06/04/2016
L'Ayatollah Khamenei a également qualifié les États-Unis de symbole de malhonnêteté et de malfaisance, et déclaré : « Nous ne pouvons pas faire confiance aux Américains ni à certains gouvernements occidentaux qui agissent comme eux. Nous devons compter sur nos propres possibilités comme le confirment les positions et les politiques des responsables américains».
30/03/2016
En rappelant comment les ennemis de la Révolution emploient tous les moyens aussi bien classiques que modernes pour confronter l'Iran, le Guide suprême de la Révolution islamique a dit : « Ils usent dialogue, échanges économiques, sanctions, menaces militaires ou tout autre moyen pour faire avancer leurs objectifs. Nous devons, nous aussi, être en mesure de confronter et de nous défendre sur tous ces plans. »
27/03/2016
27/03/2016Les forces volontaires qui se sont engagées aux côtés des soldats syriens pour défendre les lieux saints du chiisme contre les hordes takfiristes comptent dans leurs rangs des combattants afghans. Ces derniers, réunis sous le drapeau du "bataillon des Fatimides", ont déjà perdu plusieurs des leurs sur le champ de bataille. Il y a quelques semaines, l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a reçu en audience, dans la ville sainte de Machahd, les proches de ces volontaires morts en Syrie pour avoir vaillamment défendu les lieux saints du chiisme.
20/03/2016
Dans un discours important, prononcé au premier jour du Nouvel An iranien, devant une foule ‎nombreuse de pèlerins et d'habitants de la ville sainte ‎de Machhad, rassemblés au sanctuaire de l'Imam Reza (as), l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a dévoilé les objectifs cachés et dangereux d'une vision favorable à la soumission que les États-Unis et certaines ‎personnes à l'intérieur du pays, tentent de développer dans l'esprit des élites et l'opinion iranienne, et présenté l'irréalité de cette alternative.‎
15/03/2016
Lors de cette rencontre, le Guide suprême a souligné : « Le courage et la résistance du peuple du Vietnam et ses personnalités remarquables comme Ho Chi Minh et le général Giap aux invasions étrangères, ont fait de votre peuple un peuple honoré et digne de confiance aux yeux du peuple d'Iran. Ce respect et cette sympathie sont de bonnes raisons pour accroître notre coopération».
15/03/2016
L'Ayatollah Khamenei : « L'hostilité de l'hégémonie mondiale au régime de la République islamique s'explique par la résistance de l'Iran au front mondial de l'oppression. Sans cette résistance, quel que soit le nom que vous porteriez, le front de l'arrogance ne s'opposerait plus à vous ».
27/02/2016
Le Guide suprême a souligné que « la Suisse a refusé de coopérer avec certains gouvernements occidentaux qui ont imposé des sanctions contre l'Iran. Or, cette attitude peut servir de base culturelle pour l'essor des coopérations bilatérales. Depuis toujours, nous connaissons la Suisse comme le foyer de la paix, de l'amitié et de la coopération, d'autant plus que certains pays européens ne ressemblent point à la Suisse et que leurs intérêts résident dans le bellicisme et la provocation de guerres ».
26/02/2016
L'Ayatollah Khamenei : « Le résultat de la participation aux élections est l'honneur et l'indépendance nationale, et nous avons des ennemis qui ont un œil avide [sur notre nation], et [donc] les élections doivent se dérouler, de manière à ce que l'ennemi en soit déçu et dépité. »
25/02/2016
23/02/2016  Revenant sur les affinités religieuses des deux peuples, iranien et azerbaidjanais, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré: « Les croyances islamiques et chiites du peuple azerbaïdjanais sont un trésor pour nous. Plus votre gouvernement s'y attachera, plus le peuple le soutiendra et plus il sera capable de résister à l'hostilité des pays hégémoniques ».
