Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux familles des martyrs du 7 Tir Version imprimable
27/06/2015

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 27 juin 2015, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec les familles des martyrs du 7 Tir (anniversaire du martyre de l'Ayatollah Behechti, chef du Pouvoir judiciaire iranien et de ses 72 compagnons, tous membres du Parti de la République islamique, le 28 juin 1981) et les familles de martyrs de la province de Téhéran. La réunion a eu lieu au Hosseinyah « Imam Khomeiny », le 10ème jour du mois de Ramadan.

Au nom d'Allah, le tout Miséricordieux, le très Miséricordieux

Louange à Allah, Seigneur de tous les êtres, et que la paix de Dieu et Ses salutations soient sur notre maître et prophète, Abel-Qassem Al-Mustafa Mohamad (AS) et les membres de sa sainte famille (AS), les immaculés, purs et élus, en particulier celui qui représente le trésor d'Allah sur terre.

Chers frères et sœurs, soyez les bienvenus ! Vous avez rempli ce Hosseinieh et notre bureau, du parfum de la mémoire des martyrs.

Un des bienfaits de la Révolution islamique est la reproduction, à l'époque actuelle, des concepts islamiques fondamentaux. Nous avons beaucoup de ces grands concepts dans nos livres et nos esprits, mais la Révolution islamique les a incarnés et les a concrétisés. L'un de ces concepts, qui est d'ailleurs très important, est celui du martyre. Cela a été expliqué dans le verset qui a été récité au début de cette réunion : « Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier de Dieu, sont morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus et joyeux de la faveur que Dieu leur a accordée, et annoncent joyeusement à ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints, qu'ils ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés » [Coran 3: 169- 170]. Ceci est un grand concept islamique qui reconnaît aux martyrs un rôle motivant et vivifiant dans la société des musulmans. Les martyrs disent à ceux qui ne les ont pas encore rejoints - des gens comme vous et moi - qu'il n'y a ni peur ni inquiétude sur cette voie, mais seulement bonheur, enthousiasme, moral et espoir. Ceci est une leçon qui a été répétée tout au long de l'Histoire de la République islamique. Nos martyrs sont entrés dans l'arène du martyre avec motivation et enthousiasme. Ils ont fait des efforts sincères et leurs efforts ont été accompagnés des récompenses divines et du martyre. Leur martyre est sans aucun doute, une bénédiction et une récompense. Dieu a accordé le martyre à ces serviteurs purs, sincères et vertueux qui sont entrés dans cette arène avec enthousiasme, et ont rencontré Dieu et obtenu Son approbation. Dans l'au-delà, aucune inquiétude ni aucune crainte n'entreront dans leurs cœurs et ils transmettent ce message à ceux qui ne les ont pas encore rejoints et à la société. Nous l'avons vu au cours de nombreuses années où le martyre a toujours été accompagné d'un sentiment de fierté et de dignité dans la famille des martyrs, d'un sentiment d'enthousiasme et de ferveur spirituelle, d'un moral élevé dans la population, et de nombreux autres effets sociaux. Parmi ces cas, l'un des plus importants fut l'attentat du 7 Tir [28 juin 1981].

Le 7 Tir n'était pas un événement négligeable. Apparemment, assassiner d'un seul coup 72 responsables importants et influents de la République islamique dont l'Ayatollah Behechti qui était un génie de son époque et une personnalité exceptionnelle parmi les générations n'était pas un événement négligeable. Quel aurait dû être l'effet naturel et ordinaire de supprimer à la fois une personnalité comme lui [Shahid Behechti] et un grand nombre de ministres compétents, de députés du Majlis et de militants politiques et révolutionnaires? Naturellement, cela aurait dû conduire à l'échec du peuple et de la Révolution, mais c'est le contraire qui est arrivé. Ce qui est arrivé a été à l'opposé des attentes de l'ennemi, le peuple s'est uni et la Révolution a pris sa direction réelle et correcte, et les ennemis de la nation ont été démasqués et déshonorés.

