Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux enseignants Version imprimable
08/05/2013

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 8 mai 2013 par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, à une réunion avec un groupe d'enseignants et de professeurs d'université, à l'occasion de la Semaine des Enseignants.

Au nom d'Allah, le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux

Je vous souhaite la bienvenue à vous tous, chers frères et sœurs, qui avez ou aurez bientôt l'honneur de servir en tant qu'enseignants et éducateurs dans cette société islamique. C'est véritablement un grand honneur.

Je tiens à rappeler la mémoire de notre honorable martyr, l'Ayatollah Motahharî (que sa demeure soit au paradis), ainsi que celle des enseignants et des étudiants qui sont tombés en martyrs durant la Défense Sacrée et ont donné lieu à l'un des événements les plus beaux et les plus glorieux. J'espère que par la grâce d'Allah, chers enseignants et employés du ministère de l'éducation, vous continuerez à bénéficier de l'assistance divine et que l'éducation deviendra chaque jour, plus bénéfique pour notre pays et notre nation.

Le premier point est que cette réunion a été organisée en l'honneur de nos enseignants. Je discute souvent des questions qui concernent l'éducation et les établissements d'enseignement du pays dans mes rencontres avec les représentants de l'exécutif. Lors de cette réunion, ce qui compte pour nous est de montrer notre respect sincère pour le statut d'éducateur et d'enseignant. Le point le plus important est que l'enseignement doit avoir le respect qu'il mérite dans notre société islamique. Ce serait une étroitesse d'esprit de considérer l'enseignement comme une profession ordinaire ou un simple moyen de gagner sa vie. Il ne faut pas que ce soit le cas. L'enseignement dépasse de beaucoup les autres professions.

Si nous prêtons attention au sens de l'éducation et au rang des enseignants, nous pourrons faire une analogie entre un enseignant et un tailleur de pierres précieuses. Nos enfants qui constitueront les générations futures, sont des pierres précieuses. C'est vous, les professeurs, qui façonnez leur personnalité. Votre responsabilité ne se limite pas à leur enseigner un certain nombre de connaissances dans vos classes. Votre comportement, vos actions et vos mouvements affectent directement cet auditoire impressionnable et façonnent la personnalité des élèves. Tout ce que vous leur enseignez restera avec eux pendant très longtemps. Même après cinquante ou soixante ans, on se souvient de nombreux détails qui nous ont été enseignés à l'école. Beaucoup de choses qu'un enseignant a transmises à ses élèves, dans son comportement et ses paroles, leur resteront à l'esprit. Parfois, nous en sommes conscients et d'autres fois nous n'en sommes pas conscients. Sans le savoir, nous suivons le chemin que nos professeurs nous ont ouvert. C'est un point très important.

Si un pays est déterminé à atteindre la gloire, le bien-être et la richesse, si un pays est déterminé à réaliser des progrès et à prouver sa supériorité scientifique, et si un pays est déterminé à former des individus courageux, libres, compréhensifs, sages et intelligents à la communauté humaine, il doit prendre soin de cette tâche essentielle qu'est l'éducation des enfants et des adolescents. Cela montre l'importance des enseignants. Par conséquent, il est nécessaire de montrer beaucoup de respect aux enseignants. Pour former de bons enseignants, il faut consacrer beaucoup de temps et il est nécessaire de faire beaucoup d'investissements pour créer les mécanismes qui contribueront à l'efficacité de l'éducation et lui donneront un sens. C'est pourquoi, au cours de ces dernières années, nous avons souligné la nécessité d'un changement fondamental dans le système éducatif. Heureusement, le document qui a été préparé à cet effet, est à la disposition du ministère de l'Éducation et représente sa feuille de route. Changer les êtres humains, les cœurs, les systèmes de croyance et le comportement des gens, nécessite des fondations solides qui sont le système éducatif.

Le jour où notre système éducatif, sous sa forme actuelle, a été élaboré, cela a été fait en fonction de différents principes intellectuels et idéologiques. Au fil des décennies, depuis que le système éducatif actuel a été introduit dans notre pays, nous avons continué à avancer sur les mêmes bases et progressé sur les pistes qui avaient été construites à cette époque, qui n'étaient d'ailleurs pas de bonnes pistes. Le document pour un changement fondamental dans le système éducatif, devrait nous aider à aller vers des objectifs islamiques et aider à un transfert de la société vers un mode de vie véritablement islamique. Son objectif est de créer en nous de nobles caractéristiques humaines. Aujourd'hui, nous observons certaines lacunes dans notre comportement qu'il est nécessaire d'éliminer. La société iranienne a d'énormes capacités. Il est nécessaire de préparer le terrain pour la mise en pratique de ces capacités et leur canalisation dans la bonne direction. Le document d'introduction aux changements fondamentaux dans le système éducatif a un tel objectif.

