Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Rencontre du Guide suprême avec les responsables de l'environnement Version imprimable
08/03/2015

 L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a reçu le 8 mars 2015, les responsables iraniens chargés de la protection de l'environnement. Lors de cette réunion, le Guide Suprême de la Révolution islamique a déclaré que le règlement des problèmes d'environnement comme la pollution, les nuages de sable et de poussière, et la destruction des forêts et des prairies nécessitait des plans et des mesures, et un suivi sérieux de la part des organismes concerné. L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la protection de l'environnement était une obligation gouvernementale et qu'il fallait préparer un document national pour l'environnement et une annexe pour tous les projets de construction et industriels, considérant comme un délit la destruction de l'environnement.

Se référant au point de vue de l'Islam sur l'importance de la préservation des terres et des richesses publiques, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré: « L'Islam et les religions divines ont toujours insisté sur la responsabilité vis-à-vis de l'environnement et l'équilibre entre les êtres humains et la nature, parce que la principale raison des problèmes environnementaux est la destruction de cet équilibre».

Le Guide suprême a également fait remarquer que le défi de l'environnement était un problème mondial. « Les expériences de certains pays montrent qu'on peut prévoir et régler les problèmes environnementaux. La question de l'environnement n'est pas liée à tel ou tel gouvernement, individu ou parti, mais est une question nationale que tout le monde doit chercher à résoudre. L'air, la terre et l'eau sont les trois éléments principaux de l'environnement. Au lieu de faire de la propagande, il faut chercher à résoudre les problèmes de pollution de l'air dans la métropole, de pollution aux particules fines, de pénurie d'eau et d'usure de la terre ».

Décrivant les forêts et les prairies comme les poumons des villes et la protection des terres, son Éminence a déploré les atteintes aux forêts et aux ressources naturelles commises par certains profiteurs dans le nord du pays, ajoutant : «Les organismes responsables doivent faire face à ces actes répréhensibles de destruction des forêts qui sont effectués sous n'importe quel prétexte, même apparemment justifié, que ce soit la construction d'hôtels, d'attractions touristiques ou de centres islamiques. L'accaparement des terres et récemment, des montagnes, est une chose regrettable et déplorable. De tels actes doivent être considérés comme des délits et les contrevenants doivent être poursuivis en justice sans la moindre indulgence. Si les fonctionnaires d'un quelconque organisme manquent à leurs devoirs, ils doivent aussi être poursuivis».

Le Guide suprême de la Révolution islamique a indiqué que le rôle du peuple dans la protection de l'environnement et la promotion par les médias, de bonnes habitudes dans ce domaine, étaient très importants. « Les questions nécessaires ont été discutées aujourd'hui et à partir de maintenant, c'est aux gens de juger lesquelles des organisations assument ou non leurs responsabilités dans la protection de l'environnement, et prennent ou non les mesures nécessaires », a-t-il conclu.

 
< Précédent   Suivant >

^