Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Points de vue sur l'éveil islamique Version imprimable
13/01/2008

 

 

 

Le phénomène de l'éveil islamique

dans l’optique du Guide suprême 

 

La définition :

Il faut que nous nous ressaisissions, que nous comprenions que notre décision marquera un tournant de l'histoire de l'Islam. Nous ne sommes pas les seuls à être concernés par cette décision. Aujourd'hui, aucune autre perspective ne se présente à l’Umma  islamique, si ce n'est celle de reprendre confiance en soi, d'éviter de se perdre dans de mauvais calculs et de résister à la tyrannie ; nous conseillons à tous les musulmans de considérer à sa juste valeur ce qui fait leur force, à savoir le legs que la religion musulmane leur a laissé : la dignité, l'honneur, le respect de soi, la volonté de faire valoir leurs droits. Aux musulmans, il faut une connaissance élargie de leur histoire, de leur civilisation, une connaissance sur quoi il convient de s'appuyer pour braver humiliation et mépris, inimité et rancune. C'est cela notre message et notre souhait dans un monde dominé par les sionistes. (Discours prononcé devant les autorités du pays à l'occasion de la bienheureuse anniversaire de naissance du noble prophète de l'Islam) 

 

La gestation du phénomène de l'éveil islamique

Aujourd'hui, alors que la vague d'éveil musulman traverse tous les contrées islamiques, qu'elle s'étend grâce à la résistance, à la bravoure et à la sincérité des dirigeants musulmans dans l'ensemble de la terre de l'Islam et qu'elle implique tant bien l'élite que l'homme de la rue, il est normal que l'arrogance mondiale et ses principales figures cherchent par tous les moyens possibles et imaginables à prolonger leur domination sur le monde musulman. (Message adressé au grand congrès du Hadj) 

Après des décennies de léthargie mortelle et préjudiciable qui a fini par mettre son destin, ses richesses matérielles et humaines entre les mains des ennemis, voici le monde de l'Islam enfin ressuscité par ce souffle d'éveil qui traverse ses territoires et qui appelle à mettre en pratique les enseignements sublimes de l'Islam, une application posée aujourd'hui comme une véritable exigence. (Message adressé au congrès du Hadj) 

Aujourd'hui la donne a changé ; l'éveil musulman est une réalité indéniable, un phénomène perceptible qui se traduit par un vaste mouvement général qui manifeste un désir de retourner à la source, de renouer avec les instructions de l'Islam pur. C'est aux intellectuels et aux politiques musulmans de capitaliser ce mouvement, d'en tirer le maximum de bénéfice ; ce sera une lourde erreur de la part des autorités des états musulmans que de craindre cet éveil qui anime la jeunesse musulmane et d'y voir un péril. Au contraire, à la lumière du ressaisissement général qui s'est emparé du monde de l'Islam, celui-ci sera à même de réhabiliter le crédit et la place qui lui ont ôtés les puissances hégémoniques. (Audience accordée aux responsables iraniens à l'occasion du 17 du mois Rabi Ul-Aval).  

 

Le nécessaire retour à l'Islam d'origine

Aujourd’hui, le monde de l'Islam n'a qu'un seul choix s'il désire de retrouver son aura et son prestige d'antan : le retour à l'Islam originel. Un Islam authentique purifié de tout soupçon de fanatisme; Un islam différent de cette religion fabriquée par les médias occidentaux dont le visage est si violent, si inhumain. L’Islam auquel il faut se fier n'est ni américain ni occidental. C'est un "Islam mohammadien", tel que décrit par le feu fondateur de la République islamique, l'Imam Khomeiny (que son âme demeure au paradis) et qui tient tout de la tradition et qui s'oppose à cette pseudo croyance que l'Imam appelait Islam américanisé. C'est l'Islam fondé sur le principe d'unicité de dieu et celui d'unité des âmes et des esprits des croyants. Malade dans sa chaire, l’Umma ne peut que se retourner à cette foi primaire s'il souhaite se guérir. Ce qui semble affoler l'arrogance à l'heure où nous sommes,  c'est notre marche vers cet Islam pur. (Rencontre avec les responsables gouvernementaux) 