Des gens qui pendant de nombreuses années, avaient présenté une image différentes d'eux-mêmes à la population et aux jeunes, dans leur propagande, étaient les complices de ce grand crime. Ils s'étaient présentés comme les défenseurs de la liberté et des valeurs, mais ils ont finalement révélé leur vrai visage, celui d'une bande de terroristes dépourvus de tout principe intellectuel, idéologique et révolutionnaire, et qui ont cherché refuge auprès de quelqu'un comme Saddam Hussein peu après cet événement. Ils ont œuvré à la fois contre le peuple d'Irak et le peuple d'Iran. Ils ont participé à la guerre et se sont battus contre leur propre peuple. Y a-t-il une meilleure façon de montrer le vrai visage de ces gens-là ? Ils étaient complices de ce crime et d'autres dont le vrai visage a également été dévoilé, ont agi en coulisses. Certains ont soutenu et approuvé ce crime. Eux aussi, ont été déshonorés à l'intérieur et à l'extérieur du pays. Tout le monde a compris ce qui s'était passé dans le pays, et tout le monde a reconnu ceux qui étaient en face du peuple d'Iran et contre lui. Certaines personnes ont choisi un mutisme accompagné d'approbation : « Que Dieu maudisse ceux qui ont entendu parler de l'oppression contre vous et qui s'en sont montrés satisfaits » [Iqbal al-A'mal, Vol.1, P.333]. Leur vrai visage aussi, a été révélé.

En faisant un usage opportun et appropriée de cet événement, notre magnanime Imam Khomeiny a pu de nouveau, montrer l'orientation originelle de la Révolution et le chemin au peuple d'Iran. Il a montré le chemin de la Révolution qui était en train de prendre une mauvaise direction, certains voulant la rattacher à l'Est et à l'Occident. Il a sauvé la Révolution. Ce fut la bénédiction de l'évènement du 7 Tir. Sans aucun doute, nous avons payé un prix élevé et avons perdu des personnalités éminentes, mais nous devons voir quel a été l'impact de cet événement. Après 1400 ans, la communauté musulmane est encore redevable du sang des martyrs de Karbala. Y a-t-il un prix plus élevé que celui de la perte d'Hossein ibn Ali (AS) ? Y a-t-il une vie plus chère que celle des disciples de Hossein (AS) ? Ils ont payé un prix élevé et l'Islam, le Coran et l'orientation véritable de la foi sont restés vivants dans la société. Il en est de même pour l'événement du 7 Tir et d'autres événements de ce genre dans notre pays.

Un autre effet de cet événement a été l'enthousiasme spirituel du peuple et la démonstration de la puissance, de la force et de l'influence de la Révolution dans la société. Après cet événement, les ennemis ont réalisé à qui ils avaient affaire. Ils ont vu que cet événement qui aurait détruit tout autre pays, avait renforcé la puissance du peuple d'Iran. Ils ont compris qu'ils ne pouvaient pas se comporter de manière violente avec la Révolution. Ils ont réalisé que cela ne fonctionnait pas et ont réalisé cette vérité.

Un autre effet important de cet événement qui se poursuit aujourd'hui, est qu'il a révélé la vraie nature des puissances arrogantes qui prétendent défendre les droits de l'homme. Les mêmes personnes qui ont commis ce crime et d'autres crimes terroristes dans notre pays, se déplacent librement dans les pays européens et aux États-Unis. Ils ont des réunions avec les responsables et les autorités de ces pays, et sont même autorisés à tenir des discours sur les droits de l'homme ! Y a-t-il une dénonciation pire que celle-ci ? L'événement du 7 Tir a montré l'étendue de l'hypocrisie, de la duplicité et du mensonge de ceux qui prétendent défendre les droits de l'homme et lutter contre le terrorisme. Tout le monde peut aujourd'hui le constater de ses propres yeux.

