Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Guide suprême : « La baisse des cours du pétrole est un scénario politique et non économique » Version imprimable
10/01/2015

Supreme Leader Meets with President of VenezuelaLe Guide suprême de la Révolution islamique qui a reçu le Président vénézuélien, a salué les positions du Venezuela face au régime sioniste et déclaré : « L'hostilité de l'arrogance envers le Venezuela a pour origine l'insistance du Venezuela sur ses positions courageuses et stratégiques en Amérique Latine. La baisse inhabituelle et si rapide des cours du pétrole est un scénario politique et non économique. Nos ennemis communs utilisent le pétrole comme arme politique et ont sans nul doute, un rôle dans la chute des prix du pétrole».

Lors de sa rencontre à Téhéran avec le Président du Venezuela, Nicolás Maduro, le Guide suprême de la Révolution islamique a qualifié l'ancien président vénézuélien, Hugo Chavez, de « bon ami pour l'Iran » et a ajouté : « Vous aussi, au cours de votre mandat, vous avez poursuivi cette coopération et surmonté avec courage, les problèmes imposés par les ennemis. La République Islamique d'Iran envisage de continuer et de développer sa coopération tous azimuts avec le Venezuela ».

Approuvant les accords conclus entre les Présidents iranien et vénézuélien, pour faire face à la baisse des cours du pétrole, l'Ayatollah Khamenei a ajouté : « La coopération entre les deux pays ne se limite pas au pétrole. Il faut favoriser le développement des échanges et des investissements bilatéraux car actuellement, la coopération entre les deux pays est inférieure au niveau souhaité».

Son Éminence a salué la résistance, les positions et les mesures du Venezuela au niveau régional et international et a souligné : « les pays latino-américains représentent en fait, la profondeur de la stratégie du Venezuela et les idéaux du Venezuela ont conduit à l'éveil de nombreuses nations dans cette région. C'est pour cette raison que les États-Unis sont hostiles au gouvernement et au peuple du Venezuela ».

L'Ayatollah Khamenei a également évoqué les bonnes positions que le Venezuela a adoptées pendant la guerre de 51 jours contre Gaza, précisant : « Le régime sioniste est haï dans le monde entier en particulier parmi les nations de la région, et vos positions courageuses contre ce régime vous ont fait beaucoup d'amis au sein des nations ».

Au cours de cette rencontre à laquelle participait le Président iranien, Hassan Rohani, Nicolas Maduro a remercié la République Islamique d'Iran pour son aide et son soutien, et ajouté : « M. Hugo Chavez citait toujours vos orientations dans ses déclarations et témoignait un respect particulier pour le peuple, la place et l'Histoire de l'Iran, comme lui, je me considère en Iran comme chez moi».
Estimant que la confiance entre les deux pays avait une grande valeur pour le développement des relations, Maduro a ajouté qu'il fallait profiter des potentialités des deux pays pour développer leurs relations.

Maduro a également abordé la baisse du prix du pétrole et déclaré: « Nous essayons de former un consensus sur le contrôle du prix du pétrole entre les membres de l'OPEP et les autres pays exportateurs de pétrole comme la Russie, pour pouvoir par le biais de ces nouveaux mécanismes, rehausser le prix du pétrole à un taux raisonnable».

Ailleurs dans ses propos, le Président du Venezuela a évoqué la question de la Palestine et déclaré : « La Palestine est un des principaux idéaux de l'humanité et le peuple et le gouvernement du Venezuela lui doivent beaucoup. Nous sommes surs qu'un jour, la Palestine sera libérée. La Palestine est victime des politiques arrogantes et destructrices des États-Unis dont le gouvernement tente de camoufler son visage inhumain et impérialiste, derrière mille masques ».

 
< Précédent   Suivant >

^