Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Points de vue sur le Christianisme Version imprimable
19/12/2009

Première partie : Jésus (PSL)

Un grand Prophète divin
Jésus, le grand Prophète de Dieu
Marie, un modèle pour l'Humanité
Marie, symbole de pureté
Les particularités de la vie de Jésus (Que la Paix soit sur lui)
Le porte-drapeau
Celui qui nous sauve de l'oppression
L'appel au bonheur
La naissance de Jésus-Christ

Deuxième partie : L'Islam et le Christianisme

Les remerciements du Prophète Mohamad (PSL) à un gouverneur chrétien
La religion de miséricorde et de bonté
Les précieuses paroles de Jésus (PSL)
Les points communs entre l'Islam et le Christianisme
Une vision commune de l'Islam et du Christianisme sur la  liberté
Les porte-drapeaux de la justice et de la défense des opprimés
La relation avec Dieu est une nécessité de la vie humaine
La spiritualité est le point commun des religions divines
Confrontation entre le Christianisme et l'Islam
La religion de miséricorde et de bonté

Troisième partie : Le Christianisme à notre époque

Jésus (PSL) parmi nous
Comment les pays arrogants s'ingèrent dans les autres pays
La fin de la connaissance religieuse et le début de la connaissance scientifique
L'affaiblissement du Christianisme
Les origines de l'opposition à la spiritualité
L'indifférence de l'église aux injustices dans le monde
Les résultats de l'oubli de l'enseignement de Jésus
Des prétentions trompeuses

Quatrième partie : La République islamique d'Iran et les minorités chrétiennes

L'influence de la Révolution Islamique d'Iran sur le monde chrétien
La coexistence pacifique des religions en Iran
Nos compatriotes arméniens
Les sentiments d'amour et d'amitié

Le Christianisme dans l’optique du Guide suprême

Première partie :Jésus (PSL)

Un grand Prophète divin

La valeur de Jésus (PSL) pour les musulmans, n'est pas moindre que celle que lui accordent les chrétiens. Ce grand prophète divin a sacrifié toute sa vie à lutter contre l'injustice, l'oppression et la corruption, et ceux qui, en s'appuyant sur l'argent et la force, enchaînaient les nations et les poussaient vers l'enfer de ce monde et celui de l'au-delà. Les peines et les efforts de ce grand prophète à qui Dieu offrit la prophétie dès son enfance, allaient tous dans ce même sens.

Haut

Jésus, le grand Prophète de Dieu

Les musulmans comme les chrétiens, croient à la grandeur de Jésus en tant que grand Prophète de Dieu. Il serait injuste de dire que Moïse appartient aux juifs et à personne d'autre. Tous les chrétiens dans le monde, acceptent Moïse, de même que tous les musulmans. Il en est de même pour Jésus qui n'appartient pas seulement aux chrétiens, mais aussi à tous les musulmans. L'honorable nation musulmane d'Iran respecte et aime beaucoup ce grand Prophète. Les Chrétiens en Iran, y compris les Assyriens et les chrétiens du nord et d'Orumieh, pensent que le christianisme et l'enseignement de Jésus ont commencé ici et ils ont peut-être raison du point de vue historique.

Haut

Marie, un modèle pour l'Humanité

Le Saint Coran, quand il veut donner un exemple de vrai croyant, ne le choisit pas parmi les hommes mais parmi les femmes : Dieu Tout-Puissant, donne l'exemple de deux femmes, pour leur foi, non en tant que modèles pour les femmes mais en tant que modèles pour tous. C'est-à-dire que dans le domaine de l'humanité et de la perfection spirituelle, quand Dieu Tout-puissant veut donner le meilleur exemple, il ne parle ni des prophètes ni de grands hommes, ni d'érudits religieux ou de scientifiques, mais de deux femmes dont l'une est l'épouse du Pharaon, et l'autre Marie, la mère de Jésus et la fille d'Imran. Marie est une jeune femme qui résiste aux calomnies et aux accusations des habitants de sa ville et de sa région, prend dans ses bras le verbe de Dieu, (Kalématollah) et l'Esprit que Dieu le tout-puissant lui a donné dans son plus grand pouvoir, et le présente pour illuminer les ténèbres du monde.

Haut

Marie, symbole de pureté

Il existe un point dans l'histoire de Marie, dans le Coran, qui attire mon attention. Les musulmans dans leurs commentaires, considèrent Marie comme un symbole de pureté - une femme complètement pure - dans le Coran, il y a quelques versets sur Marie comme :

" و مريم ابنت عمران التى احصنت فرجها فنفخنا فيه من روحنا "

" Marie, fille d'Imran, qui a préservé sa chasteté, alors Nous lui avons insufflé de notre esprit" (Coran 66/12).

