profiter de la lumière de la miséricorde et des bénédictions divines. Vous devez apprécier la valeur de cette occasion.

Ce qu'un peuple obtient à ces occasions, à travers les bénédictions spirituelles, deviendra un pilier et une source précieuse pour faire face aux problèmes, avancer avec détermination dans tous les domaines de la vie, sortir des impasses et faire de grandes réalisations. Cette spiritualité est la source de toutes ces puissances. Quelqu'un comme notre magnanime imam Khomeiny qui à lui seul, est entré dans l'arène, a réussi à unir tous les peuples et à lancer ce grand mouvement grâce à sa détermination, sa foi et sa confiance en Dieu. Il s'est appuyé plus que tout, sur la connaissance et la compréhension, le culte de Dieu et un enthousiasme qui jaillit du cœur et de l'âme. Jusqu'à la fin de sa vie, cette grande personnalité se réveillait au milieu de la nuit et pleurait en dépit de son âge et de sa faiblesse physique. Nous avons entendu de ses proches qui connaissaient son mode de vie, qu'il avait l'habitude de se réveiller au milieu de la nuit pour demander l'aide d'Allah, le Très-Haut. Il avait l'habitude de rester éveillé pendant la nuit pour prier et pendant la journée, il combattait comme un lion, les puissances mondiales et cherchait à résoudre les problèmes des peuples, à éveiller et renforcer leur détermination grâce à sa forte puissance spirituelle.

Tout le monde et en particulier nos jeunes, et j'insiste sur les jeunes, peut établir une relation étroite avec cette grande source [spirituelle] de puissance en s'appuyant sur Dieu et en étant honnêtes et sincères. Vous pouvez en bénéficier pour éclairer votre esprit et jouer votre rôle. Quand l'Islam nous recommande de rester éveillés pendant la nuit pour nous recueillir, ce recueillement est différent de la piété des chrétiens. « Mais le monachisme qu'ils inventèrent eux-mêmes, nous ne l'avons pas prescrit pour eux » [Coran 57: 27]. La piété des chrétiens et des autres religions signifie l'isolement, la solitude et le rejet du monde tandis que la piété islamique signifie une présence dans tous les domaines de la vie. « Le parcours de mon Ummah dans le monde consiste à s'engager dans le djihad dans la voie de Dieu » [Prophète de l'islam cité dans le Mostadrak al-Wasael, volume 11 page 14].

D'un point de vue islamique, tous les actes des musulmans doivent s'inscrire dans la voie de Dieu. Leur paix, leur lutte, leur silence, leurs actions et tout ce qu'ils font doit être fait dans la voie de Dieu. « Celui qui est avec Dieu, Dieu est avec lui » [Bihâr al-Anwar, volume 79, à la page 197]. « Si vous aider la cause de Dieu, Il vous aidera » [Coran 47: 7]. Ailleurs dans le Saint Coran, Allah le Très-Haut dit : « Et Allah aidera celui qui défend Sa cause» [Coran 22: 40]. Si vous parcourez le sentier de Dieu, la bonté, l'assistance et le soutien de Dieu vous seront accordés. Mes chers amis, c'est le secret du progrès de la nation iranienne. C'est grâce au soutien divin et des caractéristiques comme la détermination dans l'entreprise, la volonté de progrès, un mouvement et un djihad continu, que notre nation a réussi à faire reculer les ennemis, malgré tous les coups malveillants et hostile que les ennemis nous ont infligés de toutes parts, à différents niveaux et dans différents domaines, et cela va continuer. Par la grâce d'Allah, la nation iranienne continuera dans cette voie.

Certaines personnes souhaitaient séparer les jeunes de la religion et les distraire par les plaisirs de la vie, les questions matérielles et d'autres choses semblables. Ils font une erreur. En termes de qualité et de quantité, le nombre de nos jeunes n'est pas moins élevé que le nombre des gens âgés. Aujourd'hui, nos jeunes fidèles et ceux qui sont attachés à la Révolution n'ont pas vu l'imam Khomeiny ni assisté à la victoire de la Révolution et de la Défense sacrée, mais ne sont pas moins motivés que la jeunesse de l'époque de la Défense sacrée, ils sont parfois même plus motivés. Ce que je vous dis est basé sur des faits et des informations exactes. Ce n'est pas une supposition personnelle. Aujourd'hui, de grands travaux que les jeunes accomplissent dans les domaines nationaux représentent même plus de difficultés, de pressions et de dangers que ce que les jeunes ont fait ou auraient du faire pendant la Défense Sacrée. Cet esprit doit être préservé.

