Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux étudiants des centres islamique et aux religieux Version imprimable
13/12/2009

Ce qui suit est le texte du discours prononcé le 13 Décembre 2009 par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une rencontre avec un groupe d'étudiants et de religieux.

Au nom de Dieu le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux

Je tiens à saluer les chers frères et sœurs qui assistent à cette réunion. C'est une occasion unique en raison de la présence des honorables religieux, enseignants, étudiants et responsables du Centre d'enseignement islamique de Qom.
Pour ceux qui sont concernés par les questions de prédication qui sont notre tâche principale et notre raison d'être, ces jours et les mois à venir sont parfaitement appropriés et inspirateurs. Hier, nous avons célébré la journée de Mubahila et dans quelques jours le mois de Muharram commencera avec en plus la commémoration de « La journée d'union des universités et des centres islamiques ». Tous ces occasions sont importantes et pleines d'enseignements pour nous qui nous sommes concernés par la propagation religieuse et la transmission de la Vérité aux cœurs et aux esprits.

Le jour de Mubahila, le Saint Prophète de l'Islam (SAWA) a emmené ses proches les plus chers, avec lui au lieu du débat. Le point important est que le Saint Prophète (SAWA) a choisi parmi ses proches les plus chers pour cette épreuve, qui était censée révéler la vérité et le mensonge aux yeux de tous.

فَمَنْ حَاجَّكَ فِيهِ مِن بَعْدِ مَا جَاءَكَ مِنَ الْعِلْمِ فَقُلْ تَعَالَوْا نَدْعُ أَبْنَاءَنَا وَأَبْنَاءَكُمْ وَنِسَاءَنَا وَنِسَاءَكُمْ وَأَنفُسَنَا وَأَنفُسَكُمْ ثُمَّ نَبْتَهِلْ فَنَجْعَل لَّعْنَتَ اللَّـهِ عَلَى الْكَاذِبِينَ
« À ceux qui engagent avec toi une polémique au sujet de Jésus, à présent que tu es bien informé, propose ce qui suit : «Appelons nos enfants et les vôtres, nos femmes et les vôtres, joignons-nous tous à eux et adjurons Dieu de maudire ceux d'entre nous qui sont des menteurs.» (Coran 3: 61)

A aucune autre occasion, le Prophète (SAWA) n'a ainsi emmené ses proches, ses enfants, sa fille et l'Imam Ali (AS) pour la promotion de l'islam et la défense de la vérité. Le caractère exceptionnel de cette journée réside dans ce fait. Cela montre l'importance de la présentation de la vérité. Accompagné de ses proches, il à dit à ses adversaires d'invoquer la malédiction d'Allah sur les menteurs, pour que ceux qui disent la vérité demeurent et que ceux qui mentent soient anéantis par la sanction divine.
La même chose s'est produite au cours du mois de Muharram, quand l'Imam Hossein (AS) est venu avec ses proches, dans le désert de Karbala, pour faire éclater la vérité dans toute l'Histoire. Il savait ce qui allait se passer, mais il a emmené avec lui Zeynabe (sa sœur), ses épouses, ses enfants et ses frères. Comme le jour de Mubahila, il était de nouveau question de clarifier la vérité et de promouvoir l'islam authentique, de transmettre un message et d'éclaircir la situation. Cela montre l'importance de la présentation de l'Islam.
"Dieu fera entrer dans l'au-delà le sultan sans scrupules qui mêle le licite et l'illicite, et rompt sa promesse à Dieu, avec celui qui n'aura pas essayé de le changer par ses paroles et ses actions "
C'est-à-dire que si quelqu'un voit qu'une personne est nuisible pour l'humanité, il doit présenter la vérité par ses paroles et ses actes, tout comme l'a fait l'Imam Hossein (as) qui, dans cette voie, a sacrifié sa vie. L'Imam Hossein a emmené ses proches, Zeynabe (sa sœur), ses épouses, ses enfants et ses frères à Karbala, afin de montrer à tous la vérité.
L'unité entre les centres d'enseignement islamique et les universités est un autre aspect de la question. Encore une fois, il s'agit de construire et de transmettre un message. Ce qui est important est la relation entre nos nombreux étudiants et ces jeunes religieux qui ont choisi d'apprendre les sciences religieuse et de se consacrer à la prédication. Cette relation est la question importante ces jours-ci, et c'est ce que nous entendons par unité entre les universités et les centres islamiques. Cette unité n'est pas une fusion superficielle des universités et des centres islamiques qui n'aurait aucun sens. Les universités et les centres islamiques étaient censés rester à l'écart les uns des autres jusqu'à ce que l'imam Khomeiny (ra) propose l'idée d'une unité entre ces deux organismes importants et influents. Jusque là, les universités étaient censées rester à l'écart de l'Islam, et les centres islamiques à l'écart des évolutions mondiales et des progrès scientifiques. Ils étaient censés rester séparés. Là encore, nous voyons l'importance de la promotion de l'islam. Nos études ne sont qu'un moyen pour nous préparer à transmettre le message de Dieu à l'Humanité, dans les enseignements religieux, les lois et les normes divines de comportement.
Par conséquent, la promotion de l'islam dépend de notre perspicacité et de notre certitude religieuse. La perspicacité et la certitude religieuse, c'est-à-dire une foi profonde et engagée, sont nécessaires et il faut agir en fonction de ces deux facteurs. La perspicacité et la certitude religieuse sans action ne contribueront pas à promouvoir l'islam. Si nous manquons de perspicacité ou de certitude religieuse la promotion de l'islam sera incomplète. La certitude est celle qui est décrite dans le verset :