Cette pureté féminine de Marie est soulignée à plusieurs reprises dans le Coran. Mais quelles étaient les conditions à cette époque ? Je pense que c'est une chose très importante. Une fillette s'installe dans le temple et y reste jusqu'à sa jeunesse. Quels facteurs et motifs ont-ils aidé Marie à résister grâce à un pouvoir surhumain à toutes les tentations, car s'il ne s'agissait pas d'un pouvoir surhumain, le Saint Coran n'aurait pas ainsi insisté sur ce sujet quand il dit : " احصنت فرجها ", c'est-à-dire : " elle a préservé sa pudeur ". C'est très important et il faut en tirer des leçons.

Marie a pu exercer cette influence et changer l'Histoire, en résistant et en gardant sa pureté, comme il en existe un autre exemple similaire, dans le Saint Coran, avec un jeune homme, le Prophète Joseph (AS).

Haut

Les particularités de la vie de Jésus (Que la Paix soit sur lui)

Je suis très touché chaque fois que je lis ou entends la sourate ''Marie'', depuis ma jeunesse jusqu'à maintenant, parce que c'est une histoire exceptionnelle. La naissance de Jésus, dans ce contexte géographique et temporel, les particularités de cet évènement dans l'Histoire et la société de cette époque, sont difficilement exprimables et seul l'art peut décrire cette grandeur et cette majesté ! C'est un évènement vraiment étrange et unique en son genre.

Le rôle de Marie, de Zacharie, la situation sociale à l'époque, l'apparition d'un soleil lumineux dans les âmes, les esprits et la vie humaine, dans les enseignements de Jésus, et le fait de savoir que les enseignements de Jésus ne diffèrent pas de ceux de Moïse et qu'ils sont à vrai dire, dans la ligne et complémentaires des enseignements de Moïse, prouvent que cet évènement est un des évènement les plus étranges et les plus rares. La plupart des enseignements de Jésus étaient une répétition des enseignements de Moise, mais des disciples de Moïse avaient une telle distance avec ces enseignements qu'ils les considéraient comme des inventions ou des blasphèmes, alors que tous ces enseignements venaient de la même source, dans la même forme que ceux de Moïse, et étaient inspirés par la même Révélation divine. Ce récit montre bien l'influence des déviations idéologiques, le rôle des pouvoirs oppresseurs, des fausses interprétations et de l'égoïsme.

Haut

Le porte-drapeau

Le Verbe de Dieu Jésus a levé le drapeau de la guidée et du sauvetage de l'être humain, à une époque d'erreur, d'ignorance, d'injustice et d'indifférence aux valeurs humaines, et a lutté contre les oppresseurs pour instaurer la justice, la miséricorde et le Monothéisme. Aujourd'hui, les adeptes de ce grand Prophète - les chrétiens et les musulmans - pour la création d'un ordre mondial, nouveau et juste, doivent suivre les enseignements et la voie des Prophètes et respecter des vertus humaines conformément aux enseignements de ces "Professeurs" de l'Humanité.

Haut

Celui qui nous sauve de l'oppression

Jésus-Christ avec ses miracles et son invitation à Dieu, a été choisi pour sauver l'Humanité de l'obscurité, de l'incrédulité, de l'ignorance, de l'injustice et de l'oppression, et pour la mener à la lumière de la connaissance, de la justice et de l'adoration de Dieu. Tout au long de sa vie, parmi les êtres humains, il ne cessa jamais, même un instant, de lutter contre le Mal et de les inviter au Bien. C'est une leçon que les chrétiens et les musulmans, qui croient à ce grand Prophète, doivent apprendre. Aujourd'hui plus que jamais, l'Humanité a besoin de ces enseignements et l'un des plus importants principes de l'Islam qui est venu compléter le Christianisme, est l'invitation au Bien, à la transcendance et aux bienfaits. Grâce à la puissance immense de la nature, offerte par Dieu, les pouvoirs et les gouvernements s'éloignent de ces objectifs et alourdissent la tâche des adeptes des religions divines. Ces pouvoirs en fait matérialistes, au nom du Christianisme mais sans tenir compte des enseignements de Jésus, oppriment les peuples innocents et ne reculent devant aucun moyen pour les faire encore plus souffrir.

Haut

L'appel au bonheur

Ce Prophète choisi par Dieu, invitait les gens au bonheur et à adorer Dieu, il les protégeait de l'obscénité, des vices et de la souillure de l'injustice et de la corruption morale. Les pouvoirs corrompus et les esclaves de l'argent et du pouvoir, tourmentaient ce messager divin, le calomniaient et voulurent même le tuer, mais Dieu le tout-puissant, le protégea. Ils se mirent alors à torturer ses disciples et ses adeptes, pendant des années, pour faire disparaître ses enseignements contre la corruption, l'injustice, l'athéisme, le dérèglement moral, le mensonge et la violence. Ceux qui étaient eux-mêmes des corrompus, bellicistes, incroyants et menteurs, ne pouvaient tolérer ni Dieu ni la religion de Dieu ni Son Prophète.

