Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Points de vue sur l'Indépendance économique Version imprimable
15/12/2009

Première partie: L'indépendance économique

Le sens de l'indépendance économique
L'importance de l'indépendance économique
Les étapes de l'indépendance économique
Les effets des investissements culturels sur l'indépendance économique
Les conditions préalables à l'indépendance économique
La domination économique
Le rôle d'une économie stable dans l’indépendance politique et culturelle

Deuxième partie : Les sanctions économiques

Les progrès réalisés en temps de sanctions
Les effets des sanctions économiques sur le progrès économique
L'opposition au progrès de l'Iran

Indépendance économique et confrontation à des sanctions économiques, selon le Guide suprême de la Révolution


Première partie: L'indépendance économique

Le sens de l'indépendance économique

L'indépendance économique pour un pays signifie qu'il soit indépendant dans ses activités économiques et qu'il n'ait besoin de personne. Cela ne signifie pas qu'un pays économiquement indépendant ne doit pas avoir de relations économiques avec aucun autre pays du monde. Ce n'est pas de cela dont il s'agit. Acheter, vendre, faire des affaires ou avoir des relations commerciales ne sont pas des signes de faiblesse. Ces activités doivent être telles que, premièrement, cette nation puisse répondre elle-même à ses principaux besoins et deuxièmement, que cette nation, qui exerce des activités avec d'autres pays, ait un poids dans les équations économiques et les transactions internationales. La nation doit être assez influente pour ne pas se laisser écarter et pour que d'autres pays ne soient pas en mesure de lui imposer des sanctions économiques, de piller ses ressource ou de lui dicter ce qu'ils veulent. Aujourd'hui, si les pays qui sont économiquement avancés et puissants, et malheureusement qui sont des pays arrogants et colonialistes, décident d’avoir des relations commerciales et d’échanger des marchandises avec un pays quelconque, ils imposent certaines choses à ce pays. L'indépendance économique d'un pays signifie qu'il doit être en mesure de produire lui-même ce dont il a besoin. Cela signifie que toutes les usines du pays doivent tourner et que les travailleurs se sentent responsables et envisagent le travail comme un devoir humain et religieux. Les travailleurs ne sont pas seulement ceux qui travaillent dans les usines. Toute personne qui fait quelque chose d'utile pour son pays est un travailleur. Un écrivain, un artiste, un enseignant, un inventeur ou un chercheur qui travaillent et produisent sont tous des travailleurs.

Haut

L'importance de l'indépendance économique

L'indépendance économique est plus importante que l'indépendance politique. Nos responsables gouvernementaux, les députés et les fonctionnaires chargés des activités économiques, doivent savoir qu'ils doivent mettre fin à toute dépendance dans les domaines financiers et dans les activités économiques. L'indépendance économique est une nécessité pour tout pays. Lorsque les activités économiques d'un pays sont contrôlées par les étrangers, cela signifie que toute l'économie du pays est à leur merci.

La plupart des révolutions contemporaines étaient portées vers l'Est et dépendaient des gouvernements et des pouvoirs de l'Est. Par exemple, après la révolution en Chine, la Russie qui était considérée comme son aîné vu son expérience de révolution socialiste, a fourni à la Chine une assistance technique et économique. La Russie envoyait des experts en Chine. Cela est vrai aussi pour d’autres pays communistes. Mais pour mettre fin à sa dépendance économique, la République islamique d'Iran a compté uniquement sur sa propre nation et ne s’est appuyée que sur les brillants talents iraniens.

Haut

Les étapes de l'indépendance économique

Les pays qui accèdent à l'indépendance doivent tout d'abord assurer leur indépendance politique, en créant un gouvernement à l'abri des ingérences étrangères pour parvenir ensuite à l'indépendance économique. L'indépendance économique est plus difficile à réaliser et prend plus de temps. Il n'est pas facile de mettre fin à la domination économique des puissances étrangères. Si un pays veut acquérir une indépendance économique, il a besoin d’une main-d’œuvre habile, de ressources, de nombreuses possibilités, de connaissance, de spécialisation, d'une coopération scientifique et technique avec la communauté internationale, et de beaucoup d'autres choses.

Les pays révolutionnaires et nouvellement autonomes ont tous des difficultés dans la réalisation de ces conditions préalables à l'indépendance économique. Les pays indépendants doivent être en mesure de produire à l’intérieur et en se servant des ressources et des possibilités qui existent chez eux, tous les produits qu'ils jugent nécessaires. Ils doivent avancer vers une liberté et une indépendance économique totale en comptant sur leurs propres efforts et leurs initiatives, sous le contrôle d'une bonne gestion, dans un effort national pour la liberté et l'indépendance, et en étant vigilants aux complots et à la propagande des ennemis.