«ءامن الرّسول بما انزل اليه من ربّه و المؤمنون كلّ ءامن باللَّه و ملائكته و كتبه و رسله»
"Le messager croit en ce qui est descendu vers lui venant de son Seigneur, et les croyants ont tous cru en Allah et en Ses anges, en Ses livres et en Ses messagers." (Coran 2 : 285)

Ce verset coranique fait référence à la certitude religieuse et signifie que le Messager lui-même, était le premier à croire profondément au message divin. Sans cette foi religieuse et cette certitude, il n'était pas possible de poursuivre la présentation de l'islam. La foi doit être accompagnée de perspicacité. C'est ainsi que se réaliseront les bonnes œuvres présentées dans le Coran qui ne sont rien d'autre que la présentation de l'islam.

«انّ الّذين ءامنوا و عملوا الصّالحات»
"Ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres." (Coran 2: 277)

Par conséquent, la promotion de l'islam exige en même temps la réflexion et l'action. Monsieur Moqtadai, directeur du Centre islamique de Qom, a dit qu'un centre avait été créé pour planifier la promotion de la religion. La création d'un tel centre est très importante et exactement ce que je souhaitais.
La propagande joue un rôle très important dans le monde moderne. En tant que promoteurs de l'Islam, nous avons l'avantage d'une tête à tête avec les gens dans les mosquées. Ceci est un grand avantage que rien ne peut remplacer. A certains égards, cette méthode de propagande religieuse est plus efficace que d'autres méthodes. Bien sûr, les méthodes artistiques de promotion de l'islam sont également nécessaires mais la prédication directe a un effet spécial qui n'existe pas dans les autres méthodes de promotion de l'islam. Par conséquent, la promotion de l'islam est très importante et constitue un moyen essentiel pour la communication des idées dans le monde moderne. En tant que promoteurs de l'islam, nous devons utiliser la prédication directe qui est une des méthodes les plus efficaces d'information religieuse.
Ce que je veux de dire est que la présentation religieuse doit engendrer un mouvement et un discours. La propagande religieuse doit créer un espace de dialogue qui s'étende dans toute la société, à une époque précise. Il n'est pas possible d'atteindre cet objectif par des mesures isolées. La création d'un dialogue exige une planification et des mesures concrètes.
Pourquoi avons-nous besoin de ce dialogue ?
Parce qu'il peut promouvoir la pensée et la connaissance religieuse dans le public. Lorsque la pensée religieuse se répand dans la société et est accompagnée d'un sentiment de responsabilité et d'engagement, elle conduit à l'action exactement comme le souhaitaient les prophètes. L'information religieuse constitue des connaissances et des normes culturelles, et peut être aussi une alerte et un avertissement. Ce sont les résultats et les effets de la promotion religieuse.
Les activités religieuses au cours du mois de Muharram en sont un bon exemple. Les cérémonies de deuil organisées à l'occasion du martyre de l'Imam Hossein (AS) nous fournissent les meilleures occasions pour promouvoir l'Islam. Nous devons profiter de cette occasion pour aider les gens à distinguer le bien du mal et proposer des grandes lignes d'orientation et des critères de distinction. Dans le monde moderne où la création de Fitnas (dissensions) est la principale technique utilisée par les ennemis de la vérité, les partisans de la vérité doivent offrir aux gens une information aussi précise que possible, des critères évidents et une orientation claire pour les aider à comprendre la situation, à distinguer le bien du mal et à ne pas les confondre.

