Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux responsables et aux ambassadeurs des pays islamiques Version imprimable
29/07/2014

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé, le 29 juillet 2014 par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec des représentants du gouvernement et des ambassadeurs des pays islamiques en poste à Téhéran. La réunion s'est tenue à l'occasion de l'Eïd ul-Fitr.

Au nom d'Allah, le tout Miséricordieux, le très Miséricordieux

Louanges à Allah, Seigneur des Mondes, et paix et salut sur Mohammad et sa famille immaculée !

Je tiens à féliciter les chers frères et sœurs qui ont participé à cette rencontre amicale, ainsi que les invités et les ambassadeurs des pays islamiques, à l'occasion de l'Eïd ul-Fitr. J'espère que cette fête sera un jour béni pour vous tous. Je félicite également à cette occasion, le grand peuple d'Iran, tous les musulmans dans le monde et toutes les nations religieuses et libérées, aux quatre coins du monde.

D'après les travaux et les déclarations de personnalités religieuses, une des caractéristiques de l'Eïd ul-Fitr est qu'elle concerne toute l'Ummah islamique : « C'est le jour que j'ai désigné comme fête pour les musulmans» lit-on dans la prière récitée à cette occasion. C'est une fête pour tous les musulmans. Cela signifie que les perspectives de la sainte religion de l'Islam sont la construction d'une Ummah islamique. Cette même perspective existe dans les enseignements du grand Prophète de l'Islam. L'étude de nombreux enseignements islamiques montre un effort pour créer une Ummah unie. Mais aujourd'hui, l'Ummah islamique est divisée. Je ne parle pas des divergences entre les écoles islamiques qui sont naturelles et ne sont pas en contradiction avec la constitution d'une Ummah unie. Les différentes croyances et opinions peuvent exister sur les questions majeures et mineures, à côté d'une Ummah unie.

De nos jours, la division des musulmans vient de motivations politiques et d'une recherche du pouvoir. Les pays musulmans peuvent surpasser ces motivations. C'est une des responsabilités des personnalités politiques et influentes, et de ceux qui ont des postes gouvernementaux dans les pays islamiques. Si cela se produit, un pouvoir naitra qui dans le vrai sens du terme, sera supérieur à tous les pouvoirs transgresseurs et arrogants qui existent dans le monde. Si cela se produit, personne ne pourra intimider un pays islamique et aucune puissance ne pourra exercer un chantage sur les pays islamiques et les gouvernements musulmans. Si nous restons unis, si nous prêtons attention à nos points communs, si la soif de pouvoir, l'égoïsme, la dépendance et la corruption ne nous séparent pas les uns des autres, nous obtiendrons un pouvoir qui pourra défendre et soutenir les droits et les intérêts d'un milliard et demi de musulmans. Mais malheureusement, ce n'est pas le cas aujourd'hui.

Aujourd'hui, nous assistons aux événements de Gaza et de la Palestine. Pourquoi les agresseurs sionistes se permettent-ils le d'attaquer un pays musulman d'une manière qui brise le cœur de tout spectateur dans le monde, et le remplit de chagrin et de tristesse ? Commettent-ils ces actes simplement parce qu'ils ont des armes de destruction, des avions, des missiles et des bombes ? Vous avez vu les manifestations dans les pays occidentaux. Bien sûr, les gens dans les pays occidentaux ont pris conscience de ces événements dans un cadre marqué par la censure qui ne permet pas aux gens de ne pas comprendre totalement la vérité. La vérité est beaucoup plus amère et beaucoup plus tragique que ce que les réseaux médiatiques occidentaux montrent sur la situation à Gaza. Malgré cela et ce niveau de conscience, les cœurs de gens qui ne connaissent rien à l'Islam, sont bouleversés. Le cas de la bande de Gaza est amer et déchirant. Le monde de l'Islam n'a pas le pouvoir de réagir ni de mettre fin à cette agression, à cette sauvagerie et à la soif de sang des sionistes. C'est pourquoi les habitants de Gaza sont isolés. Non seulement les puissances arrogantes qui sont heureuses de la présence du sionisme au Moyen-Orient et peuvent poursuivre leurs objectifs impérialistes, ne soutiennent pas les opprimés, mais elles soutiennent l'oppresseur sans aucune honte. Le monde de l'Islam doit faire quelque chose.

