Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême lors d'une réunion avec les membres de l'Assemblée des experts Version imprimable
05/09/2013

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 5 Septembre 2013, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec le Président et les membres de l'Assemblée des Experts organisée à l'occasion du 14ème Congrès de l'Assemblée des experts, les 3 et 4 septembre 2013.

Au nom d'Allah, le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux

Je tiens à souhaiter la bienvenue aux honorables messieurs réunis dans cette réunion, les oulémas et les éminents religieux qui sont des personnalités remarquables de notre pays. Bien que les responsabilités de l'Assemblée des experts aient été définies dans la Constitution, le but de cette réunion est l'organisation de différentes discussions sur l'actualité du pays et l'expression des différentes opinions de ces messieurs. Les responsables de l'exécutif sont également présents à cette réunion avec l'honorable Président et un certain nombre d'autres responsables de cette assemblée, ce qui laisse espérer que les opinions des messieurs attireront une plus grande attention. J'espère que ce sera le cas et nous allons contribuer dans le cadre de nos compétences et de nos responsabilités, à ce que les objectifs soient réalisés.

J'estime également nécessaire de souligner que votre participation aux funérailles des martyrs inconnus de la guerre qui ont eu lieu au début de ce congrès, a été très bénéfique et constructive. C'est une leçon pour notre société de voir des personnalités honorables et de haut rang comme le président de l'Assemblée des experts, rendre hommage aux corps et aux tombes des martyrs de la révolution et de la défense de la justice qu'ils ne connaissent pas, et participer à leur cortège funèbre. Je dirais que notre pays et notre société ont encore et toujours besoin de sauvegarder la mémoire de ces martyrs et de préserver leur chemin.

Le point que je voulais vous faire remarquer est qu'aux différents niveaux de prise de décisions dans la République islamique, nous devons adopter une perspective globale à l'égard des problèmes du pays. Il est évident que différents événements aux niveaux régional, national et international, se produisent malgré notre volonté. La République islamique, les responsables et les gens qui défendent le régime ont certaines responsabilités qui ne peuvent pas être définies en fonction des événements. Quand quelque chose arrive, nous ne devons pas passivement, prendre certaines mesures et adopter certaines positions. Cela ne doit pas être le cas. Cela signifierait que la République islamique trouverait son orientation en fonction des événements. Il est nécessaire de préserver notre vision globale à l'égard des problèmes du pays, d'adopter des positions et d'identifier les événements en vertu de cette vision globale. Heureusement, cette vision globale a dirigé le pays jusqu'à aujourd'hui, et les responsables ont toujours tenu compte de cette question depuis le début de la Révolution.

La République islamique a été constituée dans tourbillon d'événements divers. Cela a été mentionné à plusieurs reprises, mais il ne faut pas oublier que ce modèle de gouvernement tient compte du rôle de la religion de Dieu dans la vie des gens, dans la société et dans notre pays, et fonde notre vie sociale sur la charia, la religion divine, les valeurs et les règles divines. La formation d'un tel gouvernement dans un monde qui depuis deux ou trois siècles, avance rapidement vers le matérialisme, ressemble à un miracle qui s'est vraiment produit.