On a mentionné que ce document nécessitait certains éléments d'infrastructure. Je voudrais profiter de cette occasion pour dire que ce document doit devenir opérationnel, toutefois en aucun cas, nous ne devons prendre des mesures hâtives. Il est nécessaire de progresser avec sagesse et prudence, en tenant compte des différents aspects. Le travail qui doit être fait est un travail profond. Les mesures profondes ne produisent des résultats à court terme. Elles ont besoin de temps et produisent des résultats à long terme. Si elles sont réalisées de manière appropriée, elles seront fructueuses et efficaces, et si elles sont effectuées de manière hâtive et imprudente, elles ne produiront pas de bons résultats. Il y a une narration qui dit: « Celui qui récolte des fruits avant maturité est comme celui qui cultive le champ d'une autre personne. »

Si vous récoltez des fruits avant maturité, vous ne gagnerez rien et vos efforts seront gaspillés. Laissez mûrir les fruits avant de les récolter pour en tirer tous les bénéfices possibles. Peut-être que de nombreux projets de recherche sont nécessaires pour opérationnaliser certaines parties de ce document et pour que des rails soient mis en place de manière appropriée, pour le train de changement qui parcourra ce long trajet. Bien sûr, il est nécessaire que la branche exécutive du gouvernement et le Majlis réfléchissent sur cette question et prennent les mesures appropriées pour fournir un soutien financier au système éducatif et à son évolution. Nous ne pouvons pas nous permettre d'abandonner le système éducatif et de ne pas lui fournir le soutien dont il a besoin, et ensuite nous attendre à ce qu'il fasse des progrès.

Heureusement, beaucoup de bonnes choses ont été faites au cours de ces dernières années. J'ai reçu certains rapports à cet égard. Ce qui a été fait est appréciable. Il y a beaucoup de choses que nous aurions dû faire et si nous n'agissons pas aujourd'hui, ce sera certainement trop tard. Il y a une longue liste de choses que nous devons faire. Par la grâce d'Allah, les responsables du gouvernement dans l'éducation nationale, prêteront attention à ces points.

La question des écoles de formation professorale est également très importante. C'est une des choses auxquelles nous devons prêter une attention sérieuse. Un enseignant qui n'a pas construit sa propre personnalité ne sera pas en mesure d'enseigner quoi que ce soit à ses élèves. Les écoles de formation professorale sont celles dans lesquelles les enseignants peuvent former leur personnalité. Bien que ces hautes écoles dépendent du ministère de l'Éducation, le ministère de l'Enseignement supérieur devrait leur offrir le soutien nécessaire. Ce sont des choses qui doivent être faites dans le domaine de l'éducation.

Le ministère de l'Éducation n'est pas un organisme ordinaire. C'est un centre essentiel comme le moteur d'un train ou les réserves d'une organisation. En tous cas, il est différent des autres organismes exécutifs. Le travail profond et fondamental qui est fait dans ce ministère est si important qu'aucun autre ministère ne peut rivaliser avec lui. Même les ministères qui sont impliqués dans le travail culturel n'ont pas des responsabilités aussi fines et précises que le ministère de l'Éducation. C'est donc un ensemble très important.

Je tiens à exprimer ma gratitude aux honorables enseignants qui ont choisi cette profession et ont décidé d'assumer ces responsabilités. Il y a beaucoup d'enseignants qui auraient pu choisir une autre carrière et gagner plus d'argent ou profiter de plus d'opportunités politiques et sociales, mais qui ont décidé de se consacrer à l'éducation, ce qui est très précieux. Au cours de ces années, nos enseignants ont toujours défendu les intérêts de la Révolution. Un exemple est la période de la Défense sacrée et de la guerre imposée. Comme je l'ai mentionné, de nombreux enseignants et étudiants sont tombés en martyrs pendant la guerre. Il y a d'autres exemples aussi. Beaucoup de gens avaient des plans pour nos enseignants et nos écoles. Ils avaient des buts politiques contre lesquels nos enseignants se sont soulevés. Toutes ces choses sont des vertus appréciées par Allah le Très-Haut. Ce sont des choses efficaces et importantes qui peuvent parfois rester cachées à certains yeux mais qui ne seront pas ignorées par les anges qui enregistrent nos actions.

La question des manuels scolaires est également très importante. Le contenu de nos manuels scolaires doit être constamment amélioré en fonction des besoins. Il faut que des organismes vigilants et prudents dans le système éducatif, assurent le suivi des étapes qui ont été spécifiées dans le document pour introduire des changements fondamentaux dans le système éducatif. Ils doivent identifier les défauts et les lacunes. Ils doivent identifier les expériences infructueuses, ce qui nécessite une grande perspicacité. Ils doivent également évaluer les besoins, dans la mesure où les manuels scolaires sont concernés. Depuis de nombreuses années, nous incluons certaines choses dans nos manuels scolaires. Certaines choses sont retirées et d'autres, ajoutées. Nous devons voir quels sont les enseignements divins, islamiques et civils dont nous avons besoin. Nous devons identifier les besoins dans l'enseignement qui donneront lieu à une civilisation et à un renforcement des êtres humains, qui apporteront la gloire aux nations et les rendront plus progressistes et d'avant-garde. Si ces choses n'existent dans nos manuels scolaires, il faut les ajouter. En revanche, les parties trompeuses devraient être supprimées. Certaines choses doivent être incluses en fonction des besoins des genres et des générations. Par exemple, il pourrait être nécessaire d'inclure certaines connaissances sur le foyer, l'éducation des enfants ou d'autres choses qui sont nécessaires pour les filles. De même, dans les manuels scolaires destinés aux garçons, certaines informations sur la vie professionnelle et d'autres choses semblables, pourraient être ajoutées. Toutes ces tâches exigent une vigilance et une surveillance constante. Il est nécessaire d'accomplir ces tâches et ce travail qui est très important.

