21/03/2014
L'Ayatollah Khamenei a appelé les gens à la "résistance" face à "l'invasion culturelle" occidentale, ‎‎notamment concernant le principe de la liberté d'expression, et a déclaré : « Les pays qui prétendent ‎être libres ‎ont des lignes rouges qu'ils défendent avec force. Comment attendraient-ils nous que nous ‎ne défendions pas nos lignes rouges dans les domaines des croyances et des valeurs ‎révolutionnaires ‎‎? Dans les pays européens, personne n'ose parler de l'Holocauste (...) dont on ‎ne sait pas s'il fut une ‎chose réelle ou non, ni comment il s'est déroulé (...) Mettre en doute ‎l'Holocauste est considéré dans ‎ces pays, comme une grande faute et ils arrêtent et ‎poursuivent en justice les gens qui le font tout en ‎prétendant être libres. Si quelqu'un tente de ridiculiser notre volonté d'indépendance nationale, de ‎théoriser la dépendance, d'insulter les principes moraux et religieux, ‎d'attaquer les principaux slogans ‎de la Révolution, d'humilier la langue persane et les coutumes ‎nationales, et de nuire à la dignité ‎nationale de la jeunesse iranienne par la promotion de ‎la débauche, devons-nous rester indifférents à ‎ces activités destructrices ? ».‎
17/03/2014
Guide suprême: " La cause palestinienne est le plus grand souci du monde de l'Islam et ne doit pas tomber aux oubliettes. Le front de domination cherche à désensibiliser les gens progressivement et à leur faire oublier le phénomène funeste et sans précédent, du déplacement de la population locale des villes et villages palestiniens ".
11/03/2014
L'Ayatollah Khamenei a évoqué les sanctions imposées par les puissances occidentales contre l'Iran en raison de son programme nucléaire pacifique et a déclaré : « L'hostilité et la guerre économique tous-azimuts de l'ennemi sont d'autres raisons pour l'élaboration de la politique d'économie de Résistance. Le pays doit renforcer son économie de manière à neutraliser les effets négatifs des sanctions et des embargos. Avant l'évocation de la question du nucléaire, les sanctions existaient déjà. Même si les négociations nucléaires aboutissent, les sanctions existeront car cette question, celle des droits de l'Homme et d'autres questions ne sont que des prétextes. Les raisons des sanctions ne sont ni la question nucléaire, ni celle des droits de l'Homme mais le désir d'indépendance du peuple iranien et le fait que l'Iran est en train de devenir un modèle pour d'autres nations, ce qui effraie beaucoup les puissances hégémoniques du monde».
06/03/2014
L'Ayatollah Khamenei a ajouté que la résistance du peuple iranien, son esprit d'indépendance et ses progrès dans tous les domaines depuis 35 ans, étaient aussi des réalités indéniables du monde contemporain et a souligné : « La République islamique n'a pas été vaincue, les ennemis n'ont pas pu imposer leurs volontés et leurs méthodes à ce pays et à sa révolution. Contrairement à d'autres révolutions, la Révolution islamique, après plus de trois décennies depuis sa victoire, est toujours vivante, défend toujours les slogans de l'islam, de l'indépendance et de la résistance nationale, et plaide pour le développement. Ce sont les objectifs de la révolution qui déploie tous ses efforts pour la justice et la réalisation de ces grands objectifs».
05/03/2014
Le Guide Suprême de la Révolution Islamique, l'honorable Ayatollah Khamenei, a planté un arbrisseau, mercredi 5 mars, à l'occasion de la Journée nationale de la plantation d'arbre et du début de la Semaine nationale des ressources naturelles. Le Guide Suprême de la Révolution Islamique a ensuite remercié ceux qui travaillent pour le développement des espaces verts, et a dit : «Je demande à tout le peuple et à tous les fonctionnaires d'accorder de l'importance aux espaces verts, et travailler pour préserver cette bénédiction de Dieu pour le pays et la nation ».
25/02/2014
Le Guide suprême de la Révolution islamique a appelé les trois pouvoirs « à s'engager sérieusement dans l'exécution du projet d'économie de résistance». «Les questions économiques et les problèmes qui en découlent constituent une priorité pour le peuple et le pays d'où la nécessité de multiplier nos efforts pour la mise en œuvre de la feuille de route de l'économie de résistance. À travers elle, nous pourrons contribuer à la prospérité et aux réformes économiques, fonder les piliers du développement économique du pays, et à moyen terme, résoudre tous les problèmes des gens », a-t-il déclaré.