Haut

La naissance de Jésus-Christ

Voilà des centaines d'années que la naissance de Jésus (Que la Paix soit sur Lui) est fêtée. Pourquoi ces anniversaires sont-ils si importants ? Parce qu'ils marquent des dates stratégiques et déterminantes, et des tournants importants dans l'Histoire qui a changé ce jour-là, de direction.

Chaque année, à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de Jésus (AS) nous envoyons aux chrétiens d'Iran et du monde, un message de félicitations, mais comme beaucoup de chrétiens habitant en Iran, y compris les Arméniens qui croient que la naissance de Jésus-Christ n'est pas le 25 décembre mais dans les dix premiers jours de Janvier, nous ne suivons donc pas la date habituelle et envoyons notre message de félicitation en Janvier, pour nous aligner sur l'avis de nos frères chrétiens iraniens.

Que la naissance de Jésus-Christ (AS) qui est fêtée dans ces dix jours, soit heureuse pour le monde chrétien et l'ensemble des musulmans, incha-Allah. Que tous les musulmans et les chrétiens apprennent à connaître ce grand Prophète et qu'ils lui obéissent.

Haut

Deuxième partie : L'Islam et le Christianisme

Les remerciements du Prophète Mohamad (PSL) à un gouverneur chrétien

Une Révayate raconte qu'une des délégations du roi éthiopien Nadjachi, se rendit chez le Prophète Mohamad (PSL) à Médine, avec un message, comme cela se faisait habituellement entre les gouvernements. Nadjachi comme d'autres rois de cette époque, était chrétien et non musulman, mais quand les délégués éthiopiens arrivèrent, le Prophète (PSL) se leva et leur offrit lui-même des choses à manger. Les compagnons dirent: " Prophète de Dieu! Permettez-nous de les servir nous-mêmes. Il répondit : " Non, quand les musulmans ont émigré en Ethiopie, le roi Nadjachi les a traités avec beaucoup de respect, je veux répondre moi-même à sa gentillesse". Voilà une belle leçon de reconnaissance.

Haut

La religion de miséricorde et de bonté

" كتب عليكم الصيام كما كتب على الذين من قبلكم"

" Le jeûne vous est prescrit comme il a été prescrit à ceux qui vous ont précédés ". (Coran 2/183)

Nous savons que la prière et l'aumône ne sont pas des particularités de l'Islam mais que les Prophètes avant le Prophète de l'Islam, priaient et faisaient l'aumône. Jésus dit :

" و اوصانى بالصلوة و الزكوة ما دمت حيا ",

" Il (Dieu) m'a ordonné la prière et l'aumône tant que je vivrai " (Coran 19/31)

C'est le Prophète Jésus (PSL) qui parle ainsi. D'autres versets du Coran l'indiquent aussi. Dieu dit :" Le jeûne comme la prière et l'aumône, n'est pas seulement pour les musulmans, les anciens Prophètes étaient aussi astreints au jeûne".

Haut

Les précieuses paroles de Jésus (PSL)

Les récits cités par les Saints Imams (AS), rapportent une partie des citations de Jésus. Ces récits existent dans tous les livres de Hadith islamiques et constituent une des parties les plus riches des textes islamiques. Ces citations sont riches, précieuses et très sages. Les chrétiens ne prétendent pas que les paroles de Jésus sont seulement celles qui existent dans les Evangiles. En dehors des Evangiles accessibles aujourd'hui, il y avait beaucoup d'autres évangiles, et peut-être que certaines citations des textes islamiques sont des parties perdues de ces Evangiles. Toutefois, il vaut mieux que les chrétiens reconnaissent les citations des Saints Imams ( ) et en tirent profit. Peut-être que cela permettra un rapprochement entre les adeptes des religions. Les musulmans peuvent offrir à l'Humanité tout entière, une partie du message de Jésus. Les paroles de Jésus citées dans les Hadith islamiques, sont remplies de sagesse et traitent des sujets très importants. J'ai beaucoup étudié, auparavant, les Evangiles disponibles c'est à dire les quatre évangiles chrétiens où il existe aussi de précieuses paroles. Il est vrai que les musulmans ne reconnaissent pas l'authenticité des évangiles mais tout le monde apprécie des paroles raisonnables.

Haut

Les points communs entre l'Islam et le Christianisme

Penser à attirer les jeunes vers la religion et réfléchir sur son rôle dans la société sont de bonnes idées. La religion est un don divin et toute société qui peut offrir ce don à son peuple, profitera de beaucoup de bénédictions. Etre en relation avec les jeunes est une chose délicate mais qui donne de bons résultats.

