Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Rencontre avec des milliers d'habitants de la province de Bouchehr Version imprimable
26/06/2010

 Lors d'une audience accordée à des milliers d'habitants de la province de Bouchehr, à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de l'Imam Ali (as), l'Ayatollah Khamenei a qualifié la personnalité du Commandeur des croyants d'exceptionnelle, et l'Imam Ali (as) de sommet de la grandeur scientifique, spirituelle, morale, humaine et divine.
«De nos jours, pour l'Ummah Islamique, la plus importante leçon à tirer de cette personnalité exceptionnelle de l'Histoire de l'Humanité, est l'importance d'informer les gens, de clarifier les situations et d'approfondir la foi et la pensée de ceux qui ont besoin de cette perspicacité», a-t-il précisé.
Le Leader de la Révolution islamique a souligné que la plus grande qualité de l'Imam Ali (as) était son effort pour clarifier les choses pour ceux qui en avaient besoin.
« L'information de l'opinion publique constitue aujourd'hui l'un des besoins principaux de la société et du monde islamique, car les ennemis se servent de la religion et de la morale comme instruments pour nuire à l'Islam, cela nécessite une grande vigilance », a fait remarquer le Guide suprême.
L'Ayatollah Khamenei a ajouté : « là où les ennemis de l'islam veulent tromper l'opinion non musulmane, ils introduisent les concepts de Droits de l'homme et de Démocratie, et quand ils s'adressent aux musulmans, ils se servent de l'Islam et du Coran, alors qu'ils ne croient ni à l'islam, ni au Coran ni aux Droits de l'homme ».
Faisant allusion aux ambiguïtés qui apparaissent en temps de dissension, l'Ayatollah Khamenei a indiqué : « Ces situations ambiguës font que parfois, même certaines élites, commettent des erreurs, par conséquent, pendant cette période, il est nécessaire de recourir à un critère qui n'est autre que la vérité à laquelle l'Imam Ali (as) appelait les gens et dont nous avons actuellement besoin»
Selon le Guide suprême, le critère présenté par le Commandeur des croyants, consiste à administrer la société islamique à partir des lois islamique, de réagir de façon catégorique aux ennemis transgresseurs, de déterminer une frontière claire et précise avec les ennemis et d'être vigilants aux complots des ennemis.
Il a ajouté : « La nation iranienne est déterminée à poursuivre ces idéaux islamiques transcendants et, par la Grâce d'Allah, elle gardera toujours cette détermination. La jeunesse iranienne verra le jour où les ennemis et l'oppression mondiale seront incapables de s'imposer à la nation iranienne. »
Le Guide suprême a conseillé à tout le monde d'étudier davantage le Nahj-ul-Balagha, le livre des sermons de l'Imam Ali (as), et à réfléchir sur ses discours. « Le Nahj-ul-Balagha n'appartient pas seulement aux chiites. Il y a de nombreux ulémas sunnites qui ont fait des commentaires et l'éloge de ce livre qui surprendraient les lecteurs, et même certains penseurs et savants non-musulmans ont été étonnés de la grandeur de ce livre quand ils l'ont étudié», a-t-il déclaré.
Dans une autre partie de son discours, l'Ayatollah Khamenei a évoqué l'Histoire glorieuse de Bouchehr et les efforts des grandes personnalités et des combattants renommés de cette région, et a souligné : « Le nom du grand combattant Re'is Ali Delvari, a toujours attiré les cœurs des croyants dans le pays »
Rappelant la résistance et les exploits de ce martyr dans son opposition au colonialisme anglais, le Guide suprême de la Révolution a ajouté : « le temps où les puissances colonialistes menaçaient et humiliaient impunément les nations, est dépassé et la nation iranienne aujourd'hui, est réputée pour sa puissance dans le monde»
L'Ayatollah Khamenei a fait remarquer le déshonneur croissant dans le camp des Forces de l'arrogance, avec les Etats-Unis à leur tête, et a considéré ce déclin de prestige comme le résultat de la résistance des nations et l'apparition de puissances nationales.
«La puissance, a-t-il souligné, est le droit de la nation iranienne, et aucune puissance ne pourra obliger la nation iranienne à abandonner le chemin qu'elle a adopté», a dit l'Ayatollah Khamenei.

 
< Précédent   Suivant >

^