En ce qui concerne la propagande religieuse, nous devons prêter attention au verset coranique qui a été récité au début de cette séance :

«الّذين يبلّغون رسالات‌اللَّه و يخشونه و لايخشون احدا الّااللَّه و كفى باللَّه حسيبا»
"Ceux qui communiquent les messages d'Allah, Le craignent et ne craignent personne en dehors d'Allah, Allah leur suffira " (Coran 33: 39)

Il y a deux exigences qui doivent être remplies dans la présentation des messages divins. D'abord, il ne faut craindre que Dieu et personne d'autre. La crainte de Dieu est la première condition. La propagande religieuse doit se faire pour l'amour de Dieu et être inspirée par les enseignements divins. La propagande religieuse mènera à l'obscurité et à l'égarement si elle n'est pas inspirée par les enseignements divins.

«فماذا بعد الحقّ الّا الضّلال»
"En dehors de la vérité, il n'y a que l'égarement » (Coran 10: 32)

Comprendre la vérité est possible grâce à la crainte de Dieu. Quand il faut déclarer publiquement la vérité, on nous conseille :

«و لايخشون احدا الّا اللَّه»
de « ne craindre personne en dehors d'Allah ».

Pourquoi ?
Parce que la vérité a des ennemis. Il n'est pas facile de dire la vérité. Les ennemis de la vérité sont les matérialistes, les puissants et différents « Taghut » (ennemis de la religion) dans le monde. Cela a existé tout au long de l'Histoire et cet état ne changera pas jusqu'à ce que l'Imam du Temps (que notre âme lui soit sacrifiée), établisse son gouvernement mondial de justice.


Ces puissants matérialistes ne restent pas inactifs et utilisent tous leurs moyens pour créer des problèmes et déformer la vérité. Par conséquent, il est nécessaire de craindre Dieu et personne d'autre que Lui, sinon le chemin de l'information religieuse sera bloqué. D'ailleurs il existe différents types de peurs, certains ont peur de perdre leur vie, leur richesse ou leur réputation. Ils peuvent également avoir peur de ce que les autres diront à leur sujet. Nous devons nous débarrasser de ces différents modèles de peurs non-divines. Il est difficile de craindre Dieu et personne d'autre que Lui. Il est parfois difficile de comprendre cette difficulté.

«و كفى باللَّه حسيبا»

... Et Allah suffit pour tenir compte », poursuit le verset.

Vous devez laisser les calculs à Dieu. Agir avec courage et sincérité sur la base de la certitude religieuse, en laissant les calculs à Dieu sont les grandes lignes de la promotion de l'islam.
Je voudrais maintenant aborder un point sur la promotion de l'Islam pendant le mois de Muharram. Certains remettent en question la valeur des cérémonies de deuil à l'occasion du martyre de l'Imam Hossein (as) : «Si vous voulez parler du mouvement de l'Imam Hossein, parlez-en, mais pourquoi tous ces pleurs ? », disent-ils. Cette idée est erronée. Il serait extrêmement difficile d'avancer dans cette voie sans ces liens affectifs avec les Imams infaillibles (AS). Ces liens affectifs sont très importants. C'est pourquoi l'imam Khomeiny (ra) a recommandé de continuer les cérémonies selon le modèle traditionnel, c'est une recommandation bien fondée et profonde.

Les versets du Coran sur le rôle des Imams infaillibles (AS) peuvent être interprétés de trois façons différentes.
La Wilayat est une de ces interprétations.

«انّما وليّكم اللَّه و رسوله و الّذين امنوا الّذين يقيمون الصّلوة و يؤتون الزّكوة و هم راكعون»
"Votre maître ne peut être qu'Allah, Son messager et les croyants qui accomplissent la prière et s'acquittent de l'aumône en s'inclinant " (Coran 5: 55).

