Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux représentants des minorités religieuses au parlement iranien Version imprimable
26/01/2015

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 26 Janvier 2015, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec les représentants des minorités religieuses au Majlis islamique (Parlement de la République islamique d'Iran).

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Nous avons appris de l'Islam que nous devions nous comporter de manière juste et équitable, envers les adeptes des autres religions. C'est ce que l'Islam exige de nous. Mais aujourd'hui, nous voyons dans le monde, que les États et les puissances qui prétendent défendre la justice et le bon droit, ne respectent aucunement la justice en dehors du cadre restreint et limité de leurs politiques. Aujourd'hui, vous pouvez voir qu'en Europe et aux États-Unis, ils ont déployé une propagande massive contre les musulmans. Le problème n'est pas le fait que les Musulmans soient privés des libertés essentielles auxquelles ils ont droit dans beaucoup de pays, mais le fait que leur vie soit en danger. C'est vraiment le cas. Le film "American Sniper" produit par Hollywood qui a provoqué certaines réactions, d'après ce qu'on m'a dit, car je n'ai pas vu le film, encourage un chrétien ou non-musulman à harceler les musulmans. Cela est inadmissible en islam. L'islam croit en la justice. Au sujet d'une attaque [de la ville d'al-Anbar], le Commandeur des Croyants (paix et salutations soient sur lui) a dit: «J'ai été informé que l'un d'eux [un des agresseurs] a pénétré dans les maisons de femmes musulmanes et non-musulmanes, juives ou chrétiennes, alors que ces gens avaient conclu un pacte avec les musulmans et vivaient sous la protection de l'Islam, et qu'il avait volé leurs bijoux et les avait harcelées. Si un musulman mourrait de chagrin suite à cet évènement, il ne faudrait pas le blâmer » [Nahjul Balaghah, Sermon 27].

Voilà comment a réagi le Commandeur des croyants (as). Il a dit que si un musulman mourait de douleur suite au harcèlement des femmes non musulmanes par des ennemis et des pillards qui étaient entrés dans leur maison et avaient volé leurs bijoux, il ne faudrait pas le blâmer. C'est le point de vue de l'Islam. Nous espérons qu'In-cha-Allah, nous avancerons dans cette direction et poursuivrons cette démarche.

Nous avons aussi de bons souvenirs [des minorités religieuses en Iran]. Chaque fois que je rencontre les familles des martyrs arméniens et assyriens, et cette année encore, j'ai réussi à me rendre chez un certain nombre de familles de martyrs arméniens, j'ai vu que ces familles étaient vraiment engagées vis-à-vis de leur pays. Je me souviens que pendant la guerre, des chrétiens arméniens sont venus à Ahwaz. J'ai vu qu'un certain nombre de personnes assises à l'intérieur de l'aéroport. J'ai demandé qui étaient ces gens. On m'a dit que c'étaient des Arméniens qui se rendaient au front pour aider dans les affaires technologiques. Les Arméniens sont très qualifiés dans les activités industrielles et techniques. Le défunt Chamran avait pris leur commandement. Ils ont fait beaucoup d'efforts et ont rendu beaucoup de services. Certains d'entre eux sont même tombés en martyrs.

Un des membres d'une famille arménienne à laquelle j'ai rendu visite la semaine dernière, à l'époque de la guerre, avait un fils dans l'armée. Il a dit qu'à la fin de son service militaire, il était triste car la guerre n'était pas encore terminée et se demandait ce qu'il pouvait faire. Plus tard, on a annoncé que ceux qui avaient fait leur service militaire pendant quelques mois, pouvaient rejoindre l'armée. Il a été très content et a rejoint le front. Plus tard, il est tombé en martyr et son corps a été livré à sa famille. Nous pouvons constater ce nationalisme chez nos compatriotes non musulmans qui ont fait des efforts et nous espérons que le gouvernement islamique pourra s'acquitter de ses responsabilités dans ce domaine tout comme nous espérons qu'ils resteront engagés envers le pays.

Il faut que vous fassiez connaître à l'étranger, l'attitude de la République islamique d'Iran envers les non-musulmans. Les gens et la communauté chrétienne doivent savoir que notre pays islamique ressent un grand respect et est très tolérant envers les non-musulmans alors que cette tolérance n'existe pas dans leurs pays. Vous avez entendu parler dans les pays occidentaux comme l'Allemagne, des jeunes néo-nazis qui sont fiers d'être nazis et se sont eux-mêmes appelés "néo-nazis", qui attaquent les musulmans et leurs mosquées. Ils tuent les musulmans sans qu'il n'y ait de poursuites judiciaires ou nous n'en avons pas entendu parler. Un autre exemple est le meurtre d'une jeune femme arabe qui portait un foulard ou une burqa, en raison de son hijab, sans aucune poursuite en justice. Il en est de même dans d'autres endroits. Ces crimes sont malheureusement commis aux États-Unis et dans d'autres pays alors qu'ils prétendent défendre les droits de l'homme. Il faudrait les comparer avec ce qui se passe en Iran où nous n'avons jamais vu de tels actes. À l'époque islamique et dans la République islamique, harceler les non-musulmans est une chose inouïe. Même des jeunes révolutionnaires du Hezbollah iranien, très zélés et enthousiastes, ne se permettraient jamais d'attaquer un non-musulman. J'espère qu'Allah le Très-Haut, accordera à vous et à nous, la bénédiction d'assumer nos responsabilités.

 
< Précédent   Suivant >

^