Le Guide suprême de la Révolution islamique à la fin de la cérémonie de deuil à l’occasion d’Arbaïn a déclaré :

« Si vous êtes fermes sur le droit chemin, le pays et le monde seront réformés »

19/10/2019
Je demande toujours à Dieu, le Tout-Puissant, de nous maintenir déterminés dans la juste voie.
L’Imam Khamenei dans son cours supérieur de Jurisprudence islamique :

« Il n'y aura aucune négociation à aucun niveau, entre les responsables iraniens et américains »

17/09/2019
La politique de pression maximale sur la nation iranienne ne vaut pas grand-chose et tous les responsables de la République islamique sont unanimes sur le fait qu'il n'y aura pas de négociations avec les États-Unis, à aucun niveau.
Imam Khamenei lors d'une réunion avec les élites scientifiques et des sportifs médaillés:

Les élites scientifiques d'aujourd'hui peuvent compenser les retards de l'époque des Pahlavis

07/08/2019
Les lauréats des olympiades internationales des sciences et l’équipe nationale jeunesse de volleyball ont été reçus, ce mercredi matin 7 août, par le Leader de la Révolution islamique d'Iran, l’Ayatollah Ali Khamenei.
03/08/2019
Lors d’une rencontre avec le Guide suprême de la Révolution islamique jeudi soir (1er août 2019), certains membres des groupes de volontaires [camp djihadistes] ont rendu compte de leurs activités et de leurs services dans des régions défavorisées et ont exprimé leurs points de vue sur leur expérience.
Imam Khamenei lors d’une réunion avec les imams de la prière du vendredi

L’Iran ne laissera pas sans réponse les actes de piraterie du Royaume-Uni

16/07/2019
Le Guide suprême de la Révolution islamique, L’Ayatollah Khamenei, a reçu en audience ce matin, 16 juillet 2019, les imams de la prière du vendredi des différentes régions d'Iran.
Imam Khamenei lors d'une réunion avec les responsables et les organisateurs du Hadj :

« Le Hadj est une obligation religieuse politique »

03/07/2019
Le Guide suprême de la Révolution islamique, L’Ayatollah Khamenei, a reçu en audience ce matin, 3 juillet 2019, le président et les responsables de l'organisation iranienne pour le Hadj.
Imam Khamenei lors d’une réunion avec les responsables du pouvoir judiciaire :

« Depuis 40 ans, aucune puissance n’a pu mettre l'Iran à genou »