17/02/2014
 Concernant les négociations nucléaires, le Guide suprême de la Révolution a déclaré : «Le travail commencé par le ministère des Affaires étrangères et les responsables du gouvernement en matière de négociations, se poursuivra. L'Iran ne violera pas ses engagements mais tout le monde doit savoir que les États-Unis sont hostiles à la Révolution islamique et à l'Islam, et que cette animosité ne disparaîtra pas à l'issue de ces négociations ».
08/02/2014
«L'appareil de propagande des puissances hégémoniques et leurs agents à l'intérieur tentent de faire croire aux peuples de la région que la défense de leurs intérêts et de leur identité nationale était en contradiction avec le progrès et que si un pays voulait faire des progrès, il devait réduire son désir d'indépendance. Cela est tout à fait faux et c'est une invention des puissances interventionnistes », a déclaré l'Ayatollah Khamenei, soulignant que « l'indépendance ne signifiait pas traiter les autres avec mauvaise humeur ou bouder avec le monde entier, mais que l'indépendance était un barrage contre l'influence des pays qui méprisent les intérêts des nations et ne voient que leurs propres intérêts ».
02/02/2014
Le Guide suprême de la Révolution islamique d'Iran, ‎l'honorable Ayatollah Khamenei s'est rendu au ‎‎mausolée de l'Imam Sayed Rouhollah Khomeiny pour rendre hommage au feu Fondateur de la ‎République islamique d'Iran. Lors de cette visite effectuée, dimanche le 2 février, jour inaugurant la ‎Décade de Fajr (les dix journées de célébration de la victoire de la Révolution islamique en 1979) et ‎marquant le retour historique de l'imam Khomeiny en Iran islamique. L'Ayatollah Khamenei s'est ‎également rendu sur les tombeaux des martyrs de la Révolution pour saluer ‎leur âme et leur ‎mémoire.‎
29/01/2014
Dans l'optique du Guide suprême de la Révolution islamique les larges capacités de la République islamique d'Iran et de la Turquie rendent le terrain propice au développement des relations entre les deux pays. « La fraternité et l'amitié qu'entretiennent actuellement l'Iran et la Turquie sont sans précédentes depuis des siècles », a affirmé, aujourd'hui mercredi, l'honorable Ayatollah Khamenei recevant le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan en visite à Téhéran.
19/01/2014
Qualifiant de « complexes et multidimensionnels », les complots des ennemis de l'Islam contre la liberté réelle et le salut de la communauté islamique, le Guide Suprême de la Révolution Islamique a souligné : « Semer la discorde au sein des musulmans constitue le principal axe des complots fomentés par l'arrogance. Les tentatives qui se poursuivent, depuis 65 ans, pour jeter aux oubliettes la question palestinienne et imposer le régime sioniste aux peuples musulmans de la région, sont un exemple des efforts des États-Unis et des autres arrogants mondiaux. Les guerres de 33 jours au Liban et de 22 et 8 jours à Gaza, ont montré que contrairement à certains États qui servent les intérêts des étrangers, les peuples musulmans avaient préservé avec vigilance, leur union et l'existence de la Palestine, et étaient opposés au régime sioniste et à ses protecteurs».
13/01/2014
Le Guide suprême a critiqué l'architecture de Téhéran affirmant que la métropole n'avait pas ‎l'apparence d'une ville islamique et demandé aux membres de la mairie et du Conseil municipal de ‎prendre des mesures pour concevoir et construire un environnement urbain qui reflète et favorise un ‎mode de vie islamique.‎ 
09/01/2014
Le Guide Suprême de la Révolution islamique a indiqué rejetant ‎l'idée que l'Iran a été contraint de s'engager dans ces négociations sous la pression des sanctions : ‎‎« Les négociations entre la République islamique d'Iran et les 5+1 ne sont pas dues à l'imposition des ‎sanctions. La RII décidera de négocier quand elle le jugera nécessaire et en fonction de ses intérêts.
09/12/2013
L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, faisant allusion aux activités de centaines de médias audiovisuels et de la presse écrite, ainsi qu'aux sites Internet dans le monde, qui cherchent à influencer l'esprit et le comportement du peuple iranien, a insisté sur la nécessité d'initiatives pour faire face à l'agression culturelle : « Les initiatives doivent être fondées sur des réactions sages contre l'agression culturelle », a souligné le 11 décembre 2013, l'Ayatollah Khamenei, lors d'une audience accordée au président et membres du Conseil Suprême de la Révolution Culturelle iranienne.
