Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
L'Ayatollah Khamenei a sévèrement condamné le crime des Al-é Saoud et l'assassinat du cheikh al-Nimr Version imprimable
03/01/2016

 Le Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei, a sévèrement condamné le crime de l'Arabie saoudite dans le martyre du dignitaire religieux, cheikh Nimr Baqer al-Nimr, et déclaré : « Sans aucun doute, le sang de ce martyr, versé injustement, portera ses fruits et la main divine le vengera des dirigeants saoudiens ». L'Ayatollah Khamenei a appelé le monde à prendre ses responsabilités et à réagir à ce crime abject et aux crimes identiques, commis par le régime saoudien au Yémen et à Bahreïn.

S'exprimant devant des dignitaires religieux le dimanche 3 janvier 2015, l'Ayatollah Khamenei a affirmé : « Ce savant opprimé appelait les gens à un mouvement pacifique et non à un mouvement armé. Il n'a jamais œuvré contre le régime dans le secret mais a publiquement critiqué le régime des Al-é Saoud et défendu le licite et dénoncé l'illicite dans le cadre de la législation islamique ».

Le Guide suprême de la Révolution islamique a estimé que le sang injustement versé du martyr cheikh Nimr était une erreur politique du régime des Al-é Saoud. «Dieu ne pardonnera pas le meurtre de cet innocent dont le sang va provoquer des troubles graves pour les politiciens et les criminels de ce régime, dans un très court délai», a-t-il déclaré.

L'Ayatollah Khamenei a très sévèrement fustigé le silence des prétendus défenseurs des droits de l'homme et de la démocratie, ainsi que ceux qui soutiennent le régime saoudien qui verse le sang des innocents simplement parce qu'ils protestent contre certaines questions. «Il s'agit d'une question d'une extrême importance à laquelle le monde de l'Islam et le monde dans son ensemble, doivent réagir au plus vite», a-t-il dit.

L'Ayatollah Khamenei a aussi dénoncé les persécutions et la torture des civils bahreïnis par les militaires saoudiens à Bahreïn, la destruction des mosquées et des maisons des Bahreïnis, et la destruction systématique du Yémen durant plus de dix mois de bombardements saoudiens avant d'ajouter : « Ceux et celles qui sont préoccupés par le destin de l'humanité, l'avenir des droits de l'homme et la justice, ne doivent pas rester les bras croisés et assister à ces crimes sans réagir ».

Le leader de la Révolution islamique a également déclaré: « Le martyr cheikh Al Nimr recevra sans aucun doute, la grâce de Dieu et les mains de la vengeance divine vont sûrement ravir par le cou, les personnes cruelles qui lui ont pris la vie et cela sera un soulagement pour nous tous ».

 
< Précédent   Suivant >

^