Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le Guide suprême a reçu le président Rouhani et les membres du cabinet Version imprimable
22/06/2016

Leader met with President and cabinet members Le Guide suprême de la Révolution islamique a reçu le 22 juin 2016, le Président Hassan Rohani et les membres du cabinet. Lors de cette rencontre organisée à l'occasion du mois béni de Ramadan, l'Ayatollah Khamenei a expliqué plusieurs points du Nahj ul-Balaghah, recueil de missives et de discours du vénéré Imam Ali (que la paix soit sur lui), et cité un hadith qui dit qu'au moment des séditions (troubles), il est difficile pour les gens de distinguer le bien du mal. « Il faut donc, selon la recommandation de l'Imam Ali (as), faire en sorte que le camp du mal ne puisse pas en profiter. Dans des conditions de sédition, comme celle de l'année 1388 [émeutes post-électorales de juin 2009 en Iran], il ne fallait pas que les mots, les silences, l'action et même les points de vue renforcent le camp de la sédition. Certaines personnes peuvent n'avoir aucune inclination pour l'adoption de positions fermes et explicites contre la sédition, en raison de leur point de vue personnels, mais il ne faut non plus que leur silence profite à la sédition », a-t-il dit.

Dans une autre partie de ses propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a cité un autre hadith du vénéré Imam Ali (que la paix soit sur lui), qui dit que les postes et les responsabilités sont pour certains, un moyen pour s'enrichir et obtenir des privilèges, et qu'une telle vision vis-à-vis des responsabilités qui sont un signe de la confiance des gens, rabaissait l'être humain ». Il a ensuite évoqué l'affaire des salaires et des primes astronomiques octroyés à certains responsables [qui est une question d'actualité en Iran], affirmant que cette affaire était une offense aux valeurs islamiques.  « Cependant, il ne s'agit que de quelques cas isolés car la majorité de nos responsables sont des gens intègres, ce qui n'empêche évidemment pas que les contrevenants, si peu nombreux soient-ils, soient poursuivis », a ajouté le Guide suprême de la Révolution islamique.

Se référant à l'ordre du Président Rouhani au premier vice-président pour assurer le suivi de la question, l'Ayatollah Khamenei a signalé : « Le règlement de cette question ne doit pas être long. Cette question doit être sérieusement suivie et les gens doivent être tenu au courant des résultats ».

Avant le discours de l'Ayatollah Khamenei, le Président Rouhani a présenté un rapport sur les mesures et les activités les plus importantes de son administration.

À la fin de cette rencontre, la prière du soir a été accomplie sous l'imamat de l'Ayatollah Khamenei puis les invités ont rompu leur jeûne en compagnie du Guide suprême.

 
< Précédent   Suivant >

^