Une autre interprétation est la soumission et l'obéissance.

«اطيعوا اللَّه و اطيعوا الرّسول و اولى الامر منكم»
"Obéissez à Allah et obéissez au Messager et à ceux en situation d'autorité parmi vous." (Coran 4:59)

L'amitié est la troisième interprétation :

«قل لا اسئلكم عليه اجرا الّا المودّة فى القربى»
«Dis:" Je ne vous demande pas de récompense à part votre amitié pour mes proches" (Coran 42:23)

Qu'est-ce que signifie cette amitié ?
Les gens sont invités à accepter leur autorité (Wilayat) et à leur obéir, mais en quoi consiste cette amitié ? Cette amitié est une garantie, sans elle, l'Ummah islamique connaîtrait les mêmes désastres que ceux qu'elle a connus après le décès du Prophète (SAWA), lorsque certains ont progressivement abandonné leur obéissance et leur amitié.
Par conséquent, ce sentiment d'amitié a une importance primordiale et peut être atteint grâce à ce lien émotionnel. Le récit de cette tragédie et des souffrances de l'Imam Hossein (AS) est une façon d'établir ce lien émotionnel. De même, louer les vertus (de l'Imam Hossein et de ses compagnons) pendant les cérémonies de deuil, est un autre moyen pour constituer ce lien affectif.
Il est donc nécessaire d'organiser ces cérémonies et de raconter les événements du jour d'Achoura. Certaines personnes ne devraient pas adopter ce genre de positions « intellectuelles » et rejeter le bien fondé de ces cérémonies. Ces cérémonies sont nécessaires et elles le seront toujours. Bien entendu, certaines coutumes sont inacceptables comme le fait de se frapper la tête jusqu'au sang (Qame Zani), cette pratique a été déclarée illicite et ne doit pas être utilisée parce qu'elle rendra les ennemis plus insolents et leur donnera un prétexte pour critiquer ceux qui aiment les Ahl-ul-Bayt (AS). Par contre les cérémonies de deuil (bien orientées) peuvent renforcer ces liens émotionnels avec les Imams infaillibles. Ces cérémonies ont de nombreux avantages. Voilà donc pour l'importance de la propagation de l'islam.
Nos centres d'enseignement islamiques en particulier celui de la ville de Qom, doivent prendre des mesures appropriées pour organiser, planifier et donner les grandes lignes de la promotion de l'islam. J'espère que ces mesures seront poursuivies avec sérieux. Il se peut qu'à une période donnée, on mette l'accent sur une question qui n'ait plus besoin d'information après cinq ou dix ans. Cela nécessite une planification. Je conseille toujours aux prédicateurs, aux étudiants et aux religieux de repérer les besoins de la société. Il faut organiser les prêches en fonction des questions qui existent dans les esprits. Mais cela ne peut se faire individuellement parce que les individus pourraient parfois faire des erreurs dans leurs évaluations. Cela nécessite des efforts concertés et une organisation précise.
La propagation religieuse est plus importante en cas de Fitna (dissension). Les hypocrites étaient le principal obstacle au développement de l'islam à l'époque du Saint Prophète (SAWA). De même, à l'époque du Commandeur des croyants (AS), ils étaient la principale source d'ennui et en prétendant défendre l'Islam, ils ont combattu le gouvernement islamique de l'Imam Ali (AS). La situation était la même à l'époque des autres Imams infaillibles (AS), marquée par une atmosphère de confusion et d'ambiguïté. La bataille de Badr n'avait rien de complexe parce qu'il suffisait de combattre sur le champ de bataille des ennemis précis qui exprimaient clairement ce qu'ils pensaient. Tout est devenu difficile lorsque le Commandeur des croyants (as) s'est trouvé confronté à des gens qui prétendaient défendre l'Islam. On ne pouvait pas dire qu'ils ne croyaient pas à l'islam ou qu'ils avaient tourné le dos à l'Islam. Non, ils croyaient à l'islam mais ils avaient pris une mauvaise direction à cause de leurs passions. Cette situation est plus difficile et peut créer des doutes dans l'esprit des gens. Les doutes étaient si profonds que les compagnons d'Abdullah Ibn Massoud sont venus chez l'Imam Ali (as) en disant qu'ils étaient sceptiques au sujet de cette bataille. Pourquoi avaient-ils des doutes ? Les doutes de l'élite d'une société islamique peuvent progressivement saper les fondements de cette société. Les doutes de l'élite (politique ou intellectuelle ndt) sur les réalités évidentes compliquent les affaires. C'est le problème que le Commandeur des croyants (as) a eu à traiter. Aujourd'hui nous avons le même problème. La situation est la même aujourd'hui à l'échelle internationale, ainsi qu'à l'intérieur de notre propre société. Il y a un besoin de clarification.
