Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Réunion du Guide suprême avec les membres de l'Assemblée des Experts Version imprimable
06/03/2014

 Lors d'une audience accordée le 7 mars 2014, au président et aux membres de l'Assemblé des Experts, le Guide suprême de la Révolution islamique a appelé les hauts responsables au réalisme, à tenir compte des points forts et des points faibles du pays, et à soutenir les jeunes générations croyantes et révolutionnaires.

Dans son discours, l'Ayatollah Khamenei a affirmé qu'à l'heure actuelle, les responsables du régime islamique devaient se fixer comme objectif l'usage des innombrables capacités nationales, la vigilance face aux complots de l'ennemi, la définition de positions claires et nettes à l'égard de l'Arrogance mondiale, le courage face aux menaces de l'ennemi, la confiance au pouvoir du peuple et le renforcement de l'union nationale et de la culture religieuse et révolutionnaire.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a appelé aussi les hauts responsables iraniens à accomplir leurs devoirs, en soulignant que tous les organes dont l'Assemblée des experts, devaient avoir une vision réaliste et profonde des réalités actuelle du monde.

Se référant aux évolutions dans le monde et dans la région, l'Ayatollah Khamenei a appelé les responsables iraniens à suivre de près et avec sagesse, les développements internationaux.

« Les évolutions actuellement en cours dans le monde, sont les réalités du monde d'aujourd'hui », a fait remarquer le Guide Suprême de la Révolution islamique.

Au sujet des troubles que ressentent le front de l'arrogance et les puissances traditionnelles qui dirigent le monde, l'Ayatollah Khamenei a déclaré : « Un des signes de ces troubles est la crise économique en Europe et aux États-Unis. Aujourd'hui, les signes de la faillite économique dans différents pays européens et américains, sont manifestes. Les pays qui dans le passé, se considéraient comme des superpuissances dans tous les domaines, ces dernières années, sont confrontés à de nombreuses difficultés économiques, culturelles et sociales ».

Le Guide suprême de la Révolution islamique a jouté que l'effondrement des principes rationnels et identitaires de l'Occident coïncidait avec la montée de l'indignation des nations du monde envers les politiques des grandes puissances occidentales. Il a également déclaré que l'échec moral, la situation méprisable de l'humanité et l'émergence de l'idéologie occidentale centrée sur l'égocentrisme, constituaient d'autres signes des troubles que connait le front de l'arrogance.

Le Leader a ajouté que les meurtres, les pillages, la violence, la corruption, la débauche, la promotion du mariage homosexuel, le soutien au terrorisme violent et sauvage dans la région, et les insultes aux valeurs et aux personnalités religieuses montraient l'échec de la civilisation occidentale dans le domaine de la morale.

L'Ayatollah Khamenei a considéré la destruction des bases et de l'identité scientifique de la civilisation occidentale, la haine générale envers les États-Unis et d'autres puissances, et leur perte de prestige à l'échelle internationale, comme d'autres signes et réalités du monde contemporain.

« Le réveil des nations, notamment le mouvement d'éveil islamique et le renforcement du front de la Résistance, sont les réalités indéniables du monde contemporain », a ajouté l'Ayatollah Khamenei.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a évoqué ensuite la prise de position de certains milieux vis-à-vis du mouvement d'éveil islamique, et a affirmé que ce mouvement appartenait à tous les peuples musulmans et s'inspirait des principes et des enseignements de l'Islam. « Les ennemis croient l'avoir vaincu, mais cet éveil et cette volonté de retour à l'identité islamique ne seront jamais vaincus », a-t-il souligné.

L'Ayatollah Khamenei a ajouté que la résistance du peuple iranien, son esprit d'indépendance et ses progrès dans tous les domaines depuis 35 ans, étaient aussi des réalités indéniables du monde contemporain et a souligné : « La République islamique n'a pas été vaincue, les ennemis n'ont pas pu imposer leurs volontés et leurs méthodes à ce pays et à sa révolution. Contrairement à d'autres révolutions, la Révolution islamique, après plus de trois décennies depuis sa victoire, est toujours vivante, défend toujours les slogans de l'islam, de l'indépendance et de la résistance nationale, et plaide pour le développement. Ce sont les objectifs de la révolution qui déploie tous ses efforts pour la justice et la réalisation de ces grands objectifs».

Le Guide suprême a également insisté sur la vigilance aux complots des ennemis qui n'abandonneront pas leur hostilité tant que la nation iranienne restera attachée aux principes de l'Islam et de la Révolution, et défendra son indépendance.

« Le front de l'arrogance éprouve une profonde rancune pour la nation iranienne et aujourd'hui, tout le monde peut voir la profondeur de cette rancune des ennemis à travers leurs déclarations. En dépit de leurs rancunes profondes [contre l'Iran], Les ennemis sont incapables de faire face au régime islamique et à la nation iranienne, et en raison de cette incapacité, ils ont recours à des sanctions alors qu'ils savent bien que les sanctions ont été inefficaces depuis le début de la Révolution islamique [en 1979] », a ajouté le Leader de la Révolution.

Son excellence a affirmé que les menaces verbales des autorités américaines qui vont jusqu'à menacer l'Iran d'intervention militaire, sont un signe évident de l'échec des sanctions qu'ils ont imposées à la République islamique d'Iran.

« L'unanimité existante parmi les chefs des trois pouvoirs et les autres responsables iraniens pour l'application du projet d'économie de résistance nous permet d'espérer que grâce au soutien de Dieu, nous surmonterons toutes les épreuves et toutes les sanctions injustes des ennemis », a déclaré le Guide suprême de la Révolution islamique.

L'Ayatollah Khamenei a demandé aux responsables d'établir une frontière claire entre eux et les ennemis mais a précisé que cela ne signifiait pas une rupture des relations avec le monde.

L'Ayatollah Khamenei a critiqué ceux qui sacrifient l'indépendance à la mondialisation et souligné que l'indépendance était une frontière et que ceux qui tentent de saper ou de supprimer les limites religieuses et politiques, n'étaient pas au service des intérêts de la nation.

Le Guide suprême a insisté sur la résistance aux pressions des ennemis et affirmé que les compromis ne résoudront pas les problèmes. Son Excellence a également exhorté les responsables iraniens à ne pas se laisser intimider par les ennemis et à s'appuyer sur Dieu.

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que le gouvernement américain était considéré comme « menteur » par les Américains et « le violateur » des droits de l'homme dans le monde.

« Aujourd'hui, les ennemis de la nation iranienne sont parmi les pays les plus notoires. Au niveau international, le gouvernement des États-Unis est connu pour sa violence et sa criminalité, et son manque de respect des droits de l'homme. À l'intérieur des États-Unis, il est considéré comme un régime menteur et hypocrite », a dit le Guide suprême, ajoutant que la confiance du peuple américain avait chuté au plus bas niveau.

Dans la dernière partie de son discours, l'Ayatollah Khamenei a appelé les responsables iraniens à travailler pour l'unité des ethnies et des confessions dans le pays.

Le Guide suprême a aussi souligné la nécessité d'accorder une attention soutenue aux questions culturelles et a signalé que la culture faisait partie des questions qui ne devaient pas être négligées.

 
< Précédent   Suivant >

^