Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Audience accordée aux poètes iraniens et persanophones Version imprimable
23/07/2013

L'Ayatollah Khamenei, Guide Suprême de la Révolution Islamique, a reçu dans la soirée du 24 juillet 2013, un groupe de personnalités littéraires et d'artistes iraniens, et des poètes persanophones venus d'Afghanistan, du Tadjikistan et de l'Inde.

Lors de cette réunion amicale et chaleureuse, tenue à l'occasion de la bienheureuse naissance de l'Imam Hassan (AS), deuxième Imam des musulmans chiites, l'Ayatollah Khamenei a fait allusion au mouvement continu et aux importants progrès du pays dans le domaine de la poésie, et souligné que la poésie était un des arts les plus importants et que les poètes avaient une grande responsabilité vis-à-vis des principaux problèmes du pays et de l'immense mouvement historique de la Révolution islamique, et devaient mettre cet art prestigieux et toujours neuf au service de ces grandes questions.

Présentant les « sentiments humains », « les nostalgies » et « la pensée et la sagesse » comme les trois principaux thèmes de la poésie, l'Ayatollah Khamenei a ajouté : « L'expression des sentiments poétiques et amoureux, des angoisses et des sentiments nostalgiques à l'égard de la vie courante, sont les deux parties reconnues de la poésie, mais il ne faut pas les mettre en relief au dépend de la sagesse et de la pensée».

Évoquant les poèmes des grands poètes persans comme Saadi, Hafez et Sa'eb, le Guide Suprême de la Révolution Islamique a souligné : « Dans les œuvres de ces grands poètes, nous retrouvons des sentiments et des désarrois, cependant ils abondent également en sagesse et en réflexions, et dans leurs poèmes, la sagesse atteint son point culminant. Les connaissances islamiques, le mode de vie islamique, la sagesse et les connaissances nécessaires ne doivent pas être négligés en poésie.

Le Leader de la Révolution Islamique a estimé que les poètes avaient des responsabilités vis-à-vis des problèmes de leur société, et ajouté : « Aujourd'hui, l'immense mouvement historique du peuple iranien est un exemple pour les grandes nations, et la Révolution islamique du peuple iranien et sa résistance au système international de domination et à l'arrogance mondiale doivent se refléter dans leurs poèmes».

Son Éminence a également présenté la Défense sacrée, le djihad pour l'édification d'une société islamique, le djihad pour réformer le mode de vie, le djihad pour renforcer le pouvoir national, ainsi que l'éveil islamique et la question palestinienne comme des thèmes qui doivent retentir dans les œuvres des poètes persanophones.

L'Ayatollah Khamenei a également demandé aux poètes d'attacher un intérêt spécial à la poésie pour enfant et adolescent, et déclaré que la poésie destinée aux enfants devait contenir des thèmes islamiques et politiques, et présenter plus particulièrement la sagesse islamique et iranienne.

Au début de cette rencontre, les poètes ont récité leurs poèmes sur divers thèmes moraux, religieux, culturels, politiques, révolutionnaires et sociaux devant le Guide Suprême de la Révolution Islamique.

 
< Précédent   Suivant >

^