Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le Guide suprême : « La défense de la cause palestinienne est la défense de l'Islam » Version imprimable
01/05/2016

Leader meets with Ramadan Abdullah, the head of the Palestinian Islamic Jihad movementLe Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei, a reçu dans l'après-midi du dimanche 1e avril 2016, Ramadhan Abdallah, secrétaire général du Mouvement du Jihad islamique de Palestine et la délégation qui l'accompagnait à Téhéran.

Au cours de cet entretien, le Guide suprême de la Révolution islamique a procédé à une analyse globale de la situation de la région et des évolutions actuelles, présentées comme des tentatives du camp occidental sous la houlette des États-Unis, pour dominer la région grâce à une guerre d'envergure contre le monde de l'islam.

« L'actuelle guerre déclenchée dans la région, est en fait, la prolongation de celle qui a été déclarée il y a 37 ans, contre la République islamique d'Iran. Dans cette confrontation, la cause palestinienne est une question centrale et la République islamique d'Iran assumera dans l'avenir, comme elle l'a toujours fait, les responsabilités qui lui incombent, et apportera son soutien à la Palestine », a fait remarquer l'Ayatollah Khamenei.

Le Leader de la Révolution islamique a souligné que les positions de la République islamique d'Iran sur la question de la Palestine n'avaient ne se limitaient pas à une période spécifique, ajoutant : « Avant la victoire de la Révolution islamique (de 1979) et pendant la période des combats révolutionnaires, la question du soutien à la Palestine et la nécessité de faire face au régime sioniste ont été à maintes reprises, évoquées par l'imam Khomeiny (que sa demeure soit au paradis). De même, après la victoire de la Révolution islamique, la défense du peuple palestinien faisait également partie de nos priorités. Ce soutien fait partie des principes fondamentaux de la République islamique d'Iran. La révolution islamique a remporté la victoire alors que les États-Unis étaient à l'apogée de leur pouvoir dans la région et que toutes les affaires avançaient en apparence, en leur faveur. Mais la Révolution islamique a insufflé une nouvelle âme à la société islamique, bouleversant la conjoncture régionale».

Évoquant les différentes pressions politiques, médiatiques, économiques et même militaires pour faire plier la Révolution islamique ou la faire renoncer à ses positions, le Leader de la Révolution a souligné : « Ce qui se passe aujourd'hui dans la région, est en fait, une confrontation entre les États-Unis et l'Ordre islamique d'Iran ».

Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que le principal objectif de l'actuelle guerre menée à grande échelle par l'Occident et dirigée par les États-Unis contre le front islamique, était de dominer la région. « Il faut comprendre les évolutions de la région de ce point de vue. Les questions de la Syrie, de l'Irak, du Liban et du Hezbollah font partie de cette confrontation à grande échelle » a-t-il précisé soulignant que dans ces circonstances, la défense de la cause palestinienne était la défense de l'Islam.

L'Ayatollah Khamenei a ajouté: « L'Arrogance a fait de grands efforts pour présenter cette confrontation comme une guerre entre Chiites et Sunnites». Se référant au fait qu'en Syrie, le gouvernement au pouvoir n'est pas un gouvernement chiite, Son Excellence a déclaré: « Bien que le gouvernement syrien ne soit pas chiite, l'Iran lui apporte son soutien car ceux qui se sont dressés contre la Syrie sont des ennemis de l'Islam et servent les intérêts des États-Unis et du régime sioniste. La confrontation entre Chiites et Sunnites est un plan colonialiste et américain. Notre plus importante obligation est la connaissance exacte de la conjoncture actuelle et des deux principaux camps de cette vaste confrontation, car si nous n'arrivons pas à faire une distinction claire entre ces deux camps, nous risquerons de nous dresser involontairement, contre le camp de l'islam».

Soulignant qu'en fonction de ce point de vue global des questions régionales, la République islamique d'Iran considère les États-Unis et le régime sioniste comme ses principaux ennemis, l'Ayatollah Khamenei a déclaré: « L'Iran considèrera toujours la défense de la Palestine comme son devoir et continuera à le remplir».

Le Leader a évoqué les sanctions étendues et sans précédent imposées par les États-Unis et leurs partisans au régime islamique d'Iran au cours de ces dernières années, et a fait remarquer : « L'objectif principal de ces sanctions est de dissuader la République islamique d'Iran de poursuivre son chemin mais ils ont échoué et ne parviendront pas non plus au résultat souhaité dans l'avenir. En fonction des promesses divines, nous croyons que nous allons sortir victorieux de cette vaste confrontation et c'est ce qui s'est passé jusqu'à présent car les ennemis cherchaient à anéantir la République islamique qui non seulement, continue d'exister mais a également fait des progrès dans différents secteurs et s'est renforcée de jour en jour».

Le Leader de la Révolution islamique a ensuite fait référence aux remarques du secrétaire général du mouvement du Jihad islamique de Palestine à propos des efforts pour augmenter la pression sur le Hezbollah libanais, et déclaré : « Le Hezbollah du Liban est assez fort pour ne pas être lésé par de telles actions. Aujourd'hui, c'est le régime sioniste qui est plus que jamais, terrifié et effrayé, par le Hezbollah».

Soulignant que Dieu a promis la victoire du Front de la Vérité, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré: « Cette victoire est assurée malgré les hauts et les bas car la promesse divine est irrévocable pour ceux qui défendent la religion de Dieu».

Au début de cette rencontre, Ramadan Abdullah, secrétaire général du mouvement du Jihad islamique palestinien, a exprimé sa gratitude à la République islamique d'Iran pour son soutien et ses positions sur la question de la Palestine, et a présenté un rapport sur les derniers développements dans la Bande de Gaza et en Cisjordanie, affirmant : « En dépit de la poursuite des boycotts et des conditions de plus en plus difficiles, les habitants de Gaza sont debout et inépuisables. En Cisjordanie, en dépit de la forte répression exercée par l'entité sioniste, les flammes de l'Intifada ont repris grâce à la détermination et la volonté de la nouvelle génération des jeunes Palestiniens».

Soulignant la volonté croissante des forces de la Résistance en Palestine et leurs grandes capacités, Ramadan Abdullah a évoqué les développements en cours dans la région et déclaré : « Les Américains et les pays assujettis complotent pour présenter une image irréelle de la République islamique d'Iran et faire oublier l'entité sioniste [comme ennemi]. Ils veulent également désintégrer la région en déclenchant des guerres entre chiites et sunnites. A cet effet, les pressions ont augmenté sur le Hezbollah libanais mais le Jihad islamique palestinien, grâce à une connaissance correcte des développements, a assuré son soutien au Hezbollah et à la Résistance contre les États-Unis et l'entité sioniste ».

 
< Précédent   Suivant >

^