Il y a beaucoup de points communs entre l'Islam et le Christianisme, et même entre toutes les religions révélées. Les dialogues entre les musulmans et les chrétiens, dans des conférences bilatérales ou multilatérales, permettent la découverte de ces points communs. Le but n'est pas de rapprocher les idées de deux religions, mais de connaître les points les plus proches et les points communs. L'objectif n'est plus de prouver la vérité ou l'erreur d'une religion, mais d'arriver aux points communs, et il semble que ces derniers concernent les questions les plus importantes de la vie.

Haut

Une vision commune de l'Islam et du Christianisme sur la  liberté

La liberté a toujours été une des principales préoccupations de l'être humain. Qu'est-ce que la liberté et jusque où va-t-elle ? Dans ce domaine, les religions ont beaucoup de choses à dire et aujourd'hui, l'un des sujets sur lequel l'Islam et le Christianisme peuvent travailler, est la liberté humaine. Aujourd'hui, nous constatons des exagérations dans les deux sens, dans ce domaine. Dans certains cas, nous avons des dictateurs et leurs agents qui ostensiblement ou dans le secret, privent le peuple de ses libertés. Dans d'autres cas, nous avons une liberté totale, qui n'est pas une liberté mais plutôt une forme de corruption, qui est donnée aux gens. Selon les religions, ces deux tendances sont une erreur. Le christianisme et l'islam refusent ces dérives. Aujourd'hui, une des tâches importantes de ceux qui se soucient de l'Humanité et des jeunes, est de combattre la corruption et les déviations qui sont en augmentation dans le monde. Le Christianisme qui domine en Europe a une lourde tâche à accomplir dans ce domaine. Il y a des gens qui cherchent à généraliser la corruption et il est normal que l'Eglise, en particulier l'Eglise catholique, vu son autorité et son influence, combatte avec logique et sévérité ce phénomène qui n'est pas nouveau d'ailleurs. Si le Christianisme en Europe, lutte contre la corruption, de nombreux pays non européens, vous en seront reconnaissants car la corruption est un phénomène qui s'étend d'un lieu à l'autre.

Haut

Les porte-drapeaux de la justice et de la défense des opprimés

Si les religions s'engagent dans la défense de la justice et des opprimés, une grande partie de leur attrait et de leur beauté sera assurée. Partout dans le monde, les jeunes apprécient les courants qui œuvrent pour la justice. La justice appartient au domaine des religions. Les plus grands héros de l'Humanité, dans la voie de la justice, sont des héros religieux. Jésus, toute sa vie, a œuvré pour la justice. Le Prophète de l'Islam, Mohammad (PSL) a combattu toute sa vie pour instaurer la paix et la justice. Les grands chrétiens du début du Christianisme, ont tous lutté pour la justice. Les livres religieux qu'il s'agisse de l'Evangile, de la Bible ou du Coran, sont remplis de propos et de conseils sur le respect de la justice. Si aujourd'hui, de tels sujets deviennent les slogans des personnalités religieuses, qu'elles soient chrétiennes ou musulmanes, la religion retrouvera son attrait. Les juifs qui suivent la Torah - pas les sionistes qui ne croient à rien- recherchent eux aussi la justice.

Haut

La relation avec Dieu est une nécessité de la vie humaine

L'être humain ne peut pas vivre sans relation avec Dieu. L'exemple est le monde communiste. Quand le régime athée marxiste a perdu son pouvoir en Union Soviétique, les églises se sont de nouveau remplies. Ils s'imaginaient que, même si la pression était levée, grâce à soixante-dix ans de propagande, plus personne n'irait à l'église. Ils commirent une grande erreur. Après soixante-dix ans, les gens, se sont de nouveau rendus à l'église. Si vous vous rendez en Russie ou dans les pays d'Europe de l'est, vous verrez les églises remplies de monde. Le soulèvement des Polonais contre les marxistes fut, bel et bien, un soulèvement chrétien et religieux.

Haut

La spiritualité est le point commun des religions divines

Bien que les religions diffèrent l'une de l'autre, elles possèdent des points communs dont le plus important est l'attention à la spiritualité qui est le premier message des religions à l'Humanité. Les religions ont enseigné aux gens de ne pas se limiter à ce qu'ils voient, ce qu'ils entendent et à ce qu'ils ressentent par leur corps, et à comprendre qu'il existe une vérité supérieure à ce qu'ils voient et touchent.

Aujourd'hui, la spiritualité est tangible dans le monde mais les pouvoirs dominants agissent dans le sens contraire. Si les adeptes des religions arrivent même un peu, à réparer cette indifférence, ils auront rendu un grand service. C'est le point commun entre l'Islam et le Christianisme. Le dialogue entre les personnalités religieuses de différentes religions, doit se concentrer sur ce point.

Les vraies religions n'ont jamais essayé d'éloigner les gens des efforts matériels mais elles ont cherché à leur faire comprendre que ces efforts pouvaient aider à atteindre un stade élevé de spiritualité, et elles ont cherché à illuminer les cœurs par cette grande vérité. L'oubli de cette vérité a causé des pertes essentielles. Aujourd'hui, la société souffre gravement des effets de cette négligence, et le grand et large mouvement du matérialisme l'a totalement fascinée.