05/12/2013
Lors de sa rencontre avec Nouri Al-Maliki, Premier ministre irakien, en visite à Téhéran, l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a souligné l'importance du développement des relations bilatérales dans les domaines politiques et économiques. Son excellence a précisé que le terrain était propice et vaste pour l'élargissement des coopérations bilatérales dans divers domaines et qu'aucun obstacle ne s'opposait au renforcement des relations entre les deux pays et au développement des coopérations régionales.
24/11/2013
Indiquant que des forces dotées de sagesse, d'une ferme détermination et du courage nécessaire étaient les signes de l'identité, du prestige et de la grandeur d'une nation aux yeux des puissances mondiales, l'Ayatollah Khamenei a affirmé : « Heureusement, aujourd'hui, la Marine a des ressources humaines bien formées à l'opposé de ce que des agents malveillants avaient envisagé avant la Révolution islamique.
20/11/2013
Le Guide suprême a qualifié de « regrettables » les flatteries de certaines chancelleries européennes à l'adresse des sionistes, ajoutant : « Malheureusement, depuis l'Europe, certains se précipitent auprès des dirigeants sionistes (qu'il est dommage de qualifier d‘êtres humains) pour les flatter, humiliant ainsi leur propre nation» (référence à la visite de François Hollande).
12/11/2013
La championne mondiale de Wushu a offert sa médaille d'or au Guide suprême de la Révolution islamique. « Vous avez exposé la personnalité et l'identité d'une femme musulmane iranienne et votre présence réussie indique que les femmes musulmanes portant le hijab peuvent avoir une présence forte dans divers domaines du sport », a déclaré le Guide suprême.
11/11/2013
« L'arrogance mondiale a une grande expérience dans la création de divisions confessionnelles. Nous devons profiter de toutes les possibilités offertes par le Hadj pour désamorcer ce complot. Un des grands problèmes du monde de l'islam est l'existence de divisions et de conflits qui lui ont été imposés. Ces conflits ne resteront pas limités au conflit entre chiites et sunnites » a dit le Guide suprême avant d'ajouter : « Les ennemis veulent les étendre aux autres écoles c'est-à-dire entre les différents groupes chiites et les différents groupes sunnites et si les ennemis de l'islam peuvent institutionnaliser ces confrontations, ils les mettront à leur agenda».
03/11/2013
Le Guide suprême a déploré les récentes menaces à l'Iran d'un homme politique américain, disant qu'il devrait recevoir une claque dans la bouche pour avoir appelé Washington à utiliser des armes nucléaires contre l'Iran. « Si les Américains disent la vérité et s'ils sont sérieux au sujet des négociations, ils doivent frapper ces jaseurs dans la bouche. Un gouvernement (les États-Unis) qui imagine être responsable des questions mondiales et nucléaires, n'a aucunement le droit de proférer des menaces nucléaires contre un autre pays. Aujourd'hui, en raison de l'emprise des capitalistes et des compagnies sionistes sur l'administration et le Congrès des États-Unis, les Américains sont obligés de les prendre en considération mais le peuple iranien n'est pas obligé d'en faire autant. Nous avons dit, dès le premier jour, et le disons encore aujourd'hui, et nous le dirons aussi dans l'avenir, que le régime sioniste est un régime et un enfant illégitime», a souligné le Guide suprême de la Révolution islamique.
09/10/2013
Faisant allusion aux articles de certains penseurs et intellectuels américains et occidentaux aux premières années après la victoire de la Révolution islamique, le Guide suprême a déclaré : « Ces articles mettaient en garde l'appareil politique occidental sur le fait que la Révolution islamique n'était pas seulement un changement de gouvernement mais que sa victoire permettrait l'émergence d'une nouvelle puissance en Asie de l'Ouest, qui pourrait émanciper cette région hautement névralgique et riche, de la domination occidentale ou du moins, mettre en danger son emprise et lancer un défi au monde occidental en matières technologiques et scientifiques. Après trente ans, le cauchemar des États-Unis et des Occidentaux est devenu une réalité et une grande puissance nationale et régionale a vu le jour sans que les pressions politiques, économiques, sécuritaires et médiatiques ne parviennent à lui faire plier l'échine. Cette puissance a aussi influencé les nations de la région et rendu aux musulmans leur identité ».
05/10/2013
Le Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei, a exprimé son soutien à la démarche diplomatique adoptée par le gouvernement du Président Hassan Rouhani. L'Ayatollah Khamenei a déclaré, «Nous soutenons la démarche diplomatique du gouvernement, y compris le voyage à New-York, parce que nous faisons confiance au gouvernement qui cherche à servir [les gens], et nous sommes optimiste à ce sujet ».
