Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Audience accordée aux imams de la prière collective Version imprimable
09/09/2013

‎« Le gouvernement, les responsables, les hommes d'État, les diplomates et le peuple doivent ‎analyser les mouvements, les comportements compliqués et les positions de l'Occident et des ‎États-Unis en ce qui concerne les droits de l'homme, dans une vision objective et dans le ‎cadre d'une confrontation profonde entre l'Occident et l'Islam, sinon, ils se tromperont dans ‎la connaissance de l'ennemi et dans la distinction entre ses tactiques et ses stratégies », c'est ‎ce qu'a affirmé le Guide suprême de la Révolution islamique, ce lundi, lors d'une audience ‎‎ accordée aux imams de la prière collective, estimant que la prière du vendredi était un réseau ‎religieux, populaire et gouvernemental important et précieux. ‎

Le Guide de la révolution islamique a également mis l'accent sur l'importance d'une vision ‎globale et objective sur les questions du pays et du monde. à ce propos, il a fait allusion à la ‎confrontation de l'Occident et de l'Islam au cours de ces derniers siècle et au rôle de la ‎victoire de la Révolution islamique comme un tournant dans cette confrontation, ajoutant qu'à ‎l'époque colonialiste, l'Occident a fait étendre sa domination économique, politique et ‎culturelle sur l'Orient, dont le monde islamique, et par ses progrès scientifiques, a suggéré que ‎le modèle et centre de toute les équations était le monde occidental. ‎

L'Ayatollah Khamenei a précisé que les Occidentaux avaient changé la nomination des ‎régions géographiques, sur la base du caractère original du monde occidental et de sa ‎suprématie, et ont créé les qualificatifs inappropriés de Proche-Orient, Moyen-Orient et ‎Extrême-Orient.‎

Tout en évoquant la souveraineté despotique et hégémonique de l'Occident, hérité du ‎colonialisme, le Guide suprême a indiqué que, dans cette conjoncture, où tous les pays de la ‎région, dont l'Iran, étaient sous la domination occidentale et le monde matérialiste, la ‎Révolution islamique a remporté la victoire, sur la base de l'indépendance totale et ‎l'engagement envers l'Islam et les enseignements du noble Coran, infligeant un coup dur au ‎vieil édifice du colonialisme occidental. ‎

Faisant allusion à l'influence de la Révolution Islamique, dans la région et dans le monde de ‎l'Islam, et à l'identité islamique et religieuse qu'elle a offerte aux nations, l'Ayatollah ‎Khamenei a précisé que l'expansion progressive de la pensée et de l'identité de la Révolution ‎islamique d'Iran a, grandement, inquiété les Occidentaux, et simultanément à ‎l'approfondissement de la pensée islamique, ils ont rendu encore plus complexes leurs ‎programmations et leurs plans.‎

Le Guide suprême a souligné : « À présent, les conditions de la région et du monde de ‎l'Islam sont telles que les Occidentaux croient avoir pris du retard dans le face à face avec la ‎pensée islamique et ils utilisent tous leurs moyens, pour compenser ce retard ».‎

L'Ayatollah Khamenei a réitéré : « Dans une telle conjoncture, l'éveil islamique a commencé, ‎‎ dans la région, et les Occidentaux, pris de cours, sont entrés hâtivement en scène, pour faire ‎face à l'éveil islamique et à l'Islam politique ».‎

Mettant l'accent sur la nécessité d'analyser les événements dans la région dans une telle ‎optique, il a ajouté : « Le gouvernement, les responsables, les hommes d'Etat, les diplomates ‎et la nation doivent avoir une vision globale et correcte, sinon on ne saura pas voir les réalités ‎et subira un coup dur. »‎

Le Guide suprême a martelé que la République islamique d'Iran est la quintessence de la ‎victoire, sur la scène des affrontements du monde matérialiste contre l'Islam, avant d'ajouter ‎que cette victoire existait, toujours, avec puissance, et la cohésion intérieure et l'engagement ‎accru des organes envers les valeurs et les principes la rendront, certes, encore, plus invincible.‎

L'Ayatollah Khamenei a souligné : « Il faut se montrer fort devant le monde occidental, car ‎ils ont montré qu'ils n'éprouvent aucune pitié pour qui que ce soit, et contrairement à leurs ‎prétentions, concernant la défense des droits de l'Homme et leurs attitudes démagogiques, ‎leur conscience n'est aucunement perturbée par le massacre de millions de personnes ».‎

Le Guide suprême a réitéré que le mensonge et la démagogie sont les caractéristiques des ‎hommes d'État occidentaux : « en vérité, les Occidentaux ne sont, aucunement, dérangés par ‎le massacre de Hiroshima, par celui de millions de personnes, dans la première et la deuxième ‎guerre mondiale, ni par le massacre des peuples afghan, irakien et pakistanais, et, dans ‎l'avenir, partout où leurs intérêts l'exigeront, ils n'hésiteront pas à massacrer hommes, femmes ‎et enfants. Et pour cette raison, nous devons renforcer de plus en plus notre puissance, dans ‎les différents domaines, politique, économique, étatique et populaire », a-t-il fait remarqué.‎

 
< Précédent   Suivant >

^