26/06/2019
L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a reçu en audience, mercredi 26 juin, le chef et les responsables du Pouvoir judiciaire. Cette réunion était organisée à l'occasion de l'anniversaire du martyre de 72 hauts responsables de la République islamique dont le martyr Beheshti alors chef du Pouvoir judiciaire, lors d'un attentat à la bombe au siège du Parti républicain islamique le 28 Juin 1981, nommé par la suite comme "Journée du pouvoir judicaire".  
14/12/2016
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que les conflits dans la région de l'Asie occidentale, avaient été imposés de l'extérieur et selon les plans malveillants de l'étranger. Saluant les positions de l'Indonésie sur la question palestinienne, le Leader a déclaré : « Bon nombre de ces crises ont été créées pour faire oublier la crise la plus difficile de la région et la question la plus importante du monde islamique c'est-à-dire, [la question de] la Palestine qui ne doit pas être marginalisée».
15/12/2016
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que grâce à la population relativement jeune de la Palestine et à la vitalité de la population palestinienne en Cisjordanie, le régime sioniste n'existera plus dans 25 ans à condition que les Palestiniens ou dans un sens plus large, les musulmans, continuent leur lutte de façon unanime et solidaire, contre les sionistes.
11/12/2016
Le Guide suprême a conseillé de ne jamais faire confiance aux États-Unis car l'objectif de la lutte contre le terrorisme à laquelle prétendent les Américains, n'est pas d'éradiquer les terroristes takfiristes mais de les utiliser pour réaliser leurs futurs projets. Son Éminence a ajouté : « Les Américains ont toujours été opposés à la puissance des pays islamiques y compris l'Irak, nous ne devons jamais nous laisser tromper par leurs apparences et leurs sourires.
22/11/2016
Le Leader de la Révolution islamique a souligné que la soi disant « coalition anti-Daesh » dirigée par les Américains n'avait pas réussi dans sa prétendue mission et a mentionné deux raisons possibles de cet échec. « Soit les Américains n'ont aucun plan pour éradiquer Daech juste comme ce que les Britanniques ont fait à la période du colonialisme en Inde où ces derniers ont maintenu le Cachemire [région] dans une situation tendue, de façon que les deux pays voisins -l'Inde et le Pakistan- souffrent de différends et de divisions jusqu'à ce jour. Ils [les Américains] veulent agir de cette manière à l'égard de Daech, pour que ce problème reste sans solution en Irak ou en Syrie », a souligné l'Ayatollah Khamenei.
26/10/2016
Critiquant les positions de l'actuel Secrétaire général de l'ONU, le Guide suprême a déclaré : « Il a explicitement affirmé que la dépendance de l'ONU aux aides financières de Riyad, l'empêchait de condamner les crimes de guerre et l'infanticide de ce régime, au Yémen. Cela prouve à quel point les hommes politiques du monde sont moralement corrompus. J'espère que le futur secrétaire général de l'ONU accomplira sa fonction avec plus d'indépendance ».
25/10/2016
Le Guide suprême s'est attardé sur la soi-disant « coalition internationale anti-Daech », disant que cette coalition ne cherchait pas à éradiquer le terrorisme. « Il est possible qu'à un moment ou un autre, cette coalition soit entrée en conflit avec les terroristes, mais ni en Irak ni en Syrie, elle n'a pour objectif réel d'éradiquer le terrorisme. En effet, les politiques erronées et diaboliques des instigateurs de cette coalition ne font qu'accentuer les problèmes dont souffre l'Humanité », a-t-il précisé.
22/10/2016
L'Ayatollah Khamenei: « Dans le passé, alors que certains pays musulmans empêchaient tout accès à leur pétrole pour résister au régime sioniste, les Occidentaux criaient au scandale et dénonçaient une politisation du pétrole. Aujourd'hui, ce sont ces mêmes pays qui en compagnie de certains pays membres de l'OPEP et d'autres pays de la région qui subiront les mauvaises conséquences de ces politiques, se servent du pétrole comme arme politique en totale coordination avec les États-Unis».
05/09/2016
" Les dirigeants saoudiens, au lieu de présenter des excuses et des regrets, et d'assurer la poursuite juridique des responsables de cette tragédie, ont rejeté honteusement et sans vergogne, l'idée de la formation d'un comité international islamique pour une enquête sur les faits. "
03/07/2016
2/07/2016 Le Guide de la révolution a critiqué les États-Unis et la France pour leur très mauvais bilan depuis que le Plan global d'action commun est entré en vigueur. « Dans l'affaire nucléaire, il a été prouvé que les États-Unis, aussi bien leur gouvernement que leur Congrès, poursuivent leurs hostilités contre le peuple iranien », a-t-il affirmé, appelant à la vigilance et à la perspicacité face à un tel ennemi, à ne pas se laisser tromper par l'ennemi ni à entrer dans le jeu qu'il a planifié.