Nous avons dans notre pays 17000 martyrs, victimes du terrorisme, 17.000 martyrs ! Est-ce un chiffre minime ? Est-ce que ces événements sont négligeables ? Ceux qui ont perpétré ces assassinats se déplacent librement dans les pays occidentaux. Qui étaient les victimes de ces assassinats ? Des marchands, des agriculteurs, des chercheurs, des professeurs d'université, des gens croyants, et même des femmes et des enfants. 17000 martyrs ont été enregistrés dans l'histoire de la Révolution islamique. Ce chiffre est la dénonciation de ceux qui prétendent combattre le terrorisme. Ce chiffre est un miroir qui reflète leurs fausses prétentions et montre combien ils sont menteurs, trompeurs, vicieux et infâmes, en soutenant ces terroristes et en même temps, en prétendant qu'ils sont contre le terrorisme et le combattent. Ceci est un aspect de la question. L'autre aspect est que ces gens qui ont offert 17 000 martyrs, en dehors des martyrs qu'ils ont offerts lors de la Défense sacrée, sont restés fermes dans leur service de la Révolution et de son chemin, et dans la lutte contre ses ennemis. C'est grâce à ces martyrs que la grandeur de la Révolution et de notre peuple s'est manifestée. Le verset « et annoncent joyeusement à ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints, qu'ils ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés » [Coran, 3: 170] est un message qu'ils transmettent au peuple d'Iran et aux musulmans. Avant cela, c'étaient des concepts que nous avions dans nos livres et nos esprits, mais nos chers martyrs - vos enfants, vos maris et vos pères - les ont réalisés et mis en œuvre, et les ont montrés à nous et aux générations futures.

Aujourd'hui encore, les martyrs continuent d'élever le moral du peuple d'Iran. Il y a quelques jours, un défilé de 270 martyrs a été organisé à Téhéran et vous avez été témoins de l'épopée, de la ferveur et de l'enthousiasme qu'ils ont engendrés. Ils ont remplacé le découragement, le désespoir, la stagnation et la passivité par le dynamisme, la préparation, l'enthousiasme, l'amour et le goût des idéaux. C'est l'œuvre des martyrs.

Nous avons vraiment manqué à nos responsabilités envers nos martyrs. L'événement du 7 Tir a une capacité étonnante qui doit être présentée. Il faut à la fois présenter les personnalités ciblées par ce crime et le peuple d'Iran qui résiste et se défend lors de tels événements, ne s'enfuit pas de l'arène et sait garder son moral. Cet événement est également la présentation des ennemis, et montre quelles créatures infâmes et quelles politiques malveillantes se tiennent derrière ces événements. Il montre leurs mains criminelles. Cette capacité existe dans l'évènement du 7 Tir et de nombreux autres événements. Bien sûr, l'événement du 7 Tir est le plus important. Nous n'avons pas fait assez d'effort pour le présenter. Une grande partie du travail aurait pu être faite et doit être faite. Les organismes en charge et nous tous, avons manqué à nos responsabilités. Cette tâche doit être confiée à des gens fidèles, révolutionnaires, volontaires et actifs dans le domaine culturel. Les jeunes qui effectuent volontairement certaines tâches culturelles et artistiques dans différents coins du pays, et font grâce à leur talent, revivre de nombreuses réalités, doivent en prendre la charge, présenter ces personnalités dans le langage de l'art et de l'image, et bénéficier des nouveaux moyens. Ils doivent présenter des personnalités comme Shahid Behechti, Shahid Rajaï et Shahid Bahonar. Chacun des martyrs du 7 Tir mérite un portrait magnifique. Cela peut être fait.

Je lis parfois les biographies de martyrs qui sont vraiment très instructives. J'en tire des leçons et cela me remonte le moral. Ces livres montrent qui étaient ces personnalités et leur esprit, et quels services ils ont rendus. Ils ont risqué leur vie et sont entrés dans l'arène avec un esprit de sacrifice. Les martyrs du 7 Tir ne savaient-ils pas qu'un tel événement se produirait ? Cela était clair pour eux. A cette époque, toute personne engagée se promenait sur un champ de mines. Malgré cela, ils sont entrés dans l'arène et ont avancé de manière courageuse. Les bénédictions des martyrs sont nombreuses et ne peuvent pas être décrites correctement dans ces propos. Nous ne pourrons jamais les récompenser pour ce qu'ils ont fait et les services qu'ils ont rendus.

