Ce qui suit est le texte intégral du message du Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei, diffusé le 15 mai 1994 à l'occasion du congrès du Hadj.

« Au nom d'Allah, le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux

Louange à Allah, Seigneur des mondes et nos salutations à Son Messager, le Prophète digne de confiance, à sa descendance bénie et ses compagnons dévoués, à nous et à tous les serviteurs justes de Dieu. « Et fais aux gens une annonce pour le Hadj. Ils viendront vers toi à pied et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné » [Coran, 22:27].

Le mois sacré de Dhul-Hadjah approche avec ses inépuisables ressources pour l'Ummah islamique. Nous sommes reconnaissants à Dieu pour ce don sans fin et cette fontaine toujours jaillissante dont les musulmans du monde bénéficient chaque année et récoltent les fruits en fonction de leurs efforts et de leur perspicacité. L'étendue et la diversité des bénéfices que la providence de Dieu, avec Son omniscience et Sa sagesse, a prévues dans le rituel religieux du Hadj, ne peuvent être trouvées dans aucun autre rite (obligation religieuse) islamique. La présence et l'invocation spirituelles, la découverte de soi seul avec Dieu, la purification du cœur des péchés et des négligences, le sentiment de se trouver dans une foule et de l'unité de chaque musulman avec l'Ummah islamique tout entière, le sentiment de puissance résultant de la grandeur de ce rassemblement des musulmans, l'effort consenti par chacun pour la guérison des blessures et des maladies spirituelles que sont les péchés, la curiosité et la volonté de comprendre et de guérir les profondes cicatrices et les douleurs qui affectent le corps de l'Ummah, et la sympathie pour toutes les nations musulmanes qui constituent les membres de cette grandiose Ummah islamique, sont tous contenus dans le Hadj et ses différents rites et rituels.

Le Saint Coran décrit les stations des rituels du Hadj comme « les lieux sacrés d'Allah » [Coran 2:158]. Cela signifie qu'il ne s'agit pas d'actions individuelles dans le cadre d'obligations individuelles, mais plutôt de signes destinés à élever le niveau de sagesse des êtres humains et leur sensibilisation sur le sens de ces signes. La base de tous ces signes est le message du monothéisme c'est-à-dire le rejet de tous les pouvoirs qui en quelque sorte, ont pris le contrôle du corps et de l'âme des êtres humains, et la confirmation de la souveraineté absolue de Dieu sur toute l'existence, en d'autres termes, le règne du système et des règlements islamiques sur la vie individuelle et sociale des musulmans.

Dans les versets coraniques se référant à la Mecque, le Saint Coran appelle au désaveu des idoles adorées par les polythéistes : « Abstenez-vous de la souillure des idoles » [Coran 22:30]. Ces idoles à une époque, pouvaient être une référence aux idoles placées sur la Kaaba mais sans aucun doute, aujourd'hui et dans l'avenir, elles signifient les puissances qui ont injustement dominé l'humanité et aujourd'hui plus clairement, l'arrogance mondiale et la puissance satanique des États-Unis et de la culture occidentale, et la corruption et la décadence qu'ils font subir aux pays et aux nations islamiques.

Bien entendu, des pseudo-ulémas assujettis et mercenaires de certains gouvernements fragiles, prétendent que ces idoles sont uniquement Manat, Lât et Hubal [les grands idoles de l'époque de l'Ignorance, ndt] qui ont été écrasées et anéanties sous les pieds des soldats victorieux du Grand Prophète (SAWA), le jour de la conquête de la Mecque. L'intention de ces mercenaires déguisés en religieux, est de vider le Hadj de son contenu politique, ignorant que cette congrégation de millions de musulmans venus de tous les coins du monde à une date précise, renferme les plus riches significations politiques. C'est le théâtre de l'Ummah islamique où sont mises de coté les différences de races, de langue, d'origines géographiques et historiques, et où tout le monde participe à un seul et unique ensemble. Pour empêcher les musulmans de comprendre l'importance de cette grande unité et de cette grande collectivité, ces pseudo-ulémas et leurs maîtres ont utilisé toutes sortes de mensonges, de tromperies et de fausses déclarations, et continueront à le faire pour nuire à ceux qui appellent à l'unité et invitent les pèlerins à manifester leur rejet des leaders du polythéisme.