J'ai nommé cette année "L'Année de l'épopée politique et économique". L'espace politique et l'espace économique sont des domaines où les gens peuvent jouer un rôle décisif. Sans la participation des gens dans ces domaines, il n'y aura pas d'épopée. Bien sûr, certaines personnes sont occupées, moins engagés ou moins enthousiastes mais en général si les gens dans le pays gardent ces belles perspectives à l'esprit et jouissent des motivations nécessaires pour aller de l'avant, ils seront en mesure de donner lieu à des épopées. Par la faveur et la grâce d'Allah, les gens vont donner lieu à une épopée dans ces domaines. Le ministère de l'éducation peut jouer un rôle à cet égard. Un étudiant qui n'est pas en âge de voter peut encourager sa famille à entrer dans cette arène et remplir ses responsabilités. La prochaine élection est un exemple remarquable d'épopée politique et les enseignants à travers le pays, peuvent jouer un rôle dans les élections et dans le domaine de l'épopée économique qui produira des résultats à long terme.

Notre pays et notre grande nation ont besoin d'épopées dans différents domaines, compte tenu de leurs objectifs et de leurs valeurs. Chers frères et sœurs, nous devons faire des progrès accélérés. En dépit de toutes les capacités dont elle jouit, notre nation a pris du retard à l'époque de la répression et de l'hégémonie et des ingérences étrangères dans les domaines politiques, économiques et culturels. Nous avons pris du retard dans la science, dans le domaine du développement et dans les domaines économiques. Nous souffrions de différents problèmes culturels et intellectuels mais la Révolution a fourni à la nation iranienne l'occasion de rattraper ces retards. Vous avez pu voir les grandes compétences de la nation iranienne au cours des trois décennies qui ont suivi la Révolution, combien de progrès elle a réalisés et comment elle a réussi à montrer ses capacités au monde entier. Les progrès que la nation iranienne a réalisés au cours de ces trois décennies, ne sont pas des progrès qui peuvent être faits en trente ans. La communauté internationale a été obligée de reconnaître les avancées scientifiques que nous avons enregistrées. Le taux de notre progrès scientifique est treize fois plus élevé que la moyenne mondiale. Ce n'est pas une chose banale. Cependant, malgré ce rythme de progrès, nous sommes encore scientifiquement, en retard. Voyez quelle était l'ampleur de ce retard pour que des progrès dix fois plus rapides que la moyenne mondiale, n'aient pas encore pu le rattraper ! Par conséquent, il est nécessaire de conserver ce rythme. C'est un domaine dans lequel les ennemis reconnaissent nos progrès. Il existe d'autres domaines dans lesquels les ennemis ne doivent pas reconnaître et ne reconnaissent pas nos réalisations, comme les domaines politiques, sociaux et de développement national. Il en est de même pour des domaines liés à l'information et la perspicacité des gens. Nos ennemis pensent qu'ils ne devraient pas mentionner ces choses dans leur propagande car cela encouragerait les gens à continuer leur travail. Il est nécessaire de garder à l'esprit les questions qui concernent notre progrès dans la restauration de notre dignité et de notre prestige international. Ces progrès sont les bienfaits de la Révolution islamique. Cependant, cela n'est pas suffisant et il est nécessaire de travailler davantage.

Si la nation iranienne maintient son rythme dans les domaines scientifiques, politiques, sociaux, culturels et intellectuels, il ne lui faudra pas longtemps pour atteindre la position qu'elle mérite. Dans une large mesure, cette question dépend du système éducatif et des gestionnaires chargés des domaines exécutifs. C'est pour cela que ces questions nationales semblent si importantes à toute personne perspicace et clairvoyante. Ce sont des choses qui nécessitent une épopée. Sans épopée, il n'est pas possible de prendre l'élan nécessaire. L'épopée, l'enthousiasme et le dynamisme sont capables de nous donner cet élan. Nous avons expérimenté cela à l'époque de la Défense Sacrée. Partout où les gens ont joué leur rôle, nous avons vécu la même chose. Par la grâce d'Allah, la nation iranienne sera une fois de plus, témoin de cette vérité dans le domaine de l'épopée politique et économique, et une grande partie de cette responsabilité repose sur les épaules de nos chers professeurs.

J'espère qu'Allah le Très-Haut, vous accordera à tous le succès. J'espère qu'Il rendra les âmes immaculées de nos martyrs et le cœur pur de notre honorable Imam Khomeiny, satisfaits de nous tous. J'espère qu'Il nous guidera sur le droit chemin et nous aidera à remplir les importantes responsabilités que nous avons dans les différents domaines nationaux.

Que les salutations soient sur vous et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^