Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Points de vue sur le pouvoir judiciaire Version imprimable
12/11/2009

La raison de l'existence du pouvoir judiciaire

Le juge est l'axe central du pouvoir judiciaire

La supervision sur le pouvoir judiciaire

Les devoirs du pouvoir judiciaire

   L'instauration de la justice
      La nécessité d'instaurer la justice
      L'origine de la justice
      Le garant de la justice

      Les domaines de l'administration de la justice

         Le domaine national
         La justice internationale
   Prévenir les délits
   La poursuite des criminels
   Garantir l'application de la loi dans la société

L'insatisfaction des gens vis-à-vis du pouvoir judiciaire

La défense de l'accusé

Le besoin de sécurité juridique dans la société

   La sécurité publique
   La sécurité économique
   La sécurité morale

Le pouvoir judiciaire


La raison de l'existence du pouvoir judiciaire

L'objectif de la création du pouvoir judiciaire dans le pays, est que les gens se sentent en sécurité et sachent qu'en cas de violation de leurs droits, il existe un endroit où ils peuvent porter plainte contre le responsable, même si ses droits sont violés par des gens très puissants - même au sein du gouvernement- et qu'ils peuvent compter sur un appareil judiciaire qui intervient pour les protéger et rétablir la justice.

La réussite du pouvoir judiciaire dépend de l'existence d'un tel sentiment dans la société. Si cette assurance est établie aucun des complots de l'ennemi ne pourra se réaliser car les gens sentiront dans la pratique, la présence de l'appareil judiciaire et la fermeté des juges, face à d'éventuels chantages ou menaces. Le brouhaha et les calomnies autour d'un dossier juridique, sont plus lourds qu'une menace directe parce qu'ils ont pour objectif de briser la réputation du juge. Si les juges remplissent leurs fonctions sans tenir compte de ces tapages, les efforts de ceux qui tentent de déformer la réalité seront inutiles.

Haut

Le juge est l'axe central du pouvoir judiciaire

Les juges constituent l'axe central du système judiciaire. Les autres organismes sont tous au service des juges pour les aider à exercer leur fonction. Leur rôle se passe en coulisse alors que la scène est occupée par le juge.

Ce qui se passe au tribunal et dans les jugements, nous informe sur ce qui se déroule en coulisse. Comme "on connaît l'arbre à son fruit", de même il faut tenir compte de la grande mobilisation à l'arrière plan, dont les efforts sont manifestes lors des jugements et du déroulement des procès. Tous les juges courageux, et les subdivisions de l'appareil judiciaire, doivent être fiers de s'acquitter équitablement de leurs obligations et toujours ressentir la présence de Dieu, à leur jugement. Ils seront bénis par Dieu

"A eux la bénédictions de leur Seigneur ainsi qu'une miséricorde." (Coran 2 : 157)

Dans des conditions difficiles, la persévérance dans l'exécution d'un grand acte Révolutionnaire, apportera la miséricorde d'Allah. C'est pourquoi les juges doivent être fiers et savoir que leur travail est constamment surveillé par Dieu et les anges divins qui enregistrent avec la plus grande exactitude, toutes les actions humaines.

Haut

La supervision sur le pouvoir judiciaire

Le pouvoir judiciaire devrait accueillir favorablement la supervision juridique de ses performances. La loi est l'un des outils de surveillance. La loi est l'un des éléments du pouvoir judiciaire et joue un rôle important dans le contrôle de la performance de l'appareil judiciaire. Le critère de contrôle devrait être la loi, et les lois ne doivent pas être violés. Il devrait n’y avoir aucune exception ni de conditions particulières pour l'application de la loi. Rien ne doit être omis de la loi pour une raison quelconque. Après tout, le pouvoir judiciaire devrait accueillir favorablement toutes les formes de supervision. Il convient de recevoir tout contrôles, commentaires et critiques équitables de ses performances. Les organisations en charge de surveiller les performances de l'appareil judiciaire ainsi que des experts juridiques et des experts des universités et des séminaires islamiques devraient exprimer leurs vues, critiques et suggestions sur les performances de l'appareil judiciaire. Ceux-ci renforceront le pouvoir judiciaire et l’aide à acquérir de l'expérience. Heureusement, le pouvoir judiciaire jouit de bonnes bases. Elle a été fondée sur la base de la République islamique et des principes islamiques. Le pouvoir judiciaire est une organisation forte et n'a pas peur de rien. Avec davantage de défis surveillance et de défis juridiques auxquels il est confronté, il plus deviendra expérimenté.