Aujourd'hui, les élections sont l'enjeu politique le plus important du pays. Les élections sont un événement qui dure une seule journée mais a un effet à long terme. Vous participez aux élections présidentielles pendant une seule journée mais vous confiez à une personne ou à un certain nombre de personnes, le destin et les enjeux majeurs du pays pour quatre ans. Les effets de votre choix ne se limiteront pas à quatre ans. Parfois, les gouvernements font des choses - bonnes ou moins bonnes, ou Dieu nous en préserve, mauvaises, dont les effets durent des années. Les effets ne sont pas limités à quatre ans. Ils poursuivront leur cours comme un ruisseau. Donc, un jour donné, vous faites un choix qui aura des effets à court terme pendant quatre ans, et à long terme, durant parfois quarante ans. Les élections sont dons très importantes.

Les élections sont encore plus importantes cette année. Je voudrais vous dire chers frères, chères sœurs et chers peuple d'Iran, que les élections qui auront lieu dans un mois environ, sont devenues une question internationale. Vous devez le savoir. Les centres intellectuels des ennemis comme ils disent, leurs « think tanks », observent et analysent les étapes préliminaires de ces élections et de ce grand événement. Ils observent ces élections et ont également conçu certains plans et certains objectifs. Le but de vos ennemis est totalement opposé au vôtre. Vous, qui participez aux élections, cherchez une personne qualifiée qui peut aider votre pays à avancer dans les domaines matériels et spirituels, au même rythme ou à un rythme plus rapide. Vous suivez les élections pour que la ou les personnes, le gouvernement et le Président, qui occuperont les postes de direction, puissent renforcer votre dignité et votre indépendance, vous aider à avoir une vie meilleure et plus prospère, résoudre les problèmes et susciter espoir et enthousiasme dans le pays. Au contraire, maintenant qu'il est sûr que les élections auront lieu, votre ennemi souhaite des élections qui ne soient pas prometteuses pour l'avenir du pays. Il veut des élections qui pousseront le pays vers la dépendance, la faiblesse et le retard dans différentes domaines. Il veut que notre pays fasse marche arrière. C'est leur objectif. Bien sûr, s'il pouvait faire quelque chose pour empêcher les élections, il le ferait mais maintenant qu'il n'existe plus d'option pour cela et que les élections auront lieu, il poursuit cet objectif. Par conséquent, il y a deux buts opposés l'un à l'autre, le but de la nation iranienne et le but du camp des ennemis.

Comment l'objectif de la nation iranienne sera atteint ? Cet objectif sera atteint si nous respectons deux facteurs. Le premier est que les élections doivent être chaleureuses et enthousiastes. Les gens doivent participer aux élections et aller aux urnes avec ferveur et enthousiasme. L'autre est que ces élections aboutissent au choix d'une personne qualifiée qui jouit d'une détermination religieuse, révolutionnaire et djihadiste. Grâce à ces deux choses, la nation iranienne atteindra son objectif.

Comment l'objectif de l'ennemi sera atteint ? L'objectif de l'ennemi sera atteint si les élections se déroulent sans enthousiasme, si les gens ne sont pas intéressés, si un petit nombre de personnes y prend part et si un certain nombre de gens hésitent sur la nécessité d'y participer ou n'éprouvent aucun intérêt. Ces choses-là feront plaisir à l'ennemi. Deuxièmement, son objectif sera atteint si le résultat des votes pousse le prochain gouvernement et les gens à être plus dépendants et plus dociles à accepter les politiques élaborées par des étrangers.

Par conséquent, la situation est claire. Ce que vous voulez est clair comme ce que veut l'ennemi. Quant au second facteur sur la façon de trouver le candidat le plus qualifié et les caractéristiques d'une personne qui est plus qualifiée que les autres, il y a certains points dont, par la grâce d'Allah, je discuterai dans l'avenir avant la tenue des élections si je vis assez longtemps pour cela.
Ce que je veux dire aujourd'hui, est que le premier facteur c'est-à-dire, l'enthousiasme et la ferveur des élections, et un mouvement commun, sont les premières grandes choses que notre nation peut faire. L'ennemi veut que ceci ne se produise pas. Que fait-il pour affaiblir cet enthousiasme, cette énergie et cette ferveur du peuple ? Ils essaient de décourager les gens de participer aux élections. Ils veulent que les gens doutent de l'utilité des élections et de leur participation. Ils veulent inculquer ce sentiment à notre peuple. C'est pourquoi les radios étrangères et les agences de presse sionistes car aujourd'hui, il y a un grand réseau sioniste qui comme ils disent, « canalise » et « oriente » les informations dans le monde et ne diffuse que les nouvelles qui lui plaisent, vous verrez qu'ils cherchent à donner une mauvaise image des conditions du pays. Bien sûr, il y a des problèmes dans le pays. Quel pays n'a pas de problèmes ? Il y a le problème de l'inflation et du chômage. Aujourd'hui, dans quel pays ces problèmes n'existent pas ? Aujourd'hui, même les pays qui dirigent la propagande contre la République islamique, sont noyés dans leurs problèmes. De temps en temps, les gens dans un ou plusieurs de ces pays, manifestent, crient désespérément des slogans et sont attaqués par les forces de sécurité. Bien sûr, ils essayent de cacher ces faits.