Au niveau international, les ennemis utilisent tous les moyens à leur disposition pour tromper l'opinion internationale. Ils font tout pour brouiller aussi bien les esprits des gens ordinaires que les esprits des personnalités internationales, sous le prétexte de respect de la loi, de défense des Droits de l'homme et de protection des opprimés. Leurs discours sont beaux et attrayants, mais la vérité est toute autre. Par exemple, il y a quelques jours, le Président américain a déclaré qu'il voulait combattre les gouvernements qui violent la loi. La question est de savoir quels sont les gouvernements qui violent la loi. Quel gouvernement viole plus les lois que le gouvernement américain ? En fonction de quelle loi le gouvernement des États-Unis a-t-il occupé l'Irak et infligé au peuple irakien tant de dégâts et de pertes humaines, matérielles et spirituelles ? Ils ont attaqué l'Irak et l'ont occupé sur la base d'une rumeur lancée par des politiciens américains. Des centaines de milliers d'Irakiens ont été tués au cours des dernières années, ou déplacés.
Il y a quelques temps, on a révélé que 550 scientifiques irakiens avaient été assassinés par les Israéliens. Est-ce insignifiant? Ils ont envoyé leurs escadrons de terreur pour trouver et tuer les scientifiques irakiens, l'un après l'autre. Ceci est le résultat de l'occupation américaine en Irak.
De quel droit sont-ils entrés en Irak et y restent-ils ?
Quelle loi vous permet de traiter le peuple irakien aussi sauvagement ?
Quelle loi vous permet d'occuper l'Afghanistan ?
Quel droit international vous autorise à augmenter vos effectifs en Afghanistan ?
Combien de fois les avions américains ont-ils largué des bombes sur des cortèges de mariage en Afghanistan ?
Cela s'est produit plusieurs fois. Des dizaines de personnes ont été tuées dans chacun de ces raids. C'étaient des gens ordinaires qui assistaient à une cérémonie de mariage et l'officier américain a déclaré avec insolence, qu'ils étaient à la recherche des Talibans « qu'ils attaqueront partout où ils les trouveront » !
Qu'est-ce que vous avez à voir avec les cérémonies de mariage et la vie quotidienne des gens ordinaires ?
Il y a quelque temps, une tragédie similaire s'est répétée à Herat où ils ont tué plus d'une centaine de personnes dont une cinquantaine d'enfants.
Vous, les Américains, vous êtes les symboles du désordre et de l'illégalité, et le gouvernement américain est le gouvernement qui transgresse le plus les lois, dans le monde.
Voilà la vérité mais ils disent qu'ils sont opposés à la violation des lois et que les gouvernements qui transgressent la loi doivent être tenus pour responsables ! C'est un complot. Montrer les réalités est le seul moyen pour protéger l'opinion internationale de cette intoxication et de cette désinformation. A part la vérité, qui peut mettre un terme à cette ignorance ? Vous avez vraiment une tache très difficile.
C'est également le cas des conflits religieux. Les ennemis font de sérieux efforts dans le monde, pour créer des conflits religieux entre les musulmans, parce que les pays musulmans se trouvent dans une région sensible, stratégique, fertile et riche en pétrole. Ils ont besoin des territoires islamiques et l'islam est un obstacle. Par conséquent, ils veulent enlever cet obstacle d'une manière ou d'une autre. Fomenter la discorde parmi les musulmans, par le biais des fanatismes religieux, est un des moyens les plus efficaces qu'ils ont trouvé pour atteindre ce but. La perspicacité, la clarification des réalités, la présentation appropriée de l'islam et la prise de conscience des pièges de l'ennemi sont les moyens qui peuvent nous aider à empêcher ces discordes. C'est ce qui nous concerne sur le front international.
Nous devons agir de la même façon à l'intérieur. Certaines ont violé la loi, semé le désordre et poussé les gens à s'opposer au gouvernement. Ils n'ont pas réussi, mais ils ont fait de leur mieux. Ils ont redonné espoir aux ennemis de l'islam et de la Révolution, et ont agi de telle manière que des ennemis haineux de l'imam Khomeiny (ra) ont osé profaner sa photo dans une université. Leurs actions ont redonné espoir à l'ennemi déçu qui a été encouragé à insulter la mémoire de l'Imam Khomeiny (ra) face à nos étudiants qui aiment l'imam et la Révolution, et aiment faire des efforts pour leur pays et la République islamique. Cette insulte était le résultat de leurs violations de la loi et de leurs efforts pour semer le désordre. Après cela, ils ont cherché à couvrir leurs erreurs ! C'est un des défauts majeurs de l'être humain. Chacun d'entre nous peut faire des erreurs. Nous devons être prudents. Quand nous faisons des erreurs, nous cherchons généralement des prétextes pour apaiser notre conscience, nous justifier et rendre nos erreurs acceptables.
Ils provoquent le désordre et créent une atmosphère de confusion en lançant des slogans en faveur de la loi, alors qu'ils agissent manifestement contre la loi. Ils crient des slogans en faveur de l'imam Khomeiny (ra), puis agissent de telle sorte leurs partisans insultent sa mémoire. Leurs actions est à l'origine de ces manques de respect à l'imam. Ce n'est pas quelque chose d'insignifiant. Les ennemis ont été ravis de cette insulte qu'ils ont aussitôt analysée pour prendre des décisions appropriées. Cela les a encouragés à agir contre nos intérêts nationaux. Dans une telle situation, le mensonge et la création d'un climat de confusion peuvent créer de sérieux problèmes. A cet égard, l'Imam Ali (AS) dit :