Haut

Les devoirs du pouvoir judiciaire

Tout système étatique y compris la République islamique, a besoin d'un système juridique puissant et fiable. Ces deux éléments se complètent. Jouir de la confiance populaire ne signifie pas que le pouvoir judiciaire, pour obtenir le soutien de la nation, doive manquer de rigidité dans l'application de la loi.

Le principal devoir du pouvoir judiciaire est de garantir l'application de la loi. Le pouvoir judiciaire est l'un des principaux piliers de la République islamique. La réalisation d'une grande partie des objectifs de la République islamique dépend de ses performances et de son efficacité.

Les questions de la justice, de la défense des droits des citoyens, du respect de la loi, de la résistance aux oppresseurs et aux usurpateurs, et la création d'une atmosphère de paix et de sécurité dans la société, ne sont pas des questions négligées dans la République islamique.

Ce sont des fonctions que le système judiciaire s'est engagé à remplir. Les mécanismes constitutionnels planifiés pour le système judiciaire, sont à différents égards, très précis et très rassurants. Les devoirs et les conditions qui ont été déterminés dans la Constitution et les autres lois islamiques, pour le pouvoir judiciaire et son personnel, garantiront les exigences théoriques qu'exige la bonne marche du régime.

Haut

L'instauration de la justice

Défendre la justice de manière courageuse et avec force, est le principal devoir du corps judiciaire. C'est l'essentiel du travail du pouvoir judiciaire. Tout le monde doit obéir à la loi et l'appareil judicaire doit juger les transgressions.

L'ensemble des lois ratifiées dans les instances de la République islamique, doit avoir un but commun qui est la justice. Il y a une Tradition prophétique qui dit : "La terre et les cieux reposent sur la justice. "

Haut

La nécessité d'instaurer la justice

Dans un Hadith l'Imam Ali (as) a dit : "Il y a dans la justice un grand soulagement, celui qui ne supporte pas la justice souffrira davantage de l'oppression".

La justice est un soulagement pour tous, même pour un criminel. Ceux qui sont condamnés à l'issue d'un procès équitable, doivent savoir que cette condamnation serait encore plus difficile à supporter si elle était le résultat d'un procès inégal, car s'il sortait victorieux d'un tribunal qui n'administre pas la justice, cette injustice institutionnalisée serait une menace permanente dans les autres étapes de leur vie.

La justice doit impérativement être administrée, sans la moindre influence d'éléments extérieurs comme l'argent, la puissance ou la bureaucratie. Si la bureaucratie entrave l'application de la justice, il faut la réformer en fonction des exigences de la justice qui est le critère principal. Il ne faut pas croire que la justice, au sujet d'un condamné, se résume à une décision d'incarcération et de remise en liberté, après un temps déterminé. Ce n'est qu'une partie de l'administration de la justice, l'autre partie est de s'assurer que la prison ne soit pas un lieu où l'incarcéré devienne corrompu ou plus corrompu, ou que sa personnalité soit mise en danger, ou que sa famille tombe dans la misère.

Haut

L'origine de la justice

La justice a un rôle fondamental dans l'essence et la philosophie de la création. Cela signifie que la création divine repose sur le principe de la justice et que tout système social qui respecte cette loi naturelle et divine, persistera et réussira. L'être humain ne trouve son bonheur que lorsqu'il s'adapte aux lois de la création et aux Traditions divines qui sont immuables et éternelles. Dans la vision divine, la justice est intrinsèque à la création et enracinée en elle.