L'Iran islamique souhaite faire le minimum des devoirs requis par le Hadj, lancer un appel à l'unité de tous les musulmans, inviter toutes les nations à se connaitre et demander aux gens d'exprimer leur haine et leur répugnance envers les chefs de file du polythéisme et de la corruption. Tous ceux qui s'opposent à ces précieux et nobles objectifs, prononcent des paroles ‎ injustes et le Saint Coran dit à ce sujet : « et abstenez-vous des paroles mensongères » [Coran 22:30]. Les paroles mensongères sont des paroles injustes comme les déclarations de ceux qui disent du mal de la République islamique, parce que la République islamique ne veut pas reconnaitre le gouvernement sioniste qui domine la Palestine islamique, et rejette tout compromis avec les usurpateurs dirigés par quelques individus corrompus et rejetés. Elle condamne les ingérences des États-Unis dans les pays arabes. Elle dénonce la laideur de la trahison de certains dirigeants de pays musulmans qui cherchent à faire plaisir aux États-Unis et aux sionistes. Elle appelle les musulmans à reconnaître leur énorme force contre laquelle ne peut résister aucune superpuissance aujourd'hui. Elle estime que les enseignements de l'islam et les règles de la Charia sont capables de gérer les pays islamiques. Elle considère que la culture imposée de l'Occident, la nudité, l'alcool et la mécréance, sont nocifs pour les pays islamiques et pour être plus précis et concis, elle insiste sur l'obéissance au Coran et à l'islam.

Aujourd'hui, tout pays islamique qui reconnait ouvertement ces principes et adopte ces positions, c'est-à-dire rejette Israël, les ingérences des États-Unis, l'ivresse, la débauche, la corruption sexuelle et les relations libertaires entre hommes et femmes, la trahison des alliés d'Israël, et d'autre part, appelle les musulmans à s'unir et à résister contre les superpuissances et applique les règles de l'islam sur le gouvernement, l'économie et la politique, sera la cible des mêmes propagandes, insultes et mensonges que ceux qui sont propagés dans le monde islamique contre l'Iran et ses dirigeants. Les agences de presse des pouvoirs arrogants et du sionisme, et les radios des États-Unis, de la Grande-Bretagne et de leurs alliés parlent à leur sujet de la même manière insultante et avec les mêmes propos insensés. C'est ce qu'entend le Saint Coran quand il parle des « paroles mensongères» que Dieu met au même rang et au même niveau que le polythéisme. Quel étonnement de voir ces mercenaires travestis en religieux dans certains coins du monde, imiter les actes anti-islamiques et illicites des mercenaires propagandistes des États-Unis et des sionistes. Bien entendu, leur soumission totale aux dirigeants tyranniques, qui est malheureusement celle de membres du clergé dans certains pays islamiques, n'est pas du tout surprenante.

Ces jours-ci, le Hadj qui est la grande bénédiction de Dieu, est proche. Chaque musulman et l'ensemble de l'Ummah islamique doivent en bénéficier comme cela a été commandé dans le verset coranique : « Dieu a institué la Kaaba, la Maison sacrée, comme lieu de rassemblement pour les gens » [Coran 5:97]. Ils doivent en tirer profit pour leur vie dans ce monde et leur religion. Aujourd'hui, la religion des musulmans est menacée par l'invasion culturelle de l'ennemi et la propagation de la corruption, de l'injustice, de la mécréance et de la décadence dans les sociétés islamiques, qui se fait à travers les initiatives des pouvoirs anti-islamiques et par le biais de leur propagande ou de leurs médias. Le monde est menacé par l'hégémonie croissante de l'arrogance, ses ingérences dans les affaires des pays islamiques, ses pressions et son hostilité croissante envers tout gouvernement ou groupe qui souhaite orienter l'esprit des gens vers le véritable l'islam, l'indépendance et la force des nations musulmanes.

