Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Audience accordée aux membres de l'Assemblée des experts Version imprimable
04/09/2014

 « Les évolutions actuelles témoignent d'un changement dans l'ordre mondial fondé il y a 70 ans par les Occidentaux, et de la mise en place d'un nouvel ordre, a affirmé l'Ayatollah Khamenei, lors d'une audience accordée aux membres de l'Assemblée des Experts, expliquant les raisons principales de l'effondrement des piliers intellectuels et pragmatiques de la domination occidentale et du système actuel qui dirige monde.

Le Guide suprême de la révolution islamique a déclaré que l'Occident avait réalisé que la guerre n'était plus la solution idéale assurant qu'un nouvel ordre mondial était en train de se frayer un chemin et que l'Iran devait multiplier sa force pour jouer son rôle dans la constitution de ce nouvel ordre mondial.

L'Ayatollah Khamenei a affirmé : « Dans cette période sensible, le plus important devoir est de renforcer la puissance du pays afin de pouvoir exercer une influence dans le nouvel ordre mondial et d'y jouer son rôle. Ce renforcement s'appuie sur trois principaux piliers, la science et la technologie, l'économie et la culture.

Le Guide de la révolution islamique a souligné : « L'unité et la solidarité sont deux choses dont le pays a largement besoin et nous avons tous le devoir de soutenir le gouvernement et les appareils d'État».

Faisant allusion aux conditions actuelles dans le monde, la région et le pays, le Guide suprême de la révolution islamique a indiqué : « Les évolutions actuelles témoignent d'un changement dans l'ordre mondial établi il y a 70 ans par les occidentaux, européens et américains, et de la formation d'un nouvel ordre mondial ».

Le Guide Suprême de la révolution islamique a fait allusion aux deux piliers « idéologiques et moraux » et « militaires et politiques » du système vieux de 70 ans qui dirige le monde avant d'ajouter que les évolutions internationales et régionales des dernières années avaient montré que ces deux piliers de l'autorité de l'Occident avaient été sérieusement ébranlés.

« Pendant de longues années, les Occidentaux ont tenté par des slogans fascinants comme « la liberté », « la démocratie », « les droits de l'homme » et la « défense de l'Humanité », de prouver la supériorité de leurs valeurs et de leurs idées dans le monde et aux différentes religions notamment l'Islam. Certaines personnalités et certains gouvernements dans le monde de l'islam, ont « reconnu » cette supériorité et cela continue encore aujourd'hui.

L'Ayatollah Khamenei a souligné que l'aggravation de la crise morale et les contradictions entre les slogans trompeurs de l'Occident et leur application concrète, constituaient les problèmes majeurs auxquels est confronté l'Occident aujourd'hui.

Le Guide de la révolution islamique a cité la tendance pour la religion surtout pour l'Islam et l'intérêt pour le Coran en Occident, et a précisé : « L'Occident qui parlait sans cesse de la liberté, des droits de l'homme et de la démocratie, a violé en pratique ces slogans de sorte qu'aujourd'hui, ces slogans scandés par l'Occident provoquent la répugnance».

Faisant allusion au bilan surprenant du soutien apporté par l'Occident aux coups d'État contre les gouvernements indépendants, l'Ayatollah Khamenei a souligné : « Selon certains rapports, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, les États-Unis ont renversé une cinquantaine de gouvernements et se sont opposés à des dizaines de courants de résistance populaire».

La création du groupe terroriste Daech et d'autres organisations terroristes par l'Occident est une preuve de la dégradation des valeurs occidentales.

« Il n'y a pas de doute que Daech et Al-Qaida sont des fabrications occidentales et surtout américaines, avec la complicité de leurs alliés dans la région, malgré les allégations occidentales sur l'absence de tout rapport avec les groupes terroristes », a-t-il dit.

En ce qui concerne les problèmes de l'Occident au niveau du pouvoir politique et militaire, il a expliqué : « Le plus important élément de l'affaiblissement de l'Occident a été l'apparition d'un État fondé sur l'idéologie islamique et d'un mouvement révolutionnaire en Iran qui était un fief largement dominé par les États-Unis. Cet État non seulement a résisté face aux différentes offensives politiques, militaires, sécuritaires et économiques de l'Occident, mais a aussi renforcé sa présence».

Faisant allusion au rôle des événements régionaux dont la guerre de 33 jours au Liban, les guerres de 22 et de 8 jours et la récente guerre de 50 jours contre Gaza, dans l'affaiblissement du pouvoir militaire et politique de l'Occident, l'Ayatollah Khamenei a précisé : « La récente guerre contre Gaza a provoqué un miracle et la résistance du peuple dans cette petite enclave, a mis à genou le régime sioniste qui symbolisait la puissance de l'Occident dans la région. Tous ces facteurs montrent que l'actuel ordre mondial ne peut subsister et qu'un nouvel ordre est en train de naître. Quel est notre devoir dans la constitution de ce nouvel ordre mondial ?»

Présentant la science et la technologie ainsi que l'économie et la culture comme les trois éléments clé du renforcement de l'autorité du pays, l'Ayatollah Khamenei a demandé au gouvernement, aux responsables et aux intellectuels de s'activer et de renforcer le pays dans ces trois domaines.

 
< Précédent   Suivant >

^