Haut

Confrontation entre le Christianisme et l'Islam

La confrontation entre le Christianisme et l'Islam n'existe pas et n'existera jamais dans le sens où il s'agirait d'une confrontation entre les gouvernements de populations musulmanes et chrétiennes, qui, je dois dire, n'est pas plus importante que celle qui existe entre les chrétiens. Malheureusement il existe dans le monde des tendances bellicistes, et au cours de ces soixante-dix années, dans le monde chrétien, il y a eu deux guerres qui se sont étendues aux pays musulmans.

Le régime islamique d'Iran invite les musulmans à l'union, pas à une union contre des chrétiens et les adeptes des autres religions ou des autres nations, mais à une union contre les agresseurs, les occupants et les partisans des guerres, pour la restauration de la spiritualité et de la morale, les progrès scientifiques et économiques, et la restauration du prestige et de la dignité de l'islam, ainsi que la restauration de la pensée et de la justice islamique. Le régime islamique d'Iran rappelle au monde qu'à l'époque des califes, quand la ville de Qods était dirigée par les musulmans, les chrétiens et les juifs vivaient en paix et en sécurité, alors que maintenant, avec la domination des sionistes et des chrétiens extrémistes sur cette ville et d'autres régions, le sang des musulmans coule à flots !

Haut

La religion de miséricorde et de bonté

L'Islam n'est pas contre les autres religions. L'Islam est une religion qui, à l'époque de son règne dans les régions non musulmanes, fut tolérante envers les adeptes des autres religions qui lui en furent reconnaissants et déclarèrent même que les musulmans étaient meilleurs que leurs propres gouvernants. En Syrie actuelle, à Chamat, aux premières années de l'Islam, quand les musulmans vainqueurs arrivèrent, les Juifs et les chrétiens dirent que les musulmans avaient été très bons envers eux. L'Islam est la religion de la bonté et de la miséricorde pour tous.

L'Islam dit au Chrétiens :

"تعالوا الى كلمة سواء بيننا و بينكم "

" Venez à une parole commune entre nous et vous". (Coran 3/64)

et s'intéresse aux points communs des deux religions. L'Islam n'est pas contre les autres nations, ni contre les autres religions, mais contre l'oppression, l'injustice, l'arrogance et la volonté de pouvoir. Les belliqueux, les arrogants et les oppresseurs déforment ces réalités et disent au monde le contraire. Ils utilisent aussi tous les moyens à leur disposition, depuis la compagnie d'Hollywood jusqu'à leurs armées, en passant par la propagande et les armes, pour donner au monde une image falsifiée de l'islam.

Haut

Troisième partie : Le Christianisme à notre époque

Jésus (PSL) parmi nous

Si Jésus (PSL) était parmi nous aujourd'hui, il ne perdrait pas une minute dans son combat contre l'oppression et l'Arrogance mondiale, et ne tolérerait pas la faim et les problèmes de milliards de personnes, plongées par les grandes puissances, dans la guerre, la corruption et l'intolérance.

Haut

Comment les pays arrogants s'ingèrent dans les autres pays

L'une des principales techniques du colonialisme et de l'arrogance, est de tuer dans le cœur des gens, l'espoir et le goût du combat. Maintes fois, ils ont voulu éteindre cette lumière mais n'ont pas réussi. Le colonialisme et l'arrogance ont fait de nombreux efforts dans ce sens - non seulement en Iran mais partout dans le monde de l'Islam - pour éteindre cette lumière. Un rapport très important sur les activités de ces dernières années, qui n'ont rien de nouveau, nous a montré les efforts évidents des missionnaires chrétiens d'Europe, en Afrique du nord, pour préparer le terrain au colonialisme. Des prêtres se rendirent dans ces régions lointaines d'Afrique et y restèrent pendant des années. Pourquoi ? Pourquoi convertir les tribus africaines au christianisme ? Tout le monde sait qu'ils furent les pionniers du colonialisme et qu'ils convertissaient les peuples africains pour faciliter l'entrée des colons et leur permettre d'y faire ce qu'ils désiraient. Les prêtres savaient pour qui ils travaillaient et pour cela certains acceptèrent même des peines qu'on ne peut récompenser par de l'argent, en acceptant de vivre sept ans au milieu des cannibales ! Ces choses existent dans les livres, dans certains rapports, des films et des romans, et je sais ce qui s'est passé dans ces années de colonialisme.

L'un des regrets des croyants dans le monde, est que les gouvernements des pays chrétiens ont profité des missionnaires chrétiens pour lancer et ouvrir la voie au colonialisme. Ils ont envoyé aux quatre coins du monde, des groupes de missionnaires en apparence pour propager le Christianisme, mais en réalité pour permettre aux colonisateurs européens de pénétrer dans différents pays islamiques et de prendre le pouvoir politique et malheureusement, dans de nombreux cas, ils ont réussi.

