Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Rencontre du Guide suprême avec Mouhamadou Buhari, Président du Nigéria Version imprimable
23/11/2015

 Lors d'une rencontre le lundi 23 novembre 2015, avec le Président nigérian Mouhamadou Buhari, l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a souligné que le renforcement de la coopération entre les pays islamiques pour défendre l'identité de l'Islam et des musulmans, était une nécessité primordiale. « Les prétendues coalitions mondiales de lutte contre les courants terroristes ne sont nullement fiables, car des éléments saboteurs notamment les États-Unis, sont impliqués dans l'émergence et le soutien aux terroristes de Daech », a-t-il affirmé.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « les ennemis explicites de l'Islam et les ennemis qui nuisent à l'Islam au nom de l'islam, sont les deux lames de la même paire de ciseaux. Il revient aux pays islamiques de renforcer leur coopération face à ces ennemis dangereux, pour protéger leur identité et leurs intérêts. C'est une erreur de se fier à la coopération et à l'aide des États-Unis et de l'Occident dans les combats contre les courants terroristes comme Daech et Boko Haram. D'après des renseignements précis, en Irak, les Américains et certains pays rétrogrades de la région aident directement Daech et jouent un rôle de sabotage ».

Rejetant l'idée selon laquelle les relations entre les pays islamiques bloqueraient la voie aux relations avec d'autres pays, son Éminence a déclaré: « La République islamique a des relations profondes avec tous les pays sauf les Usa et le régime sioniste. Cependant, nous croyons que les pays islamiques doivent avoir des relations de plus en plus étroites».

Exprimant sa joie au sujet de l'élection d'un musulman pratiquant comme M. Buhari au poste de Président de la nation exceptionnelle et importante du Nigeria, le Leader de la Révolution islamique a affirmé que les capacités des deux pays pour la coopération bilatérale étaient nombreuses soulignant : « Ces capacités doivent être identifiées et échangées».

De son côté, M. Mouhamadou Buhari, Président du Nigeria, a qualifié d'anciennes et de solides, les relations de son pays avec l'Iran, soulignant que l'Iran est un pays développé, grand et doté de nombreuses capacités de coopération.

Saluant l'Iran pour son invitation au Sommet des pays exportateurs de gaz, il a affirmé : « Aujourd'hui, cette rencontre avec le Guide suprême de la Révolution islamique a été très édifiante et je suis reconnaissant pour cette rencontre et ces conseils».

Le président du Nigeria est actuellement à Téhéran pour participer au troisième Sommet des pays exportateurs de gaz auquel assistent huit autres Présidents et chefs de gouvernement.

 
< Précédent   Suivant >

^