Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Audience accordée aux familles des martyrs de l'attentat terroriste du 28 juin 1981 Version imprimable
28/06/2014

Supreme Leader Meets with Families of Martyrs of the 7th of Tir« L'attentat terroriste du 7 tir restera à jamais gravé en lettres de sang, dans les annales de l'Histoire », a affirmé le Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une audience accordée le 28 juin 2014, aux familles des martyrs de Téhéran et des invalides de guerre, notamment les familles des martyrs de l'attentat terroriste du 28 juin 1981; [ Dans les premières années qui ont suivi la victoire de la Révolution islamique, des responsables iraniens notamment, l'Ayatollah Beheshti, Chef du pouvoir judicaire, sont tombés en martyrs, lors de l'explosion d'une bombe posée par le groupuscule terroriste des Monafeghin, au siège du Parti de la République islamique.] 

Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné la nécessité pour la société et le pays, de comprendre et de suivre le message des martyrs. Se référant aux événements en Irak, Son Éminence a déclaré: « Ce qui se passe en Irak est une guerre entre le terrorisme de gens pro occidentaux contre les opposants au terrorisme et les partisans de l'indépendance des peuples».

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que le 7 tir avait été une dénonciation complète de ceux qui prétendent défendre les droits de l'homme et que les racines et les raisons de ce crime étaient les comportements inhumains et hypocrites de l'Occident face au terrorisme : « Le vrai visage de ceux qui se posent en avocats des droits de l'Homme a été mis à jour, car les auteurs de ce crime et de l'assassinat de milliers d'Iraniens sont toujours soutenus par l'Occident et accueillis favorablement par les parlements et les centres administratifs américains et occidentaux.

Son Éminence a déclaré: « Ceux qui prétendent défendre les droits de l'homme reçoivent à bras ouverts les responsables de la terreur sanglante qu'a connue le peuple d'Iran et accuse la République islamique d'Iran qui est elle-même victime du terrorisme, de violations des droits de l'homme. Ces crimes et cette hypocrisies sont une bonne norme pour évaluer les allégations des Occidentaux ».

Le Guide suprême a évoqué un autre exemple de cette attitude hostile et le soutien des États-Unis et de l'Europe au régime de Saddam, qu'ils ont doté d'armes chimiques pour le bombardement de la ville iranienne de Sardasht le 16 mars 1988. « Malgré le bombardement chimique du régime baathiste de Saddam, des habitants de Sardasht après Halabja, les États-Unis et l'Europe ont soutenu des années durant, le régime baathiste irakien et tant qu'ils pouvaient utiliser Saddam, ne se sont pas opposés à lui. C'est un autre critère pour clarifier la vérité des allégations des Occidentaux », a-t-il dit.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné que les échecs de l'ennemi au cours des trois dernières décennies, avaient renforcé leur rancune contre le peuple d'Iran, ajoutant: « les puissances arrogantes du monde qui haïssent l'Imam Khomeiny, la Révolution et le peuple d'Iran, ne cessent de comploter, les gens et les responsables doivent donc être vigilants et prudents ».

L'Ayatollah Khamenei a ensuite abordé les développements de la région et déclaré : «Aujourd'hui, les ennemis de l'Islam ont misé sur le déclenchement de guerres internes au sein des nations afin de dresser les gens les uns contre les autres, pour des raisons tribales et confessionnelles. Les résidus du régime de Saddam et une poignée de gens ignorants commettent des crimes et les ennemis qualifient la situation de « guerre entre chiites et sunnites ». Ce n'est qu'un espoir illusoire. Ils se réfèrent à tort aux événements en Irak et parlent d'une guerre entre chiites et sunnites, alors qu'il s'agit d'une guerre entre le terrorisme et les ennemis du terrorisme, entre ceux qui défendent les projets américains et occidentaux et les partisans de l'indépendance des nations, entre les valeurs humaines et la brutalité et la sauvagerie ».

Attirant l'attention sur les efforts des ennemis de l'Islam pour répéter les événements de l'Irak dans d'autres pays, il a averti : « Les nations doivent surveiller avec vigilance les activités de l'ennemi et savoir qu'il est prêt à tout pour détruire l'indépendance et la dignité des musulmans ».

Expliquant les raisons des efforts des ennemis pour déclencher une guerre entre chiites et sunnites, l'Ayatollah Khamenei a précisé qu'ils voulaient se débarrasser de l'éveil islamique.

Le Guide Suprême de la Révolution islamique a souligné que la démocratie islamique était le meilleur remède et a déclaré : « Incha Allah, les gens courageux d'Iran qui ont frustré l'ennemi jusqu'à aujourd'hui par leur unité, leur vigilance et leur perspicacité, sans aucun doute aujourd'hui, feront échouer les attaques et tous les complots de l'arrogance. Le camp des impérialistes sera certainement vaincu dans sa lutte contre l'éveil islamique ».

 
< Précédent   Suivant >

^