Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême lors d'une réunion avec des champions et des athlètes iraniens Version imprimable
21/01/2015

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 21 janvier 2015, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec les champions et les athlètes iraniens membres de l'équipe iranienne des Jeux Asiatiques et des Jeux Para-Asiatiques.

Au nom d'Allah, le tout Miséricordieux, le très Miséricordieux

Soyez les bienvenus, mes chers enfants, chers jeunes et champions. Je suis très heureux de vous accueillir et de vous rencontrer. Si c'était possible, j'aimerais vous parler à tous en particulier et vous exprimer mes remerciements, mais vous êtes trop nombreux et ce n'est pas possible. Je demande à Allah le Très-Haut, qu'Il vous accorde Ses bénédictions et Son orientation à vous tous, chers frères et sœurs, ainsi qu'à vos entraîneurs et responsables.

Je remercie toujours chaleureusement nos jeunes pour leurs victoires quel que soit le domaine parce qu'elles engendrent un sentiment de fierté chez nos compatriotes. C'est important pour une nation. Les ennemis des nations ont toujours essayé de les humilier. L'humiliation ne signifie pas seulement les insultes ou les offenses, mais plus important encore le fait de susciter un sentiment de honte et d'infériorité chez un peuple. Quand un peuple ignore son importance, ses qualités et sa valeur, et se considère comme inférieur, son mouvement ne mènera nulle part. Dans de telles circonstances, n'importe qui pourra le dominer. Les nations doivent connaître leurs héritages. Vous pouvez voir que les peuples qui n'ont pas un passé historique exceptionnel et important, tentent d'en créer un pour eux-mêmes. Ils se créent une identité par le biais de films et d'autres moyens, et en même temps ont essayé pendant de nombreuses années, de susciter un sentiment d'infériorité dans l'esprit d'un peuple comme le nôtre, qui a pourtant d'un passé glorieux et a atteint l'apogée de la civilisation, de la culture, des connaissances et des valeurs humaines au long de l'Histoire. Vous avez entendu et vu les déclarations qui sont faites pour minimiser et faire oublier les réalisations nationales. Le sentiment de fierté d'un peuple est en soi, un pas vers de grandes réalisations. Je me réjouis de voir que nos jeunes lorsqu'ils remportent des victoires dans les domaines sportifs, les offrent à leur peuple. Ils rendent les gens heureux en paroles et en actes, et leur transfèrent leur sentiment de fierté. C'est une très grande bénédiction à mon avis et c'est pour cette raison que j'envoie souvent des messages et remercie ces athlètes bien que ces messages ne peuvent pas exprimer pleinement et dûment, ce que je ressens dans mon cœur. Par conséquent, nous vous remercions.

Un point important est que lorsque vous montez sur le podium dans n'importe quelle discipline et avec n'importe quel titre, vous êtes regardés par des centaines de millions de spectateurs [et téléspectateurs] dans le monde. Votre comportement et votre attitude représentent votre peuple, votre culture et votre identité nationale. Votre comportement est très important. La jeune femme qui se tient sur le podium en tchador, montre qu'elle est résistante aux invasions visibles et invisibles des centres opposés à la culture, la religion, la morale et la pudeur. De cette façon, elle montre sa force de caractère et représente son peuple. La jeune personne qui se prosterne en signe de gratitude après une victoire, qui crie le nom d'une personnalité religieuse et porte une chemise sur laquelle est écrit le nom de Fatima Zahra (les salutations de Dieu soient sur elle) ou celui d'Abul Fadhl, représente son peuple, sa spiritualité et sa résistance.

