Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le Guide suprême a reçu des habitants de la province d'Ilâm Version imprimable
13/05/2014

Supreme Leader Meets with People from Ilam Province« Si le peuple iranien se concentre sur ses capacités intérieures, les États-Unis et d'autres puissances ne pourront rien faire», a affirmé le Guide suprême de la Révolution islamique lors d'une audience accordée à des milliers d'habitants de la province d'Ilâm à l'ouest de l'Iran.

L'Ayatollah Khamenei, à l'occasion de l'anniversaire de la bienheureuse naissance du vénéré Imam Ali (AS), premier Imam des Chiites (que le salut de Dieu soit sur lui), qui correspond à la fête des pères en Iran, a précisé : « Les États-Unis et d'autres puissances mondiales ne pourront ni avec leurs équipements militaires ni avec d'autres moyens, faire plier le peuple iranien si nous activons nos potentiels et nous concentrons sur nos capacités intérieures. Les grandes puissances doivent savoir que le peuple iranien ne sera pas mis à genoux parce qu'il est vivant et que les jeunes du pays sont engagés dans une direction juste ».

L'Ayatollah Khamenei a indiqué que la bonne solution pour le règlement des problèmes économiques, était l'application des politiques générales de l'économie de résistance et le recours aux capacités intérieures, avant d'ajouter que partout où on s'est appuyé sur l'initiative et les talents des jeunes, l'itinéraire du progrès s'est ouvert.

« Les progrès dans les domaines nucléaires, pharmaceutiques, nano technologiques, les programmes des cellules-souches et de défense en sont la preuve. C'est en prêtant attention à ces réalités que nous pouvons comprendre cette déclaration de l'Imam Khomeiny lorsqu'il disait : " Les États-Unis ne peuvent rien " », a-t-il dit.

Évoquant certains regards restreints et irréalistes sur la jeunesse iranienne et la focalisation sur de rares difficultés d'ordre social, le Guide suprême a déclaré que les critères généraux du peuple et des jeunes iraniens étaient d'ordre religieux et qu'ils aimaient l'Islam, le Coran, la spiritualité, la patrie et leur identité. « Ce sont des choses que l'on ne doit pas négliger », a-t-il dit.

Ailleurs dans ses propos, Son Éminence a souligné les caractéristiques de l'Imam Ali (AS) notamment l'objectif transcendant qu'il avait pendant son califat en disant : « Une des leçons que l'Imam Ali (AS) a enseignée à la communauté pour atteindre le vrai bonheur, a été l'effort pour améliorer les conditions de vie et résoudre les problèmes économiques. Dans les conditions actuelles, cet objectif peut être atteint par l'élaboration de bons plans d'activation des capacités infinies du pays et le recours aux talents de nos jeunes. C'est dans ces conditions que le pays fera des progrès tant dans le domaine matériel que dans les domaines moraux et les domaines liés au prestige international, à la dignité et à la confiance nationale. C'est dans ces conditions que le pays sera libéré de l'arrogance et de la vanité des ennemis étrangers ».

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que l'un des traits remarquable et sans pareil de l'Imam Ali (que le salut de Dieu sur lui), était sa conduites personnelle, sociale et étatique, avant de préciser : « Bien que le Commandeur des croyants fût un grand souverain et régnât sur un grand et riche territoire, il vivait comme un pauvre dans une maison modeste, se battait pour faire respecter la justice, et en appliquant les prescriptions divines, faisait de grandes œuvres ».

Son Éminence a déclaré que l'objectif de l'Imam Ali (AS) était d'aider les gens à atteindre le paradis et a souligné : « Le Commandeur des Croyants (AS) a déclaré que son principal objectif était d'aider les gens à atteindre le paradis et à jouer un rôle influent dans les domaines intellectuels, psychologiques, spirituels et sociaux. C'est une question très importante et une des responsabilités les plus importantes d'un dirigeant islamique ».

À ce propos, se référant à certaines personnes qui remettent en cause la responsabilité du gouvernement islamique d'aider les gens à atteindre le paradis, l'Ayatollah Khamenei a déclaré : « La responsabilité d'un dirigeant islamique est d'aider les gens à atteindre le vrai bonheur. Bien sûr, cela ne signifie pas l'imposition et l'intimidation mais compte tenu de l'inclination naturelle des gens vers le bonheur, cela consiste à préparer le terrain pour les aider à atteindre cet objectif. Si la communauté islamique atteint le summum des progrès matériels, scientifiques et industriels, un haut niveau de relations sociales et de dignité nationale et internationale, mais que les gens tombent en disgrâce quand ils meurent et entrent dans l'au-delà, nous pourrons conclure que la société n'a pas atteint le vrai bonheur ».

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que l'une des façons d'aider les gens à atteindre le vrai bonheur était d'améliorer les conditions de vie des populations et de lutter contre la pauvreté, le chômage, les inégalités et les discriminations, et a rappelé : «Par la grâce d'Allah, les responsables cherchent aujourd'hui à résoudre les problèmes économiques mais leurs pensées et leurs idées doivent être cohérentes afin de pouvoir identifier le meilleur chemin».

Plus loin dans ses déclarations, le Guide suprême de la Révolution islamique a exprimé sa gratitude au peuple, aux ulémas et aux personnalités de la province d'Ilâm pour leur résistance et leurs exploits à différentes époques de la Révolution islamique et de la Défense sacrée.

 
< Précédent   Suivant >

^