Nous aussi, nous avons un certain nombre de problèmes que nous devons comparer avec nos points forts. Quel pays a des gens unis comme les nôtres ? Différentes ethnies, différentes religions, différentes villes et différentes régions de notre pays vivent et avancent dans la même voie et avec les mêmes objectifs, les mêmes émotions, les mêmes sentiments et les mêmes espoirs. Quel pays a autant de jeunes si énergiques et si animés ? Aujourd'hui, nos jeunes sont en train de conquérir les sommets scientifiques. Ils atteignent les plus hauts rangs dans différentes compétitions internationales. Est-ce un succès mineur ? Quelle nation a l'autorité, la grandeur et l'influence dont jouit la nation iranienne dans les événements internationaux et régionaux, en dépit de toutes les hostilités déployées à son encontre ? Certains sont nos ennemis et certains leurs mercenaires. Ils nous créent des obstacles autant qu'ils le peuvent, mais le peuple d'Iran continue son chemin avec honneur et dignité, le visage joyeux et plein d'espoir, sans rancune envers telle ou telle personne, et est présent sur la scène. Vous devez le savoir. Dans différentes nations, des personnalités sages et saillantes, qui comprennent les différentes évolutions vous montrent du doigt en disant : «Voyez la nation iranienne qui a fait des progrès dans un si grand nombre de domaines alors que nous n'avons fait aucun progrès». C'est le mouvement de la nation iranienne.

Dans leur propagande, les ennemis tentent de jeter une ombre de désespoir, de déception et de crise sur les questions nationales. Ils essaient d'amplifier les petits problèmes ou des problèmes qui n'existent même pas. Ils accusent injustement les gens et le pays de ces problèmes, et cherchent à assombrir les perspectives d'avenir et à décourager ainsi les gens. C'est l'objectif de l'ennemi. De leur point de vue, ce désespoir prépare le terrain à l'échec des élections. Vous devez faire le contraire. Cher peuple ! Chers jeunes ! Chers responsables ! Chers partisans de la Révolution islamique ! Chers orateurs ! Vous devez faire le contraire. Vous devez encourager les gens et leur donner de l'espoir. Cet espoir n'est pas un faux espoir mais un véritable espoir.

Les gens doivent savoir et faire attention au fait que leur participation enthousiaste et massive aux élections immunisera le pays et permettra de mettre un frein à la cupidité, les complots et la malveillance des étrangers. La participation des gens aura cette influence. Les ennemis tentent d'empêcher cela. Bien sûr, je voudrais vous dire qu'étant donné la connaissance que nous avons des gens dans les différentes expériences, et les bénédictions et les grâces divines dont nous avons profité, nous sommes sûrs que comme dans les élections précédentes, cette fois encore, la nation iranienne portera un coup dur aux ennemis. Par la grâce d'Allah, les gens vont sortir victorieux de cette autre épreuve et ajouteront une nouvelle gloire à leur palmarès. C'est une bénédiction divine qui par la grâce d'Allah, se produira.

