Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême lors d'une réunion avec les organisateurs des cérémonies du Hadj Version imprimable
11/09/2013

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 11 septembre 2013, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec les responsables et les organisateurs du Hadj.

Au nom d'Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux

Tout d'abord, je tiens à souhaiter la bienvenue à tous les chers frères et sœurs, et aux honorables fonctionnaires qui rendent de nombreux services dans l'un des domaines exceptionnels de la communauté islamique c'est-à- dire le Hadj et le pèlerinage à la Maison de Dieu et à la ville sainte de Médine.

J'espère que cette précieuse opportunité vous apportera des récompenses dans l'au-delà, et que vos actions et vos efforts brilleront dans ce domaine, par leur sincérité dans votre bilan de vie.

J'exprime ma gratitude aux honorables fonctionnaires pour les efforts qu'ils ont déployés pour le bon déroulement du Hadj. Les travaux qu'ils ont faits que ce soit dans les domaines culturels, spirituels, moraux et éducatifs, ou dans les domaines pratiques et d'organisation, méritent vraiment d'être loués.

L'important est que nous sachions que le Hadj représente un des points forts de la sainte religion de l'Islam. Bien qu'il existe de nombreux points forts dans la charia islamique, le Hadj joue un rôle exceptionnel en raison des caractéristiques dont il jouit et dont nous sommes plus ou moins familiers. En fait, nous pouvons dire que le Hadj est une source de puissance pour la communauté et l'ensemble de l'Ummah islamique. Le jour où nous, les musulmans de différents pays et de différentes confessions, parviendrons à la maturité intellectuelle nécessaire, nous pourrons former l'Ummah islamique dans le vrai sens du terme. Malheureusement nous, musulmans, n'avons pas réussi à atteindre cette maturité morale, politique et intellectuelle jusqu'à aujourd'hui et le jour où les musulmans des régions s'étendant de l'est à l'ouest du monde de l'Islam, réussiront à former une seule Ummah même avec plusieurs gouvernements, ils comprendront comment le Hadj peut être une source de puissance, de force, de transcendance et de dignité pour cette Ummah islamique.

Aujourd'hui, la République islamique doit adopter une telle perspective vis-à-vis du Hadj. Il faut considérer le Hadj comme une source de puissance. Quelle puissance ? Par puissance, parlons-nous de la puissance matérielle, politique, militaire ou même de la puissance culturelle ou linguistique ? La réponse est non. La puissance du Hadj est bien supérieure à cela. En plus de manifester la puissance politique et culturelle du gouvernement islamique, le Hadj est une source de force spirituelle et construit les êtres humains de l'intérieur, les prépare à franchir les obstacles difficiles et ouvre les yeux aux réalités qui ne peuvent être vues et ressenties sans une participation au Hadj. En effectuant les rituels du Hadj, nous pouvons comprendre un certain nombre de réalités spirituelles et initiatiques de l'islam. Le Hadj joue ce rôle.

Une des exigences du Hadj est que les pèlerins se comportent de manière fraternelle dans le vrai sens du terme, lors du Hadj et de cette grande obligation islamique. Ils ne doivent pas considérer les autres comme des étrangers et des ennemis. Ils doivent se considérer comme des gens qui se tournent vers un but commun, qui poursuivent le même objectif et tournent autour d'un même axe. Allah le Très-Haut, dit dans le Coran : « Alors point de rapport sexuel, point de perversité, point de dispute pendant le pèlerinage » [Coran 2: 197]. « Point de dispute » ne signifie pas que nous ne devions pas nous opposer à l'ennemi. Au contraire, le Hadj est la manifestation de notre opposition à l'ennemi. Certaines personnes à l'esprit étroit et pessimiste, en se fondant sur l'expression coranique : «point de dispute pendant le pèlerinage », contestent les cérémonies de rejet des athées pendant le pèlerinage à La Mecque. Le rejet des athées qui se reflète dans cette cérémonie, est le signe de la lutte de l'islam contre le polythéisme et l'athéisme. C'est un des principes fondamentaux du mode de vie islamique. Les disputes qui ne doivent pas exister lors du pèlerinage à La Mecque, sont les disputes entre les frères et les croyants, et entre les gens qui croient au monothéisme. Ces disputes ne doivent pas exister. Non seulement nous, musulmans, devons exprimer dans nos paroles, que nous n'avons aucune hostilité les uns envers les autres, mais nous devons aussi le ressentir du fond du cœur. C'est exactement le contraire de ce que les ennemis de l'Islam essaient de faire croire à la communauté islamique. Vous devez y faire attention. L'existence de différences entre les confessions islamiques et entre chiites et sunnites, ne créera pas de problème tant que cela se limitera à des différences idéologiques. Une personne peut croire en quelque chose et une autre, en autre chose.