29/06/2016
Le Guide suprême a déclaré que la déclaration officielle de l'Organisation des Nations Unies qui a avoué avoir fermé les yeux sur le massacre des enfants au Yémen, en échange d'argent de la part de certains pays, était une honte pour l'humanité, ajoutant : « Ce scandale va à l'encontre des véritables Droits de l'homme et nous devons faire un travail légal et juridique sur ce sujet, au niveau international ».  
25/06/2016
" Cette minorité s'en est prise maintenant au Cheikh Issa Qassim, cet érudit persévérant et compétent. C'est une folie et une stupidité. Le Cheikh Issa est celui qui défendait la modération. Ces inconscients ne comprennent pas qu'en supprimant le Cheikh Issa Qassim, ils suppriment celui qui était un frein à la colère des jeunes Bahreïnis contre le régime. Maintenant, rien ne peut freiner la colère de ces jeunes", a déclaré le Guide suprême.
25/06/2016
Dans un message de condoléances, l'Ayatollah Khamenei a présenté ses condoléances à l'occasion du tragique accident de bus qui a coûté la vie à une douzaine de jeunes soldats du pays, exigeant que les responsables militaires et non-militaires du gouvernement procèdent aux enquêtes nécessaires sur cet accident.
22/06/2016
L'Ayatollah Khamenei a cité un hadith qui dit qu'au moment des séditions (troubles), il est difficile pour les gens de distinguer le bien du mal. « Il faut donc, selon la recommandation de l'Imam Ali (as), faire en sorte que le camp du mal ne puisse pas en profiter".
21/06/2016
Le Guide suprême a évoqué les trahisons des États-Unis qui ont paralysé la mise en œuvre de l'accord nucléaire, déclarant : « Outre les politiciens, il incombe aussi aux artistes et plus particulièrement aux poètes, d'éclaircir l'opinion publique sur ces réalités. Aujourd'hui, nous sommes confrontés à une guerre idéologique, politique, culturelle et sécuritaire, et à l'infiltration. Dans ces domaines, les pensées et les volontés se battent et l'un des outils les plus efficaces dans cette bataille, est la poésie ».
18/06/2016
Le Guide suprême : "la démocratie à l'occidentale est plutôt une partitocratie et les partis politiques en Occident, au lieu d'être un réseau de forces populaires sont plutôt des cartels politiques composés de politiciens et de capitalistes".
14/06/2016
" La République islamique ne violera pas le Plan global d'action conjoint car le respect des promesses est un ordre coranique. Mais si les propos des candidats à la présidentielle américaine, qui menacent de déchirer les accords se réalisent, nous y mettrons le feu, ce qui est encore un ordre coranique lorsque la partie adverse ne tient pas ses promesses", a dit le Guide suprême de la Révolution islamique.
12/06/2016
L'Ayatollah Seyed Ali Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a fait un don pour la libération de prisonniers enfermés pour dettes. À l'occasion de la 29ème cérémonie pour la libération de prisonniers nécessiteux pendant le mois de Ramadan, le Guide suprême de la Révolution islamique a alloué à cet effet une somme de 3 milliards de Rials iraniens [presque 80,000 €].
07/06/2016
Faisant allusion au vide identitaire, idéologique et religieux qui sévit dans le monde d'aujourd'hui et rappelant les besoins de l'humanité des concepts coraniques, Son Éminence a fait remarquer : « Nous devons transmettre les concepts coraniques aux peuples du monde en consolidant les piliers de notre foi et en nous initiant au meilleur langage. Si ces concepts sont bien transmis, le Coran sera l'élément le plus influent dans le monde et ni les puissances avec tous leurs armements, ni le régime sioniste ne pourront nuire ».
05/06/2016
Énumérant certaines caractéristiques exceptionnelles de la région de l'Asie de l'ouest, le Leader de la Révolution islamique a déclaré : « La présence de l'Islam et des musulmans, d'énormes réserves de pétrole, de nombreux détroits maritimes et l'existence du régime sioniste dans cette région, ont fait d'elle une région très importante pour l'ennemi qui avait planifié pour cette région il y a plusieurs années, le projet d'un "Nouveau Moyen-Orient" et d'un "Grand Moyen-Orient"».
03/06/2016
L'Ayatollah Khamenei a qualifié le régime sinistre des sionistes « d'ennemi en parallèle avec les États-Unis et l'Angleterre », ajoutant : «Nous devons être sensibles aux ennemis et prudents face à leurs propositions politiques et économiques. Une telle sensibilité sera suivie du rejet de la soumission et cela constituera ce qu'on appelle "Le Grand Jihad" ».
26/05/2016
L'Ayatollah Khamenei : "La souveraineté de l'islam, la liberté, l'indépendance, l'égalité sociale, le bien-être général, l'éradication de la pauvreté et de l'ignorance, et la résistance aux corruptions morale, économiques, sociales et politiques courantes en Occident, et au front de l'Arrogance, sont les objectifs les plus importants de la Révolution islamique du peuple iranien". 
