Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide Suprême lors d'une réunion avec le Président Ahmadinejad et les membres du Cabinet Version imprimable
17/07/2013

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 14 Juillet 2013, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec le président Ahmadinejad et les membres de son cabinet. Cette réunion était la dernière réunion du Guide avec les membres de la dixième administration de la République islamique.

Au nom d'Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux

La réunion d'aujourd'hui a été une très bonne réunion. Les amis et les honorables responsables ont souligné les efforts qu'ils ont déployés en présentant des chiffres et des statistiques. Nous ne recevons habituellement pas de rapports lors des réunions que nous tenons chaque Ramadan avec les responsables de l'exécutif, les membres du gouvernement, l'honorable Président et ses adjoints. Lors de ces réunions, nous donnons généralement certains conseils, mentionnons une citation du Nahjul Balaghah et bénéficions des paroles du Commandeur des Croyants (AS).

Cette année et aujourd'hui, j'ai moi-même proposé à monsieur le Président que les amis présentent un rapport à cette réunion parce que ces derniers jours du mandat de l'administration actuelle sont une bonne occasion pour présenter un rapport sur les activités entreprises par le gouvernement. Bien sûr, ce rapport n'est qu'un résumé de ce qui a été fait. Nous aimerions que les gens, les experts et les élites familières avec ces questions entendent les déclarations qui ont été faites aujourd'hui parce que ces experts et leurs amis ne sont pas toujours totalement au courant des nombreuses questions qui ont été discutées. Je vois que parfois, ils n'ont pas assez d'informations même si un certain nombre des travaux réalisés est facilement visible. Bien sûr, les adversaires de la Révolution et ceux qui n'ont pas assez d'information comme certains réseaux étrangers malveillants ou des personnes à l'intérieur du pays, nient les choses qui sont en face d'eux. Ils aiment nier les choses qui ont été faites et que tout le monde peut voir. Certains peuvent ne pas avoir une vision optimiste, amicale ou juste à cet égard, mais nous ne voulons pas parler de cela maintenant. De toutes manières, les efforts du gouvernement doivent être enregistrés et mentionnés dans le pays. Ces questions sont très importantes.

Aujourd'hui, je dois avant tout, dire aux amis ici présents, un mot de remerciement. J'espère que vous n'êtes pas trop fatigués de ces huit ans de lourd travail. Beaucoup de bonnes choses ont été faites. Vous avez montré que vous aviez la capacité de supporter ce travail acharné. Cela a été vu et ressenti. Tout le monde a compris que par rapport aux autres administrations, l'honorable Président et ses collègues avaient travaillé et travaillent encore de manière plus dure et plus rapide. C'est un point exceptionnel qui ne doit pas être ignoré. L'immensité des travaux effectués, les efforts incessants et le renoncement aux privilèges de repos et de détente dont jouissent les responsables d'autres pays, sont les grandes qualités de ce gouvernement, et tous ceux veulent faire un jugement en public ou pour eux-mêmes, doivent prêter attention à ces points précieux.

Un autre point que j'ai toujours eu à l'esprit au cours des huit dernières années et dont j'ai discuté à plusieurs reprises, est qu'heureusement, cette administration a réussi à promouvoir avec fierté les slogans de la Révolution. Une des tentatives importantes du camp antirévolutionnaire tant en ce qui concerne notre révolution que les autres révolutions au cours de l'Histoire, consiste à tenter de porter atteinte aux valeurs de la Révolution. Bien sûr, leurs efforts ne se limitent pas aux valeurs. Tout d'abord, ils essayent de saper les valeurs, de les éliminer progressivement et s'ils en trouvent l'occasion, de les transformer en antivaleurs. C'est une méthode courante dans le monde. Nous pouvons le voir dans l'Histoire des révolutions et nous avons constaté cela dans les révolutions qui sont menées de nos jours et celle que nous avons vues au cours de notre longue durée de vie. Le camp antirévolutionnaire ne négligera pas les slogans de la Révolution. Il sait que dans cette confrontation, ces slogans sont la première chose qui a aidé le camp révolutionnaire à remporter la victoire et lui a fait subir une défaite. Plus ces slogans sont significatifs, intéressants, authentiques, compréhensibles et concrets, plus ils contribuent à faire progresser la Révolution. Par conséquent, ils tentent de les ternir et de les éliminer progressivement.

