Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Points de vue sur le Ghadir Version imprimable
15/12/2009

Ghadir, une réalité historique

L'importance de Ghadir

L'importance d’une bonne gestion de la société

Les réalités évidentes et cachées de l’événement de Ghadir

Le sens de la Wilayat dans l’événement de Ghadir

La conception de l'Imamat dans l'évènement de Ghadir

Ghadir et l'unité de l’Oumma islamique

Ghadir dans l’optique du Guide suprême de la Révolution islamique

Ghadir [1],une réalité historique

Toutes les personnes qui s'intéressent à l'Histoire de l'islam savent que l'événement de Ghadir qui s'est passé pendant le dernier Pèlerinage du Saint Prophète, le Hadj-ol-vida en arabe qui signifie le Pèlerinage d’adieu [2] à un endroit appelé "Ghadir Khom" - est une réalité historique incontestable. L'authenticité de cet événement ne peut aucunement être remise en cause. Non seulement les musulmans chiites ont raconté cet événement mais les narrateurs de hadith sunnites, eux aussi, l'ont rapporté dans leurs livres. Une grande caravane de musulmans accompagnait le Prophète (SAWA) dans ce pèlerinage d'adieu. Un groupe d'entre eux avait devancé la caravane. Le Saint Prophète (SAWA) envoya des messagers pour leur dire de revenir en arrière et de le rejoindre près d’un étang nommé Ghadir Khom. Il attendit que les pèlerins en retard, le rejoignent. Une grande foule de musulmans se réunit donc dans cet endroit. Il existe des différences au sujet du nombre de pèlerins présents, le nombre va de 90.000 à 120.000. Par cette chaleur, il était impossible pour les habitants de la Péninsule arabe dont beaucoup étaient des Bédouins et des villageois habitués à ces conditions climatiques, de rester debout. Ils étendirent donc leur burnous sous leurs pieds. Ce point est mentionné aussi dans les Traditions sunnites. Le Saint Prophète (SAWA) s'est levé et a aidé le Commandeur des croyants (as) à se lever, en disant

«من كنت مولاه فهذا على مولاه، اللهم وال من والاه و عاد من عاداه»

«Ceux qui me considèrent comme leur maître [mawlâ] doivent considérer Ali comme leur maître. Mon Dieu, sois l'Ami des amis d'Ali et l'Ennemi de ses ennemis. »

Bien entendu, ces phrases sont une partie seulement du discours que le Saint Prophète (SAWA) a prononcé ce jour-là, mais le point important est qu'il a publiquement évoqué la question de la Wilayat, c’est-à-dire du gouvernement islamique, de manière explicite, et a nommé précisément son successeur. Cet événement a également été relaté dans des dizaines d'ouvrages fiables, rédigés par nos frères sunnites. L'Allameh Amini les a recueillis dans un livre intitulé "Al-Ghadir". Beaucoup d'autres livres ont également été écrits sur ce sujet.

Haut

L'importance de Ghadir

Sans aucun doute, l'Eid al-Ghadir est d'une importance primordiale. Il est mentionné dans les Traditions islamiques que cette journée est encore plus importante que l'Aïd al-Fitr et l'Aïd al-Azha. Cela ne réduit aucunement l'importance de ces deux fêtes islamiques. Son importance vient précisément du fait qu'elle est porteuse d’un message plus élevé. L'importance de l'Aïd al-Ghadir, qui est la plus grande fête islamique selon les Hadith, est due au fait qu'elle concerne la question de la Wilayat. On peut dire que le but de tous les efforts du Saint Prophète (SAWA), des autres prophètes divins et des grandes personnalités religieuses était d'instituer cette Wilayat divine. Le but du Djihad et des efforts pour la cause de Dieu a été expliqué dans un Hadith qu'on attribue à l'Imam Sadiq (AS) qui dit

«ليخرج الناس من عبادة العبيد الى عبادت الله و من ولايت العبيد الى ولايت الله»

«Afin de libérer les gens de l’adoration d'autres êtres humains en les guidant vers l'adoration de Dieu, et de les libérer de la Wilayat d'êtres humains en les guidant vers la Wilayat de Dieu. »

Dans le cas de l'Aïd al-Ghadir, il y a deux questions essentielles concernant la Wilayat.

Les passions humaines sont la première question et les êtres humains devraient être en mesure de privilégier la Wilayat fixée par Dieu à leurs propres passions. C'est le premier pas, et le plus essentiel qui doit être franchi avant l'étape suivante. La deuxième question consiste à introduire la Wilayat de Dieu dans la société. C'est-à-dire que la société doit avancer sous le drapeau de cette Wilayat de Dieu, sans qu’aucune autre Wilayat, celle de l'argent, celle des appartenances sociales et des groupes sociaux, celle du pouvoir et celle des traditions et des coutumes, ne lui fasse obstacle. C’est La Wilayat de Dieu qui doit dominer.