Les problèmes surviennent lorsque ces différences idéologiques conduisent à des différences morales et comportementales, à une confrontation, à une hostilité et à de l'inimitié. Les ennemis du monde de l'Islam cherchent cela et la réussite de tels complots.

Ils ont bien compris que le régime sioniste peut respirer si les écoles islamiques dans le monde de l'islam, s'affrontent et se battent les unes contre les autres. Ils ont parfaitement et correctement compris cette vérité. D'une part, ils forment des groupes takfiris qui jettent l'anathème non seulement sur les musulmans chiites mais également sur les adeptes des confessions sunnites, et engagent des mercenaires pour jeter de l'huile sur le feu de la discorde. Vous savez et vous avez entendu parler de ce complot. Ils fournissent à ces groupes et ces mercenaires, différents moyens de communication de masse. Où font-ils cela ? Ils le font à partir des États-Unis et de Londres. L'islam chiite propagé à partir de Londres et des États-Unis est inutile pour les musulmans chiites. Les dignitaires religieux chiites en particulier les dirigeants qui ont émergé après la victoire de la Révolution islamique, comme notre magnanime imam Khomeiny et bien d'autres, ont mis l'accent sur la préservation de l'unité de l'Ummah islamique et de la fraternité entre les musulmans alors qu'un certain nombre de personnes s'ingèrent dans les affaires des musulmans et cherchent à attiser le feu de la discorde. C'est ce que l'ennemi recherche. C'est une chose que les ennemis de l'Islam qui ne sont ni chiites ni sunnites, cherchent à atteindre. Nous devons comprendre correctement cela et y faire attention.

Un autre point important est que les musulmans doivent partager leurs cultures islamiques initiales et leurs expériences islamiques. Ceci est un autre point fort du Hadj et une autre source de puissance offerte par celui-ci. Nous avons peut-être entendu des choses différentes sur tel ou tel pays islamique mais entendre directement parler une personne originaire d'un pays islamique, est autre chose. Cette personne peut comparer ce qu'elle a entendu sur notre cher Iran islamique avec ce qu'elle voit et entend de votre part. De cette façon, elle peut découvrir la vérité au sujet de l'Iran. Il y a beaucoup de propagande contre la République islamique. Il y a un nombre important et surprenant de médias qui font de la propagande contre la République islamique avec des méthodes différentes. Quand une jeune personne de tel ou tel pays africain, asiatique, arabe ou non arabe va sur l'Internet, regarde telle ou telle chaîne internationale, ou lit tel ou tel journal international, comment peut-elle comprendre que ce que les réseaux médiatiques disent est faux ? Votre présence au Hadj et dans ce congrès international vous donne l'occasion de montrer la vérité non seulement dans vos paroles mais aussi dans vos actes. Le Hadj vous aide à présenter les vérités sur l'islam chiite, sur la Révolution islamique et les événements qui se passent actuellement.

Un autre point important et crucial au sujet du Hadj, est ce dont j'ai parlé tout à l'heure c'est à dire le renforcement de la spiritualité dans nos cœurs et nos âmes. Mes chers amis, nous ne pouvons instaurer une résistance dans le djihad pour l'amour de Dieu que si nos cœurs sont remplis de foi et de confiance en Allah le Très-Haut. Il n'est pas possible d'avancer sans spiritualité. Il n'est pas possible de parcourir les chemins difficiles sans foi solide. Sans le recours à Allah le Très-Haut, il n'est pas possible d'ignorer la puissance superficielle des pays puissants et de comprendre ce que signifie le véritable pouvoir. La confiance en Dieu, la foi et la croyance à Ses promesses sont nécessaires. Ces choses peuvent être réalisées dans le Hadj. Quand les gens se rendent au pèlerinage à La Mecque, « ils sont témoins des avantages (fournis) pour eux » [Coran 22: 28]. Ces avantages ne sont pas seulement des avantages matériels. Ces derniers sont accompagnés d'avantages pour l'autre monde et d'avantages spirituels et moraux. C'est la signification profonde du Hadj.