Il en est de même pour les familles des martyrs. Dans la réunion d'aujourd'hui, il y a des familles qui ont offert trois martyrs ou plus. Il est facile de dire de supporter la perte de ses êtres chers, mais cela est très difficile dans la pratique. Il y a des familles qui avaient seulement deux fils qu'ils ont offerts sur le chemin de Dieu et dans l'arène de la Défense sacrée. Il y a des femmes qui ont offert à la fois leur mari et leurs enfants. Supporter leur perte est facile en paroles, mais très difficile en pratique. L'Histoire des débuts de l'islam rapporte le récit d'une femme qui avait mis les cadavres de trois martyrs sur un chameau pour les ramener de la bataille d'Uhud à Médine. Lorsque nous lisions cela, nous nous demandions si cela était possible, cela ressemblait vraiment à un mythe. Maintenant, nous avons ces réalités « mythiques » en face de nous. Les familles des martyrs ont fait preuve d'un esprit élevé et d'un moral exemplaire qui peuvent encourager les individus craintifs et renforcer leur détermination. Aujourd'hui, notre pays a besoin de cette ferme détermination.

Tout le monde doit savoir qu'aujourd'hui, le pays a besoin de connaître l'ennemi. Nous devons connaître l'ennemi. Nous devons connaître nos ennemis mondiaux qui tentent de s'embellir et de se présenter sous toutes sortes de maquillages médiatiques et de propagandes. Nous devons connaître les États-Unis.

Jetez un coup d'œil sur ces dates, demain c'est le 7 Tir [28 Juin 1981], date de l'attentat contre le Parti de la République islamique. Le 7 Tir de l'année 1366 [28 Juin 1987], la ville de Sardasht a subi un bombardement chimique de la part de Saddam. Qui était derrière lui sinon les Américains, les Occidentaux et ceux qui lui fournissaient des bombes chimiques. Ils lui ont donné le feu vert et sont restés silencieux face à ces crimes et ce massacre épouvantable. Le 11 Tir [2 Juillet 1982] quelques jours plus tard, Sadduqi a été assassiné, ce crime a été perpétré par les mêmes criminels. Le 12 Tir [3 Juillet 1988], l'avion de ligne Airbus iranien a été abattu au-dessus du Golfe Persique. Voyez combien d'assassinats et de massacres ont été réalisés entre le 7 et 12 du mois de Tir, et comment les femmes, les enfants, de nombreux savants et politiciens sont devenus la cible des agents américains. Même si ces événements n'étaient pas planifiés par les services de renseignement américains et occidentaux, ils ont encouragés ceux qui les ont commis. Par conséquent, nous devons connaître ces ennemis. Comme certains amis l'ont dit, il faudrait appeler la période du 7 au 12 Tir « Semaine des droits de l'homme américains». Dans cette période, la vraie nature des droits de l'homme américains a été révélée dans notre pays et il y a beaucoup d'autres exemples. Par conséquent, nous devons connaître l'ennemi. Aujourd'hui, ceux qui essaient de défendre la politique monstrueuse américaine et les politiques de certains partisans des États-Unis, trahissent le pays et commettent un grand crime. Ceux qui cachent cette vérité et cherchent à justifier cette hostilité malveillante, trahissent le peuple. Notre pays et notre nation doivent connaître l'ennemi et la profondeur de son inimitié.

Les gens doivent se préparer à la confrontation. Cette confrontation n'est pas toujours une confrontation dure nécessitant l'entrée en guerre. Cette confrontation de la guerre douce, dans l'arène de la culture, de la politique et de la vie sociale, est plus difficile. Aujourd'hui, le cher peuple d'Iran a besoin du message des martyrs. Il en a besoin. Les gens ont besoin de ce message inspirateur et révélateur, rempli d'exaltation spirituelle et d'un haut niveau moral et spirituel. Les gens ont une dette envers les martyrs et les familles des martyrs. Nous avons tous une dette envers vous. Ceux qui nient cela, ceux qui ne sont pas prêts à voir que les noms des martyrs sont loués et semblent blessés lorsque les noms des martyrs sont mentionnés et commémorés, sont étrangers aux intérêts nationaux. Ce sont des étrangers. Leur carte d'identité est iranienne mais en réalité, ils sont des étrangers. Ils ne sont pas sincères envers le peuple iranien ni solidaires de ce peuple.

Avec mes salutations et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^