Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours prononcé devant les diplômés de l'Académie militaire « Imam Hossein (AS) » Version imprimable
24/05/2010

Ce qui suit est le texte intégral du discours du Guide suprême de la Révolution islamique prononcé lors d'une audience accordée aux diplômés de l'Académie militaire «Imam Hossein (AS)» à l'occasion de l'Anniversaire de la libération de Khorramchahr le 24 mai 1982.


Au nom de Dieu le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux


Chers jeunes et espoirs du futur, je vous félicite pour les succès que vous avez obtenus dans vos études dans cette université et à l'occasion du 3 khordad qui est une journée inoubliable dans l'Histoire de la Révolution islamique et de notre pays. La cérémonie d'aujourd'hui était très positive et comme le corps des Gardiens de la Révolution, était empreinte de spiritualité et reflétait les aptitudes physiques et intellectuelles, et les progrès du Corps des Gardiens de la Révolution.

Chers amis! Le jour de la libération de Khorramchahr qui est en fait, le point culminant de l'opération «Beyt-ol-Moghadas» en avril et en juin 82, est pour nous tous, notre Histoire et notre avenir, un exemple dont il faut tirer de nombreuses leçons. C'est le jour où l'armée et les Gardiens de la Révolution, dans la meilleure coordination, avec un courage étonnant et un esprit de sacrifice exceptionnel, ont pu mettre en déroute non seulement l'armée irakienne mais aussi l'Arrogance mondiale qui soutenait le régime baasiste et sa machine de guerre. Personne ne pensait que cela se réaliserait mais cela est arrivé.

Quelles étaient les causes principales de cet évènement ? Il y a plusieurs facteurs mais le principal était la confiance en Dieu et en soi-même. Ce jour-là, selon les calculs classiques et normaux, personne ne pensait que cela était possible mais notre jeunesse, nos hommes fidèles, nos combattants des Forces armée, se sont lancés sur le champ de bataille et ont réalisé ce grand évènement, grâce à leurs efforts, leur foi, leur confiance en Dieu, leurs sacrifices et leur confrontation avec la mort. La libération de Khorramchahr est l'apogée d'un mois d'efforts de l'opération « Beyt-ol-Moghadas » qui a été l'occasion de centaines de sacrifices.

Je vous demande mes chers enfants, de lire attentivement ce qui a été écrit sur cette opération dont heureusement une toute petite partie a été rapportée, pour savoir ce qui s'est passé.
Lisez pour savoir ce qu'ont fait ces jeunes et ces hommes dont l'énumération des noms exigerait un livre volumineux. Si nous voulons en citer quelques exemples, nous devons citer sur le nom d'Ahmad Motavaselyan, ce commandant courageux et dévoué. Voyez ce qu'il a accompli au cours de ce grand affrontement et sur quel pouvoir il s'est appuyé. Cette phrase de l'Imam Khomeiny que vous avez entendue : «Dieu a libéré Khorramchahr » est la parole la plus précise et la plus sage qu'on ait dite à ce sujet, c'est une parole inspirée par le verset coranique :

«و ما رميت اذ رميت و ليكن اللَّه رمى »
«Et lorsque tu lançais (ta flèche), ce n'est pas toi [le Prophète] qui lançait mais Dieu » (Coran 8/17)


Le pouvoir de Dieu Tout-puissant se manifesta dans le cœur des guerriers, dans leur volonté, leur patience, leur bras puissants et leur pouvoir d'initiative. L'ennemi s'appuyait sur des possibilités matérielles. Il est évident que le pouvoir matériel ne peut résister à une telle combinaison de spiritualité et d'humanité.
C'est encore le cas aujourd'hui, mes chers amis ! Aujourd'hui, les pouvoirs matériels avec toutes leurs possibilités, leur argent, leur industrie, leur technologie moderne et leur progrès scientifiques ne peuvent pas affronter une société humaine dont les critères de travail sont basés sur la foi, la volonté, l'effort et le sacrifice.

