Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Audience accordée aux responsables et aux invités de la Conférence sur l'Unité Islamique Version imprimable
19/01/2014

Audience accordée aux responsables et aux invités de la Conférence sur l'Unité Islamique« La question la plus importante, dans le monde de l'Islam, est celle de l'unité. Malgré tous les complots, l'avenir de l'Ummah islamique grâce à "l'unité et l'éveil islamique", est brillant et prometteur », a précisé l'Ayatollah Khamenei, à l'occasion de l'anniversaire de la naissance du prophète de l'Islam (que le salut de dieu soit sur lui et sur ses descendants) et de l'Imam Sadegh (AS), lors d'une audience accordée le 19 janvier 2014, aux responsables de la République islamique d'Iran et aux invités de la Conférence sur l'Union Islamique.

Après avoir présenté ses félicitations à l'occasion de l'anniversaire de la bienheureuse naissance du Prophète (SAWA) et de l'Imam Sadegh (AS), l'Ayatollah Khamenei a appelé le monde de l'Islam à répondre aux attentes du dernier prophète (AS), et a déclaré que l'Islam libérerait les hommes des illusions et de la tyrannie des gouvernements despotiques, et instaurerait un gouvernement juste ».

« Les nations musulmanes doivent instaurer la liberté intérieure et intellectuelle pour accéder à l'indépendance politique, instaurer des régimes populaires et des démocraties religieuses, et agir d'après les principes de l'Islam, pour atteindre la liberté prônée par l'Islam », a-t-il dit.

Qualifiant de « complexes et multidimensionnels », les complots des ennemis de l'Islam contre la liberté réelle et le salut de la communauté islamique, le Guide Suprême de la Révolution Islamique a souligné : « Semer la discorde au sein des musulmans constitue le principal axe des complots fomentés par l'arrogance. Les tentatives qui se poursuivent, depuis 65 ans, pour jeter aux oubliettes la question palestinienne et imposer le régime sioniste aux peuples musulmans de la région, sont un exemple des efforts des États-Unis et des autres arrogants mondiaux. Les guerres de 33 jours au Liban et de 22 et 8 jours à Gaza, ont montré que contrairement à certains États qui servent les intérêts des étrangers, les peuples musulmans avaient préservé avec vigilance, leur union et l'existence de la Palestine, et étaient opposés au régime sioniste et à ses protecteurs».

En ce qui concerne les problèmes du monde de l'Islam, le Guide de la Révolution a estimé que les guerres civiles, les divergences, la diffusion des idées takfiristes et extrémistes, et le déclenchement de guerres civiles avaient pour objectif l'abandon de la question palestinienne par la communauté musulmane.

« Des Takfiris excommunient au nom de l'Islam et de la charia, la plupart des musulmans, favorisant ainsi le terrain à la guerre, à la violence et aux dissensions", a affirmé le Guide suprême.

Faisant allusion au verset 29 de la sourate Fath qui dit : « Ils sont durs envers les mécréants et miséricordieux entre eux », il a ajouté : « Le takfirisme ignore cette prescription divine et divise les musulmans en «musulmans » et «mécréants » pour les monter les uns contre les autres. Le courant takfiriste est un danger qui menace le monde de l'Islam, malheureusement, certains États musulmans ignorent les conséquences de leur soutien à ce courant et ne savent pas que c'est un feu qui peut mettre en péril leur propre existence».

« Restez vigilants vis-à-vis de ces courants takfiristes et du grand danger qui guette le monde de l'Islam », a averti l'Ayatollah Khamenei faisant allusion aux soutiens financiers et en armements que les gouvernements hégémoniques et certains de leurs inféodés accordent aux Takfiristes.

Son excellence a fait remarquer que l'accentuation des divergences entre chiites et sunnites, et les violences au sein des nations musulmanes ces dernières années, étaient les signes d'une réaction des tyrans mondiaux au courant d'éveil islamique.

«Les arrogants veulent marginaliser l'éveil islamique en opposant les adeptes des différentes écoles islamiques les uns aux autres et en mettant en relief les actions abominables des takfiristes pour déformer l'image de l'Islam auprès de l'opinion internationale. Sans aucun doute, ces problèmes ne sont pas apparus soudainement et avaient été programmés depuis longtemps, par les puissances mondiales », a-t-il dit.

Appelant à faire face à tout élément qui va à l'encontre de l'union, l'Ayatollah Khamenei a précisé : « Les élites politiques, scientifiques et religieuses ont un grand devoir à remplir pour l'instauration de l'unité dans les sociétés islamiques. Aujourd'hui, l'unité est la question la plus importante. Son objectif est d'instaurer une démocratie religieuse et d'appliquer la loi divine. L'élite politique doit savoir que son honneur et sa dignité ne seront garantis que grâce au soutien au peuple et non au soutien aux étrangers ».

Faisant allusion à l'émancipation progressive des nations musulmanes de la domination directe des colonialistes, il a averti : « Les arrogants cherchent à assurer les intérêts de leur domination directe par une domination politique, culturelle et économique indirecte. Les immenses possibilités, une situation géographique privilégiée, un patrimoine historique précieux et les immenses ressources économiques des pays islamiques peuvent, à l'ombre de l'unité et de la coopération, assurer l'honneur et la dignité des musulmans ».

Avant le discours du Guide suprême, le Président Rouhani a présenté ses félicitations à l'occasion de l'anniversaire du Prophète (SAWA) et de l'Imam Sadegh (AS), présentant la naissance du Prophète (SAWA) comme « un événement qui a ouvert la voie à l'orientation et au salut dans l'Histoire, au cours d'une période marquée par l'Ignorance ».

La 27ème conférence internationale sur l'unité islamique a commencé ses activités le vendredi 17 janvier 2014 avec le discours du Président iranien, Hassan Rouhani, et rassemble 380 personnalités de 58 pays. Cette conférence a pris fin dans la soirée du 19 janvier 2014.

 
< Précédent   Suivant >

^