Haut

La fin de la connaissance religieuse et le début de la connaissance scientifique

Dans l'Europe chrétienne, le début des progrès scientifique a coïncidé avec la fin de la connaissance religieuse, c'est-à-dire que la deuxième étape s'est déclenchée avec la fin de la première, c'était peut-être juste, car les connaissances religieuses dans le contexte chrétien, étaient des connaissances superstitieuses, fanatiques et tout à fait contraires à la science. Nous avions depuis longtemps dépassé le stade où, comme en Europe, on arrêtait, fouettait ou brûlait un savant pour une découverte scientifique. Pendant des siècles, les scientifiques ont été pris pour des sorciers et brûlés, comme le montrent bien la littérature et l'Histoire de la science en Occident. Lorsque le contexte religieux, les personnalités et les responsables religieux traitent ainsi la science, il est naturel que la science reprenne ses droits, rejette la religion et passe l'éponge sur cette période, c'est quelque chose d'évident.

Bien entendu, cette religion à laquelle se sont opposés les intellectuels européens n'avait aucune valeur, elle était remplie de superstitions, c'est elle qui condamna Galilée et tortura à la mort un autre savant parce qu'il avait fait une découverte ! Ce n'était pas le vrai christianisme mais une déviation du christianisme. On ne peut critiquer le fait de se séparer d'une telle religion, ce qui est condamnable est la séparation entre la spiritualité et la morale, la science, la politique et la vie sociale, et de séparer les relations individuelles des relations sociales.

Haut

L'affaiblissement du Christianisme

Aujourd'hui, personne ne doute que les motivations des "croisades", sous des apparences trompeuses de défense de la Démocratie et des Droits de l'Homme, dominent encore dans la plupart des pays occidentaux. Ce serait faire preuve de simplicité de croire que les motifs des crimes impitoyables en Bosnie (référence au massacre des musulmans en Bosnie par des paramilitaires chrétiens de Serbie) ou ailleurs, se trouvent dans la foi chrétienne. Ceux qui sont opposés au moindre signe de l'Islam et à la moindre activité des musulmans, ne croient ni à Jésus (PSL) ni aux vrais enseignements du Christianisme. Ils ne pensent qu'à leur pouvoir, leurs intérêts et leurs caprices, et à combattre sans pitié tout ce qui s'oppose à leur pouvoir tyrannique, ils ne croient en rien d'autre ! Leurs mains ensanglantées organisent aujourd'hui les armées du christianisme contre l'islam, pour combattre cette religion, cette conviction et cette foi, et de toutes leurs forces brandissent le drapeau de l'hostilité.

Haut

Les origines de l'opposition à la spiritualité

Dans un monde aussi matérialiste et opposé à la spiritualité, la République islamique d'Iran s'est fondée, elle, sur la spiritualité. C'est cela qui est important. Le fait qu'il s'agisse d'un Etat islamique ou chrétien, est secondaire. L'important est que la tendance opposée à la spiritualité et en faveur de l'athéisme -qui est celle de tout le monde et même parfois du clergé, dans le monde - ait été inversée. Même les membres du clergé ont travaillé dans ce sens en organisant des programmes censés attirer la jeunesse avec des dancings dépendant de l'église, juste à côté ! Un chrétien dans le monde, peut-il imaginer que le responsable d'une église agisse ainsi ?!

Un écrivain arabe célèbre écrit : "J'ai vu de mes propres yeux, qu'un soir, le prêtre est venu dans la salle des fêtes de l'église. Des couples de jeunes étaient en train de danser. Il jeta un œil pour voir si tout se passait bien. La lumière était trop forte pour un dancing et il a donc baissé la lumière, lui-même, pour que la scène soit moins éclairée. Ensuite, il a demandé à l'employé de l'église de fermer les portes en fin de soirée, et il est parti se reposer ".

L'auteur arabe poursuit : "Le lendemain ou le surlendemain, je suis allé le voir et je lui ai dis : Mon père ! On dirait que la situation a beaucoup changé? Il m'a dit "Non, en fait, c'est une politique pour attirer les jeunes à l'église! N'avez-vous pas vu combien ils étaient ce soir-là ?! "

Voilà ce que j'entends par la tendance à s'éloigner de la spiritualité, dans le clergé chrétien, mais cela existe aussi chez des personnalités religieuses de l'Islam, chiites ou sunnites.

Dans un tel contexte et à un tel moment de l'Histoire, un événement se produit et un Etat se constitue sur la spiritualité. Cet Etat introduit la spiritualité dans la vie, et la guerre, le gouvernement et le budget dépendent tous de cette spiritualité. On peut dire que la constitution d'un tel régime est une exception, sauf quelques cas très rares, dans le monde. Des gouvernements religieux ont existé dans certaines parties du monde, en particulier dans le monde chrétien, mais un régime islamique comme celui de l'Iran ne leur ressemble pas du tout. Ces gouvernements étaient ceux des religieux et du clergé, pas ceux des valeurs religieuses et spirituelles.