Ce qui est important pendant le laps de temps qui nous sépare des élections, est en plus de notre détermination d'essayer de faire le bon choix. Comme je l'ai dit, les effets d'un choix approprié ne se limiteront pas à quatre ans, mais s'étendront sur des dizaines d'années. Nous devons réfléchir soigneusement afin de faire le bon choix. Nous devons connaître les critères. Par la grâce d'Allah, je discuterai certains points à ce sujet, dans l'avenir. Le critère principal est que ceux qui occupent des postes de direction fassent des efforts pour défendre la dignité de la nation iranienne et poursuivre le mouvement du pays vers les objectifs de la Révolution. Toutes les bénédictions dont nous avons profité au cours de ces longues années, étaient dues aux objectifs de la Révolution. Chaque fois que notre mouvement s'est arrêté, chaque fois que nous sommes tombés en arrière et chaque fois que nous avons été battus, c'est à cause de notre négligence dans la poursuite des objectifs de l'islam et de la Révolution islamique. Les candidats qui occuperont les postes de direction doivent être la manifestation de ce saint verset : «Ceux qui disent:" Notre Seigneur est Allah" puis résistent fermement » [Coran 41: 30]. Ceux qui vont occuper ces postes doivent être fermes et capables de résister. Ils doivent entrer dans l'arène vêtus de l'armure d'acier qu'est la confiance en Dieu et son rappel. Vous devez regarder les slogans des candidats et voir ce qu'ils disent. Parfois, pour gagner des voix, certains candidats lancent des slogans qui dépassent leurs prérogatives. Bien sûr, c'est une erreur. Les gens sages peuvent identifier ces slogans et doivent être vigilants, avisés et prudents. Dans leurs slogans, les candidats doivent inclure les questions qui sont cruciales pour le pays, celles qui sont les plus urgentes et sont compatibles avec les réalités et les possibilités du pays, et assureront la force intérieure de la nation iranienne. C'est une des normes à respecter.

Beaucoup de gens ont déposé leur candidature pour le poste de Président de la République. Par la grâce d'Allah, les honorables membres du Conseil des Gardiens de la Constitution vont présenter aux gens - en fonction de leurs responsabilités juridiques - les candidats qui sont qualifiés pour ce poste. Tout le monde doit respecter la loi. Les problèmes surviennent quand la loi n'est pas respectée. En 2009, les problèmes qui ont été créés, les dégâts qui ont été infligés au pays et les efforts de certaines personnes pour empêcher le pays et le peuple de jouir du résultat de quarante millions de votes, ont été les conséquences de violations de la loi. Certaines personnes n'ont pas respecté la loi, soit pour des motivations personnelles, des raisons politiques illégales ou d'autres raisons - je ne veux pas porter un jugement à cet égard. Ils ont fait une erreur en choisissant des moyens illégaux et ont porté préjudice à eux-mêmes, aux gens et au pays. Le droit chemin est le chemin de la loi. Tout le monde doit obéir à la loi. Tout le monde doit se soumettre à la loi. Parfois, il se peut qu'une loi ne soit pas correcte à 100% mais c'est mieux que l'absence de loi. Il est possible que l'exécuteur de la loi exerce une action illégale que vous et moi pouvons discerner. Si nous ne parvenons pas à corriger cette erreur avec des actions conformes à la loi, il vaut mieux tolérer cette erreur plutôt que de recourir à une autre action illégale et corriger en violant la loi, ce que nous considérions comme illégal. La loi est un très bon critère et un outil pour préserver l'unité nationale, la paix et la tranquillité du pays, ainsi que pour continuer le chemin.

Les honorables membres du Conseil des Gardiens sont des gens pieux et sages. Ils vont prendre une décision fondée sur la loi, et présenter des candidats qualifiés à la population. Vous et moi devons vérifier et voir lequel de ces candidats est le plus qualifié, peut réaliser les objectifs du peuple, prendre en charge cette lourde responsabilité et continuer dans cette voie. Vous et moi devons comprendre cette question et y prêter attention. Nous devons demander aux gens qui peuvent nous guider, de nous aider dans ce choix. Nous devons en fin de compte, agir selon les normes de la charia. Agir selon les normes de la charia est une fierté même si plus tard, notre choix se révèle être un mauvais choix. Nous aurons accompli notre devoir. Mais si nous n'agissons pas selon les normes de la charia et si plus tard, notre choix se révèle être un mauvais choix, nous nous en voudrons et n'aurons aucune excuse pour le choix que nous avons fait.

Bien sûr, je suis plein d'espoir. Nous sommes très confiants dans l'aide d'Allah le Très-Haut. Je remercie Dieu de nous aider à rester optimistes. Un regard sur les conditions du pays nous permettra d'être encore plus optimistes sur l'avenir de cette voie, de cette nation et de ce pays. Ce peuple fidèle et déterminé, et ces jeunes enthousiastes et énergiques, accroissent nos espoirs pour l'avenir.

J'espère que vous bénéficierez tous des bénédictions divines et des prières de l'Imam du Temps (que nos âmes soient sacrifiées à sa cause). Par la grâce d'Allah, les prières de cet Imam (AS) éclaireront la direction divine dans le cœur de chacun de nous. Par la grâce d'Allah, vous choisirez ce qui est dans l'intérêt et au profit de notre pays.

Que les salutations soient sur vous et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^