 

La révolution islamique et le phénomène d'éveil

Le point de départ de cette déferlante d'éveil et de ressaisissement remonte à plus d'une vingtaine d'années, à la victoire de la révolution islamique en Iran. Une victoire qui a hissé au sommet du pays le drapeau de l'islam et qui a préludé la naissance d'un état coranique au cœur d'une région si hautement sensible. Cette victoire a redonné de l'espoir, de la confiance aux Musulmans qui ont vu leur dignité et leur honneur réhabilité. (Audience accordée aux responsables à l'occasion de la date anniversaire de la bienheureuse naissance du prophète de l'Islam)

L'avènement de l'état islamique en Iran a sonné le glas de ce calme souverain à la faveur duquel les Etats-Unis d'Amérique, en dépit de sa traditionnelle rivalité avec l'ancienne URSS, faisaient la pluie et le beau temps au Moyen Orient. C’est une région réconciliée avec son histoire et ses croyances qui n'accepte plus aucune omnipotence étrangère...l'ordre islamique s'inspire du peuple et de sa volonté. Sa légitimité est endogène et indépendant des centres de pouvoir d'origine extrêmes ; son initiateur et inspirateur fut Dieu le Tout-Puissant et Ses préceptes infaillibles. Son défunt fondateur ne voyait que Dieu et ne se référait qu'à Lui et Ses enseignements. Sa volonté ne s'est jamais infléchie au contact des attraits du monde d'ici bas. Ce fut ce message, et cela de quelle sincérité,  qui a touché le cœur des gens qui leur a rappelé leur identité, leur origine qui a déclenché un sursaut aussi fort et aussi vivant qu'est aujourd'hui le retour des musulmans à leur foi ancestrale. (Discours à l'occasion du 16eme anniversaire du décès du défunt Imam Khomeiny). 

 

L'éveil islamique, un tournant historique à ne pas manquer 

Aujourd'hui, un vent de renouveau souffle sur la terre de l'Islam : les jeunes, l'élite universitaire, les intellectuelles et des gens ordinaires de la rue se retournent vers la source vivifiante de cette religion divine, un retour encore inimaginable il y a 30-40 ans. Le mouvement de l'éveil est bel et bien déclenché et c'est cela qui fait autant de peur à nos ennemis. Ne laissons pas cette flamme s'éteindre, ne permettons pas à nos ennemis de nous dresser les uns contre les autres de nous confiner dans les clivages sunnite-chiite". (Audience accordé aux habitants de Qom à l'occasion de la fête d'al Ghadir) 

Le monde de l'Islam se trouve dans une situation exceptionnelle. Depuis ses lointaines origines, jamais il n'a été aussi prêt du but. Les nations musulmanes ont pris conscience de leurs potentialités et de la force qu'elles représentent. Elles connaissent désormais autant leurs droits que les entraves mises pour que ces mêmes droits soient bafoués. Toutefois ils ne le montreraient pas, les dirigeants des pays islamiques nourrissent une tenace et profonde rancune à l'égard des Etats-Unis et de toute autre puissance hégémonique. C’est une aubaine, une occasion inouïe pour le monde de l'Islam qu'il faudrait saisir et capitaliser de la meilleure manière. (Message à l'adresse des participants à la conférence internationale de l'Unité islamique)

Si ce mouvement d'éveil existait dans les décennies 30-40, la crise palestinienne n'aurait pas lieu d'être, cela fait près de 60 ans que la Palestine, cette demeure d'Islam qui abrite la première Qibla des musulmans a été dessaisie de ses vrais propriétaires et que les Palestiniens vivent exilés, éparpillés à travers le monde. Leur ennemi usurpe leur terre et s'y maintient avec une hargne sans nom, conforté par le soutien que lui accord les ennemis inconditionnels de l'Islam. Sans une Communauté islamique inconsciente de ses capacités, ce grand Chagrin, ce Malheur des malheurs n'aurait jamais lieu d'être. La problématique de la Palestine n'aurait pas pu se formuler, si le monde musulman des années 30-40 avait été aussi vigilent, aussi conscient qu'il l'est aujourd'hui. La Grande Bretagne n'aurait jamais osé occuper la Palestine puis l'offrir sur un plateau d'or aux sionistes. Rencontre avec les participants a la conférence internationale de l'Unité islamique).