Haut

L'indifférence de l'église aux injustices dans le monde

Aujourd'hui, le christianisme reste indifférent aux plus grandes questions de la société. Aujourd'hui, que fait le christianisme pour lutter contre les injustices qui existent dans le monde ? Il prétend être pour la paix ! Le slogan de la paix est un slogan très bon, mais ce n'est pas suffisant. A côté des slogans de paix, il faut aussi défendre la justice. Aujourd'hui, l'Humanité est prisonnière de l'injustice. Il existe des pouvoirs qui oppriment les nations et une grande partie de l'Humanité.

Les Européens ont lancé eux-mêmes de grandes guerres européennes et ont ensuite parlé de paix! Maintenant, il y a des dizaines d'années que ces guerres sont finies, mais ils parlent encore de paix alors que l'Humanité a besoin de justice, mais ils ne parlent jamais de cela et le Vatican reste silencieux ! Le régime islamique est contre les positions de l'église face à l'Occident et l'arrogance occidentale. Leur responsabilité est beaucoup plus lourde. J'ai envoyé un message au Pape pour lui demander de se concentrer sur la justice. Le message des religions aujourd'hui, doit être celui de la justice, comme le message essentiel de Moïse, de Jésus et du Prophète de l'Islam.

Haut

Les résultats de l'oubli de l'enseignement de Jésus

Les Européens s'intéressent moins que les Américains à la religion, aux apparences religieuses, aux noms et aux souvenirs religieux, et à l'église. Ils ont une vision très simple et complètement figée de la religion. Pour eux, il n'y a aucune contradiction entre le fait de demander le secours de Jésus ou de Marie, et de commettre en même temps, des dizaines de péchés reconnus comme tels dans la doctrine chrétienne ! Aucune logique ni raisonnement n'existe dans leurs vœux. On dit que le Christianisme s'appuie sur l'amour et la paix, or vous voyez que la plupart des guerres, des massacres, des trahisons et des crimes se passent en Occident où on croit au Christianisme ! Il est clair que cette civilisation est fondée sur la séparation de la religion et de l'Etat. Or, selon les statistiques, l'âge de la toxicomanie baisse de plus en plus, précédemment c'était dix-huit ans, puis quinze ans et maintenant treize ans (!) et parallèlement, la criminalité et l'indifférence vis-à-vis de la famille, des parents et des traditions se développent, suite à cette séparation. Imaginons une Humanité dotée d'un immense pouvoir atomique mais qui ne l'utilise pas pour des usages meurtriers et destructeurs. Ce serait le cas si ceux qui possèdent cette science, reconnaissaient les principes moraux et religieux, et s'ils étaient croyants, mais comme ce n'est pas le cas, les nations sont toujours en danger ! Il y a une cinquantaine d'années qu'on a inventé la bombe atomique, mais la crainte de ces bombes nucléaires persiste dans le monde pour ceux qui sont au courant, et cette peur augmentera de plus en plus. Récemment, un des organismes chrétiens a présenté des statistiques selon lesquelles, au cours du dernier siècle, plus de chrétiens avaient été tués que pendant toute l'Histoire chrétienne. J'aimerais demander au responsable de ce sondage qui a tué tous ces chrétiens. Est-ce les musulmans, les bouddhistes ou les chrétiens eux-mêmes ? Pendant la première et la deuxième guerre mondiale, qui a tué les européens ? Ce sont les chrétiens qui s'entretuèrent. Ce sont les Européens et les Occidentaux qui ont supprimé et tué aussi de nombreux non européens et non chrétiens !

L'absence de spiritualité est très lourde et très dangereuse pour l'Humanité. Le régime iranien veut présenter au monde une génération modèle, qui prouvera qu'on peut rechercher la science et profiter des nombreux avantages que Dieu a mis dans la création et dans l'être humain, tout en respectant les valeurs morales, spirituelles et religieuses.

Haut

Des prétentions trompeuses

Aujourd'hui, beaucoup de ceux qui prétendent suivre Jésus (PSL) s'acheminent sur une autre voie que celle de Jésus qui appelait les gens à Dieu et au rejet des tyrans comme le Pharaon, et de la rébellion. Aujourd'hui, ceux qui prétendent suivre ce grand Prophète divin, ont pris la place des oppresseurs et des pharaons contre qui luttait Jésus.

Les puissants parle du Christianisme et y croient en apparence, mais le vrai Christianisme, comme religion et morale divine, n'existe dans aucun système politique du monde de l'arrogance, de l'oppression, de la violation des droits d'autrui et de ceux qui se servent de la science pour perpétrer leurs crimes. Aujourd'hui, des gens qui n'ont aucun sentiment d'humanité, possèdent cette science, la mettent au service de projets dangereux, et au service des capitalistes, des oppresseurs et des puissants.

