Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le djihad scientifique à l'ombre de la Révolution islamique Version imprimable
06/08/2013

"Si nous comparons les conditions des universités du pays à l'heure actuelle avec celles de nos universités aux premières années de la Révolution dont nous avions héritées de l'époque prérévolutionnaire des Taghuts, nous verrons que les statistiques sont encore plus surprenantes. Le jour où la Révolution a remporté la victoire, nous avions 170.000 étudiants. Aujourd'hui, nous avons 4,4 millions d'étudiants dans le pays. En d'autres termes, le nombre de nos étudiants a augmenté de 25 fois. À cette époque, près de 5000 professeurs, maîtres de conférences, professeurs agrégés, enseignants et autres cadres professoraux étaient responsables de l'enseignement. Aujourd'hui, nous avons près de 60.000 professeurs d'université, dans les universités et les centres de recherche. Ce sont des points très importants et de précieuses réalisations. J'ai noté certains points que je ne juge pas nécessaire de mentionner. Vous connaissez et avez entendu certains de ces points et il n'est pas nécessaire de parler du reste. Le nombre d'articles indexés qui sont cités fréquemment c'est à dire les articles publiés par les chercheurs iraniens et cités dans le monde, est en augmentation constante. Les statistiques et les chiffres détaillés sur cette question ont été mis à ma disposition mais je ne tiens pas à en parler dans cette réunion. C'est un phénomène très important qui montre que le djihad scientifique a commencé dans le pays."

(Extrait de : Discours du Guide suprême aux professeurs d'universités, 6 août 2013)

 
< Précédent   Suivant >

^