Dès le jour où la République islamique a été formée, une opposition est née contre son adhérence à l'islam. Nous ne devons pas penser que cette opposition et ces hostilités venaient de notre indépendance ou de notre politique de lutte contre l'arrogance mondiale. Bien entendu, ceci est également vrai et c'est une des raisons de l'inimitié des ennemis, mais la lutte contre l'arrogance mondiale est sortie du cœur même de l'Islam tout comme notre démocratie. Il a été dit à plusieurs reprises, que lorsque nous parlons de démocratie religieuse, cela ne signifie pas une combinaison incongrue entre la démocratie et la religion. Ce n'est pas le cas. Notre démocratie puise son origine dans la religion et c'est l'Islam qui nous a montré cette voie. Nous avons instauré la République islamique grâce à l'Islam. Incha Allah, il en sera de même dans l'avenir. Suite à cette adhérence à l'Islam, les ennemis ont eux-aussi, concentré leur attention sur l'Islam. S'ils arrivent à éloigner ou à priver la République islamique de l'Islam, les acquis bénéfiques de l'Islam seront naturellement détruits et compromis. Les questions doivent être analysées dans cette perspective. Il y a certains camps dans le monde dont nous constituons une partie dans beaucoup de cas. Nous devons voir de qui et de quoi est constitué le camp adverse. Nous devons comprendre les raisons de son hostilité envers nous et les raisons de notre résistance. Nous devons examiner ces choses dans une perspective globale. Allah le Très-Haut dit : « Qui est mieux guidé ? Celui qui marche face contre terre ou celui qui marche redressé sur un chemin droit ? » [Coran 67 : 22]. Le sens de « redressé sur un chemin droit» est que nous devons avoir les yeux ouverts et regarder avec sagesse et perspicacité, en tenant compte de tous les aspects, de l'objectif et des moyens pour y parvenir, et en tenant compte des réalités. Nous devons prendre une décision et avancer en faisant attention à ces critères.

Aujourd'hui, vous pouvez voir que différents événements se produisent dans notre région. Depuis quelques années, l'arrogance mondiale a choisi l'Asie occidentale pour lancer ses attaques. Mais malgré la présence de puissances arrogantes dans la région et leurs activités, l'éveil islamique a émergé. Je tiens à vous assurer que l'éveil islamique n'a pas pris fin. Nous ne devons pas penser que l'éveil islamique a été détruit par les événements qui ont eu lieu dans certains pays. L'éveil islamique n'est pas un simple événement politique ou un coup d'État. Ce n'est pas un processus dans lequel le pouvoir est transféré d'une personne à une autre. L'éveil islamique signifie l'émergence d'une prise de conscience et d'une confiance en soi basées sur l'Islam. Dans certaines circonstances, cet éveil islamique a suscité des événements en Afrique du Nord, en Égypte, en Tunisie et bien avant, au Soudan. Dans d'autres pays aussi, il y a de grandes possibilités que de tels événements se produisent. Nous ne devons pas penser que l'éveil islamique a été étouffé. L'éveil islamique est une réalité qui couve dans les sociétés islamiques. C'est pourquoi dans un pays qui se prétend islamique, les gens votent pour un gouvernement aux tendances islamiques. C'est un signe de l'orientation vers l'Islam et de l'attention des gens à l'Islam.

Par conséquent, l'éveil islamique est un très grand événement et malgré les efforts de l'arrogance mondiale, cet événement a eu lieu. Ce n'était pas ce que voulait le front de l'arrogance mondiale. Par conséquent, il est naturel que la partie adverse réagisse. Aujourd'hui, nous assistons à des réactions du camp des ennemis. Ces réactions peuvent être observées au Pakistan et en Afghanistan, et dans les coins les plus reculés d'Asie de l'Ouest comme en Syrie et au Liban. Les puissances arrogantes constituées principalement par le gouvernement des États-Unis, se sont défini certains intérêts dans la même perspective coloniale qu'elles avaient adoptée au XIXème siècle, mais sous une forme différente. Elles tentent de résoudre toutes les questions régionales en fonction de leurs intérêts. Elles font la même chose en Syrie et au Bahreïn. La présence de l'arrogance mondiale dans la région est fondée sur la transgression, l'oppression et la cupidité, et a pour objectif de détruire toute résistance. Bien entendu, les ennemis n'ont heureusement pas réussi et ne réussiront pas à atteindre leur objectif.

