28/10/2009
L'Ayatollah Khamenei a déclaré qu'il est nécessaire d'être équitable au moment de critiquer les gens et a ajouté: «Bien sûr, si IRIB pourrait refléter parfaitement, artistiquement et de manière appropriée, les réalités et les avancements du pays, la jeune génération serait beaucoup plus optimiste quant à l'avenir et le peuple se sentiraient beaucoup plus satisfaits et honorés. Toutefois, lors de critiquer une mesure ou une organisation, l'équité doit être gardée à l'esprit. "
27/10/2009
Le Guide suprême de la révolution islamique a fait remarquer également les faiblesses et les échecs de l'Amérique en Irak et en Afghanistan, en ajoutant plus loin: «Je crois qu'il n'y a pas le moindre désaccord entre la République islamique et la Turquie concernant les questions de l'Irak parce que l'Iran et la Turquie souhaitent établir la stabilité, la sécurité, et l'unité nationale en Irak ». Son Eminence a ajouté que la stabilité véritable et l'indépendance de l'Irak n'est pas dans l'intérêt de ceux qui l'ont occupé. "En dépit de leurs slogans, ils ne veulent pas instaurer la démocratie en Irak".
27/10/2009
le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que les progrès actuellement accomplis dans le pays sont le résultat de la planification passée et des efforts actuels. «La perspicacité politique et le respect des règles religieuses dans la pensée des jeunes, montrent que l'on ne peut pas arrêter la jeune génération de ce pays et que cette réalité incontestable garantit la poursuite des progrès dans le pays ».
27/10/2009
l'Ayatollah Khamenei a évoqué la situation actuelle du Moyen-Orient et a souligné : «Les prescriptions de l'Occident pour résoudre les questions régionales ne sont pas adéquates ni efficaces pour résoudre les problèmes régionaux, y compris la question palestinienne, irakienne et afghane. Par conséquent, l'Iran et la Turquie doivent coopérer pour résoudre ces problèmes dans une ambiance fraternelle et amicale. " Le Guide suprême de la Révolution islamique a rappelé également les faiblesses et les échecs des Etats unis en Irak et en Afghanistan, ajoutant : «Je crois qu'il n'y a pas le moindre désaccord entre la République islamique et la Turquie concernant la question de l'Irak parce que l'Iran et la Turquie souhaitent la stabilité, la sécurité et l'unité nationale en Irak ».
27/10/2009
L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la révolution islamique a rencontré ce matin et des organisateurs exécutifs et culturels en charge des affaires du Hadj. Dans son discours prononcé lors de cette réunion, Le Guide suprême a déclaré que dans les conditions actuelles, la promotion de l'unité islamique se montre l'un des besoins les plus urgents, soulignant en outre: "le Hadj doit être la manifestation d'une forte détermination de l'Oumma islamique contre toutes les mesures visant à diviser l'unité et le progrès du monde de l'islam».
26/10/2009
Au sujet de la nécessité de l'unité islamique, l'Ayatollah Khamenei a déclaré : "Les attentats sanglants dans certains pays islamiques - notamment en Irak, au Pakistan et dans certaines parties de l'Iran - sont organisés pour diviser les musulmans, chiites et sunnites. Une attention particulière doit donc être accordée à la question de l'unité entre les musulmans". Il a ajouté que ceux qui commettaient ces attentats terroristes dans les pays musulmans étaient «directement ou indirectement», liés aux agents étrangers.
20/10/2009
Tout en critiquant la vision occidentale à l'égard de la femme, le leader de la révolution islamique a rappelé que l'islam a grandement respecté les femmes et a ouvert la voie à leur capacité à s'épanouir.
19/10/2009
L'Ayatollah Khamenei a déclaré également que le seul moyen d'avoir une société coranique était d'agir en fonction des règles du Coran «Il est évident que l'établissement d'une République islamique en Iran, a été le résultat majeur de l'observation stricte des principes coraniques », a précisé le Guide suprême de la Révolution islamique qui a souligné que la constitution du régime islamique avait ouvert la voie à une formation coranique à laquelle les Iraniens doivent se conformer dans leur comportement individuel, familial, de gestion, politique et international, ainsi que dans les centres d'éducation, de science et de recherches.