Haut

Les effets des investissements culturels sur l'indépendance économique

La main-d’œuvre est tout pour un pays. Sans main-d'œuvre, rien n'existe. Certains pays ont mené une révolution bien avant la Révolution iranienne et ont réussi à faire des progrès dans les domaines économiques, industriels et technologiques. Au début de leur révolution, ils ont concentré leurs efforts sur la formation d'une main-d’œuvre expérimentée et exportent actuellement leur main-d'œuvre. Cela ne veut pas dire que leur pays a une main d'œuvre suffisante. Ce n'est pas le cas. C’est pour d’autres raisons que ces pays ne peuvent pas accueillir une si grande main-d’œuvre. Leur situation économique ne leur permet pas d'utiliser le grand nombre d'experts qui a été formé. C'est pourquoi ils envoient leur main-d’œuvre à l'étranger. C’est grâce à leur main d'œuvre qu'ils ont acquis cette position favorable bien qu'ils ne disposent pas de ressources et de revenus considérables comme ceux du pétrole.

Si le budget du pays est consacré aux affaires culturelles, cela ne profitera pas peut-être pas à notre économie à court terme mais ces investissements porteront des fruits à moyen ou à long terme. Si vous faites attention, vous verrez que les investissements culturels sont très profitables pour l'économie du pays. Le pays ne perdra rien à ce que des allocations financières soient consacrées aux activités culturelles en particulier à l'éducation nationale, parce que les investissements culturels créeront de nouvelles possibilités pour l'avenir du pays.

Haut

Les conditions préalables à l'indépendance économique

Tous les gens qui ont une responsabilité dans le pays doivent faire de leur mieux. Comme le Saint Prophète (SAWA) l'a dit:

«رحم الله امرء عمل عملا فاتقنه»

"Que Dieu accorde sa bénédiction à toute personne qui exerce ses responsabilités avec sérieux."

Nous devons essayer de remplir sérieusement nos devoirs et de manière appropriée. Nous devons travailler le plus possible. Si nous remplissons cette condition, nous pourrons accéder à l'indépendance économique.

Deuxièmement, il faut faire preuve d'innovation dans notre lieu de travail et dans nos activités économiques. Il vaut mieux que les usines du secteur public et du secteur privé, consacrent une partie de leurs revenus à la recherche et à l'amélioration de la qualité de leurs produits. Pourquoi les pays en développement devraient-ils attendre que l'Europe ou d'autres pays effectuent ces recherches, pour les utiliser ensuite ? Il faut faire des recherches et prendre des initiatives. Il faut améliorer les produits et l'industrie. Il faut améliorer les produits qualitativement et quantitativement.

Troisièmement, les centres scientifiques du pays doivent venir en aide à l'économie nationale. Les universitaires doivent aider le gouvernement, et le gouvernement doit s'appuyer sur les intellectuels et les chercheurs. Ils ne doivent pas penser que, par exemple, ce qu’un chercheur européen a dit est une vérité révélée. Des chercheurs disent des choses qui sont ensuite contredites par un autre chercheur, cinq, dix ou vingt ans plus tard. Pourquoi devrions-nous accepter tout ce que disent les Occidentaux et attendre les bras croisés, qu'ils inventent quelque chose de nouveau ? Vous devez faire des recherches et trouver les solutions appropriées. Les économistes de chaque pays doivent trouver ce qui est le plus approprié au contexte, aux croyances et aux spécificités économiques de leur pays.

Haut

La domination économique

Les pays sous domination n'ont jamais eu une bonne économie. Leur économie ne connaît qu’un essor superficiel à certains moments, alors que leurs bases économiques sont fragiles. Si on leur impose des sanctions économiques même limitées ou qu’on bloque leurs comptes, leur économie s'effondre. Par exemple, un capitaliste a réussi à lui seul, à mener un certain nombre de pays d'Asie du Sud, à la faillite en deux ou trois mois, alors qu'ils étaient assez avancés et avaient une économie prospère. A l'époque, le chef de l'un de ces pays était à Téhéran et m'a dit qu'ils étaient devenus pauvres en une seule nuit ! Un capitaliste juif américain avait pris une mesure dont l'effet était comme ces dominos qui s'écroulent en chaîne, d’un coup tout fut perdu. Les Américains injectent des dizaines de milliards de dollars dans les secteurs dont ils ont besoin mais quand ils n'en n'ont pas besoin, ils ne donnent aucune aide financière et dévastent l'économie d'un pays. Certes, l'aide financière ne fait que relever une structure économique déjà malade. Quoi qu'il en soit, ils ne permettent jamais aux pays sous leur domination, d’avoir une économie stable.