Bien sûr, à la tête de cette attaque tous azimuts contre l'islam se trouve le Grand Satan, c'est-à-dire le gouvernement des États-Unis. Tout œil perspicace peut voir la main et la volonté des gouvernements anti-islamiques derrière toutes les difficultés dont souffrent les musulmans et les attaques à l'islam. En Palestine occupée, la raison principale de l'impudence et de l'audace des sionistes, et le facteur le plus important des compromis consentis par la plupart des gouvernements arabes devant les demandes démesurées d'Israël, est le soutien des États-Unis. Sans ce soutien, les gouvernements réactionnaires de la région qui sont bien connus pour leur soumission aux États-Unis, ne défendraient pas le gouvernement usurpateur et ne violeraient pas les droits des Palestiniens qui sont opposés à ces compromis. Sans ce soutien, ceux qui en fonction de leurs obligations islamique, devraient être contre Israël, ne s'opposeraient pas aux adversaires d'Israël. Sans l'appui inconditionnel des États-Unis, ce gouvernement usurpateur n'aurait pas été en mesure de donner lieu à une grande tragédie comme celle du massacre au noble sanctuaire d'Abraham (AS), et ne pourrait pas rester si aisément à l'abri des conséquences d'un tel acte. C'est aussi le cas des musulmans de Bosnie-Herzégovine. Le massacre historique des habitants de Gorazde et de Sarajevo par les Serbes, qui est un des pires crimes contre l'humanité à l'époque contemporaine, est un crime dont la responsabilité doit être assumée par les puissances qui dominent le monde et plus que toute autre, par les États-Unis. Sans leurs ingérences et leurs politiques, les musulmans de Bosnie n'auraient pas été privés et interdits de recevoir une assistance en armements face aux Serbes bien-équipés et bien armés, et cette nation sans défense et assiégée, n'aurait pas été massacrée par ces agresseurs féroces, impudents et soutenus par les Usa. Le pire est que les États-Unis et l'Otan après avoir cruellement préparé le terrain pour le massacre des musulmans bosniaques, après avoir utilisé l'Onu et son secrétaire général pour servir leurs objectifs, après avoir affiché des signes de satisfaction suite à l'extermination des musulmans par les Serbes et après plusieurs semaines d'attaques sauvages contre les musulmans, femmes, enfants, jeunes et vieux, et la mort de milliers de personnes innocentes et toutes ces souffrances imposées à la population de la ville de Gorazde, ont commencé à menacer les Serbes d'attaques aériennes pour que ceux-ci mettent un terme à ces tortures, qualifiant ce geste « d'acte d'humanitarisme », « d'amour de la paix » et « de signe de neutralité ». Est-il possible qu'un tortionnaire après avoir torturé pendant des heures et des jours, prétendent faire preuve d'altruisme et utilise comme preuve de son altruisme, le fait qu'il ait cessé de torturer sa victime ?

Cette position apparemment neutre mais en fait, agressive contre les musulmans, est celle des Américains et de leurs collaborateurs européens comme les Anglais, dans chaque conflit où des musulmans innocents constituent une partie et sont soumis à l'oppression et aux pressions de leurs ennemis. Nous pouvons citer les événements du Cachemire et l'intense souffrance des musulmans du Haut-Karabagh et du Tadjikistan. Quand un gouvernement ou un groupe soulève les slogans de l'islam et envisage l'instauration d'un état islamique, il devient inévitablement la cible des offenses, de la calomnie, de la cruauté et de l'hostilité des États-Unis. Le gouvernement soudanais, le Front islamique en Algérie, le Hezbollah du Liban, le Hamas et le Djihad islamique de Palestine, et les musulmans d'Égypte en sont des exemples. Les agents de l'arrogance mondiale et par-dessus tout, les États-Unis, ont affiché des comportements fanatiques, similaires à ceux des communautés tribales. Les hostilités, la rancune, l'injustice et la colère des États-Unis