16/10/2009
L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la révolution islamique a reçu samedi 17 octobre président du Sénégal, monsieur Abdullah Wade. S'exprimant lors de la réunion, à laquelle a également assisté le président Mahmoud Ahmadinejad, l'Ayatollah Khamenei a qualifié l'unanimité entre les pays musulmans comme l'un des objectifs internationaux de l'Iran. Il a exprimé sa satisfaction quant à l'expansion des liens industriels, commerciaux et économiques entre les deux pays, ajoutant plus loin: «L'Iran est prêt à partager son expérience et ses acquis avec d'autres pays musulmans."
16/10/2009
L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a reçu samedi 17 octobre, le Président du Sénégal, Abdullah Wade. Lors de cette réunion à laquelle assistait le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad, l'Ayatollah Khamenei déclaré que l'union entre les pays musulmans, était un des objectifs internationaux de l'Iran. Il a exprimé sa satisfaction face au développement des relations industrielles, commerciales et économiques, entre les deux pays, ajoutant : «L'Iran est prêt à partager son expérience et ses acquis avec d'autres pays musulmans."
07/10/2009
Le Guide suprême a déclaré que le fait de procéder au mélange entre la justice et l'injustice dans le but de rendre impossibles leur distinction pour les demandeurs de justice, est une vieille stratégie utilisée par les ennemis de l'Islam. Il a ajouté: "La perspicacité est le moyen le plus important pour confronter ces efforts séditieux". L'Ayatollah Khamenei a en outre abordé les critères permettant de distinguer le droit chemin du faux chemin. Il a dit que les puissances arrogantes et le régime sioniste sont les ennemis jurés de la nation et de la République islamique et a ajouté que tout mouvement qui les inquiète est un avancement dans le sens du droit chemin. «Et tout mouvement qui les ravit et sur lequel ils insistent dans leurs propagandes et leurs politiques est inexacte, erroné et dépravé » a-t-il noté.
06/10/2009
Le Leader de la Révolution islamique a considéré « l'essence républicaine et islamique » comme les deux piliers du régime islamique et définissant le sens véritable d'un système républicain, il a déclaré : «La participation du peuple et son sens des responsabilités dans la constitution du régime et le choix des responsables, sont des critères qui caractérisent un système véritablement républicain». Son Eminence a ajouté qu'un autre critère était la relation étroite entre les responsables et le peuple. A ce propos il a souligné : «Dans un système républicain, aucune trace de dictature, d'attitudes aristocratiques et de mépris envers la population ne doivent exister dans le comportement des responsables »
06/10/2009
L'Ayatollah Khamenei a souligné : « l'énorme puissance de la République islamique d'Iran, les manœuvres militaires, les missiles et les armements modernes de l'Iran ne menacent pas les pays voisins, ni aucun autre pays du monde, et en fait ces progrès leur montrent la voie du progrès et de la gloire et en outre leur révèlent que la puissance et la grandeur ne gagnent pas en dépendant aux Etats-Unis et des accords militaires colossaux, mais en s'appuyant sur la foi, la confiance en soi et la volonté du peuple. »
05/10/2009
L'Ayatollah Khamenei a exhorté la présence active des jeunes officiers dans l'espace cybernétique, et a signalé que grâce à la compétence et l'aptitude de la jeunesse iranienne, rien ne peut demeurer impossible. La nécessité de réaliser une programmation convenable à la place stratégique des forces navales, ainsi que la coopération réciproque et complétive parmi les forces maritimes de l'Armée et celles des Gardiens de la Révolution constituaient d'autres remarques de l'Ayatollah Khamenei, professées dans cette réunion.