17/09/2013
« Le message principal et captivant de la Révolution islamique est de s'abstenir de perpétrer l'oppression ou de devenir son objet, tandis que toutes les questions, dont les comportements et les rhétoriques des puissances hégémoniques doivent être analysés, dans le cadre des principaux défis que pose ce message à l'Ordre hégémonique », a déclaré, aujourd'hui, mardi, l'honorable Ayatollah Khamenei, lors d'une audience accordée aux commandants du corps des Gardiens de la Révolution islamique (SEPAH), en allusion au cursus brillant de cette force.
11/09/2013
L'Ayatollah Khamenei a évoqué les ‎évolutions syriennes et les récentes menaces de Washington pour mener une nouvelle guerre ‎‎dans la région, et a déclaré ‎: « J'espère que les nouvelles positions américaines sur la Syrie ‎sérieuse est un véritable rejet d'une approche arbitraire et erronée et non pas un jeu politique‎, ‎ce qui manifeste d'ailleurs un retrait par rapport aux positions erronées des gouvernements ‎occidentaux depuis ces quelques dernières semaines. »‎
09/09/2013
Tout en évoquant la souveraineté despotique et hégémonique de l'Occident, hérité du ‎colonialisme, le Guide suprême a indiqué que, dans cette conjoncture, où tous les pays de la ‎région, dont l'Iran, étaient sous la domination occidentale et le monde matérialiste, la ‎Révolution islamique a remporté la victoire, sur la base de l'indépendance totale et ‎l'engagement envers l'Islam et les enseignements du noble Coran, infligeant un coup dur au ‎vieil édifice du colonialisme occidental. ‎
05/09/2013
« Les États-Unis se sont lancés dans un aventurisme contre la Syrie, ce serait une grande erreur qu'ils commettraient, une erreur qui serait à leur détriment », a mis en garde le Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une audience accordée, aujourd'hui jeudi, aux membres du Conseil des Experts. « En ce qui concerne la Syrie, les Américains, prétextant une attaque chimique, en accusent le gouvernement syrien, pour lancer une action militaire contre ce pays pour des raisons humanitaires. Ils prétendent à travers un discours démagogique, d'attaquer la Syrie pour défendre les populations et les victimes des armes chimiques. Les Américains évoquent la question du recours à l'arme chimique en Syrie alors que les expériences déjà vécues montrent que les questions humanitaires sont le dernier souci des hommes d'État américains », a fait remarquer l'honorable Ayatollah Khamenei.  
28/08/2013
Dans une autre partie de ses propos, évoquant de la situation critique de la région, l'Ayatollah Khamenei s'est penché sur les évolutions en cours en Égypte et a souligné que l'Iran ne souhaitait nullement s'ingérer dans les affaires intérieures égyptiennes mais qu'il ne pouvait non plus rester indifférent au massacre des civils en Égypte. Le Guide suprême a ensuite qualifié de « catastrophique » une ingérence militaire des États-Unis en Syrie. « Au cas où les États-Unis attaqueraient la Syrie, ils subiraient de grandes préjudices comme cela a été le cas en Irak et en Afghanistan », a-t-il déclaré.
26/08/2013
L'Ayatollah Khamenei a affirmé que le fait d'associer les questions d'ordre religieux, ethnique et sectaire aux différends politiques entre les pays est une démarche dangereuse dont on est témoin dans la région. «Malheureusement, avec l'appui de certains pays de la région, un groupe takfiri a été créé, qui s'affronte à tous les groupes musulmans. Les supporters de ce courant doivent savoir quand-même que ce feu les carbonisera, eux aussi», a souligné le Leader de la Révolution islamique.
09/08/2013
Le Guide suprême a accusé les gouvernements occidentaux des problèmes qui existent dans certains pays islamiques en Asie occidentale et en Afrique du Nord, exhortant les gens de ces pays à décider de leur propre destin et à empêcher avec l'aide de leurs élites et de leurs leaders religieux, toute intervention étrangère.
09/08/2013
Le Guide suprême de la Révolution islamique s'est aussi déclaré inquiet sur la situation en Égypte et a déclaré que l'éventualité d'une guerre civile s'était renforcée dans ce pays. «Cela est une véritable catastrophe», a-t-il précisé. Il a en plus appelé la grande nation, les différents groupes et l'élite politique et les oulémas égyptiens à méditer sur les retombées dangereuses qui pourraient résulter de la situation actuelle.
