Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Rencontre avec des milliers d'habitants de la province d'Azerbaïdjan de l'est Version imprimable
18/02/2015

 Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que l'application de l'économie de résistance était la seule solution pour faire face aux complots économiques des ennemis de l'Iran.  "Le règlement des problèmes économiques passe par l'application de l'économie de résistance", a affirmé l'Ayatollah Khamenei, lors d'une rencontre le 18 février 2015, avec des milliers d'habitants de la province d'Azerbaïdjan de l'est. Faisant allusion aux conditions posées par les États-Unis et aux nouvelles sanctions imposées par l'UE, le Guide suprême de la Révolution islamique a précisé que le peuple iranien avait toujours montré sa ferme volonté et prouvé qu'il était en mesure de déjouer les complots de l'ennemi.

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que les ennemis cherchaient par tous les moyens, d'entraver les progrès du peuple iranien. « Après la victoire de la Révolution islamique, les sanctions et les pressions sont devenues un instrument aux mains de l'Ordre hégémonique pour entraver, selon eux, la croissance économique du peuple iranien et l'épanouissement scientifique de l'Iran », a dit l'Ayatollah Khamenei qui a souligné qu'une des raisons des problèmes économiques de l'Iran venait du complot des puissances hégémoniques, notamment les États-Unis, qui après la guerre imposée, n'ont reculé devant aucun moyen pour saboter les grandes activités et la coopération économique de l'Iran avec les autres pays de la région, et empêcher que l'Iran devienne un pôle économique influent dans la région, voire dans le monde.

Le Guide suprême a déclaré que l'économie de résistance signifiait que les fondements de l'économie du pays devaient être organisés de sorte que les secousses mondiales ne puissent pas les ébranler. Selon le Guide suprême, ni les sanctions ni la baisse du prix du pétrole ne seront en mesure d'ébranler l'économie iranienne si ses piliers s'appuient sur les immenses capacités du peuple et le soutien à la production intérieure.

Le Guide de la révolution a déclaré que pour sortir de cette économie pétrolière, il fallait arriver au point difficile mais réalisable en s'appuyant sur les forces nationales, les jeunes et les capitaux intérieurs, et surtout grâce à l'aide divine, de la fin de la vente de brut et d'un appui sur les revenus des taxes à la production et du commerce.

« Le front de l'Arrogance a exploité au maximum, les sanctions contre le peuple iranien. Leur objectif est de l'humilier et d'entraver la marche du régime islamique vers une civilisation islamique moderne. Même si leurs exigences à propos du nucléaire sont acceptées, ils n'annuleront pas les sanctions car ils sont hostiles à l'existence même de la Révolution. S'il s'agit de sanctionner, le peuple iranien en est lui aussi capable et le fera», a-t-il fait remarquer.

Le Guide suprême a également rappelé la ferme volonté du peuple iranien et de la République islamique d'Iran, et les sérieux efforts de l'Iran contre Daech. Faisant allusion aux mensonges des États-Unis et de leurs alliés dans leur soi disant lutte contre ce groupe terroriste, il a fait référence à une lettre adressée au ministère iranien des Affaires étrangères, dans laquelle les Américains avaient déclaré qu'ils ne soutenaient pas Daech alors que quelques jours plus tard, des images montraient les Américains en train de larguer des aides militaires pour ce groupe terroriste.

 
< Précédent   Suivant >

^