La personne qui a été présentée comme successeur du Prophète (SAWA) - C'est-à-dire le Commandeur des croyants, l’Imam Ali (as) - était un modèle exemplaire dans les deux aspects de la Wilayat. Il était un modèle de respect de la Wilayat divine, dans le contrôle des passions qui est l'aspect essentiel, et un modèle dans son gouvernement islamique et la Wilayat divine qu’il a présentée et instaurée. Il est le modèle parfait dans l'Histoire pour ceux qui cherchent à connaître la Wilayat divine.

Haut

L'importance d’une bonne gestion de la société

La question d’Al-Ghadir et la nomination de l'Imam Ali (as) en tant que leader de la communauté islamique fut un événement grandiose et significatif. En fait, Ghadir est un événement qui montre le souci du Saint Prophète (SAWA) pour la gestion de la société. Ce mouvement du Saint Prophète (SAWA), qui s’est passé le 18 du mois Zul-Hijja de l’année dix de l’Hégire, signifie que la gestion de la société est importante dans l'Islam. L'Islam n'est pas indifférent à la question du gouvernement et de la société islamique. La raison est que la gestion de la société est une des plus importantes questions sociales. La nomination du Commandeur des croyants, l'Imam Ali (as), qui était un symbole de piété, de connaissance, de courage, de dévouement et de justice, parmi les compagnons du Prophète, comme leader de la communauté, révèle l'importance de cette question et montre l'importance de la gestion de la société du point de vue islamique. Même ceux qui ne considèrent pas l'Imam Ali (as) comme le successeur direct du Prophète (SAWA), n'ont aucun doute sur son savoir, sa piété, son courage et ses efforts pour instaurer l’équité et la justice. Tous les musulmans et tous ceux qui connaissent le Commandeur des croyants (as), sont d'accord sur ces caractéristiques. Cela montre le point de vue de l'Islam et du Saint Prophète (SAWA) sur le modèle de gestion et de gouvernement qui doit être l'objectif de la société islamique.

Haut

Les réalités évidentes et cachées de l’événement de Ghadir

L’événement de Ghadir contient de nombreuses vérités cachées. En apparence, à Ghadir Khom, le Prophète (SAWA) a résolu la question du gouvernement et de l'Imamat dans toutes ses dimensions, pour la communauté islamique nouvellement établie. Il a nommé l’Imam Ali (as) comme successeur pour la communauté islamique qui avait été établie une dizaine d'années auparavant. Bien sûr, l’aspect apparent de cette question est extrêmement important et est un exemple de "solution divine" pour ceux qui réfléchissent sur les particularités d’une société révolutionnaire mais il y a des réalités qui dépassent cette apparence, et si l’Oumma et les sociétés islamiques prêtent attention à ces points, le vrai chemin leur sera révélé. Si tous les musulmans - les chiites qui considèrent l'évènement de Ghadir comme la question de l'imamat et de la Wilayat, et les non-chiites qui reconnaissent la validité historique de cet évènement, mais ne le considère pas comme faisant partie de la question de l'Imamat et de la Wilayat - concentrent leur attention sur les messages de Ghadir, ils feront de grands progrès qui seront dans l’intérêt de tous les musulmans.

L'une des réalités importantes qui se cachent derrière cet évènement est que le Saint Prophète (SAWA) a déterminé les critères que doit respecter le dirigeant de la société islamique en désignant le Commandeur des croyants (as) comme leader de la communauté. A Ghadir Khom, le Prophète (SAWA) a présenté aux musulmans et à l'Humanité toute entière, une personne qui était l'incarnation de toutes les valeurs islamiques. Il était un homme fidèle, vertueux et le plus pieux, qui avait fait beaucoup de sacrifices pour l'Islam et qui ne ressentait aucun intérêt pour les biens de ce monde. Il avait été testé dans tous les domaines islamiques, dans les dangers, la connaissance et la science, le jugement et bien d'autres épreuves. C'est-à-dire qu'après la nomination de l'Imam Ali (as) en tant que leader de la communauté islamique et Commandeur des croyants, tous les musulmans à travers l'Histoire, doivent savoir à quelles normes doit répondre le dirigeant d'une société islamique, et prendre l'Imam Ali (as) pour modèle. Par conséquent, dans les communautés islamiques, ceux qui n'ont pas les qualités de l’Imam Ali comme la connaissance de l'islam, un comportement islamique, un Djihad islamique, la générosité et l’abnégation, et la modestie devant les serviteurs de Dieu, ne sont pas qualifiés pour gouverner. Le Saint Prophète a présenté un modèle aux musulmans et c’est une leçon inoubliable.