23/05/2016
«Une lutte sérieuse contre le terrorisme peut être un des terrains importants de coopération entre l'Iran et l'Inde, car les puissances occidentales ne sont pas sérieuses dans ce combat et ont eu un rôle indéniable dans l'apparition des mouvements terroristes en Afghanistan, en Irak et en Syrie », a déclaré l'Ayatollah Khamenei.
23/05/2016
L'Ayatollah Khamenei a dit : «La République islamique d'Iran contrairement à certains pays comme les États-Unis ou la Grande-Bretagne, a toujours porté un regard respectueux et fraternel sur l'Afghanistan, et n'hésitera pas à lui apporter son aide en matière de technologie, d'ingénierie ou d'infrastructure».
23/05/2016
L'Ayatollah Khamenei a précisé : « la résistance, l'insoumission à l'arrogance mondiale et la défense de l'identité islamique et révolutionnaire sont les trois piliers de la puissance du peuple iranien ».
18/05/2016
En allusion aux vastes tentatives des puissances arrogantes pour porter préjudice à l'Islam et à l'Ummah islamique, l'Ayatollah Khamenei a affirmé : « Ils savent bien que si les Musulmans arrivaient au pouvoir, ils n'opprimeraient plus des nations et l'affaire de la Palestine ne serait jamais oubliée ».
14/05/2016
Guide suprême: "Dans le grand mouvement d'éveil islamique aussi, c'est la religion qui a entraîné les gens dans la scène, mais étant donné que les organes religieux dans ces pays, sont divisés, ce mouvement n'a pas été poursuivi et l'éveil islamique n'a pas réussi à atteindre les résultats souhaités. Par contre, dans la République islamique, la participation des gens aux divers domaines, a rendu possible la poursuite du mouvement révolutionnaire".
27/03/2016
27/03/2016Les forces volontaires qui se sont engagées aux côtés des soldats syriens pour défendre les lieux saints du chiisme contre les hordes takfiristes comptent dans leurs rangs des combattants afghans. Ces derniers, réunis sous le drapeau du "bataillon des Fatimides", ont déjà perdu plusieurs des leurs sur le champ de bataille. Il y a quelques semaines, l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a reçu en audience, dans la ville sainte de Machahd, les proches de ces volontaires morts en Syrie pour avoir vaillamment défendu les lieux saints du chiisme.
08/05/2016
Le Guide suprême a déclaré : « La pauvreté et l'insécurité rendent la vie difficile et amère. Sans sécurité, il est impossible de mener à bien les affaires quotidiennes comme étudier, faire du commerce, gouverner ou avoir des échanges diplomatiques». Il a souligné que la sécurité est une des principales conditions pour des mesures et des actions concrètes, et essentielle à la mise en œuvre de l'Économie de résistance.
05/05/2016
Soulignant que le courant sioniste dominant le monde, est un exemple clair de manifestation satanique, le Leader de la Révolution islamique a déclaré : « La situation dans le monde, est le résultat de la domination d'un vaste réseau de capitalistes sionistes qui contrôlent et influencent même le gouvernement des États-Unis, de sorte que les courants et les partis qui arrivent au pouvoir sont ceux qui obéissent au courant sioniste».
02/05/2016
L'Ayatollah Khamenei : « Le Golfe Persique est la maison et le lieu de la présence de la nation iranienne (...) par conséquent, nous devons être présents dans cette région, tenir des manœuvres et montrer notre puissance. Ce sont les Américains qui doivent expliquer pourquoi ils sont venus ici, de l'autre côté du monde, et y organisent des manœuvres. Qu'ont-ils donc à faire ici ? Qu'ils retournent dans la Baie des Cochons ! Voilà comment il faut répondre à ces revendications excessives ! »
02/05/2016
Se référant à la classification que font les responsables américains du terrorisme en «bon» et «mauvais» terrorisme, le leader de la Révolution islamique a déclaré: « Les États-Unis scandent le slogan de la lutte contre le terrorisme, mais ils ne se comportent pas sincèrement dans la pratique. Le terrorisme sous toutes ses formes est mauvais et dangereux pour les nations et la sécurité des pays, car sans sécurité, aucun progrès positif ne pourra être fait ».
01/05/2016
L'Ayatollah Khamenei: « Le Hezbollah du Liban est assez fort pour ne pas être lésé par de telles actions. Aujourd'hui, c'est le régime sioniste qui est plus que jamais, terrifié et effrayé, par le Hezbollah» et « L'actuelle guerre déclenchée dans la région, est en fait, la prolongation de celle qui a été déclarée il y a 37 ans, contre la République islamique d'Iran. Dans cette confrontation, la cause palestinienne est une question centrale et la République islamique d'Iran assumera dans l'avenir, comme elle l'a toujours fait, les responsabilités qui lui incombent, et apportera son soutien à la Palestine ».