24/02/2016
Mettant l'accent sur le fait que les Américains avaient compris par expérience, que leurs prises de position au sujet des élections en Iran, avaient des résultats contraires aux résultats attendus, l'Ayatollah Khamenei a ajouté : « Les Américains ont donc gardé le silence mais leurs agents et leurs mercenaires utilisent une nouvelle tactique et différentes méthodes. Les ennemis de la nation iranienne ont tenté de créer une fausse bipolarisation dans ces élections, dans le but de donner une impression de division entre les gens ».
23/02/2016
Revenant sur les affinités religieuses des deux peuples, iranien et azerbaidjanais, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré: « Les croyances islamiques et chiites du peuple azerbaïdjanais sont un trésor pour nous. Plus votre gouvernement s'y attachera, plus le peuple le soutiendra et plus il sera capable de résister à l'hostilité des pays hégémoniques ». Son Éminence a souligné que la lutte contre les complots des groupes takfiris était directement associée au renforcement des activités islamiques.
17/02/2016
En allusion aux récentes déclarations d'un responsable américain déclarant que Washington devait empêcher les investissements étrangers en Iran, l'Ayatollah Khamenei a précisé que ces déclarations dénonçaient la profondeur de l'hostilité des États-Unis à l'encontre du peuple iranien.
14/02/2016
L'Ayatollah Khamenei : « Pour nous, le règlement de la crise syrienne ne peut pas venir de l'extérieur. Les Américains et les Européens ne peuvent imposer leurs idées à la nation syrienne, c'est au peuple syrien lui-même, de décider de son sort. Les groupes terroristes, actifs en Afrique et en Asie de l'Ouest, sont les résultats amers des activités des services d'espionnage américains, britanniques et sionistes ».
10/02/2016
8/2/2016  « Contrairement au passé, l'Europe n'affiche pas une volonté d'indépendance vis-à-vis des États-Unis. Les Européens devraient remédier à cette faiblesse. Le terrorisme est une maladie contagieuse. Si tout le monde lutte sérieusement contre cette peste, elle pourra être contrôlée mais malheureusement certains, avec ou sans intermédiaires, aident les courants terroristes », a fait remarquer le Guide suprême en allusion aux déclarations du Premier ministre grec concernant la question syrienne.
08/02/2016
« Contrairement au passé, l'Europe n'affiche pas une volonté d'indépendance vis-à-vis des États-Unis. Les Européens devraient remédier à cette faiblesse. Le terrorisme est une maladie contagieuse. Si tout le monde lutte sérieusement contre cette peste, elle pourra être contrôlée mais malheureusement certains, avec ou sans intermédiaires, aident les courants terroristes », a fait remarquer le Guide suprême en allusion aux déclarations du Premier ministre grec concernant la question syrienne.
08/02/2016
L'Ayatollah Khamenei a souligné que les Américains ne répondaient pas aux questions les plus simples de l'opinion internationale sur leur soutien à ceux qui commettent des crimes brutaux au Yémen, et a précisé que les États-Unis soutenaient cyniquement ceux qui commettent les crimes les plus odieux contre le peuple yéménite, un soutien qui est la plus ignoble forme du terrorisme d'État, poursuivant : « les États-Unis prétendent défendre les droits de l'Homme et la démocratie, quelle dérision ! Sachant qu'ils soutiennent l'entité sioniste, un régime tueur d'enfants, sans compter leurs alliés régionaux qui ne possèdent aucune expérience d'élections et n'en comprennent même pas le sens fondamental. L'administration américaine est d'une telle arrogance qu'elle commet les pires actes et vous sourit en face. N'est-il pas plus prudent et plus sage de se méfier d'un tel ennemi ? »
05/02/2016
6/2/2016  L'Ayatollah Khamenei lors d'une audience accordée aux familles des martyrs qui défendaient les sites religieux des Ahl-ul-Bayt (as) en Syrie et en Irak, a déclaré que nous leur étions redevables ainsi qu'à leurs familles. « Leur deuxième particularité est qu'ils combattaient un ennemi qui sans cette lutte, serait maintenant chez nous. Si nous ne les avions pas combattus, aujourd'hui, nous serions obligés de les combattre à Kermânchâh, à Hamadān et dans d'autres régions du pays. En fait, ces chers martyrs ont ainsi défendu le pays, le peuple d'Iran, l'islam et la Révolution. Cependant ils sont tombés en martyrs loin de leur patrie et cela a une grande valeur auprès de Dieu », a-t-il dit.
