Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Points de vue sur l'union entre Chiisme et Sunnisme Version imprimable
27/07/2008

Aujourd'hui l'un des principaux objectifs de l'Arrogance et des Etats-Unis est la création de dissensions, surtout entre chiites et sunnites. Voyez les déclarations des héritiers du colonialisme, à l'occasion de la question irakienne, comment ils intoxiquent et sèment (selon eux) le grain de la discorde.

Depuis de longues années les agents du colonialisme et les puissances hégémoniques occidentales poursuivent cette politique. Il faut rester constamment vigilant dans tout ce qui se passe. La guerre entre chiites et sunnites est le souhait des Etats-Unis. Les nations musulmanes doivent rester en éveil et ne doivent pas sous-estimer l'ennemi, ses complots et ses gesticulations. Elles doivent rester clairvoyantes et prudentes.

Aujourd'hui, pour les nations et des gouvernements islamiques, c'est le moment de l'unité. Je voudrais mettre en garde notre nation, celle de l'Irak et du Pakistan et toutes les nations musulmanes, contre les désaccords confessionnels et les divergences entre le sunnisme et le Chiisme, qu'il faut apaiser à tout prix. Je vois aujourd'hui des gens qui, sous le masque de chiites ou de sunnites, déclenchent des conflits.

Les massacres et les explosions dans les mosquées et les lieux saints, lors des prières en commun et la prière du vendredi, sans aucun doute, s'accomplissent avec le soutien du Sionisme et de l'Arrogance, et ce ne sont pas des opérations de musulmans. Nos renseignements témoignent de l'ingérence directe ou indirecte des Sionistes et de leurs agents, dans tous les accidents qui se passent en Irak, en Iran ou au Pakistan, et partout dans le monde de l'Islam.

Bien entendu, nous n'attendons pas que les chiites deviennent sunnites ou vice-versa, et nous n'envisageons pas que ces deux écoles deviennent une école unique. Nous ne voulons pas non plus que les chiites et les sunnites abandonnent leurs recherches dans le domaine religieux. Le travail scientifique est très bon et ne pose aucun problème.

Pour réaliser l'union des musulmans certains nient les religions. Le rejet des religions ne résout pas le problème qui se résoudra au contraire, par la reconnaissance des autres religions.

Les religions, en accomplissant leur propre culte, doivent néanmoins améliorer leurs relations. Qu'elles écrivent des livres scientifiques et débattent, à condition que cela se passe dans les milieux spécialisés et pas dans n'importe quel milieu.

Nous ne devons pas empêcher les gens de présenter leur façon de penser. Mais si quelqu'un a l'intention de créer des divergences, de diverses manières, par ses actes ou ses déclarations, nous estimons qu'il est au service de l'ennemi, et les sunnites aussi bien que les chiites doivent rester en éveil.

Chacun, quelle que soit sa religion, respecte ses croyances et ses valeurs, et évidemment c'est son droit, pourtant le respect qu'il porte à ses croyances ne doit pas le conduire à manquer de respect envers les valeurs des autres groupes qui diffèrent dans leurs croyances.

Nous avons un Islam unique, une Kibla, un Prophète, une prière, un Pèlerinage et une Charia unique. Les points de divergence sont beaucoup moins nombreux que les points communs. Les ennemis de l'Islam tentent de créer des divergences entre sunnites et chiites, non seulement à l'intérieur du pays, mais aussi dans tous les territoires islamiques.

J'ajoute qu'il ne faut pas considérer l'Imam Ali (s) comme la cause des dissensions entre le Chiisme, le sunnisme et les autres écoles islamiques. L'Emir des croyants (s) est le point de convergence et non celui de divergences.

Frères et sœurs dans tout le pays, croyez en cette idée que l'Imam Ali (s) est notre axe d'union ! Le monde de l'Islam - les chiites et les sunnites - respecte unanimement l'Imam Ali(s), sauf le petit groupe des Navaseb.

Au cours de l'Histoire de l'Islam, et à l'époque des Abbassides et des Omavides, certains partis se sont opposés à l'Emir des croyants, mais le peuple lui, l'honorait. Les savants de jurisprudence sunnite ont même écrit des poèmes en l'honneur de l'Imam Ali (s). Des poèmes qui font l'éloge de l'Imam Ali(s) ont été attribués à l'Imam Chafei. En plus de l'Imam Ali(s), ils respectent tous ou la plupart des autres Imams. Bien sûr, pour les chiites, le statut de ces grands hommes est clair et défini.

Malheureusement pour se rapprocher des Etats-Unis et des foyers de l'Arrogance, certains, dans le monde de l'Islam, se résignent à tout acte illégal pour créer des divergences entre sunnites et chiites.

J'aperçois dans les pays voisins, des mains qui cherchent à attiser les divergences entre le chiisme et le sunnisme, à séparer les ethnies et les écoles islamiques et à opposer les partis politiques les uns contre les autres, pour profiter de ces troubles et gagner des intérêts illégitimes dans les pays islamiques. A nous donc de rester vigilants.

Ceux qui montent les chiites contre les sunnites et vice-versa, n'aiment ni le chiisme ni le sunnisme, et sont contre l'Islam.

Comme dit le saint Coran, les musulmans doivent être bons et indulgents entre eux. L'ennemi joue sur deux plans, d'une part il propage l'extrémisme et l'hostilité à l'Imam Ali(s), et présente les chiites comme les véritables ennemis des sunnites - malheureusement certains religieux conservateurs les croient - et d'autre part, il pousse les chiites à insulter les valeurs et les croyances sunnites.

Le complot de l'ennemi consiste à opposer ces deux écoles. Il s'ingère de telle façon que parfois vous ne vous en rendez pas compte. Soyez donc très vigilants et reconnaissez l'ennemi dans n'importe quel habit, et pour reprendre l'expression de l'Islam :" Tu les reconnaîtras à leur façon de parler" (Coran sourate 30 : 47)

L'une de nos grandes gloires est que notre peuple rejette les conflits ethniques et confessionnels, dans les régions où il existe des diversités religieuses. Les ennemis n'apprécient pas ce comportement. La guerre entre le chiisme et le sunnisme leur tient très à cœur. Les divergences dans la communauté islamique affaiblissent votre spiritualité, votre pouvoir et la force de votre union nationale. Et comme dit le saint Coran :"Vous fléchirez et perdrez votre force." (8/46)
L'un des éléments qui peut devenir l'axe de l'unité est la personnalité du saint Prophète de l'Islam (SAW). Les musulmans et les intellectuels doivent, dans une vision globale, investir sur la personnalité et les enseignements de ce grand homme.

Toutes les écoles islamiques, les adeptes du sunnisme, les chiites et les groupes de ces deux écoles, doivent prendre au sérieux la question de l'union des musulmans.
Le sens de l'unité islamique est évident, l'union des musulmans est un besoin vital et non un simple slogan. Les sociétés islamiques doivent s'unir et adopter une voie unique.

Bien entendu rétablir d'union est une affaire complexe mais elle est compatible avec la diversité des écoles, des coutumes et des règles de jurisprudence. L'union des nations musulmanes signifie qu'elles se mettent d'accord sur les questions relatives au monde de l'Islam, qu'elles s'entraident et qu'elles ne se nuisent pas entre elles.

 
< Précédent   Suivant >

^