Aujourd'hui, les organisations de propagande internationales ont concentré tous leurs efforts sur la lutte contre la spiritualité, la religion et la morale. C'est un des plans précis du sionisme dans le monde. Ils poursuivent cet objectif et leurs efforts s'intensifient chaque jour. Jetez un coup d'œil sur les films et les romans, les vêtements que les Européennes portaient il y a 50 ou 100 ans, et comparez-les avec ce qu'elles portent actuellement. Comparez la morale sexuelle de l'Europe occidentale, il y a 50 ou 100 ans, avec ce qui existe actuellement et comment les choses ont changé de manière significative dans ce domaine. La décadence morale a atteint un point où vous êtes sévèrement critiqué si vous dites que vous n'acceptez pas l'homosexualité. C'est un phénomène très étrange. Ils sont fiers de leur impudeur, de la nudité et de violer les normes sexuelles. C'est la situation prédite et annoncée dans les propos des Imams (as) qui ont dit : « Les bonnes actions seront considérées comme des actes immoraux et inversement, les actes immoraux seront considérés comme de bonnes actions ». C'est ce qui est arrivé dans le monde occidental et l'empire médiatique utilise tout son pouvoir pour propager cette pensée opposée à la spiritualité et à la morale. Aujourd'hui, avec l'apparition des réseaux sociaux et d'autres médias, leurs efforts ont augmenté mille fois par rapport à il y a quinze ou vingt ans. Dans de telles circonstances, la jeunesse iranienne entre dans l'arène et se présente comme la manifestation de la spiritualité. Qu'est-ce que cela signifie ? Cela signifie que leur cœur, leur âme et leur moral sont capables de résister à cette grande vague de déviations. C'est ce que vous pouvez représenter. S'il est vrai que vous travaillez et supportez beaucoup de difficultés et de pressions pour gagner une compétition, que ce soit dans la lutte, l'haltérophilie ou dans les sports d'équipe, votre résistance spirituelle n'est pas moins importante que votre résistance physique aux yeux des gens perspicaces dans le monde, et est même parfois, plus importante pour eux. Cette résistance indique que les gens en Iran sont capables de se dresser contre la propagande de ces appareils nocifs et destructifs.

Dans un monde qui apprécient les femmes portant de tels vêtements et qui en est fier, et dans un monde qui favorise la nudité déviante, erronée et nuisible, à tel point qu'il y a cinq ou six ans, j'ai lu dans un journal américain que dans un restaurant, les employées étaient des jeunes femmes, nues ou demi-nues, et que le propriétaire du restaurant en était fier et avait même publié sa photo et la photo de son restaurant avec ces filles, le fait que nos jeunes femmes se tiennent sur le podium avec leur hijab ou que nos jeunes hommes ne serrent pas la main de la dame qui lui met une médaille autour du cou, est très précieux et important. Ce n'est pas que cherchions à louer pour des raisons religieuses, quelqu'un qui a fait quelque chose de bien, l'important est que ce sont des signes de la résistance et de la fermeté du peuple d'Iran. Ce sont des choses qui valorisent une nation. Vous devez apprécier la valeur de ces qualités et les promouvoir autant que possible. La spiritualité dans le sport, aide le sport mais aussi le sentiment de dignité nationale. Heureusement, nos jeunes sont des jeunes religieux et fidèles.

Les violations des lois internationales ou nationales doivent être strictement évitées. Il ne faut pas que le championnat sportif devienne un prétexte pour ignorer les violations. Une violation est une violation, du plus haut au plus bas niveau. Chaque responsable du plus simple au plus célèbre, et chaque « champion » dans le domaine scientifique, sportif, industriel ou politique, qui viole la loi doit être traité conformément au niveau de son délit. L'indifférence et de manque de sens des responsabilités ne sont pas du tout acceptables dans les domaines sportifs.

Je tiens à remercier les participants aux Jeux Asiatiques, les chers athlètes handicapés ou les autres qui sont revenus avec de nombreuses victoires. J'ai suivi ces compétitions. Bien sûr, je ne suis pas très intéressé par les compétitions à la télévision et je n'ai pas beaucoup de temps pour cela mais chaque fois que je suis informé [de vos victoires] par les nouvelles sportives, je les suis avec enthousiasme et je remercie Dieu que vous soyez revenus avec de si nombreuses victoires. Vous aussi, vous devez remercier Dieu. Chaque fois que vous faites un exploit, cela vient de Dieu : « Et tout ce que vous avez comme bienfait provient de Dieu » [Coran, 16: 53]. Quelle que soit la bénédiction que vous obtenez, elle vous a été accordée par Dieu. La capacité physique que vous avez est un don de Dieu. Votre capacité de décision qui est la chose la plus importante dans le domaine du sport et du championnat, est un don de Dieu. C'est Dieu qui vous a donné cette capacité et qui vous a octroyé ces victoires. Par conséquent, vous devez remercier Allah le Très-Haut et Le remercier a certaines exigences.

