Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
L'Ayatollah Khamenei a reçu le chef du pouvoir exécutif d'Afghanistan, Abdullah Abdullah Version imprimable
05/01/2016

http://english.khamenei.ir/d/2016/01/05/2/1229.jpgL'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a reçu le 5 janvier 2016 à Téhéran, le chef du pouvoir exécutif d'Afghanistan, Abdullah Abdullah. Lors de cette rencontre, l'Ayatollah Khamenei s'est attardé sur les antécédents et les nombreuses possibilités de coopération entre l'Iran et l'Afghanistan, ajoutant que la sécurité, la paix et le progrès de l'Afghanistan étaient indissociables de ceux de l'Iran. «Le règlement des problèmes dont souffre l'Afghanistan, passe par le renforcement de l'unité entre les communautés et de la solidarité entre les responsables», a déclaré le Guide suprême de la Révolution islamique.

Louant la formation innovante d'un gouvernement d'union nationale, le leader de la Révolution islamique a déclaré : « Je souhaite que par la grâce d'Allah, le gouvernement d'union nationale devienne une réalité car le règlement des problèmes dont souffre l'Afghanistan passe par le renforcement de l'unité entre les communautés et de la solidarité entre les responsables ».

Attirant l'attention sur l'Histoire de la coexistence pacifique entre chiites et sunnites, et les différentes ethnies en Afghanistan, l'Ayatollah Khamenei a précisé : « Depuis longtemps, le peuple afghan est considéré comme un peuple patient, endurant, ardent et pieux jouissant également de talents littéraires, mais les divergences entre les ethnies et les schismes affaiblissent toute nation ».

Il a ensuite rappelé le soutien indéfectible de la République islamique d'Iran à la nation afghane, la vive opposition de Téhéran à l'occupation de l'Afghanistan par l'Union soviétique et son soutien aux combattants afghans. « L'Iran est aux côtés de l'Afghanistan et a accueilli près de trois millions de ressortissants afghans. La présence de 16.000 étudiants et diplômés afghans en Iran, est une grande opportunité pour l'Afghanistan. Le gouvernement afghan doit encourager ces jeunes diplômés à regagner et à servir leur pays», a déclaré le Guide suprême de la Révolution islamique.

Le Leader de la Révolution islamique a souligné l'existence de nombreuses capacités et ressources en Iran - dans les domaines scientifiques, techniques et économiques - et de grandes ressources naturelles et humaines en Afghanistan, avant d'ajouter : « L'essor des relations entre Téhéran et Kaboul, est au profit des deux pays. Il est vrai qu'un certain nombre de sujets comme les eaux frontalières, divisent les deux parties, mais ces divergences peuvent être amoindries grâce à l'amitié et la coopération mutuelle».

L'Ayatollah Khamenei a dénoncé la politique d'isolement des combattants afghans ces dernières années, et déclaré : « Il s'agit d'une politique erronée d'isoler les combattants afghans sous des appellations de « seigneurs de guerre » car dans un pays qui risque d'être agressé par les étrangers et est menacé par les dissensions intérieures, c'est peuple lui-même, qui doit se préparer à le défendre dans un esprit de combativité». L'Ayatollah Khamenei a déclaré que l'incapacité de se défendre permettrait aux étrangers de s'infiltrer dans le pays et de s'ingérer dans les affaires. Son Éminence a ensuite fait allusion au massacre des civils par les États-Unis en Afghanistan.

«Les Américains ne renonceront pas à l'Afghanistan mais aucune force d'occupation n'a pu rester dans ce pays grâce à la résistance et la combativité du peuple afghan, célèbres dans l'Histoire», a-t-il dit en rappelant la résistance du peuple afghan face aux invasions de l'Angleterre, de l'Union soviétique et ces dernières années, des États-Unis.

Monsieur Abdullah Abdullah a remercié l'Iran pour son soutien au gouvernement et au peuple d'Afghanistan, et déclaré: « La formation du gouvernement d'union nationale en Afghanistan était une bonne solution et a pu éliminer de nombreux problèmes».
Le chef de l'exécutif d'Afghanistan a souligné que le principal problème de l'Afghanistan était l'insécurité et l'existence des groupes terroristes, et précisé : « Nous allons essayer d'éliminer ces problèmes et d'instaurer la justice dans tous les domaines, en nous appuyant sur Dieu, grâce à l'unité et au soutien du peuple, et à la coopération et au soutien de nos frères et amis iraniens qui durent depuis le djihad et l'époque de la résistance».

Remerciant le Guide suprême de la Révolution islamique pour son soutien à la nation afghane et son récent décret pour permettre aux étudiants afghans d'étudier en Iran, M. Abdullah Abdullah a déclaré: « La nation et le gouvernement d'Afghanistan accordent à ce soutien précieux un statut particulier et exceptionnel. Il y a de bons domaines de coopération entre l'Iran et l'Afghanistan que nous allons essayer d'examiner dans nos négociations avec les responsables iraniens».

 
< Précédent   Suivant >

^