 

Les retombées du phénomène d'éveil

Avec l'émergence de l'état islamique en Iran, point culminant du mouvement d'éveil islamique, le camp du colonialisme occidental s'est senti menacé. L'échec des écoles de pensée occidentales, l'effondrement de tous les "ismes" si longtemps déifiés et érigés en tant que "panacée pour bonheur" ont balisé le terrain à une prise de conscience collective au sein des sociétés musulmanes, prise de conscience qui s'est approfondie au fur et à mesure pour se poser aujourd'hui en réel contrepoids face à l'hégémonie de l'Occident. (Message adressé au congrès du Hadj)

Pour comprendre l'étendue de la défaite essuyée par l'Amérique et ses alliés, il suffi de faire un simple état des lieux : en Palestine, la volonté populaire a porté au pouvoir un gouvernement dont l'unique slogan est d'affranchir sa patrie du joug de l'occupant sioniste. Le Liban d'aujourd'hui n'est plus "ce minuscule mouchoir de poche" qu'il était il y a 20 ans, soumis aux aléas des pulsions guerrières d'Israël; c'est désormais un état qui se targe d'avoir mis à genou la puissante armée sioniste engraissée depuis des décennies à l'herbe des usines de fabrication d'armes américaine. Et puis revenons sur l'Irak, pays envahi par une puissance empêtrée dans son arrogance de maître du monde; la voilà entièrement déboussolée ne sachant par quel biais se tirer d'affaire. Venue apporter aux Irakiens la "démocratie", la "liberté, l'Amérique ne leur aura donné enfin du compte que la mort, le malheur, la violence. En Afghanistan, la coalition d'états occidentaux n'a pas fait mieux : la pauvreté et la précarité s'abattent sur les Afghans tandis que le trafic de drogue continue à s'accroître au grand dam de toute une société dont les fondements ont été bouleversées sans que soit proposée une quelconque alternative. Et enfin regardez ailleurs dans les autres états islamiques où vient de naître une nouvelle génération fière de son identité de musulman et mue d'une haine incommensurable envers l'Amérique et les valeurs dégradées qu'elle représente. Tout cela promet un bel avenir pour l'Islam et pour ce que nous appelons aujourd'hui "identité musulmane". (Message au congrès du Hadj)

 

L'Iran, modèle pour l'éveil islamique

Le drapeau de la lutte contre les ennemis de l'islam est entre les mains des adeptes de l'école des gens de la demeure prophétique, entre cette grande nation vaillante et courageuse qui ne craigne que Dieu. Aujourd'hui, c'est le cas de la nation iranienne. Aujourd'hui, le peuple iranien ne donne aucune importance aux éléments de l'arrogance et aux puissances, devant lesquelles sont intimidées, des peuples, des Etats, des régimes, des personnalités, des hommes intellectuels et culturels, partout dans le monde. Le peuple iranien assume ses devoirs et ses responsabilités et poursuit son chemin et sa lutte contre les puissances sataniques. Le plus grand combat, c'est de ne pas se soumettre aux exigences de l'arrogance et des puissances sataniques. Aujourd'hui, le peuple iranien s'est livré dans une telle lutte, et c'est notre cher Imam Khomeiny qui nous a tracé et ouvert ce chemin. Le peuple iranien a poursuivi ce chemin et il est parvenu, grâce à Dieu, à la dignité. Le peuple iranien est déterminé à poursuivre, avec force, ce chemin. Nous avons offert de grands martyrs. Nous avons fait beaucoup de sacrifices. Ceci dit, le peuple iranien voit sa dignité et sa grandeur dans la poursuite de ce chemin. Et la victoire appartient, selon une promesse divine à ceux qui marchent dans le sentier de Dieu.(Propos tenus au cours d'une rencontre avec les membres de l'Association de l'Ahl ul-Bayt, le 14 février 1998)

