Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Propos du Guide suprême aux organisateurs des élections du 26 février 2016 Version imprimable
20/01/2016

 Officials of Parliamentary and Assembly of Experts elections met with the Leader of the RevolutionLors d'audience accordée le 20 janvier 2016, aux organisateurs des dixièmes législatives et des cinquièmes élections de l'Assemblée des Experts, l'Ayatollah Khamenei a expliqué les facteurs garantissant une concurrence saine entre les candidats, soulignant que la nation et la République islamique étaient les gagnants glorieux de cette compétition nationale puissante sur la scène électorale.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a qualifié d'extrêmement importantes et décisives les deux prochaines élections.
« La principale condition d'une concurrence saine est la participation de toutes les personnes remplissant les conditions nécessaires et même de ceux qui ont des problèmes avec le régime islamique », a-t-il dit.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a estimé que la présence massive des Iraniens aux élections du 26 février 2016, garantirait la sécurité et la dignité nationale, et assurerait le progrès et le développement de la République islamique.

Faisant allusion aux tentatives de ceux qui cherchent à dissuader la population de participer au scrutin, dans l'objectif de boycotter ou de porter atteinte aux élections, l'Ayatollah Khamenei a indiqué que la nation fera preuve d'efficacité face à ces guetteurs inefficaces et malfaisants.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté que la présence perspicace des électeurs et l'élection de personnes compétentes et vertueuses, étaient d'autres conditions pour une élection saine : « Il faut élire des personnes qui ayant pris leur responsabilité, soient au service de la population et agissent dans le cadre des intérêts et du bien public », a-t-il fait remarquer.

Le Guide suprême a déclaré que se soumettre à la loi pour tous les organismes impliqués dans les élections, refuser d'offenser les instances légales, éviter de perturber l'opinion publique, s'abstenir d'attitudes outrageuses envers les autres candidats et de campagnes de calomnies, éviter des promesses irréalisables et illégales, et adopter une attitude honnête à l'égard de la nation, étaient les critères et les conditions d'une campagne électorale saine.

Dans une autre partie de son discours, l'Ayatollah Khamenei a rendu hommage aux efforts du Président, du ministre des Affaires étrangères et des autres membres de l'équipe nucléaire iranienne pour le règlement de la question nucléaire et déclaré : « Toutes les exigences de la République islamique ne sont pas satisfaites mais les responsables ont fait de leur mieux dans ce domaine ».

Se référant à l'accord nucléaire de l'Iran avec les puissances mondiales, connu sous le nom de « Plan d'Action commun (PAC) », le Guide suprême a déclaré : « Certains veulent faire croire que ces réalisations sont une faveur des États-Unis et cherchent par-là, à cacher le vrai visage des Usa, cela est très laid et très dangereux».

L'Ayatollah Khamenei a réaffirmé que les acquis nucléaires étaient le résultat des efforts et du génie des savants iraniens y compris les quatre vénérables scientifiques nucléaires tombés en martyrs, et de l'appui de la nation. « Il serait injuste de suggérer que ces résultats sont un cadeau de la part des Américains», a-t-il fait remarquer.

 « Je crois personnellement que nous aurions pu faire mieux, mais les possibilités et les capacités nous ont autorisé seulement ce résultat et bien sûr, ce succès est un travail important et considérable », a fait remarquer l'Ayatollah Khamenei. « Tout le monde, et plus particulièrement les responsables, doit être vigilant vis-à-vis des tromperies et faire attention à que ce qu'ils [les parties adverses] agissent conformément à leurs engagements réels. Face à toute tromperie de l'autre partie, il faut répondre par des réactions de même nature. Si la partie opposée abandonne ses promesses, l'autre partie doit faire de même », a dit le leader de la Révolution.

Le Guide suprême a également évoqué des points importants sur l'application du plan global d'action commun et déclaré : « Les États-Unis n'ont pas changé et il faut faire attention à leurs ruses dans l'application de l'accord nucléaire ».

Le Guide suprême a également salué la récente action des Gardiens de la Révolution (CGRI) qui ont intercepté deux navires de l'US Navy qui avaient pénétré dans les Eaux iraniennes du Golfe Persique, et ajouté : «Le gouvernement doit agir de la même façon, surveiller les endroits où les ennemis transgressent les lignes de défense des intérêts de l'Iran et les arrêter par des mesures efficaces.

Évoquant la véritable nature du gouvernement américain, le Guide suprême de la Révolution islamique a noté que les évènements actuels dans la région, avaient mis en évidence les anciens objectifs des Américains au sujet de la nécessité de créer un nouveau Moyen-Orient. « Leur nouveau Moyen-Orient est celui de la guerre, du terrorisme, du fanatisme et des conflits internes et interreligieux », a ponctué le Guide suprême de la Révolution islamique.

 « [Maintenant que] les sanctions ont été levées, est-ce que les problèmes de subsistance des gens seront tout de suite résolus ? Non. J'ai dit à la fois au gouvernement actuel et au gouvernement précédent que si 20 à 40% des problèmes économiques sont liées aux sanctions, le reste dépend de nous-mêmes. Nous devons agir correctement. [Pour surmonter les problèmes économiques,] la planification et la [bonne] gestion sont nécessaires et la mesure importante à cet égard est uniquement l'économie de résistance », a déclaré l'Ayatollah Khamenei.

L'Iran et le groupe des 5 + 1 (États-Unis, Grande-Bretagne, France, Chine, Russie et Allemagne) ont signé un Plan d'Action Commun en Juillet 2015 qui est entré en vigueur le 16 Janvier 2016, jour de la mise en œuvre du PAC.

 
< Précédent   Suivant >

^