Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
L'Ayatollah Khamenei : « Les USA sont hostiles aux chiites et aux sunnites » Version imprimable
18/05/2015

 Le Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei, a affirmé que les États-Unis étaient à la fois hostiles aux musulmans sunnites et chiites, et qu'ils exploitaient les questions confessionnelles et ethniques afin de provoquer des divisions au sein de la nation.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a tenu ces propos lors d'une rencontre avec les membres du Comité d'organisation de la Conférence sur les martyrs Peshmergas kurdes musulmans, le 4 mai 2015, dont le compte rendu a été publié le 19 mai à Sanandaj, préfecture du Kurdistan (à l'est de l'Iran), où la Conférence a été tenue.

Au cours de cette réunion, l'Ayatollah Khamenei a rendu hommage aux martyrs des Peshmergas kurdes musulmans et a fait allusion au dévouement et au sacrifice de ces jeunes, pieux et croyants, qui ont risqué leur vie.

« Les Peshmergas musulmans kurdes étaient présents sur tous les fronts, ils ont risqué leur vie alors que les groupuscules antirévolutionnaires menaçaient leurs familles. Mais ces jeunes gens courageux sont sortis victorieux de cette grande épreuve. L'ennemi recourt aux prétextes ethniques et confessionnels pour déstabiliser la région du Kurdistan, transformer cette région en une zone d'insécurité et porter atteinte à la Révolution islamique d'Iran comme cela s'est passé les premières années après la Révolution islamique, lorsque les antirévolutionnaires ont déployé tous leurs efforts pour déstabiliser la région alors que le peuple et les oulémas kurdes sont restés attachés à la Révolution islamique. Les forces antirévolutionnaires ont même tué des ulémas kurdes comme le regretté Cheikh-ol-Islam qui est tombé en martyr. L'ennemi ne restera pas les bras croisés et poursuivra ses hostilités par tous les moyens, sécuritaires, propagandistes et financiers, dont il dispose », a-t-il souligné avant d'indiquer qu'en Iran, l'ennemi ne pourra pas compter sur les questions ethniques pour diviser les Kurdes bien que certains soient devenus inconsciemment, des jouets dans ce complot.  

Évoquant les lourds antécédents et les responsabilités de l'Angleterre dans les dissensions religieuses entre chiites et sunnites, et leur exploitation à des fins politiques, le Guide suprême de la Révolution islamique a mentionné le soutien actuel du Congrès américain aux sunnites irakiens et demandé si les Américains s'intéressaient vraiment aux Sunnites. En réponse à cette question, le Leader de la Révolution islamique a affirmé : « En fait, ils sont contre tout ce qui a trait à l'Islam et ne font aucune différence entre sunnites et chiites, car pour eux, soulever les questions confessionnelles n'est qu'un moyen pour diviser et opposer les musulmans. Nous devons ignorer ces prétextes. Il est indispensable d'accomplir des actions culturelles comme la commémoration du martyre des peshmergas musulmans kurdes, et de porter attention aux affaires qui concernent les jeunes ».

 
< Précédent   Suivant >

^