Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
L'imam Khomeiny conseillait d'empêcher les débats politiques aboutir à un sentiment de rancune Version imprimable
28/07/2013

Il me semble que puisque vous êtes d'accord sur les principes, vous devriez aussi avoir un comportement amical envers les autres dans les questions politiques et sociales. Vous ne devez pas laisser ces divergences d'opinion mener à des ressentiments. Il se peut que certaines personnes soient opposées à vos principes. C'est une question différente. Les divergences d'opinion ne doivent pas conduire à l'hostilité, aux ressentiments et à la violence.
L'imam Khomeiny (que sa demeure soit au paradis) a constamment conseillé aux politiciens, aux députés, aux responsables et aux militants politiques - pas aux étudiants - de se comporter comme les étudiants des centres islamiques dans leurs débats. Dans ces débats, les séminaristes se mettent parfois en colère, soutiennent leurs idées avec véhémence et crient, on dit même à leur sujet qu'ils se frappent sur la tête avec leurs livres, bien entendu, ce n'est pas vrai. De l'extérieur on dirait qu'ils sont sur le point de se battre mais quand le débat est terminé, ils se lèvent, vont s'asseoir à la même table et mangent ensemble comme des amis. L'imam disait que les politiciens, les membres du Majlis, de l'exécutif, du Parti de la Révolution islamique qui existait à l'époque, ou d'autres secteurs devaient se comporter de la même façon. Il peut y avoir des divergences d'opinion et des débats animés, mais vous ne devez pas laisser ces choses aboutir à des hostilités et à un sentiment de rancune.

(Extrait de : Discours du Guide suprême aux étudiants, 28 juillet 2013)

 
< Précédent   Suivant >

^