«و لكن يؤخذ من هذا ضغث و من هذا ضغث فيمزجان فهنالك يستولى الشّيطان على اوليائه»
«Ils mélangent le vrai et le faux, et dans une telle situation, Satan domine ses partisans » (Nahjol Balagha, sermon 50)

Ils mélangent la vérité et le mensonge, et créent des doutes. C'est là que la présentation de la vérité est significative. C'est là qu'il faut fournir aux gens des critères pour distinguer la vérité de l'erreur.
Celui qui travaille pour la Révolution, pour l'Imam et pour l'islam regrettera dès qu'il se rendra compte, que ses actes et ses paroles soient contraires aux principes qu'il défend. Pourquoi ne l'ont-ils pas regretté ? Ils auraient du s'en rendre compte lorsque le mot « islamique » a été supprimé du slogan central de la République islamique qui est «Indépendance, Liberté, République islamique". Quand une telle chose est arrivée, ils auraient du comprendre qu'ils étaient dans la mauvaise direction, qu'ils faisaient une erreur et se distancer de ce mouvement. La journée de Qods, quand ils ont entendu des slogans contre le peuple de Palestine et de soutien à Israël, ils auraient dû faire attention. La Journée de Qods a été créée pour soutenir le peuple de Palestine et s'opposer au régime des occupants sionistes. Quand ils ont été témoins de telles choses lors de la journée de Qods, ils auraient du se démarquer tout de suite de ce mouvement.
Quand ils ont vu que les chefs d'état de pays comme les Etats-Unis, la France et l'Angleterre qui sont l'incarnation de l'oppression depuis deux siècles, soutenaient ce mouvement, ils auraient du se rendre compte que quelque chose n'allait pas. Quand ils ont vu que des individus corrompus et des royalistes les soutenaient ainsi que les membres du parti Toudeh (communiste), des danseurs et des chanteurs réfugiés à l'étranger, ils auraient du revenir à eux-mêmes, se rendre compte des réalités et que quelque chose clochait. Ils auraient du immédiatement, prendre position et dire qu'ils n'avaient pas besoin de leur soutien. Pourquoi toutes ces hésitations et cette expectative ? Est-il possible d'ignorer ces réalités sous prétexte de rationalité ? Est-ce qu'il est raisonnable de se sentir heureux et encouragés lorsque les ennemis de la nation, du pays, de l'islam et de la Révolution vous considèrent comme un ami et vous félicitent ? Est-ce vraiment raisonnable ? C'est tout le contraire. La raison exige que vous vous mettiez tout de suite à l'écart de ces mouvements et que vous disiez "non, non, non" ne comptez pas sur nous dès que vous voyez des choses qui vont à l'encontre des principes que vous prétendez défendre. Quand vous avez vu que la photo de l'imam Khomeiny a été profanée, vous auriez dû condamner cet acte au lieu de le démentir. Le plus important est de comprendre ces réalités et la profondeur des évènements. Vous devez savoir ce que cherche l'ennemi. Ces messieurs devraient se rendre compte de ces réalités. Je suis étonné de leur comportement. Comment des gens qui doivent leur renommée et leur prestige à la Révolution peuvent-ils se réjouir de voir les ennemis déployer leurs forces contre la Révolution. Comment certains de ces messieurs qui doivent tout à la Révolution et qui n'ont pas reçu même une gifle à l'époque du régime dictatorial des Pahlavis, sont-ils contents de voir les ennemis de la Révolution s'aligner et s'unir contre la Révolution. Ne voyez-vous pas cela !? Reprenez conscience !