Cette région possède d'énormes richesses et bénéficie d'une situation géographique et naturelle très importante. Par conséquent, il est naturel que les puissances arrogantes prêtent une attention particulière à cette région. Un regard sur ce que disent et font les ennemis nous aidera à comprendre que leur objectif est de posséder nos richesses et d'établir leur domination sur la région avec un rôle central du régime sioniste. Ils cherchent à réaliser cet objectif. Comme vous pouvez le voir, lors des derniers événements en Syrie, leur prétexte est l'utilisation d'armes chimiques dans ce pays. Bien sûr, ils essayent dans leur propagande, de faire croire qu'ils veulent s'ingérer à des fins humanitaires. Qui dans le monde ignore que c'est un mensonge ?

Sans aucun doute, pour les politiciens américains, les aspects humanitaires de la question n'ont pas le moindre intérêt. Ce sont eux qui gardent depuis de nombreuses années, des milliers de prisonniers dans les prisons de Guantanamo et avant cela, à Abu Ghoraib en Irak, sans aucun procès et uniquement sur certaines allégations. Un certain nombre d'entre eux sont toujours en prison. Est-ce humanitaire ? Ce sont eux qui ont observé le bombardement chimique de Saddam à Halabja en Irak ou dans nos villes comme Sardasht et d'autres villes, sans réagir. Non seulement ils n'ont pas réagi mais ils ont également aidé Saddam. Si éventuellement les Américains n'ont pas aidé Saddam en lui donnant des armes chimiques, les Occidentaux l'ont fait et il n'y a aucun doute à ce sujet car nous avons des informations précises sur cette question. Les Américains ont vu ce qui s'est passé et ont constaté la situation, mais n'ont pas exprimé la moindre contestation. C'est leur façon d'exprimer leurs soucis humanitaires.

En Afghanistan et au Pakistan, ils tirent avec des mitrailleuses sur les mariages et tuent de nombreuses personnes. En Irak, ils ont tué des centaines de milliers de personnes. Aujourd'hui encore, leurs agents agissent mais de manière indifférente. Personne dans le monde ne croit que les Américains se soucient des questions humanitaires. Bien sûr, ils utilisent un langage démagogique pour se justifier. Nous croyons que ce qu'ils font est une erreur. Sur cette question, ils recevront un sérieux revers. Ils vont certainement subir des pertes dans ce domaine et il n'y a aucun doute à ce sujet. Voilà la situation qui domine dans la région.

La République islamique a été miraculeusement formée au milieu d'un tourbillon d'événements et depuis des années, lutte contre l'oppression. Non seulement la République islamique et ses slogans ne se sont pas affaiblis mais ils sont devenus chaque jour, de plus en plus forts. Aujourd'hui, la République islamique est totalement différente en termes de pouvoir, d'influence et de capacités nationales, de la République islamique d'il y a 25 ou 30 ans, et ses slogans se sont renforcés. Par conséquent, en fonction de son caractère miraculeux et en prêtant attention aux complots de l'ennemi dans la région, elle doit savoir ce qu'elle doit faire. Notre responsabilité et la responsabilité des dirigeants et du gouvernement est de prêter attention à trois critères de base dans toutes les décisions et les actions :

Les idéaux et les objectifs de la République islamique sont le premier critère. Ces idéaux et ces objectifs ne doivent pas être ignorés. Nous pouvons définir un des plus importants idéaux de la République islamique par la création d'une civilisation islamique. La civilisation islamique est un milieu dans lequel nous pouvons parvenir à une croissance dans les domaines spirituels et matériels, et atteindre le but ultime pour lequel Allah le Très-Haut, nous a créés c'est à dire une vie remplie de dignité. [La civilisation islamique signifie] l'éducation d'individus dignes, puissants, déterminés et innovants qui permettent d'améliorer le monde. Ce sont les objectifs et l'idéal de la République islamique.