Notre message au monde de l'Islam et aux gouvernements islamiques est qu'ils doivent profiter de leur puissance et de leurs capacités publiques, nationales et gouvernementales, pour soutenir les opprimés. Vous devez faire comprendre aux ennemis que le monde de l'Islam ne restera pas les bras croisés face à la sauvagerie et l'oppression. C'est notre message aux gouvernements islamiques. Les divergences d'opinion que nous pouvons avoir avec certains gouvernements islamiques dans différents domaines politiques et non-politiques, doivent être mises de coté au profit de Gaza. Une partie de l'Ummah islamique, un peuple opprimé, se débat et est pris dans les griffes d'un loup assoiffé de sang. Tout le monde doit les aider. C'est ce que nous voulons dire. Aujourd'hui, la question de Gaza est la priorité du monde de l'Islam. Le Saint Prophète (SAWA) a dit: « Celui qui se réveille le matin et ne pense pas à aider les musulmans n'est pas un vrai musulman » [Ilal al-Chara'yé, p. 131]. Cette question devrait être une priorité pour tous dans le monde de l'Islam. Tous les peuples et toutes les nations, en particulier les gouvernements et les responsables des différents pays, devraient réfléchir pour trouver les moyens d'aider la population de Gaza. Deux tâches doivent être réalisées : aider les opprimés en leur fournissant ce dont ils ont besoin en nourriture, dans le domaine de la médecine, les hôpitaux, les besoins en eau et en électricité, et la question de la reconstruction des maisons et des villes. Le monde de l'Islam doit leur fournir ces choses. Ils ont aussi besoin d'armes. L'ennemi veut les désarmer pour pouvoir les attaquer quand il le veut au moindre prétexte ou sans aucun prétexte. Il veut les rendre incapables de réagir. C'est ce que veut l'ennemi. Le monde de l'Islam doit s'opposer à cette revendication illégitime des ennemis, de façon déterminée. C'est la première tâche qui doit être réalisée pour aider les opprimés: « Soyez une source d'aide pour l'opprimé » [lit-on dans le Nahjul Balaghah, Lettre 47]. Vous devez être une source d'aide pour l'opprimé. Cette aide repose sur les épaules du monde entier de l'Islam. A partir de cette tribune, nous demandons aux gouvernements musulmans et aux ambassadeurs des pays musulmans présents à cette réunion, de travailler ensemble pour aider la population de Gaza et surmonter les obstacles que le régime sioniste a créés sur cette voie. Rejoignez-nous pour fournir toutes les aides dont la population de Gaza a besoin.

La deuxième tâche qui doit être effectuée est la lutte contre les responsables de cette grande oppression historique et les auteurs de ce génocide qui affichent une telle impudence dans leurs crimes. Leurs arguments pour tuer des civils et leur insolence sont vraiment surprenants. Ils ne ressentent aucune honte. Ils justifient même l'assassinat des enfants innocents et opprimés sans le moindre remord. Ceux qui commettent ces crimes sont des malades et des fous furieux. Ils sont les auteurs de ces crimes mais ne sont pas les seuls à jouer un rôle dans cette affaire. Aujourd'hui, tous ceux qui soutiennent les sionistes, les responsables des pays arrogants comme les États-Unis, l'Angleterre et d'autres pays, ainsi que les organisations internationales comme les Nations Unies ou d'autres organisations qui soutiennent les sionistes par leur silence, leurs déclarations et leurs discours, sont complices de ces crimes. Le monde entier de l'Islam, tous les gouvernements islamiques et toutes les nations musulmanes ont le devoir de s'opposer et de lutter contre ces criminels, de les condamner, d'exprimer leur haine des sionistes et de critiquer ceux qui adoptent cette position de soutien. C'est une responsabilité collective. Tout le monde doit les isoler et si cela est possible, par des moyens économiques et politiques. C'est la responsabilité de l'Ummah islamique.

Le peuple d'Iran a heureusement montré qu'il était ferme dans ce domaine. Nous l'avons montré. Le peuple d'Iran n'a aucune considération pour qui que ce soit, telle ou telle puissance ou telle ou telle personnalité, dans sa lutte contre cette malveillance et cette hostilité. Le peuple iranien dit ouvertement ce qu'il a à dire. Comme vous l'avez vu, le dernier vendredi du mois de Ramadan, le peuple d'Iran, hommes et les femmes, est descendu dans la rue et a fait entendre ses cris au monde entier malgré les grandes chaleurs et le jeûne. C'est une tâche nécessaire que le peuple d'Iran a menée à bien. S'il est nécessaire de réaliser d'autres tâches, ces gens sont solides et résistants. Par la grâce d'Allah, leurs objectifs et leurs idéaux, et les nobles objectifs et idéaux de l'Ummah islamique, seront atteints au désespoir des ennemis.

Mon Dieu, par la bénédiction de Mohammad (SAWA) et de sa famille (AS), montre-nous nos responsabilités et aide-nous à les remplir.

Que les salutations soient sur vous et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^