Vous êtes nos anciens frères. A une époque, certains ont été insultés pour leur soutien à l'Imam Khomeiny (ra). Or, voilà que ceux qui crient des slogans en leur faveur, brandissent leur photo et parlent à leur sujet avec tant d'enthousiasme, ont des positions totalement inverses et crient des slogans contre l'imam, la Révolution et l'islam. Ils mangent et boivent en public, le jour de Qods, en plein mois de Ramadan. En voyant cela, vous deviez vous démarquer de ces mouvements. Les élections sont terminées. Il s'agissait d'élections démocratiques et saines. Personne n'a pu prouver l'existence de fraudes électorales. Ceux qui avaient des revendications ont eu l'occasion de prouver leurs allégations. Ils n'ont même pas participé à la réunion organisée pour leur donner la possibilité d'apporter leurs preuves. Ils n'ont pas été capables de prouver quoi que ce soit. C'est fini maintenant. Le respect de la loi exige qu'on lui obéisse, même si on n'aime pas le Président élu. Evidemment personne ne peut dire que celui qui a été élu est l'incarnation de toutes les vertus ou que celui qui a été vaincu est l'incarnation de tous les vices, non, tout le monde a des qualités et des défauts, les candidats vaincus et celui qui a été élu. La loi doit être le critère de jugement. Si de telles choses se produisent c'est à cause des passions humaines.
Ces choses n'ont rien de nouveau. Ceux qui se souviennent des premières années de la Révolution savent que certains compagnons de l'imam Khomeiny (ra) ont fini par s'opposer à l'imam Khomeiny (ra) et par le combattre. Ils ont essayé de venir à bout de l'imam et de prouver l'erreur du mouvement de ce grand homme et de cette personnalité divine. Puis ils se sont écartés de la voie de l'Imam. Naturellement, ils sont été rejetés par la Révolution. Ceux qui initialement, étaient parmi les compagnons de l'imam, ont fini par chercher refuge auprès de l'ennemi et à s'opposer à la Révolution. Nous devons tous tirer leçon de ces affaires et comprendre.
Comme je l'ai dit dans mes sermons de la prière du vendredi, je ne suis pas du tout pour les exclusions. Je suis pour une coopération maximale et un minimum d'exclusions. Mais certains insistent à prendre des distances avec la République islamique et ont fait d'un désaccord intérieur dans la compétition électorale, une lutte contre le régime. Bien sûr, ces gens ne représentent qu'une petite minorité et n'ont aucun poids par rapport à la grande nation iranienne. Mais il y a des slogans qui les encouragent. Nous devrions tirer une leçon de ces évènements. C'est à la propagation religieuse de montrer et de clarifier les réalités pour la population et ces individus, afin qu'ils se rendent compte qu'ils sont dans l'erreur et dans la mauvaise direction.
Bien sûr, ce régime est un régime divin. Allah le très Haut, a accordé à plusieurs reprises, Son soutien à ce gouvernement. Nous avons bénéficié de Sa grâce dès les premières heures de la Révolution. Dieu va nous soutenir, si nous soutenons la cause divine. Ces personnes et les arrogants dans le monde, qui utilisent un raisonnement erroné et de faux arguments pour dominer et régner sur le monde, recevront une forte réplique de la part de notre nation et des autres nations indépendantes dans le monde. Ils ne connaissent ni l'islam, ni la nation iranienne, ni la Révolution, ni notre magnanime imam Khomeiny (ra). Ils ne savent pas à qui ils ont affaire et ne connaissent pas notre nation qui est une nation forte. Nos jeunes travaillent de tout cœur à la prospérité nationale - la prospérité recommandée par l'islam. C'est également le cas de nos étudiants. Aujourd'hui, nos étudiants sont parmi les meilleurs étudiants dans le monde non seulement au niveau de l'intelligence et des connaissances, mais aussi au niveau de leur sincérité, de leur spiritualité et de leur foi. Au cours des événements postélectoraux, les universitaires sont sortis victorieux à plusieurs reprises et ont montré qu'ils étaient vigilants. Plus la relation entre nos centres d'enseignement islamique et nos universités sera renforcée, plus cette spiritualité et ces qualités augmenteront.