05/08/2013
L'Ayatollah Khamenei a présenté l'Islam et la Révolution islamique comme deux facteurs du progrès dans le pays, soulignant : « En absence de la révolution islamique, les puissances arrogantes ne permettraient pas qu'un pays convoité, comme l'Iran, atteint le progrès et l'indépendance scientifique. »
03/08/2013
Evoquant les problèmes économiques et politiques dans le monde de l'Islam et les troubles dans certains pays de la région, l'Ayatollah Khamenei a affirmé : « La tyrannie et les crimes du régime des occupants sionistes ces 65 dernières années, sont une calamités qui se poursuit avec le soutien des dirigeants du front de l'arrogance. Dans cette situation au niveau régional et mondial, la République islamique d'Iran continue son chemin de progrès en annonçant clairement ses positions.»
28/07/2013
L'Ayatollah Khamenei a évoqué les efforts des ennemis de l'Islam pour semer la discorde entre chiites et sunnites, et a souligné que les ennemis ont fait des chiites la cible de leurs attaques croyant que ces derniers constituaient la base de la République islamique mais qu'ils ignoraient que dans de nombreux pays, les frères sunnites défendent la République islamique avec encore plus d'enthousiasme.
23/07/2013
Le Leader de la Révolution Islamique a estimé que les poètes avaient des responsabilités vis-à-vis des problèmes de leur société, et ajouté : « Aujourd'hui, l'immense mouvement historique du peuple iranien est un exemple pour les grandes nations, et la Révolution islamique du peuple iranien et sa résistance au système international de domination et à l'arrogance mondiale doivent se refléter dans leurs poèmes».
21/07/2013
«Nous avons toujours cru aux relations avec le monde mais ces relations doivent être fondées sur une reconnaissance appropriée des buts et des ruses de l'autre partie » a fait remarquer le Guide suprême, ajoutant qu'oublier les événements passés, serait fatal. « ... Je ne suis pas optimiste au sujet des négociations avec les États-Unis bien que je n'aie pas rejeté les négociations sur certaines questions comme l'Irak au cours des dernières années, mais les responsables américains ne sont ni logiques ni honnêtes. Les positions et les réactions des responsables américains prouvent la justesse de ce pessimisme au sujet des relation avec les États-Unis », a précisé le Guide suprême.
14/07/2013
Le Guide Suprême de la Révolution Islamique a rendu hommage aux efforts déployés par le gouvernement pour mettre en relief les slogans de la Révolution à l'intérieur et à l'étranger, indiquant: « Le courage d'exprimer avec fierté les objectifs, les motifs et les méthodes révolutionnaires dans les instances internationales est l'une des grandes tâches du gouvernement. »  
10/07/2013
L'honorable Ayatollah Khamenei a estimé que la lecture et la mémorisation du Saint Coran préparaient la compréhension du Saint Coran et la réalisation de la morale basée sur le Saint Coran, ajoutant : « Il faut que la culture de la société islamique soit en conformité avec la morale coranique et les prescriptions des imams infaillibles (AS). » Evoquant les efforts visant à faire régner la culture et le mode de vie ainsi que les relations sociales occidentaux dans les sociétés, il a précisé : « La soumission de la majorité du monde à la culture occidentale ne peut justifier celle de la culture de la société islamique à la culture occidentale. »
26/06/2013
«Les ennemis n'accordent aucune importance à la question nucléaire ni aux droits de l'Homme ni à la démocratie ni à rien d'autre, tout ce qu'ils veulent est d'arrêter la roue du progrès et de rétablir leur hégémonie en Iran. La République islamique résiste grâce à sa compétence et son indépendance, et s'appuyant sur le peuple et la confiance en Dieu, défend les intérêts de l'Iran. L'expérience a prouvé que tous ceux qui défendent le droit et la justice sont les gagnants et sans aucun doute, le peuple iranien infligera une autre gifle aux ennemis dans ce domaine», a déclaré le Guide suprême de la Révolution islamique.
16/06/2013
L'Ayatollah Khamenei a reçu en audience le Hudjat ul-islam Hassan Rouhani, président élu des Iraniens dans le scrutin du 14 juin. Lors de cette rencontre qui a eu lieu dans l'après-midi du dimanche 16 juin 2013 (après la confirmation des résultats de la 11ème élection présidentielle iranienne), différents sujets ont été évoqués. En souhaitant plein succès à monsieur Rouhani, le Guide suprême de la Révolution islamique lui a présenté les directives nécessaires.
14/06/2013
L'Ayatollah Khamenei a appelé les Iraniens à participer de façon massive et enthousiaste aux élections sans faire attention aux campagnes d'intoxication des ennemis. Il a également affirmé que la présence massive des Iraniens aux élections déjouera les complots des malveillants et des ennemis de la République Islamique d'Iran. Le Guide suprême a souligné que la nation Iranienne se moquait des déclarations des hommes d'états Américains qui ont parlé « d'illégalité » dans les élections iraniennes.