Haut

Le garant de la justice

Le pouvoir judiciaire est l'organisation qui doit garantir la justice et tous les autres organismes sont tenus de la respecter. Toutefois, s'ils enfreignent la loi, c'est au pouvoir judiciaire qu'il revient de les traduire en justice, et de les punir pour ce qu'ils ont fait. Par conséquent, si le pouvoir judiciaire est absent ou incapable, ou manque de courage, l'application de la justice ne sera pas réalisable dans la société. D'où l'importance du pouvoir judiciaire. Par conséquent, c'est un devoir pour le Pouvoir judiciaire de défendre courageusement et d'appliquer la justice dans la société.

Haut

Les domaines de l'administration de la justice

Le domaine national

Parfois, il y a recours en justice pour un conflit personnel, pour une somme d'argent, un terrain, un crime, une dispute ou des questions similaires, mais parfois il s'agit de questions plus importantes qui concernent les droits, le destin et la vie des gens. Cela peut être une affaire financière importante de gens qui détournent les biens publics. Par exemple, un budget destiné à construire une usine ou une route pour les habitants d'une ville ou d'un village, une route qui leur permettra de travailler de pratiquer l'agriculture, est détourné et utilisé pour les dépenses personnelles de telle ou telle personne. C'est un crime beaucoup plus grand que de donner une gifle à quelqu'un, bien sûr cela est aussi un délit et l'islam n'ignore pas même la moindre égratignure, si une plainte est portée. Pourtant, l'importance des crimes s'étend sur une large échelle. Certains crimes se situent à l'extrémité de cette échelle et ont une importance majeure. Affronter des gens qui détournent des biens publics, exige de la part du pouvoir judiciaire, du courage et de la force, et qu'il jouisse d'une bonne réputation. Ternir la réputation de la magistrature est une des blessures les plus graves qu'on puisse faire aux gens, et peut être considéré comme un véritable crime dont peuvent se rendre responsables des gens à l'intérieur ou à l'extérieur de l'appareil judiciaire.

Haut

La justice internationale

Aujourd'hui, la République islamique, indépendante et confiante en elle-même, résiste à l'avidité de l'arrogance mondiale. Aujourd'hui, les Etats-Unis et leurs alliés, les sionistes et les grandes puissances capitalistes du monde, mettent tout en œuvre, au niveau médiatique et politique, pour étouffer des millions de Palestiniens et les éliminer des équations politiques et humaines internationales.

Ils se sont infiltrés partout où ils ont pu, et ont entraîné avec eux d'autres gouvernements. Mais quand ils arrivent à l'Iran, ils se heurtent toujours à un grand obstacle et leurs efforts deviennent inutiles. C'est pour cette raison qu'ils s'opposent à la République islamique et tentent d'éliminer cet obstacle.

Si l'Arrogance malveillante, en s'appuyant sur son argent, ses relations politiques et médiatiques, arrive à se construire une base à l'intérieur du pays, et à employer des gens crédules ou malhonnêtes pour travailler contre les intérêts de leur pays et dans le sens des intérêts de l'ennemi, cela sera beaucoup plus grave que la corruption financière dont nous avons parlé. Qui réagira à cette injustice faite à la nation iranienne ? Cela exige du courage, de la puissance et de la détermination.

Haut

Prévenir les délits

L'une des responsabilités de l'appareil judiciaire, inscrite dans la Constitution, est d'empêcher les délits. La prévention nécessite des moyens et des organismes appropriés. La police, les services de sécurité et de renseignements qui coopèrent avec l'appareil judiciaire peuvent empêcher la corruption.

Toutes ces forces doivent être utilisées pour prévenir la corruption. Comment est-il possible à l'intérieur du pays, qu'un opportuniste, un corrompu, un avide ou un escroc abuse sans contrôle, des fonds publics qui appartiennent à un peuple qui a tellement de pauvres, et en profite à des fins personnelles. Cette affaire doit être portée en justice. De toute évidence, de tels actes provoqueront des réactions appropriées de la part des trois pouvoirs qui n'y resteront pas indifférents.

