Les propositions du Conseil doivent tenir compte des questions essentielles et fondamentales
10/12/2013

« En ce qui concerne les propositions [du Conseil suprême de la Révolution Culturelle), je pense que les questions essentielles et fondamentales doivent être l'objet d'une grande attention lors de la préparation de ces propositions, comme ce fut le cas en particulier, au cours de ces dernières années. Dans les années précédentes, nous avons passé un temps considérable sur des questions sans importance. Lorsque j'étais moi-même membre de ce Conseil au cours des années 1980, nous avions le même problème. À cette époque, un temps considérable était accordé à des questions sans importance comme les questions liées à une personne particulière, et il ne nous restait plus de temps pour aborder les enjeux majeurs. Heureusement à présent, la situation est différente. »

(Extrait de : Discours du Guide suprême à la réunion avec les membres du Conseil Suprême de la Révolution Culturelle, 10 décembre 2013)