Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le régime sioniste approche de plus en plus de son anéantissement Version imprimable
04/06/2010

 Faisant allusion à la conférence de suivi du TNP tenue récemment à New York, l' Ayatollah Khamenei a affirmé que cette conférence avait été organisée avec l'objectif de priver les pays indépendants comme l'Iran, de leur droits nucléaires, et qu'au contraire lors de cette conférence, le droit des pays à posséder l'énergie nucléaire pacifique avait été reconnu, que les 189 pays présents avaient adopté des positions pour le désarmement des puissances nucléaires et que le régime sioniste avait été condamné à se soumettre au TNP.

L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a dirigé la prière de ce vendredi 4 juin qui s'est déroulée dans l'enceinte du mausolée de l'Imam Khomeiny où des millions d'Iraniens s'étaient réunis pour célébrer le 21ème anniversaire du décès de l'Imam Khomeiny.

L'Ayatollah Khamenei a rappelé le récent crime du régime sioniste et l'attaque de la flottille d'aides humanitaires à destination de Gaza, et a précisé que les Sionistes s'étaient trompés en agressant le Liban, qu'ils avaient encore commis une erreur en attaquent la flottille et que ces erreurs successives montraient que ce régime avançait pas à pas vers son anéantissement.
S'adressant aux milliers de partisans du fondateur de la République islamique, l'Ayatollah Khamenei a précisé que le récent assaut criminel des sionistes avait montré leur sauvagerie au monde entier, et que les avertissements de la République islamique depuis trente ans, avaient été démentis par les Occidentaux.

Le Leader de la République islamique a poursuivi que les tentatives du régime sioniste pour la judaïsation des territoires palestiniens et la destruction des sites islamiques, étaient des grands crimes et que le monde de l'Islam devait s'opposer de toutes ses forces à ce régime usurpateur, et l'empêcher de perpétrer ces crimes.

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que le blocus inhumain de Gaza avait profité du soutien des Etats-Unis, de l'Angleterre et des pays occidentaux, et a ajouté :
"Tandis que le peuple de Gaza souffre de ce blocus inhumain et est privé des produits les plus élémentaires, les pouvoirs occidentaux continuent à soutenir le blocus et les organisations de défense des Droits de l'homme gardent le silence"

Le Guide suprême de la Révolution a également critiqué le silence de certains pays arabo-islamiques face aux crimes du régime sioniste contre le peuple opprimé de Palestine, et a déclaré que quelques-uns de ces pays non seulement gardaient le silence, mais coopéraient en coulisse avec ce régime sanguinaire.

Faisant allusion à la conférence de suivi du TNP tenue récemment à New York, l' Ayatollah Khamenei a affirmé que cette conférence avait été organisée avec l'objectif de priver les pays indépendants comme l'Iran, de leur droits nucléaires, et qu'au contraire lors de cette conférence, le droit des pays à posséder l'énergie nucléaire pacifique avait été reconnu, que les 189 pays présents avaient adopté des positions pour le désarmement des puissances nucléaires et que le régime sioniste avait été condamné à se soumettre au TNP.
Dans une autre partie de son discours, l'Ayatollah Khamenei a affirmé que le maintien des grandes lignes dans les événements sociaux, surtout dans le cas des révolutions, empêchait leur dégradation : "Les gens et les mouvements qui cherchent à altérer l'essence d'une révolution, agissent dans l'ombre. L'existence d'un indice pour éviter toute déviation est indispensable", a poursuivi le Guide suprême.

Son Eminence a souligné que dans la Révolution islamique d'Iran, le critère le plus important était la personne de l'Imam et la voie qu'il nous a montrée dans son comportement, ses paroles et son testament.

Rappelant les positions fermes de l'Imam au sujet de l'Arrogance, de l'obscurantisme, de la démocratie libérale occidentale et des hypocrites, l'Ayatollah Khamenei a indiqué que nous ne pouvions pas, même si nous en avions envie, dissimuler ou atténuer les positions de l'Imam pour faire plaisir à certains personnes ou à certains groupes.

Le leader de la Révolution islamique a déclaré que l'un des principaux critères de la pensée de l'Imam Khomeiny était l'Islam authentique apporté par le Prophète Mohammad (SAW), et a précisé que pour l'Imam, l'Islam authentique était un Islam qui s'opposait à l'oppression, réclamait la justice, et était du côté des opprimés et des démunis.

« Dans la pensée de l'Imam, a poursuivi l'Ayatollah Khamenei, l'Islam américain s'oppose à Islam authentique et Prophétique, le premier est un Islam formel, indifférent à l'oppression et au totalitarisme ».

Le Guide suprême de la Révolution a déclaré que l'objectif principal de l'Imam était l'application de l'Islam authentique et a souligné que, dans ce but, l'Imam avait défendu vigoureusement et jusqu'au dernier moment, la République islamique, qu'il a présentée au monde comme un nouveau modèle de système politique, basé à la fois sur le recours au suffrage universel et aux lois islamiques.

Faisant allusion aux gens qui, pendant la Journée internationale de Qods et les cérémonies d'Achoura, avaient pris des positions scandaleuses et contraires aux idéaux de l'Imam, l'Ayatollah Khamenei a précisé que, dans ce genre d'événements opposés aux principes de l'Imam, si quelqu'un approuvait ou gardait le silence, il ne serait pas reconnu par le peuple comme un adepte de l'Imam.


Développant d'autres critères importants de la pensée de l'Imam Khomeiny, l'Ayatollah Khamenei a ajouté : "l'Imam déclarait que le jugement sur une personne devait se faire en fonction de son état actuel et que c'était un critère important pour comprendre et poursuivre la voie de l'Imam"
« Le recours au passé des gens n'est pas justifiable, sauf si ceux-ci avancent toujours dans la même direction, dans le cas inverse, leur passé ne doit pas être pris en compte », a-t-il dit.

L'Ayatollah Khamenei a fait allusion au pouvoir croissant de la République islamique et a fait remarquer que toutes les machinations des ennemis même si elles arrivent à tromper certaines personnes naïves, contribueront, grâce à la lucidité et à la résistance de la grande nation iranienne, au renforcement de la République islamique.

Rappelant le soutien des Etats-Unis, de l'Angleterre, des pays occidentaux, des groupes monarchistes et des Monafeghins (les hypocrites) aux événements postélectoraux de l'année dernière, il a déclaré que leur soutien à ce complot s'était achevé avec les manifestations resplendissantes de la nation iranienne le 29 janvier et le 7 février et que, désormais, le peuple et la jeunesse iranienne grâce à leur vigilance et leur clairvoyance, feraient échouer tous les complots tramés par des ennemis.

 
< Précédent   Suivant >

^