Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Personnellement, je ne pensais pas qu'il existait de telles capacités dans le pays Version imprimable
28/08/2013

"En ce qui concerne la science, ces 10 et 11 dernières années, nous avons bénéficié d'un mouvement rapide dans les domaines scientifiques. Un bon mouvement a commencé et d'après ce que je vois dans les rapports, ce mouvement s'est renforcé chaque jour. Le premier jour quand nous avons parlé des capacités scientifiques du pays, du mouvement logiciel et d'un dépassement des frontières de la science, personnellement, je ne pensais pas qu'il existait de telles capacités dans le pays et qu'un tel rythme de progrès était possible. Nous avons soudainement vu les progrès scientifiques jaillir des différents coins du pays. Aujourd'hui, vous pouvez voir que nos centres de recherche, nos organismes scientifiques et technologiques, et nos universités sont en train de s'épanouir dans de nombreux secteurs. Ce rythme ne doit pas être interrompu. Cela va également nous aider énormément dans le domaine économique. Si nous parvenons à faire avancer les choses dans le domaine scientifique et à adopter une perspective économique dans la science - je me référerai à cette question plus tard - ce sera certainement plus avantageux pour nous que de vendre notre pétrole et nos matières premières.

Cette année, lors d'une réunion qui s'est tenue au mois de Ramadan - Je ne me souviens pas si c'était une rencontre avec des professeurs ou des étudiants, l'un des participants a présenté un produit et a dit que les bénéfices de la vente de certains produits étaient plusieurs fois supérieurs aux bénéfices que nous faisons sur la vente de pétrole ou de gaz. Malheureusement, je ne me souviens pas du chiffre exact pour vous le dire, je l'ai noté quelque part. Il a affirmé que si nous travaillons pour la production de ce produit qui a des clients potentiels et qui est facile à produire, nous pourrons faire de grands bénéfices. En fait, l'une des solutions pour résoudre les problèmes et les difficultés économiques se trouve dans le recours aux activités scientifiques.

Nous devons tout d'abord éviter que le mouvement rapide qui existe aujourd'hui, ralentisse. Le gouvernement doit faire des efforts dans ce domaine. Comme je l'ai dit, c'est l'une des deux principales priorités du pays. La question du progrès scientifique doit être suivie de façon particulière."

(Extrait de : Discours du Guide suprême lors d'une réunion avec le Président Rouhani et les membres de son Cabinet, 28 août 2013)

 
< Précédent   Suivant >

^