Haut

Le rôle d'une économie stable dans l’indépendance politique et culturelle

La Révolution islamique a apporté l'indépendance politique à la nation iranienne et a donné à notre nation le courage de tenir tête au système injuste qui domine le monde. Mais si notre pays veut garder cette indépendance politique et culturelle, et affronter ces puissances qui dominent le monde, il doit renforcer les bases de son économie. C'est ainsi que l'indépendance deviendra effective dans le pays et cela dépend de la production, du travail, des efforts et de l'innovation. L'innovation doit exister partout, dans les centres de recherche, les laboratoires, les ateliers, les centres agricoles et tous les autres endroits. C'est ainsi que les ennemis sanguinaires et invétérés de l'indépendance de la nation iranienne se tairont et se retireront dans un coin.

Haut

Deuxième partie : Les sanctions économiques

Les progrès réalisés en temps de sanctions

Tous les progrès accomplis par la Révolution islamique ont été réalisés alors que les ennemis de l’Iran, c’est-à-dire les Etats-Unis et leurs alliés politiques et économiques, nous menaçaient sans cesse de mourir de faim et de voir la voie de la prospérité de notre pays, bloquée. Ils nous ont fait des dizaines d'autres menaces. Par la Faveur d’Allah, nous avons réalisé tous ces progrès, en dépit de leurs menaces, de leur hostilité et de leurs pressions.

Haut

Les effets des sanctions économiques sur le progrès économique

La République islamique a connu des progrès impressionnants depuis la guerre imposée, alors qu'on ne cessait de menacer l'Iran de sanctions et de boycott économique. Notre pays a atteint cet état de progrès en pleines sanctions économiques. Le boycott économique n'a fait qu'encourager des gens fidèles, sincères et talentueux, à faire des efforts plus sérieux. Pendant les périodes les plus difficiles des sanctions économiques, les jeunes Iraniens ont réussi à fabriquer des armes qui ne pouvaient être construites qu'aux Etats-Unis et dans certains pays qui avaient des relations étroites avec eux. Par exemple, ils ont réussi à fabriquer des anti-missiles antichars TOW, malgré les sanctions. Toutes les portes leur avaient été fermées, pourtant ils ont réussi à fabriquer ce missile. Bien sûr, les progrès de l'Iran en matière de technologie nucléaire, ont été mis en relief au niveau international parce que le monde y est plus sensible, tandis que des progrès similaires ont été accomplis dans d'autres domaines qui ne sont pas moins importants mais qui n’ont pas de portée militaire. Ces réalisations ont toutes été effectuées en période de boycott économique et sous leurs pressions politiques et économiques. Ces réalisations ont été faites alors que certains pays, qui avaient des relations économiques avec l'Iran, n’ont pas tenu leur promesse et ont mal agi envers notre pays. Mais l'Iran a réussi à faire des progrès et cela montre les grandes capacités de la nation iranienne.

Quand certaines portes sont fermées, nous devons profiter de cette occasion. Si toutes les portes étaient ouvertes, le laxisme et la paresse nous empêcheraient de faire des efforts. Lorsque tout est accessible, il faut beaucoup de motivations à une nation, pour faire des efforts. L'esprit d’innovation est encouragé lorsque les conditions scientifiques l'exigent. Aujourd'hui, les Occidentaux dominent le monde grâce à leur science. Ils ont eu des motivations qui les ont poussés à innover. Les pays qui ont été maintenus en arrière dans le domaine scientifique, devraient également se décider à avancer et à progresser. Un des éléments qui peut créer une motivation est d'être confronté à des portes closes.

Haut

L'opposition au progrès de l'Iran

Le camp du capitalisme et de l'arrogance utilise toutes ses capacités politiques, sa puissance financière et économique, et sa propagande médiatique, pour faire reculer la nation iranienne et la pousser à se résigner. Ils veulent forcer l'Iran à renoncer à ses droits nucléaires ainsi qu'à son droit à la dignité, à l'indépendance, à l'autonomie et au progrès scientifique. La nation iranienne est actuellement sur le chemin du progrès scientifique et technologique, et est déterminée à rattraper les deux siècles de retard qui lui ont été imposés au cours des régimes despotiques du Taghut. Les ennemis paniquent et ne veulent pas que l'Iran, qui est situé dans cette région stratégique du monde, et qui est considéré comme le porte-étendard de l'Islam, prospère. Ils augmentent les pressions mais l’Iran lui, résiste.

Haut

 
< Précédent   Suivant >

^