Vous les jeunes qui obtenez une victoire, sous différentes formes dans les arènes sportives, vous obtenez une popularité qui a certaines caractéristiques et engendre aussi certains problèmes que vous devez tolérer.

Tout d'abord, vous devez éviter de limiter cette popularité au milieu sportif. Dans le Dua Amin-Allah vous lisez : « Rends-moi populaire sur Ta terre et dans Ton ciel » [Iqbal al-A'mal, p. 470]. Cette popularité est une bonne chose mais vous devez devenir populaire à la fois sur terre et dans le ciel. Vous devez agir de sorte que les anges divins et les âmes pures des saints vous aiment également dans les cieux.

Deuxièmement, cette popularité fait de vous parmi les jeunes du pays, des modèles. Chaque bonne chose que vous faites peut conduire à des millions de bonnes actions de la part des jeunes qui vous regardent. Remarquez combien cette opportunité est précieuse. Si vous faites une bonne chose, avez un bon comportement, faites une bonne déclaration et montrez une bonne intention, cela sera repris par des millions de personnes parce que vous êtes un modèle. C'est une chose très précieuse et qui favorise la promotion du bien dans la société. Conseiller les bonnes actions signifie agir de sorte que les bonnes actions se généralisent. Ce genre d'action est un conseil pratique. À Dieu ne plaise, le contraire est aussi possible. Si quelqu'un qui est un modèle, agit contrairement à l'éthique, à la piété et à la morale, cela risque aussi de s'étendre. Vous devez être prudents. Ce genre d'action peut aussi devenir un modèle. Par conséquent, gagner une compétition et devenir populaire est une épée à double tranchant. C'est très bien si nous pouvons respecter ces exigences et très dangereux si à Dieu ne plaise, nous ne parvenons pas à le faire. Voilà ce que je voulais vous dire.

Les points que le Ministre des sports [M. Goudarzi] a mentionnés [au début de la réunion] étaient très intéressants et ses suggestions, de bonnes suggestions. Ce qu'il a dit était ce que j'avais aussi à l'esprit. Je voulais aussi insister sur la priorité des questions sportives, des sports publics et de la santé pour tous. J'ai toujours défendu pour de nombreuses raisons qui sont claires et dont je viens d'en énumérer quelques-unes, le sport professionnel et compétitif contrairement à des gens qui ne l'appréciaient pas tellement. Mais le sport pour tous signifie la santé physique de tous. Malheureusement, ces sports pour tous n'ont pas été organisés comme il l'aurait fallu. Regardez la vie en ville qui est marquée par un manque d'activités et une mauvaise alimentation proposée dans les magasins et que les gens consomment. Mais le principal problème est le manque d'activité. Ces habitudes affaiblissent le corps. Les corps doivent être forts et sains, et cela nécessite une pratique générale du sport. Vous devez accorder plus d'attention aux sports pour tous.

Nos bons et pieux athlètes qui encouragent les bonnes actions dans la société, ne doivent pas être intimidés par les questions marginales et non-sportives, soulevées ci et là. Vous ne devez attacher aucune importance à ces questions. Dès que vous faites une bonne action, il y a des gens qui sont prêts à critiquer et à lancer des campagnes dans la presse, les réseaux sociaux et d'autres médias. Vous ne devez pas prêter attention à ces gens mais défendre la vérité et les valeurs que les cœurs justes comprennent et désirent.

Nous remercions Allah le Très-Haut, pour votre présence, et nous sommes heureux que notre pays puisse s'appuyer sur ses champions non seulement dans les arènes sportives où vous brillez mais aussi dans les autres domaines. Dans le domaine de la science, notre pays s'appuie sur ses « champions ». Nous formons des champions. La société iranienne, la Révolution islamique et le régime sacré de la République islamique forment également des « champions » dans le domaine de la science, de la morale et différents autres domaines. Bien entendu, il y a des gens malveillants qui essaient de nuire et de nous humilier, mais la vérité est ce qu'heureusement, la formation des champions dans ce pays, est un processus bien établi que nous devons développer chaque jour. C'est le travail des responsables et de tous ceux qui ont une influence dans la société.

Je tiens à vous remercier de nouveau. Je vous confie tous à Dieu le Tout-Puissant, et prierai pour vous.

Que les salutations soient sur vous et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^