05/10/2009
Dans son discours, le Guide suprême de la Révolution a qualifié les jeunes officiers et la jeunesse fidèle et courageuse du pays, de pionniers dans l'instauration d'un monde rempli de paix, d'amitié et de justice. « Le projet d'Iranophobie mené par l'Arrogance mondiale, est voué à l'échec, car non seulement la croissance de la puissance nationale de la République islamique ne menace nullement les autres pays, mais elle est en plus, un exemple à suivre pour les autres nations qui les encourage à se relancer dans la voie du progrès et de la gloire.»
23/09/2009
Lors d'une réunion avec le chef et les membres de l'Assemblée des experts, l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que les ennemis cherchent à poursuivre leurs objectifs par la guerre psychologique et qu'une attaque militaire contre l'Iran est hautement improbable. L'Assemblée des experts, actuellement dirigé par l'ayatollah Hachemi Rafsandjani, est chargé de choisir le Guide suprême et de superviser ses activités.
23/09/2009
Lors d'une réunion avec le chef et les membres de l'Assemblée des experts, l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a déclaré que les ennemis cherchaient à poursuivre leurs objectifs par une guerre psychologique, et qu'une attaque militaire contre l'Iran était hautement improbable.
23/09/2009
L'Ayatollah Khamenei a déclaré qu'une attaque militaire contre la République islamique était hautement improbable dans les conditions actuelles, et a affirmé : "Au stade actuel, l'ennemi a décidé de combattre le régime islamique au niveau psychologique, par une guerre cognitive. Le but de l'ennemi dans cette guerre, est de présenter les points forts et les opportunités de la République islamique comme des points faibles et des menaces ». Son Eminence a souligné: «Dans cette guerre psychologique, en utilisant leur propagande et de nombreux moyens de communications, les ennemis ciblent la foi, la connaissance, la volonté et les bases des gouvernements et des pays qui leur sont opposés. Faire face à cette situation nécessite une présence vigilante, consciente et sage. Bien entendu cet engagement va également nous faire mériter une aide divine. "
19/09/2009
L'Ayatollah Khamenei a rappelé les revendications formulées par les États-Unis sur la menace des missiles iraniens et a déclaré: "cette prétention est une accusation faite dans le cadre de la même politique de l'iranophobie, alors que la République islamique n'a jamais attaqué un pays au cours des trente dernières années et que l'Iran adopte une politique amicale et logique envers ses voisins et les pays islamiques et tous les pays qui n'opposent pas à la République islamique."
19/09/2009
L'honorable Ayatollah Khamenei a rendu hommage à la participation grandiose et massive de la nation iranienne à la manifestation, vendredi, à l'occasion de la Journée mondiale de Qods. « La Journée mondiale de Qods est le symbole de la confrontation entre le Vrai et le Faux. »
19/09/2009
L'Ayatollah Khamenei a rappelé les allégations des États-Unis sur la menace des missiles iraniens et a déclaré : "Ce sont des accusations faites dans le cadre de cette politique d'iranophobie, alors que la République islamique n'a attaqué aucun pays au cours des trente dernières années et que l'Iran a une politique amicale et logique dans ses relations avec ses voisins, les pays islamiques et tous les pays qui n'opposent pas à la République islamique."
19/09/2009
Le Guide suprême a ajouté que la Journée mondiale de Qods était porteuse d'un message au monde, et a affirmé que l'Umma islamique ne plierait pas devant l'oppression, même si l'oppresseur bénéficiait du soutien des puissances arrogantes. « Les milieux politiques et médiatiques occidentaux ont organisé un matraquage médiatique pour affaiblir la participation de l'Umma aux manifestations de la Journée mondiale de Qods et pour influer sur la volonté et la détermination du peuple iranien, mais la présence massive des Iraniens à la grande marche de vendredi a transformé leur espoir de diviser la nation iranienne en un immense dépit », a-t-il dit.
16/09/2009
Un groupe d'artistes, de réalisateurs, de scénaristes, de poètes, d'écrivains et de responsables culturels et artistiques dans le domaine artistique et littéraire de la Défense Sacrée, ont eu ce soir, un entretien avec L'Ayatollah Khamenei et ils lui ont exposé leurs points de vue.