03/02/2016
Le Guide suprême a rappelé que la lutte avait continué au cours de ces 37 dernières années mais qu'aujourd'hui, en raison des nouvelles méthodes très complexes des ennemis, de l'espace cybernétique et des influences culturelles, idéologiques, sociales et anti-sécuritaires, cette lutte avait pris une tournure plus dure et plus délicate.
02/02/2016
Le Guide suprême a rendu ensuite hommage aux athlètes qui se comportent dignement dans les milieux sportifs soulignant que voir un athlète refuser de se présenter face à un rival sioniste, ou une sportive avec le hijab islamique se tenir debout sur le podium, est plus glorieux qu'écouter l'hymne national ou voir le drapeau de l'Iran hissé au sommet après un championnat.
31/01/2016
Le Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei, a remis la Médaille de Fath (CONQUÊTE) à l'amiral Fadavi et quatre autres des commandants de haut rang des Forces marines du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI), qui, par leur réaction à point, louable et courageuse, avaient intercepté des navires américains entrés sans autorisation dans les eaux territoriales de l'Iran, le 12 Janvier 2016.
30/01/2016
Le Guide suprême de la Révolution islamique d'Iran, ‎l'honorable Ayatollah Khamenei, s'est rendu au ‎‎mausolée de l'Imam Sayed Rouhollah Khomeiny pour rendre hommage au feu Fondateur de la ‎République islamique d'Iran. Lors de cette visite effectuée, samedi le 30 janvier, au seuil de la ‎Décade de Fajr [les dix journées (de 2 à 11 février) de célébration de la victoire de la Révolution islamique en 1979, qui débutent avec le retour historique de l'imam Khomeiny en Iran islamique]. L'Ayatollah Khamenei s'est ‎également rendu sur les tombeaux des martyrs de la Révolution pour saluer ‎leur âme et leur ‎mémoire.‎
24/01/2016
L'Ayatollah Khamenei a reçu les patrouilleurs du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) et déclaré que cette action louable des forces du CGRI venait de leur foi et de leur courage, et avait été entreprise au bon moment. L'Ayatollah Khamenei a ajouté que la capture de ces marins américains était une volonté de Dieu qui avait introduit les Américains dans nos eaux pour qu'ils soient arrêtés, les mains sur la tête, grâce à cette réaction opportune.
23/01/2016
Le Guide suprême a souligné que les Américains et les Occidentaux insistaient sur l'utilisation du terme "État islamique" pour se référer à certains groupes terroristes et ajouté : « Cette vision est une insulte aux musulmans et prépare indirectement le terrain pour renforcer ces groupes au lieu de résoudre le problème ». Qualifiant de duperie, les allégations américaines sur une coalition anti-terroriste, le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné que l'approche adoptée par les Américains sur ce genre de questions, n'avait jamais été sincère.
20/01/2016
Évoquant la véritable nature du gouvernement américain, le Guide suprême de la Révolution islamique a noté que les évènements actuels dans la région, avaient mis en évidence les anciens objectifs des Américains au sujet de la nécessité de créer un nouveau Moyen-Orient. « Leur nouveau Moyen-Orient est celui de la guerre, du terrorisme, du fanatisme et des conflits internes et interreligieux », a ponctué le Guide suprême de la Révolution islamique.
11/01/2016
« L'Islam est non seulement pour l'art mais l'encourage», a souligné le Guide suprême de la Révolution islamique lors d'une audience accordée le 11 janvier 2016, aux organisateurs de la Conférence nationale sur la Jurisprudence et l'art. L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a estimé que l'argumentation des directives et des points de vue de la jurisprudence islamique sur les sujets liés à l'art, nécessitait une connaissance approfondie du Faqih sur l'art et ses limites.