Aujourd'hui, vous pouvez voir qu'en plus des discordes morales et idéologiques entre les musulmans dans le monde de l'Islam, les ennemis alimentent également le feu de la guerre. Voyez comment ils alimentent le feu de la guerre chez nos voisins, sous prétexte de divergences entre chiites et sunnites. Ils le font de différentes manières chez nos voisins au Pakistan, en Irak, en Syrie et au Bahreïn. Même si le problème n'est pas une différence entre chiites et sunnites, ils disent que ce sont ces différences qui sont responsables de la situation. J'ai donné de nombreux exemples à cet égard. Les ennemis sont prêts à mettre la région à feu et à sang pour défendre leurs intérêts politiques. C'est dans la nature des superpuissances. Ils n'ont pas peur d'une explosion dans tel ou tel quartier d'une ville irakienne ni de l'assassinat d'une cinquantaine de personnes dans cette explosion. Ils n'ont pas peur des événements ruineux qui ont lieu en Syrie, en Égypte ou dans d'autres pays. Les superpuissances comme les États-Unis et leurs amis, font tout cela pour défendre leurs intérêts illégitimes. Nous espérons que les Américains sont sérieux au sujet de leur nouvelle position sur la Syrie. Nous espérons que ce n'est pas une tactique politique. Cela fait maintenant plusieurs semaines qu'ils menacent la région d'une guerre et d'un grave conflit pour défendre des intérêts qu'ils se sont définis. Ils estiment qu'il est légitime de défendre ces intérêts, peu importe s'ils mettent ainsi en péril les intérêts de dix autres pays et nations. C'est leur façon d'agir. Ils ne se soucient ni de la justice ni des intérêts de l'humanité ni êtres humains. Ils considèrent ces intérêts comme des intérêts nationaux alors qu'il ne s'agit pas d'intérêts nationaux mais des intérêts des sionistes, des ennemis de l'humanité et des capitalistes qui ont prouvé au cours des 70 et 80 dernières années, qu'ils ne respectaient aucun principe et aucune valeur humaine. Ils parlent d'intérêts nationaux et sont prêts à lancer toutes sortes de guerres et de fitnas pour les défendre. Depuis plusieurs semaines, ils essayent de provoquer une vive controverse et menacent la région de guerre et de bombardements. S'ils sont sérieux dans leur nouvelle position, cela signifie qu'ils ont abandonné le mauvais chemin qu'ils avaient pris ces dernières semaines. Nous espérons qu'ils sont sérieux. Voilà la situation de la région et du monde.

La République islamique observe toutes ces questions avec attention. Ce que nous avons compris est qu'en tant que nation avec une population totale de 70 ou 80 millions de personnes, bénéficiant d'un emplacement géographique stratégique dans le monde, nous devons renforcer notre position en adoptant la bonne perspective et en profitant de notre pouvoir islamique. Nous devons laisser l'humanité examiner nos nobles objectifs humains issus de l'Islam et inviter tous les êtres humains à reconnaitre le don de l'Islam aux êtres humains. C'est notre responsabilité. J'ai dit à plusieurs reprises que le renforcement intérieur des pays est possible grâce à une foi ferme, l'unité du peuple, des actions appropriées de la part des responsables du pays, la coopération entre le peuple et les responsables, et le recours à Allah le Très-Haut. Nous devons faire preuve de rationalité, de spiritualité, de confiance en Dieu et de diligence. Sans aucun doute, cela aura une influence sur les conditions de la région, comme cela a été le cas jusqu'à présent. J'espère que ce que l'islam veut pour la République islamique, pour les gens dans le monde, musulmans et non- musulmans, sera atteint grâce à votre engagement dans les différents domaines y compris le grand congrès du Hadj qui est la manifestation de votre rationalité et de la clarté de vos visions. J'espère que votre présence au Hadj contribuera au bonheur général.

Je vous demande à tous de prier pour nous. J'espère que cette année, vous ferez l'expérience d'un bon pèlerinage et que les pèlerins iraniens et les pèlerins qui du viennent du monde entier pour visiter la Maison de Dieu, pourront bénéficier des bénédictions et de la miséricorde divines. J'espère que votre pèlerinage sera accepté par Dieu.

Que les salutations soient sur vous et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^