L'Iran fait partie du monde de l'Islam. Dès qu'il a décidé d'exercer sa volonté et de sauvegarder son identité, le monde bipolaire de l'époque, qui a pris aujourd'hui une autre forme, et ceux qui étaient au pouvoir, ont compris qu'ils ne pouvaient pas lui faire face et faire avancer leurs intentions. Certes, l'Iran n'a pas la prétention de dire qu'il a résisté de la meilleure manière. Il pouvait faire mieux. On peut donc comprendre ainsi la puissance de l’Umma  islamique. Si tous les gouvernements islamiques tenaient un seul discours, aucune puissance au monde ne serait en mesure de les contrarier. En ce même moment, si les Chefs d'Etats islamiques actuels disaient "non", dans une affaire économique ou politique, aucune puissance mondiale ne pourrait faire quoi que ce soit. (Propos tenus au cours d'une rencontre avec les responsables du Hadj, le 13 mars 1998)

 Après des siècles de despotisme et deux siècles de domination étrangère, l'honorable Imam Khomeiny a réussi à restaurer notre grandeur. Les Anglais, les Russes et les Américains ont gouverné, en vérité, consécutivement, en Iran, même s'ils n'étaient pas, officiellement, au pouvoir, mais ils tiraient toutes les ficelles. Notre peuple était dépourvu de ses droits, de ses ressources, de sa grandeur et du véritable goût de sa religion. L'honorable Imam a réussi à couper les mains du despotisme et de la domination étrangère de longue date, par le retour à l'Islam, à nous faire retrouver notre grandeur, à donner à notre peuple son identité islamique, en lui faisant comprendre qu'il peut être indépendant, qu'il peut prendre des décisions et choisir de dire "non" ou "oui", dans les questions déterminantes. Pendant des siècles, notre peuple était dépourvu d'une telle liberté et indépendance, et c'est l'Islam qui nous les a redonnées. Partout, dans le monde, où le réveil islamique est renforcé et prend racines et où les peuples et les jeunes souhaitent se rapprocher de l'Islam, cette renaissance de l'identité et de la dignité se répète. (Rencontre avec les responsables iraniens à l'occasion de l'anniversaire du Prophète de l'Islam, le 19 mai 2003) 

Depuis 18 ans, les politiciens de l'Arrogance dirigent une campagne d'intoxication pour que nos voisins du Golfe Persique aient peur de l'Iran islamique qui a dressé le drapeau de l'unité et de la fraternité. Je déclare qu'aucun danger ne menace quelque pays islamique que ce soit, de la part de l'Iran. En vivant sous les lois islamiques, l'Iran recherche, profondément, l'unité et la grandeur du monde islamique.(Cérémonies d'inauguration du 8ème Sommet de l'OCI, le 9 décembre 1997)

 

Les ennemis de l'Islam devant l'éveil islamique.

Les anciens colonialistes et leurs héritiers arrogants visaient à maintenir au sein des sociétés musulmanes un paradoxe, apte à les diviser entre deux tendances : le fanatisme et le syncrétisme. Or l'heure est aujourd'hui à une troisième alternative face à laquelle ils semblent totalement désarmés. Dans le monde de l'islam germent parallèlement pensée et mouvement, foi et praxis ; c'est un phénomène nouveau qui suscite les plus grandes des craintes dans le camp de l'arrogance. (Message adressé au congrès du Hadj)

La nervosité avec laquelle l'arrogance traite ce phénomène d'éveil découle d'une réelle crainte. L’arrogance voit une indéfectible réalité naître et prendre forme sous ses yeux sans qu'elle puisse la posséder, la saisir ou la maîtriser. Cette réalité est l’universalisation de "l'Islam politique". Elle tremble rien qu'à penser aux perspectives de l'émergence d'une Umma unie et soudée autour d'une même cause. Le jour où cet objectif sublime se réalisera, ce sera la fin des siècles d'hégémonie sans vergogne des grandes puissances; deux siècles de pillage, d'agression, de mépris et d'humiliation. (Message au congrès du Hadj)

 
< Précédent   Suivant >

^