16/09/2009
L'Ayatollah Khamenei a qualifié l'insuffisance de la réflexion internationale des oeuvres artistiques sur la Défense sacrée comme une lacune à remplir dans ce domaine. "Bien sûr, les politiques des festivals internationaux sont contre les valeurs de la Révolution islamique et de la Défense sacrée. Mais les interlocuteurs ne se limitent pas seulement à ces festivals. "
10/09/2009
L'Ayatollah Khamenei a qualifié la Journée de Qods comme le signe de l'engagement de l'Imam Khomeiny, la Révolution et la nation iranienne à l'honorable Qods. Il a dit que les puissances arrogantes et les sionistes sont furieux contre la nation iranienne pour qu'elle garde vivante le nom et la mémoire de la Palestine, tout en ajoutant plus loin: " au cours des années l'ennemi a essayé d'affaiblir les cérémonies du Jour de Qods, mais cette année, la nation iranienne estiment célébrer une autre fois cette journée en participant à des rassemblements à Téhéran et dans toute autre partie du pays. Et suivant la nation iranienne, de nombreux musulmans dans le monde entier feront revivre une autre fois la mémoire d'Al-Qods ».
10/09/2009
L'Ayatollah Khamenei a qualifié la Journée de Qods de signe de l'engagement de l'Imam Khomeiny, de la Révolution et de la nation iranienne, à la question de Qods, et a dit que les puissances arrogantes et les sionistes étaient furieux contre la nation iranienne qui garde vivants le nom et la mémoire de la Palestine. "Pendant des années, l'ennemi a essayé d'affaiblir l'ampleur des cérémonies de la Journée de Qods, mais cette année, la nation iranienne célébrera une nouvelle fois cette journée en participant aux manifestations à Téhéran et dans les autres régions du pays
06/09/2009
Le Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Khamenei, lors d'une réunion avec le Président et les membres du cabinet a souligné la poursuite des processus fondamentaux tels que la recherche de la justice, la  lutte contre la corruption, le soutien aux couches défavorisées, et la résolution des problèmes fondamentaux du pays, notamment l'inflation et le chômage.
06/09/2009
Le Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Khamenei, lors d'une réunion avec le Président et les membres du cabinet, a insisté sur la poursuite des principes fondamentaux comme la recherche de la justice, la lutte contre la corruption, le soutien aux couches défavorisées et la résolution des problèmes du pays, notamment l'inflation et le chômage.
05/09/2009
L'Ayatollah Khamenei  a rappelé les échecs des Etats-Unis et les lourdes dépenses de ce gouvernement en Irak, en Afghanistan, en Palestine et au Liban, et a déclaré que dans le cas d'Iran, les Etats-Unis avaient subi un plus intense échec qu'aux autres pays. » L'Ayatollah Khamenei a continué « de même, dans l'Amérique latine, la région appelée depuis longtemps comme la propriété privée des Etats-Unis, la situation a changé et une nouvelle puissance s'y est émergée avec succès.
04/09/2009
L'Ayatollah Khamenei a souligné que les événements post-électoraux étaient comme une manœuvre qui a révélé les points faibles et forts et que dans l'ensemble ils étaient un grand bienfait. Il a ensuite développé la lourde charge portée par des artistes et de gens de culture dans ces questions pour exposer la vérité, «pour saisir la vérité - a-t-il ajouté - l'artiste doit s'efforcer, car au moment des événements compliqués la distinction entre des amis et des ennemis et des assaillants et des défenseurs est très difficile. »
04/09/2009
L'Ayatollah Khamenei a souligné que les événements post-électoraux avaient révélé les points faibles et les points forts, et que, dans l'ensemble, ils avaient été un grand bienfait. Il a ensuite fait allusion à la lourde charge des artistes et des gens de culture, dans ces questions, pour exposer la vérité : «pour saisir la vérité » a-t-il ajouté « l'artiste doit faire de grands efforts, car dans la complexité des événements, la distinction entre les amis et les ennemis, les assaillants et les défenseurs, est très difficile»
29/08/2009
Guide suprême : ""Soutenir les universitaires a été la politique constante de la RII mais on attend aussi des universitaires qu'ils se considèrent véritablement responsables envers la génération des étudiants, de l'avenir scientifique du pays et de la réforme du système d'enseignement, tout en renforçant leur présence dans les universités."