09/01/2016
Le Guide suprême a déclaré que contrairement aux révolutions française et russe, qui ont déraillé et se sont effondrées, la Révolution islamique d'Iran avait réussi à se maintenir à la hauteur de ses principes. "La Révolution islamique d'Iran est la seule révolution qui a réussi à rester sur ses principes et ses idéaux initiaux".
05/01/2016
L'Ayatollah Khamenei a dénoncé la politique d'isolement des combattants afghans ces dernières années, et déclaré : « Il s'agit d'une politique erronée d'isoler les combattants afghans sous des appellations de « seigneurs de guerre » car dans un pays qui risque d'être agressé par les étrangers et est menacé par les dissensions intérieures, c'est peuple lui-même, qui doit se préparer à le défendre dans un esprit de combativité». L'Ayatollah Khamenei a déclaré que l'incapacité de se défendre permettrait aux étrangers de s'infiltrer dans le pays et de s'ingérer dans les affaires. Son Éminence a ensuite fait allusion au massacre des civils par les États-Unis en Afghanistan.
04/01/2016
Guide suprême : "Des hommes forts et compétents ont émergé un peu partout dans le monde, grâce à la pensée islamique authentique qui s'est propagée comme un parfum et une brise. C'est pour contrer cette réalité que les ennemis de l'islam prennent la République islamique d'Iran pour cible de leurs bombardements politiques et propagandistes".
03/01/2016
« Sans aucun doute, le sang de ce martyr, versé injustement, portera ses fruits et la main divine le vengera des dirigeants saoudiens ». L'Ayatollah Khamenei a appelé le monde à prendre ses responsabilités et à réagir à ce crime abject et aux crimes identiques, commis par le régime saoudien au Yémen et à Bahreïn.
29/12/2015
« La responsabilité la plus importante du monde de l'islam est de répandre la spiritualité de l'islam dans le monde et d'instaurer la nouvelle civilisation islamique qui ne signifie en rien, l'agression des autres pays ni l'imposition de notre culture mais la présentation de la voie juste, est celle des religieux et des intellectuels qui ne sont pas tournés vers l'Occident, non des gouvernements corrompus. La civilisation occidentale si elle présente certains intérêts au niveau des technologies n'a pas apporté le bonheur ni la justice. Cette civilisation est corrompue au niveau moral et vide au niveau spirituel », a dit le Guide suprême.
26/12/2015
Le Guide suprême de la Révolution Islamique d'Iran, l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei, a rendu visite à quelques-unes des familles chrétiennes de "martyrs" à l'occasion des fêtes de Noël. Le site officiel de l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei a publié une photo de l'une de ces visites à des familles chrétiennes de Téhéran : on y voit l'Ayatollah Khamenei consulter un document assis aux côtés d'une femme âgée, avec en toile de fond un petit sapin de Noël et un portrait de son fils "martyr" tué pendant la guerre Irak-Iran (1980-1988). « L'effort des soldats prend racine dans l'effort des mères », est-il inscrit en persan sur cette photographie.
21/12/2015
Lors de sa rencontre avec les organisateurs du Festival International de Poésie religieuse, l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a insisté sur l'importance de la poésie dans les centres d'enseignement islamique et dans la pensée de grands érudits chiites, et déclaré : « L'attention à la poésie et être un bon poète ne sont pas contradictoires avec les études dans les centres islamiques ».
01/12/2015
« La politique de la République islamique d'Iran repose sur le développement des coopérations avec toutes les nations du monde », a souligné le Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Khamenei lors de sa rencontre, le 1er décembre 2015 à Téhéran, avec Viktor Orbán, Premier ministre hongrois.
29/11/2015
30 novembre 2015 Lors de son cours de jurisprudence supérieure le 30 novembre 2015, l'Ayatollah Khamenei a déclaré que l'école des Ahl-ul-Bayt (as) était un mélange d'amour et de raison, et que la grande marche d'Arbaïn faisait sans aucun doute partie des rituels divins. « Ceux qui ont l'occasion de participer à cette marche doivent en être reconnaissants, je les envie et j'aimerais vraiment y participer aussi. La possibilité de créer cette relation avec les membres de la famille prophétique est une des particularités du chiisme qui allie certitude intérieure, foi véritable, amour et affection. Il faut cependant que les pèlerins qui participent à ce mouvement, respectent les règlements établis par le gouvernement pour la sortie du territoire », a souligné le Guide suprême de la Révolution islamique.