Un autre message de Ghadir est que le Commandeur des croyants (as), dans les quelques années de son gouvernement, a montré que l'instauration de la justice islamique et divine, était une priorité, l'instauration de la justice qui, selon le Coran, est le but de l'envoi des prophètes, des livres révélés et des règles divines.

«ليقوم الناس بالقسط»

«Nous avons déjà envoyé Nos Messagers avec des signes les plus clairs, et Nous avons envoyé les Écritures et la Balance avec eux, pour instaurer la justice parmi les hommes». (Coran 57/25)

L’instauration de la justice selon les enseignements de l'Islam, est la meilleure façon d'assurer l’égalité et l’équité. Ce fut la première priorité du Commandeur des croyants (as).

Haut

Le sens de la Wilayat dans l’événement de Ghadir

A Ghadir Khom, le Saint Prophète (SAWA) a suivi les ordres divins et les enseignements coraniques, et a rempli l'une de ses obligations religieuses les plus importantes.

«و ان لم تفعل فما بلغت رسالته»

«Ô Messager, transmets ce qui est descendu sur toi de la part de ton Seigneur, car si tu ne le fais pas, tu n’auras pas accompli ta mission." (Coran 5/6)

La nomination du Commandeur des croyants comme dirigeant et successeur, était si importante que Dieu dit au Prophète (SAWA), «si tu ne le fais pas, tu n’auras pas accompli ta mission». p align="justify">Ce verset signifie que le Saint Prophète (SAWA) aurait manqué à son devoir dans ce cas particulier, s'il n'avait pas obéi à l'ordre divin. Il peut aussi signifier, à un plus haut niveau, que la mission du Saint Prophète aurait perdu son sens s'il n’avait pas transmis l'ordre divin à Ghadir Khom, ce qui redouble l'importance de l'évènement de Ghadir. Si la seconde interprétation est correcte, cela signifie que la question du gouvernement et de la gestion du pays fait partie intégrante de l'islam. Le Saint Prophète (SAWA) devait soigneusement effectuer cette tâche en face de tous, et effectuer cette mission prophétique avec plus de force que peut-être il ne l’avait fait dans la présentation des obligations religieuses de la zakat, de la prière, du jeûne et du Djihad. Pour remplir cette obligation importante, il rassembla la foule qui venait de divers tribus, régions et milieux sociaux, à un carrefour entre la Mecque et Médine. Puis il leur annonça la mission divine et la nouvelle se répandit dans l'ensemble du monde de l'Islam que le Prophète avait transmis un nouveau message.

Haut

La conception de l'Imamat dans l'évènement de Ghadir

L’Imamat désigne la meilleure façon de gérer la société, par opposition aux autres gestions qui sont inspirées par la faiblesse, le désir, l'arrogance ou la cupidité. L'Islam a prescrit l’Imamat pour l'Humanité. C'est-à-dire que les êtres humains doivent à la fois, remplir leur cœur de l'inspiration divine et connaître et comprendre les enseignements religieux. Ils doivent distinguer la bonne voie et en même temps, être capables de prendre des mesures appropriées. Le Commandeur des croyants (as) a respecté ce principe dans son gouvernement qui a duré moins de cinq ans. On constate que le modèle de gouvernement de l’Imam Ali qui a duré moins de cinq ans, est un modèle de gouvernement pour l'Humanité, a résisté à l'épreuve du temps et est encore d'une actualité éclatante. C’est la conclusion, la signification et l’interprétation que nous pouvons donner de l’événement de Ghadir.

Haut

Ghadir et l'unité de l’Oumma islamique

Ghadir peut être un axe d'unité. Cela pourrait paraître étonnant, mais c'est vrai. En dehors de la croyance des musulmans chiites qui considèrent l'évènement de Ghadir comme la nomination de l'Imam Ali par le Prophète comme successeur, comme le dit clairement le Hadith de Ghadir Khom, cet évènement évoque également le principe de la Wilayat qui est commune aux chiites et aux sunnites. Si les musulmans et les nations musulmanes dans le monde, adoptent la devise de la Wilayat islamique, de nombreuses questions de l’Oumma islamique seront résolues et les pays islamiques se rapprocheront de la solution de leurs problèmes.

Haut

==============

[1] Ghadir Khom est le nom d'un lieu situé à mi-chemin entre la Mecque et Médine. Le nom Ghadir Khom (l'étang de Khom) vient du fait qu'il y avait des étangs dans cet endroit.

[2] Au début du mois de Zul-Qa'dah de la dixième année de l’Hégire, qui est la dernière année de la vie du Saint Prophète, il informa toutes les tribus musulmanes de la Péninsule arabe qu'il irait au Grand Pèlerinage, le mois suivant. Le Prophète (SAWA) réunit une foule de musulmans pour son dernier Pèlerinage à la Mecque qui est appelé Hadj-ol-vida', c'est-à-dire le Pèlerinage d'adieu.

Haut

 
< Précédent   Suivant >

^