L'ennemi a également tenté de faire cela dans notre pays avec notre Révolution. Bien entendu, ils n'ont pas réussi et nous en sommes reconnaissants à Dieu. L'ennemi n'a pas pu ternir ni éliminer les slogans de la Révolution. À mon avis, la raison est en partie, la vigilance de notre magnanime imam Khomeiny. Les déclarations et les écrits que notre magnanime imam nous a légués sont une base solide et claire pour tout le monde. Le testament de l'Imam représente ses derniers mots. J'ai toujours conseillé aux responsables et à ceux qui ont un poste important dans les différentes administrations, de se référer au testament de l'Imam qui est un résumé des valeurs qu'il a tenté d'établir. L'Imam nous a laissé ces choses et les a ainsi gardées en vie. C'est pourquoi ces valeurs ne peuvent être déformées ou modifiées. Ignorer ces valeurs n'est possible que pour ceux qui veulent ignorer ces questions.

Ce gouvernement a exprimé ces slogans, leur a donné la priorité, les a mis en relief et en était fier. Dans les réunions internationales, il n'a pas eu honte de ses motivations et de ses méthodes révolutionnaires. Ce fut un grand exploit.

Allah le Très-Haut, a enregistré ce que vous avez fait pour Lui ainsi que les anges qui enregistrent nos actions. Sans aucun doute, ces actions vous seront bénéfiques. Dieu sait ce que vous avez fait, peu importe si moi et les gens comme moi, voient, savent et expriment leur gratitude pour ces actions ou non. « Allah est Reconnaissant et Omniscient » [Coran, 2: 158]. Il est à la fois omniscient et reconnaissant. J'espère qu'Allah le Très-Haut vous accordera le succès à tous.

Ce que vous devez essayer de faire, est de ne pas cesser de rendre service. Ne limitez pas les efforts à tel ou tel ministère, ou telle responsabilité au gouvernement. Ce n'est pas juste. Le pays est le théâtre d'efforts, de travail et d'activités. Ce travail peut être effectué de deux manières, en prêtant attention aux objectifs révolutionnaires ou en les négligeant. Que vous soyez présents dans les futures administrations ou non et naturellement, des gens comme vous qui sont des gestionnaires compétents et performants, ne resteront pas sans responsabilité, vous devez essayer de mener à bien les responsabilités qui vous sont confiées en prêtant attention aux objectifs de la Révolution et en adoptant une perspective révolutionnaire. Allah le Très-Haut, vous en récompensera. De notre part, nous aussi exprimerons notre gratitude à notre niveau.

Comme d'habitude, je voudrais vous lire une phrase du Nahjul Balaghah malgré le peu de temps qui nous reste. « Tu dois savoir qu'il existe un chemin en face de toi qui est très long et sur lequel il y a beaucoup de souffrances » [Nahjul Balaghah, Lettre 31]. C'est le testament du Commandeur des Croyants (AS) à l'Imam Hassan Mojtaba (AS). Le testament est la chose la plus sincère que quelqu'un déclare parce que le monde matériel n'a plus ou peu d'intérêt pour lui. Par conséquent, dans un testament, les choses les plus sincères sont dites en particulier lorsque l'on s'adresse aux personnes qu'on aime comme ses enfants. Il est encore plus sincère quand on s'adresse à un fils comme l'Imam Hassan (AS) qui était le fils aîné du Commandeur des Croyants (AS). Sans aucun doute, il était la personne la plus aimée de ce grand Imam. Bien sûr, le Commandeur des Croyants (AS) a précisé que ce testament n'était pas seulement pour l'Imam Hassan (AS) mais pour tout le monde. Toutefois, l'Imam Hassan (AS) était le principal destinataire. Ce testament est donc un résumé de toutes les déclarations, de tous les enseignements et de tous les points de vue du Commandeur des Croyants (AS). Chaque mot et chaque phrase que le Commandeur des Croyants (AS) a prononcés étaient pleins de sagesse et ceci n'est pas particulier à ce testament. Nous ne comprenons pas vraiment la profondeur des déclarations du Commandeur des Croyants (AS). Les gens comme nous, ne peuvent pas comprendre la profondeur de ces déclarations ou ne comprendre qu'en partie. Des gens que nous avons vus, dont la sagesse est plus élevée, dont la compréhension est plus profonde et dont la réflexion est plus sage, bénéficient davantage de ces déclarations. Le Nahjul Balaghah une œuvre de cette envergure dont le testament du Commandeur des Croyants (AS) fait partie. Le Commandeur des Croyants dit: « Tu dois savoir qu'il existe un chemin en face de toi qui est très long et sur lequel il y a beaucoup de souffrances ». Le chemin qui est devant toi - qui mène aux conséquences de tes actions au Jour du Jugement dernier - est un long chemin. Sur ce chemin, il te faut ; « une véritable volonté de parcourir » [Nahjul Balaghah, Lettre 31]. Sur un tel chemin, tu dois avancer avec volonté. Cela signifie demander du fond du cœur et déployer un effort déterminé. Sur ce chemin, tu n'as aucune option, sauf suivre ton chemin de façon sérieuse. Ce n'est pas un chemin qui peut être pris à la légère. Bien sûr, nous sommes négligents et nous prenons les choses à la légère, à cause de notre ignorance. Nous devons savoir la vérité, où nous allons et quel est notre destin. Si nous prêtons attention à cela, nous prendrons ce chemin au sérieux. Par conséquent, dans le Do'a Komeyl qui fut aussi prononcé par le Commandeur des Croyants (AS), nous avons cette phrase : « Et accorde-moi un esprit sérieux pour Te craindre ». Le Commandeur des Croyants (AS) demande à Allah le Très-Haut, de l'aider à être sérieux dans la piété. Il ne veut pas que cette piété soit légère et passagère, ou découle des souffrances qu'on peut subir dans la vie. Il veut avoir une véritable piété devant Dieu.