Haut

Quatrième partie : La République islamique d'Iran et les minorités chrétiennes

L'influence de la Révolution Islamique d'Iran sur le monde chrétien

Notre Révolution, non seulement a fait réfléchir les musulmans sur l'Islam, mais fut aussi très positive pour le Christianisme. Les pays qui, depuis des années, s'étaient éloignés de leur religion, le Christianisme, sont retournés vers la spiritualité et la religion. Ce fut le point de départ de l'effondrement de l'empire de l'Est et des gouvernements marxistes dans le monde. Cet évènement est vraiment étrange et a des dimensions énormes.

La particularité de la République islamique d'Iran est de s'être dressée contre un monde où le pouvoir est aux mains de matérialistes qui ne croient à aucune vérité morale ni spirituelle ni religieuse.

Haut

La coexistence pacifique des religions en Iran

Dans la République islamique d'Iran, différentes religions, les juifs, les chrétiens, les zoroastriens, vivent à côté des musulmans, à l'ombre du régime islamique, coopèrent avec le régime et ont un rôle à jouer. Ils ont aussi des responsabilités en tant que citoyens de ce pays, et le gouvernement islamique a des responsabilités envers eux. L'Etat islamique n'a aucun problème avec les minorités religieuses du pays et lorsque la propagande des ennemis devient méchante, les juifs d'Iran prennent notre défense. Dans d'autre cas, nous avons aussi vu les Arméniens et d'autres groupes chrétiens, déclarer leur soutien à la République islamique, et cela est une fierté pour la République islamique.

Haut

Nos compatriotes arméniens

Propos lors d’une rencontre avec l'archevêque des Arméniens et les députés arméniens du parlement consultatif islamique

Au nom de Dieu le très miséricordieux, le tout miséricordieux

Nous sommes très heureux de voir nos compatriotes chrétiens contents et heureux, et de les voir travailler parmi nous, c'est exactement ce que nous voulons. Nous voulons que les minorités religieuses, les chrétiens, les juifs et les zoroastriens se sentent en sécurité dans ce pays et jouissent de tous les droits des citoyens, et heureusement comme vous le constatez, c'est un désir qui a été réalisé. Nous vous remercions pour votre compassion lors du séisme à Bam, qui est tout à fait normale. Pendant la défense sacrée, les Arméniens ont joué un rôle considérable dans le domaine technique, parce qu'ils venaient de Téhéran et étaient très habiles dans le domaine technologique. Je connaissais avant la Révolution, l'habileté des Arméniens en mécanique et dans la réparation des voitures. Pendant la guerre, ils ont déclaré qu'ils étaient prêts à nous aider. En 1980 ou 81, ils sont allés à Ahvaz et se sont installés dans un camp que j'ai visité. Une fois, lors d'un départ pour Ahvaz, nous avons vu une centaine d'Arméniens qui voulaient aller au champ de bataille. J'ai demandé qu'on les embarque dans des avions pour le front. Il n'y a donc rien d'étonnant que vous soyez affligés par la tragédie de Bam. J'ai rendu visite à plusieurs familles chrétiennes, à Téhéran, dont les enfants sont tombés en martyrs pendant la guerre, j'ai de très bonnes relations avec eux et je sais que leurs sentiments sont très sincères.

Que Dieu vous bénisse et nous aide à avancer dans la voie droite. Que Dieu nous comble de Sa miséricorde, de Sa grâce et qu'il nous oriente dans la voie juste. Présentez également nos félicitations à l'occasion du nouvel an et de la naissance de Jésus (PSL), aux amis arméniens.

Haut

Les sentiments d'amour et d'amitié

Je ressens beaucoup d'amour et d'amitié pour les Arméniens. Nous aimons les Chrétiens. Les Arméniens nous ont beaucoup aidés pendant la Révolution et la guerre. Vous en avez entendu parler mais je l'ai vu moi, de près. Pendant la guerre, j'ai vu de nombreux Arméniens, sous les bombardements et les tirs d'artillerie, qui nous aidaient honnêtement et sincèrement. Bien entendu, je parle de ceux qui n'étaient pas des soldats de carrière et s'étaient engagés de façon bénévole.

Nous considérons les minorités religieuses comme nos frères. Cela a toujours existé, nous allons chez ceux qui sont d'une autre religion et qui ne croient pas à notre religion ni à nos idées ! Il y a plusieurs années qu'à l'occasion du nouvel an, je me rends chez les familles des martyrs chrétiens, les Assyriens ou les Arméniens. Quand nous allons chez eux, nous asseyons à côté d'eux, nous parlons et nous mangeons ensemble des fruits et des gâteaux.

Haut

 
< Précédent   Suivant >

^