29/11/2015
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que la victoire étonnante de la nation iranienne dans la Défense sacrée et l'échec de l'ennemi dotée d'équipements et de soutiens militaires et politiques, était un autre exemple du miracle des ressources humaines. «Aujourd'hui, les capacités et les progrès du peuple et des Forces armées de la République islamique d'Iran se sont multipliés et par conséquent, l'accès à un avenir plus brillant et conforme à la dignité de la nation iranienne est possible grâce à la résistance, la volonté et l'espoir en l'avenir», a fait remarquer le Guide suprême de la Révolution islamique.
25/11/2015
« En plein conflit contre l'Arrogance mondiale, la nation iranienne se trouve sur un front en quête d'identité et d'indépendance, et ne cessera jamais de défendre les opprimés notamment la nation palestinienne et l'intifada de Cisjordanie. L'Iran ne peut pas rester les bras croisés dans la lutte opposant le front de l'Arrogance au front des valeurs et de l'indépendance. Les positions de la République islamique d'Iran vis-à-vis des différentes questions notamment la cause palestinienne et la crise du Bahreïn, du Yémen, de Syrie et d'Irak, sont totalement transparentes et logiques », a déclaré le Guide suprême de la Révolution islamique.
25/11/2015
lors d'une rencontre avec le Président bolivien Evo Morales, l'Ayatollah Khamenei a salué la résistance héroïque de la Bolivie et d'autres pays latino-américains face à la tyrannie du front de l'arrogance, réitérant que la politique dangereuse des États-Unis dans le monde en général, et en particulier en Amérique latine, consistait à changer l'identité des jeunes. « Il nous incombe de résister à cette politique hégémonique en renforçant les volontés et en augmentant les relations et la coopération», a souligné le Guide suprême de la Révolution islamique.
24/11/2015
Lors d'une rencontre avec le Président irakien, Fouad Massoum et la délégation l'accompagnant à Téhéran, l'Ayatollah Khamenei, a qualifié de profondes les relations des peuples iranien et irakien, rappelant qu'il s'agissait de relations supérieures à des relations de voisinage. Insistant sur la préservation de l'unité nationale en Irak, il a ajouté : « Le peuple irakien est un grand peuple à l'Histoire ancienne et jouissant d'un potentiel très important dans sa jeune génération puissante et vigilante. Il faut exploiter ce potentiel convenablement pour conduire l'Irak à la place qui lui revient ».
24/11/2015
Lors d'une rencontre avec M. Abdelmalek Sellal, Premier ministre algérien, le Guide suprême de la Révolution islamique, a rappelé les visions et les positions politiques similaires que partagent la République islamique d'Iran et l'Algérie vis-à-vis d'un grand nombre d'affaires régionales et internationales, avant de souhaiter un développement des relations économiques bilatérales dans un proche avenir, grâce à la commission conjointe irano-algérienne. « Outre la similitude de nos points de vue politiques, le peuple d'Iran a toujours eu une image positive du pays et du peuple algérien en raison des efforts de la nation algérienne contre le colonialisme au cours de la révolution algérienne », a rappelé l'Ayatollah Khamenei.
23/11/2015
L'Ayatollah Khamenei a qualifié l'insistance des Américains pour le départ de Bachar el-Assad - Président légalement élu par le peuple de Syrie - de politique faible de Washington précisant : «Dans une élection nationale et publique, le Président de la Syrie a gagné le vote de la majorité des électeurs de différentes tendances politiques, religieuses et ethniques, par conséquent, les États-Unis n'ont pas le droit d'ignorer les voix et le choix du peuple de Syrie. Toute solution pour la Syrie doit être élaborée avec l'accord du peuple et des responsables de ce pays ».