Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Rencontre avec un groupe de directeurs, d'enseignants et d'étudiants des centres islamiques Version imprimable
14/05/2016

Seminary Teachers and Students from Tehran Province met with Ayatollah KhameneiLe Guide suprême de la Révolution islamique a reçu le 14 mai 2016, des directeurs, des professeurs et des étudiants des écoles islamiques de Téhéran.  Dans son discours, Son Éminence, l'Ayatollah Khamenei, a affirmé que les religieux chiites avaient trois devoirs importants à assumer, à savoir l'orientation spirituelle et idéologique des fidèles, l'orientation politique et l'orientation sociale.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a appelé les jeunes étudiants des centres islamiques à se préparer à accomplir ce triple devoir requis par la situation actuelle du monde contemporain.

Recommandant aux religieux d'apprécier leur valeur et leurs responsabilités, l'Ayatollah Khamenei a ajouté : « Une société qui n'est pas religieuse subira des pertes et sera confrontée à de vrais problèmes dans ce monde et dans l'au-delà (même) si toutes les compétences requises existent sous la meilleure forme. Cette grande responsabilité de transformer la société en une société religieuse, revient aux intellectuels, aux religieux et aux jeunes étudiants des centres islamiques».

Le Leader de la Révolution islamique a déclaré que l'orientation religieuse signifiait une présentation des idées islamiques authentiques et se référant au rôle du cyberespace dans la promotion du doute religieux et d'idées déviantes et erronées dans l'esprit des jeunes, l'Ayatollah Khamenei a déclaré : « Ce champ est un champ de bataille dans le vrai sens du terme, et les religieux et les jeunes étudiants des centres islamiques doivent être préparés et prêts à se lancer dans le champ de bataille des doutes et à lutter contre les idées déviantes et erronées ».

Le Guide suprême de la Révolution islamique a qualifié l'Islam réactionnaire, fanatique, dépourvu de compréhension des réalités spirituelles et dogmatique, de « manifestation flagrante de ces idées déviantes », ajoutant : « L'islam, amalgame d'idées d'origines diverses» et «l'islam américain», comme une paire de ciseaux, sont engagés dans un combat contre «l'Islam pur».

Le Leader de la Révolution islamique a déclaré que « comprendre l'Islam pur fondé sur le [saint] livre et la tradition » en recourant à la sagesse et à la réflexion islamique, était une tâche importante des religieux, ajoutant : « suivre le chemin des prophètes signifie la promotion de cette noble pensée et les religieux sont les continuateurs de cette voie et guident les gens vers la religion».

L'Ayatollah Khamenei a souligné que «l'orientation politique» était une autre tâche importante des intellectuels et des religieux, et déclaré : « La raison de l'insistance sur la nécessité pour les écoles islamiques de préserver leur caractère révolutionnaire, vient du fait que la poursuite du mouvement approprié et révolutionnaire dans le pays et la société, n'est pas possible sans présence assidue des religieux».

Le Guide suprême de la Révolution islamique a évoqué les questions de l'interdiction du tabac, de la révolution constitutionnelle et du mouvement pour la nationalisation de l'industrie pétrolière, et ajouté : « La révolution constitutionnelle et le mouvement national ont échoué dans la réalisation de leurs objectifs à cause de l'absence des religieux mais l'imam Khomeiny a fait preuve de perspicacité en ne laissant pas l'ennemi mettre un terme à leur présence dans le mouvement massif [qui a conduit à la Révolution islamique en 1979] et les événements qui l'ont suivi. Dans le cas contraire, ni la Révolution n'aurait accédé à la victoire, ni la République islamique n'aurait poursuivi son mouvement. Aujourd'hui, comme au début de la Révolution [islamique], les Américains sont déterminés à supprimer les religieux du mouvement massif de la nation iranienne, pour, à l'étape suivante, éclipser la présence des gens et ensuite vouer la révolution à l'échec, mais ils ont échoué jusqu'à présent et si Dieu le veut, ils échoueront également dans l'avenir. Dans le grand mouvement d'éveil islamique aussi, c'est la religion qui a entraîné les gens dans la scène, mais étant donné que les organes religieux dans ces pays, sont divisés, ce mouvement n'a pas été poursuivi et l'éveil islamique n'a pas réussi à atteindre les résultats souhaités. Par contre, dans la République islamique, la participation des gens aux divers domaines, a rendu possible la poursuite du mouvement révolutionnaire ».

 
< Précédent   Suivant >

^