29/08/2009
Le Guide suprême : " Soutenir les universitaires a été la politique constante de la RII mais on attend aussi des universitaires qu'ils se considèrent véritablement comme responsables vis-à-vis des étudiants, de l'avenir scientifique du pays et de la réforme du système d'enseignement, tout en renforçant leur présence dans les universités"
25/08/2009
Guide suprême: "Ceux qui ont projeté ces récents incidents, ont des sbires à leur service et ils en trouveront d'autres qui, grâce à Dieu, échoueront; mais la vigilance du peuple, notamment, les jeunes, réduira les dégâts et les pertes infligés par de tels courants.""Heureusement, les ennemis comprennent mal les questions liées à l'Iran; ils connaissent mal la nation iranienne, et c'est pour cette même raison que, lors de ces récents incidents, ils ont essuyé la réponse cinglante de la nation."
25/08/2009
Faisant allusion aux déclarations de certains étudiants qui avaient réclamé le jugement des véritables responsables des événements post-électoraux, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : "Dans des questions aussi importantes, nous ne devons pas agir sur la base de rumeurs et de spéculations. ""Je n'accuse pas l'avant-garde des récents incidents d'être des suppôts de l'étrangers, des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne, car aucune preuve n'a été produite devant moi, mais il n'y a aucun doute que ce mouvement avait été planifié que cette avant-garde et ces responsables en soient conscients ou non.
21/08/2009
Soulignant l'invitation du Coran à l'unité et à l'attachement à la corde divine, le Guide suprême a rappelé: «les cœurs qui ont capté l'important message du Coran, ne détruiront pas la grande unité nationale pour les ambitions et les questions personnelles.» L'Ayatollah Khamenei a développé ensuite le modèle coranique du comportement avec les amis et les ennemis avant de souligner que selon les concepts du Coran on devait être sévère et impénétrable face aux ennemis et être tendre et gentil avec les amis.
21/08/2009
Soulignant l'invitation du Coran à l'unité et à « la corde divine », le Guide suprême a rappelé : «Les cœurs qui ont capté l'important message du Coran, ne sacrifieront pas la grandiose unité nationale à leurs ambitions et leurs intérêts personnels.» L'Ayatollah Khamenei a présenté ensuite, le modèle coranique de comportement avec les amis et les ennemis avant de souligner que, selon les concepts du Coran, il fallait être sévère avec les ennemis et tendre avec les amis.
18/08/2009
Le Guide suprême a évoqué les efforts concertés des pouvoirs arrogants visant briser la ligne de résistance régionale et affaiblir les interrelations du camp de la résistance. «Ces efforts n'ont pas été couronnées de succès jusqu'à présent, et l'influence des États-Unis dans la région a connu de jour en jour une croissance plus faible. " a-t-il ajouté.
18/08/2009
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la situation actuelle au Moyen-Orient, était en faveur de la résistance. "Le camp de la résistance doit saisir cette opportunité pour renforcer ses relations et sa coopération", a-t-il dit. Il a déclaré que l'unité entre l'Iran et la Syrie était une manifestation de la résistance dans la région, et a affirmé que le résultat de cette unité et ses effets étaient tout à fait évidents dans l'évolution de la situation en Palestine, au Liban et en Irak, ainsi que dans l'ensemble de la région.
05/08/2009
Le Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Khamenei qui a reçu dimanche, le Président vénézuélien, a souligné que l'Iran et le Venezuela devaient développer la puissance du Front des pays indépendants en élargissant leur coopération. Le Leader de la République islamique a rappelé les échecs des Etats-Unis et les lourdes dépenses de ce gouvernement en Irak, en Afghanistan, en Palestine et au Liban, et a déclaré que les Etats-Unis avaient subi le plus grand échec en Iran.