Les méthodes et les lignes directrices qui nous aident à atteindre ces objectifs sont le deuxième critère. Les lignes directrices générales doivent être identifiées. Ces lignes directrices se fondent sur l'Islam et le rejet des oppresseurs et de l'oppression. «Soyez l'ennemi des tyrans et des oppresseurs et l'ami et l'assistant des opprimés et des faibles»[lit-on à la Lettre 47 du Nahjol Balaghah]. C'est un devoir et une règle générale. L'appui sur le vote du peuple et la confiance en la démocratie et d'autres principes constituent les principales politiques et les grandes orientations de la République islamique pour la réalisation de ses idéaux. Les autres principes sont le travail et l'effort collectif, l'innovation et l'unité nationale.

La reconnaissance des réalités est le troisième critère. Nous devons voir les réalités en face. Lors d'une réunion qui s'est tenue au mois béni du Ramadan, j'ai dit aux responsables de la République islamique que nous avions besoin d'un « idéalisme conscient des réalités ». Nous devons avoir une bonne compréhension des réalités, relever en même temps, nos points faibles et nos points forts, et identifier les obstacles. Nous devons avoir une bonne compréhension des réalités. Dans cette réunion, j'ai présenté un certain nombre de réalités positives qui existent dans notre pays. Il ne faut pas toujours voir les points faibles et les lacunes. L'émergence des idées et des pensées, l'existence d'effectifs actifs et innovants, la promotion des enseignements religieux et des concepts spirituels chez les jeunes, la préservation des slogans religieux et islamiques, et l'influence croissante de la République islamique dans la région et dans le monde, sont des réalités tangibles dont il faut tenir compte. Bien entendu, à côté de ces réalités positives, il y a également un certain nombre de réalités amères. Notre vie [personnelle] aussi, est une combinaison de douceurs et d'amertumes. En nous appuyant sur ces réalités douces et en les renforçant, nous pourrons réduire les réalités amères ou les faire disparaître.

Ces trois éléments doivent retenir notre attention. Les principes stratégiques qui sont nécessaires pour réaliser ces idéaux, ne doivent pas être ignorés. Bien sûr, les réalités doivent en même temps, être prises en considération. Si nous ne tenons pas compte des réalités, nous dévierons du droit chemin. Cependant, les réalités ne doivent pas nous empêcher de continuer notre chemin. L'existence d'un rocher au milieu du chemin ne doit pas nous obliger à faire marche arrière, ce serait une erreur, ce serait une autre erreur d'en ignorer la présence. Mais si nous étudions les voies pour contourner ou éliminer ce rocher de notre chemin, nous aurons adopté une vision correcte des réalités.

C'est ce que notre magnanime imam Khomeiny a fait au début de la révolution et pendant les 10 années qui ont suivi et ont été des années décisives et sensibles. L'imam n'a jamais fermé les yeux sur les réalités mais il n'a pas non plus reculé ni oublié les lignes directrices. Vous devriez jeter un coup d'œil sur la vie et les slogans de l'imam Khomeiny. C'est une personne qui n'a jamais eu peur de quoi que ce soit sur la question du régime sioniste. L'idée que « le régime sioniste est une tumeur cancéreuse qui doit disparaitre » a été exprimée par l'Imam. Il n'avait peur de personne non plus sur le rejet de l'arrogance et des ingérences des États-Unis. C'est l'imam Khomeiny qui a qualifié les États-Unis de « Grand Satan ». C'est lui qui a dit que l'attaque des jeunes et des étudiants musulmans contre l'ambassade américaine et la confiscation de ses documents et de leur matériel d'espionnage avait été « une deuxième révolution peut-être plus importante que la première». C'était la méthode de l'imam. Au sujet de la guerre, il avait déclaré: « Nous nous battrons jusqu'à la fin de la fitna ». D'autres disaient que nous devions continuer la lutte jusqu'à la victoire » mais l'imam Khomeiny a dit : «Nous nous battrons jusqu'à la disparition de la fitna ». C'est cette résistance qui a renforcé les fondements de la République islamique.