Haut

La poursuite des criminels

Le rôle du pouvoir judiciaire est de poursuivre les criminels conformément à la loi partout où il les trouve. Ceux qui commettent une infraction doivent être traités conformément à la loi. Ces facteurs jouent tous un rôle important dans la structure de notre système islamique et dans la réalisation des objectifs fixés par la Révolution. Ceux qui commettent des crimes, en connaissant la loi, sont les plus dangereux, je parle de ces gens qui connaissent bien les règles et sont familiers avec les détours et les nuances des différentes lois, et qui arrivent à les contourner sans que personne ne s'en rende compte. C'est une chose qui est totalement contradictoire avec l'idéologie du régime islamique et la philosophie du Mahdavisme.

Nous devons lutter contre la corruption dans toutes les organisations gouvernementales. D'abord et avant tout, les représentants du gouvernement, les ministres et les hauts responsables du pays sont chargés de prévenir la corruption au sein du gouvernement. Ils doivent combattre la corruption dans leurs organisations. S'ils sont prêts à lutter sérieusement contre la corruption, ils pourront le faire mieux que quiconque. Bien sûr, ils doivent prendre soin de ne pas être mêlés eux-mêmes à des actions de corruption. Quelqu'un qui est lui-même impliqué ne sera pas en mesure de la combattre. Les responsables gouvernementaux doivent être très vigilants dans la lutte contre la corruption. Si jamais ils n'en viennent pas à bout, l'appareil judiciaire devra intervenir. Le pouvoir judiciaire doit combattre toutes les infractions, sans aucune considération, ni tolérance, partout où il les remarque.

Haut

Garantir l'application de la loi dans la société

Comment garantir le respect de la loi dans la société ? Le pouvoir judiciaire en a la charge. Le pouvoir judiciaire est le bras puissant de la République islamique et est chargé de poursuivre les responsables de délits afin que le peuple puisse vivre sous la protection de la loi. Par conséquent, la puissance de l'appareil judiciaire est indispensable et parallèlement, ce pouvoir doit jouir de la confiance du peuple. Tous les tribunaux dans le pays, même le plus petit, doivent agir de manière à gagner la confiance du peuple. Tout le monde doit être sûr que le tribunal local de sa région, jugera selon la justice et la loi.

Haut

L'insatisfaction des gens vis-à-vis du pouvoir judiciaire

Sans aucun doute, il y aura toujours des gens qui seront mécontents de la magistrature, "Quand on les convoque au tribunal de Dieu et de Son Prophète, pour que celui-ci arbitre leurs litiges, une partie d'entre eux refuse de comparaître. Mais quand ils sont dans leur droit, ils s'empressent de s'y rendre. " (Coran 24: 48/49) Le Coran dit que les gens acceptent les verdicts du Prophète (AS) qui sont dans leur intérêt et rejettent ceux qui les condamnent. C'est encore le cas aujourd'hui. Toutefois, lorsque le pouvoir judiciaire exerce de manière décisive ses fonctions, conformément à la loi, et traite sérieusement les coupables sans tenir compte de considérations personnelles - en particulier lorsque les accusés font partie de la magistrature - la société sera rassurée. Nous devons arriver à ce point et atteindre ce stade. Bien sûr, la réalisation de cet objectif nécessite différentes mesures. Il faut que tout soit précisé. Les hauts fonctionnaires du pouvoir judiciaire doivent avoir accès facilement aux informations. Sans oublier le contrôle des activités du pouvoir judiciaire et le plus important, c'est à dire la programmation des objectifs du pouvoir judiciaire qui nécessite une gestion systématique et programmée.

Haut

La défense de l'accusé

Naturellement, dans tout jugement une partie est satisfaite et l'autre mécontente. Il y a deux genres d'insatisfaits, ceux qui respectent les règles de la vie sociale et, bien qu'ils soient mécontents de la décision du juge, se résignent et ne réagissent pas de façon inconvenable, et ceux qui ne respectent pas les normes de la vie sociale et quand ils sont mécontents du verdict d'un juge courageux qui mérite d'être respecté, se montrent agressifs.