Ceux qui s'opposaient ce jour-là à la nation iranienne et à nos soldats, sont ceux qui s'opposent encore aujourd'hui à la nation iranienne. Il faut les connaître. Ce jour-là, les États-Unis, l'Angleterre, la France et l'Allemagne équipaient Saddam en armements chimiques et militaires, lui donnaient des avions, des plans de guerre, des informations sur le champ de bataille et se tenaient derrière lui dans l'espoir de vaincre la République islamique d'Iran, ce symbole de spiritualité et de foi au Dieu unique, ce drapeau du Monothéisme, de l'humanité, de la liberté et de l'indépendance des nations. Ceux qui étaient derrière Saddam, sont encore là aujourd'hui. Ce sont eux qui tentent aujourd'hui, dans leur propagande, de montrer les faits à l'envers et de présenter l'Iran comme une menace. Ce sont encore eux qui sont à l'origine de l'insécurité qui règne dans beaucoup de régions du monde, qui commettent journellement des crimes au Pakistan, des massacres en Afghanistan depuis des années, qui capturent les gens de diverses manières en Iraq et en Palestine, qui sont derrière le démon du régime sioniste et contre la nation iranienne.
A cette époque, ils étaient derrière Saddam et ils ont échoué et soyez sûrs qu'aujourd'hui encore ils seront les perdants.

La République islamique n'est pas un gouvernement comme les gouvernements, républicains ou autres, qui existent dans le monde, c'est un régime qui apporte un message dont les nations du monde ont soif. Elle diffère d'un pays, d'un gouvernement ou d'un quelconque système politique dont les responsables se limitent à une petite région géographique et sont contaminés par les ambitions et les désirs humains. Ici, il s'agit de valeurs, d'humanité et de sauver les nations de l'oppression et des ingérences des pouvoirs arrogants.

Notre régime islamique a un message à donner à l'Humanité. C'est ce message qui a provoqué l'hostilité des grandes puissances à la nation iranienne. Si nous étions au premier jour de cette confrontation, il se pourrait que le cœur de certains se mette à trembler, mais ce n'est pas le cas. Voilà 31 ans que cette hostilité se manifeste de différentes manières, par des attaques militaires et politiques, des boycotts économiques et différentes menaces.
Malgré les allées et venues des responsables de ces pays arrogants, la nation iranienne est encore debout et se solidifie de jour en jour. Ce grain fertile et divin, et cet arbre pur grandissent sur ce sol fertile.

Si les ennemis des valeurs islamiques, de la spiritualité et de l'Iran avaient à cette époque le moindre espoir, aujourd'hui, ils sont complètement découragés et agissent sans connaître le chemin ni la nation iranienne. Ne comparez pas les calculs d'aujourd'hui avec ceux d'il y a trente, quarante ou cinquante ans, à l'époque de la domination incontestée des superpuissances, ce serait une comparaison erronée.

Le monde a changé, les nations se sont réveillées, aujourd'hui, la nation iranienne, sa jeunesse vaillante et intelligente, et les chers jeunes membres du Corps des Gardiens de la Révolution, sont un espoir pour les autres nations. De nombreux gouvernements comptent sur vous et vous observent. Bien qu'ils sachent que la République islamique n'interviendra pas dans les affaires des autres pays, ce message, ces positions solides, cette puissance spirituelle dans tous les domaines, les encouragent et les encouragent à résister.

Aujourd'hui, en Asie, en Afrique, en Amérique et même en Europe, il y a beaucoup de peuples qui vous admirent.

Chers amis ! Profitez de votre jeunesse, de votre force et de vos possibilités. Appréciez cette occasion qui vous est offerte de progresser et de vous épanouir. Aujourd'hui, les jeunes de l'armée, des Forces de l'ordre et de la mobilisation sacrée du Basidj, ont des possibilités qui n'ont jamais été accordées dans ce pays, aux jeunes croyants et compétents, jusqu'ici. Profitez de ces possibilités qui vous sont offertes et de cette occasion, c'est la meilleure façon de manifester votre reconnaissance.

Cette académie et l'université « Jamé » qui sont deux centres très utiles, créés par les Gardiens de la Révolution, étaient nécessaires pour les progrès scientifiques et techniques du corps des Gardiens, et il est nécessaire que les travaux soient suivis dans les deux domaines, à l'université Jamé, à l'Académie militaire et à l'université de formation des Gardiens de la Révolution. Grâce à Dieu, de bons enseignants, une bonne gestion et des jeunes gens de valeur sont rassemblés ici. Que chacun poursuive ses valeurs et ses responsabilités.

Seigneur! Accorde Ta Grâce et Ta miséricorde à cette assemblée !
Seigneur! Bénis notre cher imam (Khomeiny) qui nous a ouvert cette voie brillante, et accorde lui Ta miséricorde !
Seigneur! Augmente le grade de nos chers martyrs, qui sont et resteront toujours vivants !
Joins nous à eux et offre nos salutations à l'Imam Mahdi (AS) !

 
< Précédent   Suivant >

^