Vous avez vu ce qui est arrivé à ceux qui ne connaissaient pas bien ce chemin et ont agi de manière différente dans leur propre pays, compromettant leurs principes et oubliant leurs slogans pour plaire aux puissances arrogantes. Si le slogan de la lutte contre Israël avait été lancé en Égypte et s'ils n'avaient pas accepté les fausses promesses des États-Unis et de leurs agents, la situation ne serait certainement pas ce qu'elle est aujourd'hui où le dictateur égyptien qui a détruit la dignité de ce peuple pendant 30 ans, est libéré de prison et ceux qui ont été élus par la voix du peuple, risquent d'être condamnés à mort. Si les élus avaient adopté des positions appropriées, une telle situation ne serait jamais été arrivée et la moitié ou la plupart de ceux qui se sont réunis dans les rues pour scander des slogans contre ces élus trop naïfs, les auraient soutenus. C'est ce qui arrive quand un gouvernement recule ou ignore les positions correctes et appropriées. Ce sont des choses auxquelles il faut faire attention.

Pour résoudre les problèmes, nous devons renforcer la République islamique de l'intérieur. Ce n'est pas seulement à notre époque que les problèmes sont apparus. Les problèmes ont toujours existé. Des problèmes existent dans tous les pays. Si quelqu'un pense qu'il n'y a pas de problèmes dans tel ou tel pays développé, dans un tel ou tel pays européen ou occidental, ou pays plus ou moins peuplé, il se trompe certainement. Les problèmes existent partout. Naturellement, chaque pays est confronté à certains problèmes sur son trajet que les responsables doivent résoudre pour avancer. Certaines personnes veulent résoudre les problèmes en demandant de l'aide, en s'appuyant sur les autres, en soudoyant ou en acceptant d'être l'humiliés, d'autres personnes veulent résoudre les problèmes elles-mêmes en utilisant les capacités qui existent dans leur pays. Nous pensons que nous devons renforcer la République islamique de l'intérieur. C'est l'essence même de notre travail. Nous devons nous renforcer de l'intérieur. Il est possible de se renforcer de l'intérieur grâce à la raison et une attitude sage. Cela peut se faire également par le biais des progrès scientifiques, la construction d'infrastructures économiques et une bonne gestion des questions économiques. À mon avis, ce sont des choses qui sont réalisables.

Aujourd'hui, nous sommes confrontés à certains problèmes car les ennemis exercent des pressions sur notre industrie pétrolière et parce que depuis la fin de la guerre jusqu'à aujourd'hui, nous n'avons pas réussi à réduire notre dépendance au pétrole. Si nous avions réduit notre dépendance au pétrole, ces pressions n'auraient eu aucun effet. Par conséquent, nous devons examiner notre situation et chercher à résoudre les problèmes nous-mêmes, grâce à notre propre volonté.

Une nouvelle administration et un nouveau gouvernement se sont installés dans notre pays. L'un des avantages de la situation actuelle est qu'un gouvernement est entré dans l'arène avec de nouvelles idées et de nouvelles pensées, et prêt à faire des innovations avec un groupe de personnes compétentes qui veulent assumer leurs responsabilités et faire avancer les choses. La nouvelle administration veut avancer vers les objectifs qu'elle a mis en évidence. L'honorable Président est un religieux actif et expérimenté dans différents domaines révolutionnaires. C'est un des avantages dont nous jouissons aujourd'hui.