Ils sont mécontents du verdict et défendent le coupable qui a été condamné. Défendre un coupable est une enfreinte à la loi. Il est nécessaire que certains le comprennent. Un juge doit être indépendant et ne pas se laisser influencer. Aucune ingérence ou recommandation de gens influents, ne doit interférer dans la décision du juge, ainsi que le chantage ou des pressions sur le juge, dans les médias, ou des pressions politique. Le verdict doit être adopté sur la base du bon sens, de l'information et des preuves religieuses.

Le juge ne doit pas se laisser influencer par les chantages extérieurs. Le système judiciaire - à la fois les responsables et les juges - ne doit pas du tout être affecté par les déclarations de ceux qui veulent réaliser leurs objectifs par l'intoxication ou la calomnie à l'encontre du pouvoir judiciaire. Ceux qui utilisent de telles méthodes doivent savoir qu'ils sont dans l'illégalité. Bien sûr il est possible d'ignorer une faute occasionnelle commis par un membre du gouvernement mais pas des actes qui relèvent d'une infraction continuelle et habituelle de la loi.

Haut

Le besoin de sécurité juridique dans la société

Il est très important que les gens se sentent en sécurité lorsqu'ils sont confrontés à la justice ou s'y réfèrent. Cela nécessite une approche précise, sensible et tranchante des magistrats. Si la sécurité judiciaire s'installe dans le pays, la sécurité politique, sociale, économique, morale et culturelle, deviendra réalisable. Les ennemis jurés de la République islamique ont aujourd'hui trouvé la meilleure façon de manifester leur animosité, en déstabilisant le pays. Outre la sécurité morale, culturelle et politique, dans laquelle l'ennemi investit énormément depuis plusieurs années, il envisage également de perturber la sécurité sociale et civile. Heureusement, l'Iran fait partie des pays qui jouissent du plus haut niveau de sécurité sociale et civile.

Haut

La sécurité publique

La responsabilité de la sécurité, dans la société, revient largement au pouvoir judiciaire. Cela englobe la sécurité sociale, économique et morale. Le pouvoir judiciaire partage de différentes façons cette charge, avec d'autres organes exécutifs, comme la Police dans l' installation de la sécurité, mais c'est lui qui a la responsabilité de traiter sérieusement les criminels, pour en faire des exemples pour les autres.

Haut

La sécurité économique

Les responsables de la sécurité économique travaillent pour la plupart, dans des organismes exécutifs comme les ministères chargés de l'économie et des services bancaires, et des organismes financiers.

Toutefois, en cas de corruption financière, au sein de ces organisations, le pouvoir judiciaire doit prendre des mesures fermes vis-à-vis des responsables de sorte que les autres en tirent une leçon. Cela jouera un grand rôle dans l'instauration de la sécurité économique. Certains pensent que la lutte contre la corruption économique risque de perturber la sécurité économique. C'est exactement le contraire. La poursuite en justice des personnes accusées de corruption financière, assurera la sécurité économique de la majorité du peuple. Seul un nombre limité de personnes sont financièrement corrompues. La Justice doit agir avec fermeté pour que la majorité des gens et ceux qui travaillent dans le secteur économique, se sentent en sécurité et soient sûrs de la justesse du travail qu'ils ont entrepris.

Haut

La sécurité morale

Dans une société islamique, la dignité des citoyens ne doit pas devenir le jouet de quelques individus irresponsables. Les organismes étatiques doivent réagir. Ternir la réputation des individus, proférer de fausses accusations contre les fonctionnaires de l'état et les citoyens ordinaires, et répandre des rumeurs à leur sujet, vont à l'encontre des enseignements et des normes islamiques.

Supposons qu'on accuse quelqu'un de détournement de fonds. Il lui faudra beaucoup de temps pour prouver son innocence. La sécurité morale et la protection de la réputation des gens ont beaucoup d'importance dans la société islamique, et méritent une attention particulière. Le pouvoir judiciaire joue un rôle important à cet égard.

Haut

 
< Précédent   Suivant >

^