Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
On m'a écrit une lettre et on m'a dit que ces prétentions étaient des mensonges Version imprimable
10/12/2013

« La question de la science est très importante. Tout d'abord, notre progrès scientifique au cours des 10 et 12 dernières années est une réalité indéniable. Certains n'y croyaient pas et l'ont même niée. Lorsque la question nucléaire, la question des centrifugeuses et d'autres réalisations ont pris de l'importance à leurs débuts, une chère personne que les amis présents à cette réunion connaissent et dont je ne veux pas citer le nom, m'a écrit une lettre et m'a dit : « Ces prétentions sont des mensonges que vous ne devez pas croire ». Je pense qu'il avait évoqué à la fois les réalisations nucléaires et la question des cellules souches. Maintenant, je ne me souviens pas exactement de ce qu'il avait dit. Sa lettre est dans mes papiers. Il avait dit en gros : « Vous ne devez pas croire ceux qui vous présentent ces rapports qui ne sont pas vrais et ne sont que des mensonges ». Cette personne était une personne bien informée en qui j'avais confiance mais il ne croyait pas en ces réalisations. Bien sûr, nous y avons cru et heureusement, notre conviction s'est renforcée de jour en jour. Après quelques années, une réunion a eu lieu dans ce même endroit et un certain nombre d'amis ici présents, étaient également présents à cette réunion. Cette personne m'a regardé et m'a dit que les résultats auxquels nos jeunes parviennent ne sont pas reconnus dans les universités. Il a commencé à se plaindre que nos jeunes avaient fait de grandes choses mais n'étaient pas reconnus comme il le fallait. Je me suis souvenu de ce qu'il avait dit quelques années auparavant à propos de sa méfiance au sujet de ces réalisations. Il a dit : « Non, ces réalisations sont réelles. Notre taux de progrès scientifique est 13 fois plus rapide que la moyenne mondiale. Même d'autres personnes et nos adversaires l'ont reconnu». Heureusement, nos jeunes ont accompli de grands exploits dans différents domaines et ont beaucoup progressé. Mon Conseil à l'honorable ministre de la Science et l'honorable ministre de la Santé, est qu'ils ne doivent pas laisser ces mouvements en particulier le mouvement scientifique ralentir. Il faut développer, accélérer et faire progresser ce mouvement dans la mesure du possible. »

(Extrait de : Discours du Guide suprême à la réunion avec les membres du Conseil Suprême de la Révolution Culturelle, 10 décembre 2013)

 
< Précédent   Suivant >

^