Les outrages au défunt Imam Khomeiny (ra), ont rendu notre peuple furieux. Les gens ont raison d'être en colère et ont condamné ces actes de manière appropriée. Mais je voudrais leur demander ainsi qu'aux étudiants de se calmer. Vous devez garder votre sang froid. Ceux que vous avez en face de vous n'ont pas les racines qui leur permettront de résister. Ils ne seront pas en mesure de résister à la grandeur de cette nation et cette Révolution. Tout doit se faire dans le calme. Lorsque cela sera nécessaire, les responsables gouvernementaux et les défenseurs de la loi feront leur devoir. Certes, les étudiants doivent identifier les éléments responsables de la corruption dans les milieux académiques. Ils ont le devoir d'identifier ces personnes et d'informer. C'est une méthode adéquate. Les étudiants doivent repérer ces individus, connaître leurs relations et leurs positions. Mais tout doit se faire dans le calme. Les tensions, le désordre et le tumulte ne sont pas profitables à la société. Les tensions et le tumulte sont ce que désire l'ennemi. L'ennemi ne veut pas que notre société soit en paix. La sécurité a une importance primordiale. Les ennemis de la nation veulent que notre peuple souffre d'insécurité. Ils veulent répandre l'inquiétude et la colère. Ce n'est pas ce que nous désirons. Nous voulons que les gens aient une vie paisible et que nos étudiants et talabés (étudiants en sciences islamiques) puissent étudier dans le calme et que nos chercheurs puissent poursuivre leurs recherches. Le calme est nécessaire pour que nos industriels, nos agriculteurs et nos commerçants fassent leur travail. Les milieux universitaires où nos jeunes se rassemblent, doivent être des milieux calmes. Les gens souhaitent que leurs enfants étudient dans un milieu propice Les émeutiers qui nuisent à la sécurité des milieux universitaires sont contre le peuple. Bien sûr, les organisations gouvernementales ont des responsabilités dont elles doivent s'acquitter.

«فامّا الزّبد فيذهب جفاء و امّا ما ينفع النّاس فيمكث فى الارض»
« L'écume inconsistante s'en va au rebut, tandis que ce qui est utile aux hommes se dépose sur le terrain » (Coran 13: 17)

Chers jeunes, chers religieux et chers savants ! Sachez que ce verset coranique concerne aussi l'époque actuelle et en est la manifestation. Par la grâce d'Allah, vous verrez "ce qui est utile aux hommes". Cette structure solide [la République islamique] est une structure divine par nature et a été instaurée par un homme divin. Sa permanence dépend de la détermination et de la foi de cette grande nation. Vous verrez que cette structure forte survivra. Par la grâce d'Allah, ce gouvernement va se renforcer de jour en jour, et ceux qui s'opposent à ce régime et à cette réalité vont disparaître. Par la grâce d'Allah, ces gens seront anéantis sous vos yeux.
J'espère qu'Allah le Très-Haut nous attirera la complaisance de l'Imam du Temps (Que Dieu hâte sa venue). J'espère qu'Allah le Très-Haut, nous aidera à bénéficier de ses prières et que notre Imam et nos martyrs seront satisfaits de nous.

 
< Précédent   Suivant >

^