« Mesure la quantité de provisions dont tu as besoin et allège ton fardeau » [Nahjul Balaghah, lettre 31]. Sur ce chemin long et difficile, qui conduit au Jour du Jugement, tu dois passer par le monde matériel avec toutes les dispositions et caractéristiques dont nous bénéficions dans ce monde. Par conséquent, nous devons faire quelque chose pour rendre facile l'accès à la destination. C'est pourquoi il dit: « Mesure la quantité de provisions dont tu as besoin ». Cela signifie que nous devons voir ce que nous devons faire avant de nous mettre en route. C'est la première partie de cette phrase.

La seconde partie dit : « allège ton fardeau ». Il s'agit de deux directives que le Commandeur des Croyants nous offre. Premièrement, nous devons voir ce que nous devons prendre pour parcourir ce chemin et il a lui-même, fourni la réponse en disant qu'il fallait éviter les péchés et remplir les obligations divines qui sont le montant ou comme disent les médecins, la «dose» des dispositions dont nous avons besoin pour ce chemin. Si vous remplissez ces obligations, vous avez le montant de provisions nécessaire. Plus vous remplissez ces obligations, plus vos ressources et vos dispositions augmenteront et plus vous en bénéficierez. Les obligations divines sont le minimum requis pour prendre ce chemin. La même chose est vraie pour les actes interdits. Éviter les péchés et les actes interdits est le minimum requis pour prévenir le mal dont nous pourrions souffrir sur ce chemin. Par conséquent, éviter les péchés et remplir les obligations divines préparent le terrain pour la transcendance dont nous avons besoin. Rien d'autre n'est nécessaire. Certains sont à la recherche d'obligations compliquées ou veulent trouver « un maître » pour apprendre une prière ou une obligation islamique. Ce n'est pas nécessaire. Les obligations islamiques sont claires. Si nous faisons nos prières à temps et de manière adéquate, si nous faisons attention dans les prières, si nous jeûnons et remplissons les obligations divines de manière convenable, ceci nous permettra d'atteindre ce développement spirituel et cette transcendance.

Si nous remplissons les exigences minimales, elles prépareront le terrain pour l'illumination divine à une grande échelle. Non seulement les exigences minimales nous permettent de prendre ce chemin, mais elles préparent aussi le terrain pour atteindre la lumière et les bénédictions divines. Les prières quotidiennes effectuées de manière convenable, conduisent naturellement aux prières recommandées facultatives. Lorsque nous évitons le mensonge, la médisance, la calomnie, la corruption, la violation des biens d'autrui et la trahison de la confiance des autres, nous préparons nos cœurs pour la guidance divine et l'acquisition des enseignements divins, et cela nous aidera à avancer. C'est le premier conseil. Le deuxième conseil est « allège ton fardeau».

J'espère qu'Allah le Très-Haut nous aidera à supporter les fardeaux lourds que nous avons sur nos épaules. Si Incha-Allah, vous arrivez à porter ces lourds fardeaux, cela vous apportera de nombreuses récompenses. Bien que ces lourdes responsabilités nous causent une grande inquiétude, elles nous apportent aussi beaucoup de bénédictions si elles sont remplies de manière appropriée. J'espère qu'Allah le Très-Haut, vous accordera le succès à tous et que vous resterez toujours au service de l'Islam et de la Révolution.

Que les salutations soient sur vous et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^