Naturellement, nous devons tous aider ce nouveau gouvernement. Je considère aussi comme mon devoir de vous aider. Comme nous avons aidé et soutenu toutes les administrations, nous allons certainement aider et soutenir cette administration, et les autres responsables feront de même. Bien sûr, mon soutien aux différentes administrations ne veut pas dire que je suis d'accord avec toutes les mesures qu'elles prennent. À des époques différentes, il y a eu des administrations différentes que nous avons à la fois soutenues et critiquées. Mais, ces critiques ne doivent pas nous faire croire qu'il y a une faille entre nous ni nous faire interrompre le soutien que nous devons apporter à toutes les gouvernements. Il est nécessaire de fournir ce soutien et cet appui. Il est également nécessaire de prier pour toutes les administrations et de leur offrir nos conseils car « le conseil est nécessaire pour tous les croyants ». Le conseil d'un ami peut parfois sembler rude et sévère. Je crois que si les responsables qui reçoivent de tels conseils, durs et sévères, y réfléchissent soigneusement, ils seront heureux de les avoir reçus. Même un conseil dur et sévère est à leur avantage. Quoi qu'il en soit, la situation actuelle dans le pays et l'avenir sont très prometteurs en dépit des problèmes qui ont été mentionnés par les amis lors de cette rencontre, et qui bien entendu, n'ont pas mentionné tous les problèmes. Je vois que nous avons un chemin clair devant nous et des idéaux clairs et précis. Nous savons ce que nous voulons. En outre, le chemin vers la réalisation de ces idéaux est clair et bien défini, et il n'existe aucune ambiguïté ni confusion dans nos lignes directrices. Ce qui doit être fait est tout à fait clair.

Au cours de ces dernières années, les alignements au niveau régional et international, se sont manifestés clairement. Bien sûr, la souplesse et une tactique intelligente et courageuse dans tous les domaines politiques, sont bonnes et acceptables, mais cela ne doit pas nous faire franchir certaines lignes rouges qui doivent être respectées ni cesser de poursuivre les principales orientations ou ignorer les idéaux. Bien entendu, chaque administration et chaque individu utilisent des méthodes spécifiques et applique des idées précises pour faire avancer les choses. Je suis très optimiste et je crois que tous les problèmes existants y compris les problèmes économiques, politiques et sécuritaires, et les problèmes culturels qui sont encore plus profonds et plus importants que les problèmes économiques, même si un certain nombre de problèmes économiques représentent une priorité, peuvent être résolus. Le chemin pour la réalisation de ces objectifs est ouvert. Je demande à Allah le Très Haut, de nous aider à y parvenir.

Le dernier point que je voulais vous faire remarquer est que vous devez faire attention au fait que l'une des principales méthodes utilisées par les ennemis de l'Islam, en particulier les ennemis de la République islamique dans la région, est de créer des discordes ethniques et confessionnelle entre chiites et sunnites. Vous devez faire attention à cette question. Il y a deux groupes de personnes qui se sont transformés en agents et mercenaires de l'ennemi. Le premier groupe est constitué d'un certain nombre de musulmans sunnites et le deuxième est constitué d'un certain nombre de musulmans chiites. Le premier groupe s'engage dans le takfirisme et s'est éloigné de l'essence de la religion, et le second est constitué d'individus qui travaillent pour l'ennemi. Se présentant comme des chiites, ces gens provoquent les sentiments des autres musulmans, justifient leur hostilité et alimentent le feu de la fitna. Tout groupe, toute institution et tout gouvernement qui est trompé par ce grand complot, qui s'implique dans ce dossier et qui fait cette erreur nuira certainement au mouvement et au gouvernement islamiques. Notre pays, en particulier, en souffrira si cela se produit. J'insiste pour que les oulémas chiites ou sunnites qui vivent en Iran ou dans d'autres pays, accordent une attention particulière au fait que les différences entre les confessions islamiques ne doivent pas nous pousser à créer un nouveau camp contre nous-mêmes. Ces différences ne doivent pas nous faire oublier l'ennemi principal qui est l'ennemi de l'Islam, de l'indépendance et du bien-être des populations de la région.

J'espère qu'Allah le Très-Haut, nous aidera tous et j'espère que vous et nous bénéficierons des bénédictions et des prières de l'Imam du Temps (que nos âmes soient sacrifiées pour sa cause).

Que les salutations soient sur vous et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^