Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le Guide suprême a reçu le Président irakien, Fouad Massoum Version imprimable
24/11/2015

 Lors d'une rencontre le mardi 24 novembre 2015, avec le Président irakien, Fouad Massoum et la délégation l'accompagnant à Téhéran, le Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Khamenei, a qualifié de profondes les relations des peuples iranien et irakien, rappelant qu'il s'agissait de relations supérieures à des relations de voisinage.

Insistant sur la préservation de l'unité nationale en Irak, il a ajouté : « Le peuple irakien est un grand peuple à l'Histoire ancienne et jouissant d'un potentiel très important dans sa jeune génération puissante et vigilante. Il faut exploiter ce potentiel convenablement pour conduire l'Irak à la place qui lui revient ».

Le Guide suprême de la Révolution islamique en allusion aux liens fraternels et sincères des deux peuples iranien et irakien, en dépit de huit années de guerre imposée par Saddam sous la pression des étrangers, les a qualifiés d'extraordinaires et a affirmé : « La grande marche du jour d'Arbaïn est un exemple de ces liens amicaux, et le peuple irakien ne reculera devant rien pour accueillir comme il faut, les pèlerins iraniens. Les responsables iraniens et irakiens devraient profiter davantage de cette ambiance et de cette opportunité dans le sens des intérêts des deux pays ».

L'Ayatollah Khamenei, se déclarant content des progrès en Irak et du contrôle relatif de Daech, a rappelé la nécessité de veiller sur l'unité en Irak. « Au sein du gouvernement irakien, le Président jouit d'une place particulière et peut jouer un rôle efficace dans l'élimination des divergences et le renforcement de l'unité», a souligné le Guide suprême de la Révolution islamique, qui en référence aux tentatives étrangères pour semer la discorde en Irak, a précisé : « Les Irakiens sunnites et chiites, kurdes et arabes, ont cohabité des siècles et des siècles sans problèmes, mais malheureusement, certains pays de la région ainsi que les étrangers cherchent à agrandir les divergences. Il faut se dresser devant ces tentatives et éviter tous les prétextes qui pourraient entrainer des différends ».

Le Guide suprême de la Révolution islamique a rappelé que les divergences et leur étalage sur la scène publique en Irak, aplanissaient le terrain aux volontés interventionnistes des étrangers. « L'ambiance générale ne doit pas permettre aux Américains de parler ouvertement du démembrement de l'Irak. Pourquoi un pays comme l'Irak, un grand pays riche et doté d'une Histoire millénaire, devrait-il être démembré en régions plus petites, et exposé aux divergences et aux conflits ? Les responsables irakiens définiront les relations avec les autres pays dont les États-Unis, en fonction des intérêts du peuple irakien, et il ne faut pas permettre aux Américains de considérer l'Irak comme leur propriété, de dire et d'y faire tout ce qu'ils veulent», a déclaré le Guide suprême de la Révolution islamique qui insistant sur le fait que l'Irak aujourd'hui, grâce à son grand peuple et ses jeunes compétents et vigilants, était différent de l'Irak du passé, a souligné : « les jeunes Irakiens sont à présent éveillés et conscients de leur force et de leurs compétences. De tels jeunes ne plieront certainement pas devant l'hégémonie américaine ».

L'Ayatollah Khamenei a qualifié les forces populaires irakiennes dans la guerre contre Daech, d'incarnation de l'éveil et de la force des jeunes Irakiens, et déclaré : « Il faut exploiter davantage les capacités et les compétences des jeunes Irakiens pour conduire ce pays à la place qui lui revient. La République islamique d'Iran est prête à transférer ses expériences et ses compétences scientifiques, technologiques, défensives et logistiques à l'Irak. Il faut œuvrer pour promouvoir le niveau de coopération économique de part et d'autre ».

Lors de cette rencontre où était également présent le vice-président iranien, M. Jahanguiri, le Président irakien M. Fouad Massoum, se félicitant de sa rencontre avec le Guide suprême de la Révolution islamique, a évoqué la place notable et le discours influent de l'Ayatollah Khamenei en tant qu'éminente Source de référence et de Haute autorité religieuse, parmi le peuple et les responsables irakiens. « Vos directives recommandant de préserver l'unité et d'éviter les divergences en Irak, seront indubitablement très efficaces», a souligné le Président irakien qui a tenu à remercier la République islamique d'Iran pour ses aides notamment dans les conditions éprouvantes de l'offensive de Daech.

En allusion aux affinités historiques, religieuses et culturelles des deux peuples iranien et irakien, il a souligné : « Nous souhaitons l'essor des relations entre les deux pays et profiter des expériences et des compétences de l'Iran dans différents domaines ».

M. Fouad Massoum a qualifié la situation actuelle de l'Irak et l'unité intérieure de meilleures que dans le passé et conclu : « Dans la lutte contre Daech, de nombreux succès ont été obtenus. La coordination de l'armée, des forces volontaires et des Peshmerga kurdes a préparé le terrain pour porter des coups durs à Daech ».

 
< Précédent   Suivant >

^